Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: bulma

Beta-reader(s): TOKRA

Status: Complète

Série: City Hunter

 

Total: 10 chapitres

Publiée: 22-12-08

Mise à jour: 01-03-09

 

Commentaires: 107 reviews

» Ecrire une review

 

HumourHumour

 

Résumé: Quand un noël tourne en eau de boudin...Confrontation, règlement de compte et esprit de noël en perspective...Attention..Fic spécial noël!!

 

Disclaimer: Les personnages de "Noel neigeux..Noel désastreux!" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

J'ai perdu mon mot de passe.

 

Contactez-moi en utilisant l'email que vous avez mis dans votre profil et donnez-moi votre pseudo. Si possible, indiquez la question et la réponse que vous avez choisis lors de votre inscription.

 

 

   Fanfiction :: Noel neigeux..Noel désastreux!

 

Chapitre 1 :: Ryo dans de beau draps!

Publiée: 22-12-08 - Mise à jour: 22-12-08

Commentaires: Coucou tout le monde! Voici une fic de Noel pour tout les membres d'HFC! J'éspére qu'elle vous plaira! Merci à Tokra pour être ma béta et m'avoir trouvé le titre! Merci à Yuna pour m'avoir aidé sur le fofo today, à RKever pour les bons chocolats de Suisse...Et la Paty, patoche pour m'avoir convaincu de faire des chapitres plus longs!Bisous

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


 

La neige tombait abondamment dans les rues de Tokyo en ce 24 décembre. Alors que tout le monde fêtait Noël, quelque part dans la ville, une voix s'élevait, brisant cet air de fête... :  

 

- Aie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  

 

Ryo Saeba, le nettoyeur numéro 1 du Japon, le loup d'un coup de Shinjuku, foudroya du regard la jeune femme qui venait de lui replacer son cousin derrière la tête.  

 

- Ne me touche plus ! Méchante femme ! pesta-t-il, une grosse larme perlant à sa paupière.  

 

Près de lui, Kaori Makimura, sa partenaire grimaça. Elle était toute pomponnée, portant une robe rouge à paillettes et un châle noir sur les épaules. Elle retira ses mains du coussin, puis dit :  

 

- Je suis désolée...  

 

- Tu peux l'être ! déclara-t-il en pleurant presque.  

 

Il pointa alors sa jambe. Celle-ci était soutenue par un lacet épais, alors qu'il était affalé dans un lit d'hôpital. Ryo était lui aussi bien habillé, il portait un jean propre et une chemise noire. La jeune femme posa ses mains sur ses hanches, l'air contrarié. Elle en avait plus qu'assez de se faire enguirlander depuis le début des festivités.  

 

- Parce que ça va être de ma faute en plus !?  

 

Il opina du chef.  

 

- Tu oserais prétendre le contraire, madame “je ne fais que des catastrophes”! Non mais t'as vu dans quel état tu as mis ma jambe ?! A cause de toi, fini les escapades dans le parc à la recherche des miss mokkori ! Kaori...Tu m'as privé de coups pendant au moins 1 mois! Tu te rends compte ?!  

 

La jeune femme fronça les sourcils et pointa à son tour l'énorme bleu qu'elle arborait sur sa cuisse, révélant au passage une jambe des plus tentante, satinée par un collant noir qui était déchirer au niveau de l'hématome.  

 

Ryo haussa un sourcil alors qu'elle disait :  

 

- Et ça ?! C'est la faute à qui ? Monsieur “je sais pas marcher avec un coup dans le nez”!  

 

Il pinça du nez.  

 

- Pff! Petite joueuse ! Moi j'ai la patte cassée ! Toi, un bleu pourri ! C'est moi qui suis à plaindre dans cette histoire ! N'est ce pas ?!  

 

Il tourna la tête vers des silhouettes qui attendaient en silence contre le mur blanc. On pouvait voir en ligne, Miki, qui avait de la farine plein les cheveux et sur sa robe violette, Umibozu qui arborait une paire de lunette fendue dont une branche était cassée et pointait vers le plafond, Saeko Nogami, les cheveux en bataille sur la tête, un bandage autour de la tête, sa soeur Reika qui tentait tant bien que mal de replacer une de ses dents, Mick Angel qui avait une bosse énorme sur le crâne ainsi que des traces de coups sur le visage et enfin Kazue, sa fiancée, qui avait un beau cocard à l'oeil droit.  

Il y eut un silence de mort durant lequel tous jetèrent des regards pleins de haine à la nettoyeuse qui se sentait de plus en plus mal.  

 

- Je suis le plus mal en point de toute cette mascarade de Noël ! Tu avais prévu ce fiasco n'est-ce pas ? C'est une vengeance, c'est ça ? Demanda-t-il, plein de suspicion.  

 

Kaori reporta son attention sur son partenaire. Il la regardait d'un air abruti et elle serra les dents.  

