Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: bulma

Beta-reader(s): TOKRA

Status: En cours

Série: City Hunter

 

Total: 6 chapitres

Publiée: 20-09-08

Mise à jour: 16-02-09

 

Commentaires: 62 reviews

» Ecrire une review

 

HumourRomance

 

Résumé: Attention ceci est un genre de fic alternative...^^ Ryo et Umibozu ont un sacré problème à résoudre...Et ils sont pas au bout de leur peine!lol...Qui est qui...Voila le problème!!!!Cette situation les mènera-t-ils à comprendre certaine choses?Venez!!!N'ayez pas peur! Mouahahahahahahahahah!( je pète un plomb je crois..)

 

Disclaimer: Les personnages de "Who's who? XD" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Qu'est-ce qu'une fanfiction NC-17 ?

 

Un fanfiction NC-17 est interdite aux moins de 18 ans. La violence est autorisée, et les scènes d'amour peuvent être descriptives. Le contenu p ...

Pour en lire plus ...

 

 

   Fanfiction :: Who's who? XD

 

Chapitre 1 :: C'est quoi ce délire?!

Publiée: 20-09-08 - Mise à jour: 20-09-08

Commentaires: Coucou tout le monde! Voici une nouvelle fic! Je tente une fic alternative drôle! Je vais me lâcher je pense...J'espère que ça vous plaira et que vous serez nombreux a venir lire!Bonne lecture!

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6


 

Deux cris stridents percèrent le ciel du Japon en un même moment. Des corbeaux s'envolèrent, suivis par un vol de libellule....  

 

 

 

*********  

 

 

10 minutes plus tot:  

 

Ryo Saeba était encore au lit, emmitouflé dans ses épaisses couvertures. Il sentait la bonne odeur de cuisine que devait préparer sa partenaire. Ahhh...Qu'il aimait être dans son lit, et entendre les bruits de l'appartement. Il imaginait déjà Kaori en train de déposer une assiette fumante sous son nez et il sourit. Il s'étira, décontractant tous ses muscles puis se décida à quitter la chaleur des couvertures. Il se traina d'un air morne et il grimaça. Il se sentait plus lourd que d'habitude et sa vue était quelque peu brouillée. Il se frotta les yeux puis sortit de sa chambre. La tête en vrac, il marcha jusque vers la salle de bain. Il avait du mal à voir où il allait. Il ne se souvenait pas d'avoir but la veille pourtant alors pourquoi se sentait-il si...Lourd? Ryo poussa la porte de la salle de bain puis leva une main devant lui. Il voyait super mal ce matin! Il soupira en posant ses mains sur le lavabo puis leva la tête vers le miroir accroché au-dessus.  

Ryo fronça les sourcils, en approchant son visage du miroir.  

 

-Que...  

 

L'homme se figea alors et poussa un cri d'horreur.  

 

 

************  

 

 

Umibozu grogna en ouvrant un œil. Les rayons du soleil le frappait de plein fouet. Il grimaça et enfouit sa tête dans son oreiller. Il entendit la porte s'ouvrir et une voix dire:  

 

-Il est l'heure de te lever...  

 

-J'arrive....marmonna-t-il, encore aveuglé par la lumière.  

 

La porte se referma et il grimaça. Ses yeux étaient de plus en plus sensible à la lumière. Sa vue ne s'améliorait pas...Il se redressa, les yeux fermés et il chercha du plat de la main ses lunettes de soleil qu'il portait habituellement. Cependant il ne les trouva pas.  

 

-Où est-ce qu'elles sont passées...pesta-t-il, agacé.  

 

Il se racla la gorge puis lâcha un long soupir de lassitude. Miki avait du les prendre pour les nettoyer en voulant lui faire plaisir. Il se décida à aller la rejoindre. Il quitta le lit et quand ses pieds se posèrent au sol, il se sentit étrangement léger. Il sembla surpris. Avait-il perdu du poids? Il haussa les épaules puis, la tête encore embrumée de rêves, il sortit de la chambre. Il avait toujours les yeux fermés et il avançait lentement dans le couloir.  

 

-Miki? Où sont mes lunettes?demanda-t-il d'une voix trop aigue à son gout.  

 

Umibozu se figea. C'était quoi cette voix de fillette qu'il avait ce matin? Il se racla une seconde fois la gorge puis dit:  

 

-Miki?  

 

-Qu'est-ce que tu fais?lâcha alors une voix féminine.  

 

-Je cherche mes lunettes. Tu ne les a pas?demanda Umibozu.  

 

-Pourquoi j'aurais tes lunettes? lâcha alors la jeune femme devant lui d'un air maussade. Tu peux pas te débrouiller comme un grand de temps en temps? Et puis ouvre les yeux! T'a l'air bête comme ça...  

 

Umibozu sembla stupéfait. Pourquoi Miki lui parlait-elle comme ça?  

 

-Ouvrir les yeux mais...souffla -t-il en ouvrant les paupières.  

 

Et là....Il se figea et poussa un cri d'effroi.  

 

Fin du flash back^^  

 

 

 

*************  

 

 

Ryo poussa des yeux ronds en collant son nez à la glace.  

 

-Noooonnnnnnnnn....C'est quoi ce délire?!!!!!!!!!!lâcha-t-il; d'une grosse voix.  

 

Derrière le flou de sa vison il percevait...Un crane chauve....Qui ne lui appartenait pas! Il posa ses mains sur son torse qui était très très développé et il trembla. Cela ne pouvait être qu'un cauchemar! Ou un scénario catastrophe!!!!! Ryo se détourna pour vérifier qu'il y avait quelqu'un derrière lui qui lui faisait une blague de mauvais gout mais..Non!!!!  

