Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: bulma

Beta-reader(s): RKever

Status: En cours

Série: City Hunter

 

Total: 21 chapitres

Publiée: 11-08-08

Mise à jour: 07-03-09

 

Commentaires: 192 reviews

» Ecrire une review

 

DrameAction

 

Résumé: Ce soir de réveillon, Kaori attends son partenaire...Elle ne sait pas encore que cette soirée bouleversera sa vie et la mènera à se battre...

 

Disclaimer: Les personnages de "RIP: Ryo Saeba..." sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Comment faire pour mettre une image dans une fanfiction?

 

C’est simple. Pour illustrer votre texte, il suffit de m’envoyer les images en question et de me dire où elles devraient se situer dans le texte. Je m’occupe du reste. Il faut vous connecter et utiliser le même email que celui que vous m’avez donné en vous inscrivant.

 

 

   Fanfiction :: RIP: Ryo Saeba...

 

Chapitre 1 :: Ce 24 décembre

Publiée: 11-08-08 - Mise à jour: 11-08-08

Commentaires: Bonjour à tous!!!Voici un nouveau chapitre! Je vais tenter de faire quelque chose de nouveau pour moi. C'est à dire, de faire une fic sombre. J'éspére que cela vous plaira.

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21


 

Cette nuit là, il neigeait abondamment. Les trottoirs étaient recouverts d'un voile blanc épais, les arbres luisaient de mille feux sous les néons de la ville. Nous étions le 24 décembre et dans l'appartement bien chauffé, Kaori Makimura observait les piétons qui passaient dans la rue à travers la fenêtre. Elle soupira, regardant son reflet dans la vitre. Elle s'était maquillée, avait enfilé un pull rouge vif qui brillait et un jean. Elle jeta un coup d'œil à sa montre. Il était 20h30. La jeune femme grimaça en se détournant de la vitre. Ses yeux se posèrent sur le petit sapin qu'elle avait acheté pour l'occasion. Elle avait tanné son partenaire pour en avoir un et elle avait réussit. Kaori l'avait décoré de rouge et or, une étoile à son sommet. Elle était assez fière du résultat. Ensuite, elle tourna la tête vers la table de la cuisine où trônait un somptueux repas. Elle y avait passé la journée. Elle se souvenait quand elle avait levé Ryo Saeba ce matin là, elle lui avait annoncé:  

 

- Ce soir, 20 heures! Je te veux frais et dispo!  

 

Ryo avait haussé un sourcil d'un air dépité, la tête encore à moitié endormis, sous l'oreiller.  

 

- Hein? De quoi tu parles?  

 

Kaori s'était penché en avant, en esquissant un sourire.  

 

- Je vais nous préparer un bon repas! Qu'en dis-tu? Pour Noël?  

 

Il avait pouffé de rire.  

 

- Tu veux vraiment fêter Noël? C'est même pas une tradition de chez nous!  

 

Et il s'était tourné de l'autre coté bien décidé à continuer sa nuit. Kaori grimaça et retira les draps d'un geste sec.  

 

- Bouge-toi! Gros fainéant! Il est 12h!!!!! T'as assez dormi!  

 

Il s'était détourné vers elle, le regard séducteur, les cheveux en bataille sur la tête.  

 

- Oui...Chef...20 heures, c'est ça?  

 

- Oui.  

 

Il sauta sur ses pieds d'un air enjoué.  

 

- Bien! Alors ça veut dire que tu vas être occupée toute la journée?  

 

La jeune femme grimaça.  

 

- Bah oui...J'ai le sapin à décorer et les courses à faire...Pourquoi? Tu comptes m'aider?  

 

Il lui lança un coup d'œil stupéfait.  

 

- Moi t'aider? Non mais tu m'as bien regardé! Je vais surtout en profiter pour trouver une belle miss mokkori avec qui me balader en ville!!!!  

 

Kaori haussa le menton, vexée.  

 

- Pff !!!Aucune femme ayant assez de jugeote ne voudrait de toi! T'es qu'un crétin pervers, ennemi des femmes! Y'a qu'a te regarder pour voir que t'es un gros pervers!  