 

- Parce que tu crois que j'ai fais exprès ?! Que je voulais faire du mal à mes amis ?! Non...Tu délires !  

 

Elle se pencha vers lui et planta son regard dans le sien. Ryo déglutit devant l'air terrible qu'elle arborait.  

 

- Y'a qu'à toi que j'ai envie de faire du mal ! Je vais en finir...  

 

Elle s'emparait d'une massue quand une infirmière pénétra dans la chambre. Kaori rangea son arme avec rapidité et foudroya du regard Ryo qui tendait une main vers l'infirmière. Il avait un air suppliant sur le visage, qui donnait envie de vomir à sa partenaire.  

 

- Mademoiselle la jolie infirmière ! La méchante vieille dame qui est là me veut du mal ! lança-t-il.  

 

Kaori serra les poings, des flammes dans les yeux.  

 

- Qui est une vieille dame ?! Pesta-t-elle, alors que Miki se postait derrière elle pour la calmer.  

 

L'infirmière avança vers le nettoyeur et il bava devant la beauté de la jeune femme. Celle-ci esquissa un sourire en vérifiant l'état de la jambe de Ryo. Mick qui depuis qu'ils étaient arrivés se tenait bien sagement, commença a montrer des signes de vie à la vue du canon qui venait d'entrer. Il fit un pas vers l'infirmière, prenant un air class' et dit :  

 

- J'ai mal à ma bosse, mademoiselle....  

 

Ryo le foudroya du regard, comme pour lui signaler qu'il marchait sur ses plates bandes.  

 

- T'as déjà une infirmière ! Lui fit-il remarquer avec haine en désignant Kazue qui tapait du pied, debout contre le mur.  

 

La jeune femme ne semblait pas ravie du comportement de son fiancé. Mick Angel poussa un rire nerveux en reculant du même pas, raide comme un balai.  

 

- J'avais oublié...  

 

Kazue haussa un sourcil, agacée et elle lui flanqua un coup de coude dans les cotes. Mick eut un petit cri de douleur, sous les yeux contrit d'Umibozu qui triturait la branche de ses lunettes.  

 

- C'est le pire Noël de ma vie...marmonna-t-il.  

 

Kaori, toujours installée près de Ryo, tourna les yeux vers lui, comme piquée au vif.  

 

- C'est vrai...? C'était si terrible ? s'enquit-elle, peinée.  

 

Ryo leva les yeux vers elle pendant que l'infirmière réajustait le lacet qui lui maintenait la jambe. Elle quitta ensuite la salle, l'air dépité.  

 

- Tu plaisantes ? Même les réveillons qu'on a eu sur les champs de batailles étaient moins dangereux! T'as faillit tous nous faire crever ! s'exclama Ryo.  

 

- Tu exagères ! pesta Kaori. Je me suis cassée la tête pour faire un beau sapin et un bon dîner! C'est sûr que toi..T'as rien foutu donc tu ne peux rien te reprocher !  

 

- J'aurais certainement pas pu faire pire ! rétorqua le nettoyeur. La prochaine fois, fais appel à un traiteur au moins on sera sûr de ne pas être empoisonné !  

 

Kaori sentit la haine l'envahir alors qu'elle serrait les poings. Elle allait le tuer..Elle allait l'étrangler une bonne fois pour toute pour ne plus entendre sa voix geignarde...Elle qui avait tout préparé toute seule...Qui avait voulu faire une belle fête...Tout était gâché !  

 

-Et je t'ai aidé ! continua-t-il en levant un index en l'air.  

 

- Pfff ! Laisse moi rire !  

 

- Attends..c'est moi qui me suis occupé du plus important...  

 

Elle leva les yeux au plafond, prête à exploser.  

 

- Tu veux parler de ta décoration de Noël plus que douteuse ?! Tes illuminations avec des femmes nues et les zizi sauteurs sur la table ?!  

 

- Et oui! C'était des plus subtils....  

 

La jeune femme lui attrapa le col de se chemise, une jambe sur le lit, offrant à Ryo une vue sur une culotte boxer noire à dentelles blanches. Elle se mit à le secouer comme un prunier.  

 

- Subtil !? Subtil ?! On se serait cru dans un sex shop!!!! Pervers ! Malade mental ! Obsédé !  

 

Mick fit un pas en avant, une main en l'air.  

 

- Moi, j'ai aimé la déco...  

 

Ryo tendit le doigt vers lui alors que Kaori tournait la tête vers l'américain, furieuse tandis que celui-ci se prenait un coup de sac à main de la part de sa fiancée sur le crâne.  

 

- Tu vois ?! Mick a aimé ! Lui, il a bon goût !  

 

- La ferme ! cracha Kaori tout en continuant de le malmener.  