 

-J'ai la tête de poulpe!!!!!!!!!!!!!!!!!  

 

Ce ne pouvait pas être vrai...Il était Umibozu!!! Il avait tout! Le crane chauve; la grosse voix...Le corps immense...Et..il jeta un coup d'oeil dans son caleçon.  

 

-Oh...souffla-t-il plutôt impressionné par ce qu'il voyait.  

 

Il releva la tête quand on frappa à la porte.  

 

-Falcon? Est-ce que ça va?s'enquit la voix d'une femme qu'il ne connaissait que trop bien.  

 

Alors là, il devait être en plein délire. Il se toucha le crane pour vérifier qu'il n'y avait pas un poil et il constata avec horreur que son crane était aussi doux que la peau d'un bébé.  

 

-Hum....Oui....bougonna-t-il. Heu...  

 

Derrière la porte, Miki, la compagne d'Umibozu, afficha un air perplexe.  

 

-Tu es sur? Je t'ai entendu crier? Tu t'es blessé?  

 

Ryo allait répondre quand la jeune femme ouvrir la porte. Elle portait une chemise et un pantalon noire très élégant. Elle lui lacha un regard doux. Ryo se sentit comme tétanisé. Il n'était pas à sa place...Il y avait un sérieux problème là!!!!  

 

-Ha! Miki!!!!!  

 

Miki haussa un sourcil.  

 

-Tu n'as pas pris tes lunettes....dit-elle en les lui tendant.  

 

Ryo leva un index en l'air.  

 

-Que suis-je bête! Mais oui! Je porte des lunettes!!!  

 

Il attrapa les lunettes qu'il posa sur son nez avec empressement. Miki le détailla d'un drôle d'air.  

 

-Je te trouve bizarre ce matin...Tu es malade?  

 

-Malade?  

 

En effet!!!Et c'était peu de le dire! Il se gratta le crane et crut qu'il allait pleurer.  

 

-Non...Je ne suis jamais malade moi madame...Je suis...Robuste?  

 

La jeune femme afficha un air intrigué, une goutte au dessus de la tête. Qu'est-ce qu'il lui prenait ce matin?  

 

-Oui...Falcon...Tu devrais peut-être te recoucher. Je vais m'occuper du café toute seule pour aujourd'hui. Visiblement, tu n'es pas en forme..On dirait...Que tu parles comme Ryo...  

 

Il poussa un rire grave, dépité.  

 

-Oui...Je traine peut-être trop avec ce bel homme sexy....  

 

-Quoi?!se scandalisa Miki.  

 

-Enfin....Oui, je vais me coucher!bredouilla-t-il au bord de la crise de nerf.  

 

Il contourna la jeune femme puis courut jusque dans la chambre. Il ferma la porte à clef puis leva les yeux au plafond.  

 

-Mais qu'est-ce que j'ai fait à la fin?!!!!!!!!Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  

 

 

 

****************  

 

Umibozu ne rêvait pas. Il voyait! Et pas n'importe qui..Il avait juste devant lui Kaori Makimura, la partenaire de son ami Ryo. La jeune femme portait un panier de linge sous le bras, un t-shirt et un bermuda.  

 

-Mais ça va pas de hurler comme ça!!!!s'exclama Kaori avant de lui balancer un coup de massue en pleine tête.  

 

Umibozu poussa de yeux ronds en voyant l'engin arriver droit sur lui. Il se retrouva aplatit par la force du coup et a cet instant il comprit toute la détresse du nettoyeur. Elle avait une sacré force la petite!  

 

-T'es un grand malade!continua Kaori.  

 

Umibozu repoussa la massue sur le coté, encore secoué par le choc. Son corps était plus fragile...  

 

-Pardon mais...bredouilla-t-il. Je me sens pas très bien...  

 

La jeune femme soupira.  

 

-Normal...Avec tout ce que tu t'enfiles dans tes bars...Forcément un jour..Ça te joues des tours!  

 

-Humpff!lâcha-t-il en croisant les bras. Je ne sors pas dans les bars....  

 

Kaori haussa un sourcils.  

 

-Tu crois parler à qui là, Ryo? Je vis avec toi! Je sais comment tu es!  

 

Umibozu grimaça puis se gratta le crane. Ses doigts s'emmêlèrent dans d'épais cheveux noir. Il n'était pas habitué à cette sensation et il resta quelque seconde à se caresser les cheveux sous l'air dépité de Kaori.  

 

-Tu te sens bien?demanda-t-elle.  

 

Il opina du chef.  

 

-Tout à fait...Humpff...Je vais me laver.  

 

Et il s'éloigna avec dignité jusque dans la salle de bain. Un fois à l'intérieur, il ferma à double tour et se posta devant le miroir. Cela faisait des années qu'il n'avait pas vu aussi clair! Mais ce qu'il voyait ne l'enchantait pas du tout! Son reflet était celui de Saeba!  

 

-C'est un cauchemar...souffla-t-il en se tâtant le visage.  

 

Mais non. C'était bien lui, qui se voyait dans le corps de Ryo. Il avait les même cheveux, le même air abrutit, et ce corps si frêle...(nda: enfin de son point de vue^^). Il était Ryo!!!! Et il voulait pas être comme ce...Pervers.....Umibozu poussa alors des yeux ronds. Si il était là...Cela voulait-il dire que Ryo était chez lui...Avec Miki?!  

 

-Si cet obsédé touche à ma femme....grogna-t-il en serrant les poings.  

 

Il grimaça en se détaillant une dernière fois dans le miroir.  

 

-A quoi ça rime tout ça? Souffla-t-il, contrit. 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de