 

Ryo lui décrocha un sourire à la faire tomber dans les pommes, une mèche de cheveux noire tombant sur son front.  

 

- Kaori chérie... Ne sois pas jalouse...  

 

- Moi, jalouse? Et de quoi je t'en pris?!Pesta la jeune femme.  

 

Il haussa les épaules.  

 

- J'en sais rien moi? Peut-être que tu voudrais bien que je passe la journée avec toi à préparer de bons petits plats...  

 

Kaori baissa les yeux. Elle avait en effet envisagée cette éventualité. Il lui tapota l'épaule avec force.  

 

- Allez!!!T'as du boulot ma grande! Si tu veux m'épater va falloir mettre le paquet!  

 

Il passa devant elle et sa partenaire serra les dents. Il se fichait d'elle en plus. Elle s'empara de sa massue spéciale réveillon, où étaient accrochées des clochettes et l'abattit froidement sur Ryo. Il s'encastra dans le mur avec violence.  

 

- Pauvre type!!!!Des fois je me demande ce qui me retient de ne pas te tuer!!!!!!!!!!!!!!!!  

 

La jeune femme s'éloigna alors d'un pas furieux en direction de la porte d'entrée. Elle était partie faire ses courses, avait été dire bonjour à ses amis Umibozu et Miki puis été rentrée. Comme elle s'y était attendue, Ryo avait déserté l'appartement en lui laissant une note sur la table où il était écrit:  

« A ce soir Kao Chérie! Fais-toi belle pour ton étalon adoré! Histoire de pas dîner avec le garçon manqué habituel!^^» et il avait dessiné un petit cœur. Elle avait serré les dents de colère puis avait souris. Il comptait tout de même venir réveillonner avec elle. Le cœur léger, elle avait préparé un bon dîner et maintenant, il était 20h 40 et il n'était toujours pas rentré. Kaori se laissa tomber sur le tabouret, un coude posé sur la table, l'air sombre. Pourquoi n'était-il pas encore arrivé? C'était bien lui ça! Jamais à l'heure! Elle soupira. Elle avait une étrange impression de déjà-vu... Et cette impression ne lui plaisait guère. La dernière fois qu'elle avait attendu devant un bon dîner, c'était le soir où son frère, Hideyuki Makimura s'était fait tuer par l'Union Toepe. Elle revit Ryo arrivé dans l'appartement, son pardessus en lambeau... Elle secoua la tête. A quoi bon penser à cela cette nuit? Elle commençait à avoir faim. Son ventre gargouillait. Elle jeta un coup d'œil à sa montre, 21heures.  

 

- Mais qu'est-ce qu'il fiche à la fin?!Pesta Kaori qui commençait à être agacée. C'est pas difficile pourtant d'arriver à l'heure?  

 

Elle soupira en picorant dans les toasts qu'elle avait préparés. Elle posa son menton sur le rebord de la table et ferma les yeux.  

 

**************  

 

Quand Kaori rouvrit les yeux, il était 23 heures et Ryo n'était toujours pas arrivé. La jeune femme tapotait des doigts sur le rebord de la table en bois. Elle en avait assez! Il était sûrement entrain de faire la fête dans un de ses bars! Elle se leva d'un bond et attrapa le téléphone. Elle composa le numéro de chez Umibozu et il décrocha.  

 

- Oui?  

 

- Umibozu? C'est Kaori? Est-ce que Ryo est avec toi?  

 

L'ancien mercenaire secoua la tête.  

 

- Non.  

 

- Ah...  

 

Kaori se mordit la lèvre inférieure.  

 

- Et tu l'as vu aujourd'hui?  

 

- Oui. Il est passé au café, a fait son boucan habituel et il est allé régler un truc en ville. Il ne m'a pas dit quoi.  

 

Kaori grimaça.  

 

- Régler un truc en ville...répéta-t-elle en se demandant bien ce que cela pouvait être.  

 

- Je ne sais pas. Mais il avait son air d'abruti alors je suppose qu'il est allé draguer des filles...  

 

Kaori serra les dents.  

 

- Quel taré!!!!Quand il va rentrer je vais lui exploser la tête!  

 

Et elle raccrocha. Elle alla se rasseoir sur le banc; l'air énervée. Il était avec des filles, elle en était sur! Elle ronchonnait quand on frappa à la porte. Elle se redressa, massue à la main prête à abattre sa folie destructrice sur son partenaire.  

 

- Te voilà enfin!!!!!!!!!!!!Cracha-t-elle.  

 

La porte s'ouvrit alors sur Mick Angel. Il fit un pas dans l'appartement, l'air bizarre. Ses cheveux blonds étaient recouverts de neige, son manteau aussi. Kaori baissa sa massue en dévisageant son ami.  

 

- Mick? Qu'est-ce que tu viens faire ici?  

 

L'américain leva les yeux vers la jeune femme et Kaori comprit que quelque chose n'allait pas. D'habitude, il se jetait sur elle.  

 

- Mick?  

 

- Kaori, je...dit-il avec peine.  

 

La jeune femme fronça les sourcils. Elle n'aimait pas ça. Pas du tout.  

 

- Quoi? Mick? Quoi?!  

- C'est Ryo...lâcha-t-il alors dans un souffle.  

 

Chaque mot semblait être une torture pour l'américain. Kaori se figea.  

 

- Quoi, Ryo?!Pesta-elle. Il ne lui est rien arrivé? N'est-ce pas?!  

 

Sa voix était montée dans les aigus sans le vouloir. Elle se sentait mal tout à coup.  

 

- Il...Il est mort, dit alors Mick en regardant Kaori.  

 

La jeune femme regarda son ami avec incompréhension.  

 

- Tu...Tu plaisantes? C'est une blague...Ryo ne peut pas mourir voyons!!!C'est...Impossible! C'est...Ryo!!!lança-t-elle comme une vérité incontestée.  

 

Elle lui lança un regard mauvais. Il lui faisait une mauvaise blague. Ryo devait être ivre une fois de plus... Elle fit un pas en arrière, en regardant autour d'elle.  

 

- Où il est?!S’exclama-t-elle alors. Que je...  

 

Elle posa son regard sur Mick et elle vit alors toute la détresse sur le visage de celui-ci. La jeune femme secoua la tête. Elle ne pouvait y croire mais la douleur qui venait de se déclarer dans ses entrailles, son cœur qui criait dans sa poitrine avait compris. Ryo était mort. City Hunter, le justicier de l'ombre, le dernier recours n'était plus. La jeune femme ne bougea plus, comme en état de choc.  

 

- Il est mort...répéta-t-elle dans un souffle.  

 

Elle aurait voulut hurler, pleurer mais rien ne se passait. Comme si toute sa peine s'était bloquée dans sa gorge et qu'elle ne pouvait en sortir.  

 

- Kaori je...Je ne sais pas quoi dire...  

 

La voix de l'américain se brisa. Kaori s'avança vers lui et le serra dans ses bras. Ils venaient de perdre un être cher à leur cœur. La jeune femme serra les dents, ses larmes ne voulant sortir. Elle avait mal à en mourir. Elle aurait voulut cracher ce qu'elle avait sur le cœur hélas, son corps n'avait plus assez de force pour ça. Elle glissa alors à terre, et Mick la rattrapa de justesse.  

 

- Kaori...Tu veux que je t'aide...Dis moi?  

 

Elle opina du chef.  

 

- Je veux me coucher...  

 

Il acquiesça et la prit alors dans ses bras avec douceur. La jeune femme se laissa bercer dans les bras de l'américain et il alla la déposer sur son lit.  

 

- Tu...Veux que je reste ici. Avec toi? Questionna-t-il. Tu veux savoir...  

 

Elle leva une main pour le couper.  

 

- Demain...Demain...Je veux dormir.  

Il esquissa un sourire triste et se dirigea vers la porte.  

 

- Je serais en bas si tu as besoin de moi. Je reste ici.  

 

Kaori ne broncha pas et se laissa tomber sur le lit. Elle ferma les yeux.  

 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de