 

Il grimaça en louchant sur la culotte de la jeune femme. Elle ne le voyait pas faire, trop occupée à l'étrangler. Il commençait déjà à s'imaginer mille choses à faire de cette culotte... Kaori était pour lui une source de frustration quotidienne... Car elle était la seule femme qu'il s'interdisait de considérer comme un objet de désir... Cependant, quelque fois, il s'autorisait quelque petite incartade à son règlement...  

 

C'est alors que son mokkori se leva dans son jean d'un coup, vaillant et fier. Kaori se figea alors que les autres détournaient le regard, gênés. La nettoyeuse baissa les yeux vers l'engin confiné dans l'épais tissu pendant que Ryo, lui aussi portait son attention sur la bête. Il n'avait pas prévu que son ami se réveillerait à la simple vue des dessous de sa partenaire...Cela le mettait dans une situation presque gênante...Il devait absolument minimiser la chose, ou il subirait les moqueries de la part du monde entier d'avoir eut un coup de mokkori pour Kaori, alias le travelo sans formes.  

 

- Ryo ? lâcha Kaori, l'air inquiète. Qu'est-ce qu'il nous fait ton mokkori là ?  

 

La jeune femme ne comprenait pas pourquoi le nettoyeur arborait son mokkori si fièrement...Il n'avait qu'elle à porté de vue...Elle était au final la seule de potable sur les autres filles de la pièce puisqu'elle n'était ni blessée ni débraillée...  

 

Son partenaire afficha un sourire joyeux.  

 

- Lui aussi veut fêter Noël ? Bah mon vieux fallait le dire plus tôt! C'est l'infirmière ça !mentit-il.  

 

Il était bien sûr hors de question d'avouer que c'était la petite culotte de Kaori qui lui avait donné des envies...Plutôt mourir ! Il leva les yeux vers elle et découvrit qu'elle avait retiré son pied du lit...Adieu joli sous vêtement...  

 

Il reçut une claque à l'arrière du crâne de la part de la jeune femme.  

 

- Range moi ça !  

 

- Je peux pas ! Il est stimulé ! Je dois maintenant tirer mon coup avec l'infirmière !  

 

Kaori se pencha vers lui, haineuse.  

 

- Tu veux vraiment ruiner la soirée...  

 

- Elle est déjà ruinée de toute manière ! Soyons réaliste ! Tout était couru d'avance !  

 

- C'est toi qui as tout fichu en l'air !rétorqua Kaori en le pointant du doigt. Tu ne voulais pas fêter Noël !  

 

- Mais pas du tout ! la contredit-il. J'addddooooorrre Noël !  

 

Les autres s'échangèrent des coups d'oeil perplexe. Miki soupira, sentant que cette conversation allait être encore plus passionnante. Elle décida de s'assoir sur un fauteuil qui traînait contre le mur et fut suivie par les autres qui s'attendaient à subir cette soirée encore une fois. C'est ainsi que toute la clique s'installa à terre pour observer le spectacle.  

 

Kaori leva les mains en l'air en signe d'aberration.  

 

- Tu adores Noël ?! C'est nouveau ?! Tu dis ça pour me faire enrager !!!!!  

 

- Tu crois ? Railla-t-il, ravi de la mettre hors d'elle. Je te signale que j'étais le premier prêt à t'aider dans ta quête du plus beau Noël...  

 

- C'était pour mieux le détruire ! Tout est de ta faute !!! Si tu n'avais pas commencé avec ta déco stupide....  

 

Il se trémoussa sur le lit.  

 

- Et toi ?! Tu crois que tu es mieux avec ta cuisine dégueulasse ?!!!!!!  

 

Elle bondit sur lui, hors d'elle. Elle se retrouva à califourchon sur lui, ses deux cuisses lui entourant la taille et elle lui attrapa les cheveux avec rage.  

 

- Tu as tout fait pour me déstabiliser !!!! cracha-t-elle. Je peux le prouver !!!!!  

 

 

- Ah oui ?! Mais moi aussi !!!!!  

 

Kaori lui lâcha les cheveux et rapprocha son visage du sien. Il se scrutèrent quelques instants droit dans les yeux, tels deux ennemis prêts à tirer.  

 

- Tu crois...? demanda Kaori dans un souffle.  

 

- Tout a fait, madame !  

 

La jeune femme haussa un sourcil en se dégageant du lit. Elle croisa les bras sur sa poitrine puis lâcha :  

 

- Bien dans ce cas....Nous n'avons qu'à raconter chacun la version des faits pour voir si on a la même vision de ce qu'il s'est passé....  

 

Ryo opina du chef.  

 

- D'accord et tu verras que ta super soirée était vouée à l'échec dès le départ et que tu as bien voulu notre mort à tous !  

 

Kaori prit une profonde inspiration pour relâcher la haine noire qu'elle avait en elle.  

 

- Et toi tu verras que la fête aurait pu être superbe si tu n'avais pas tout fait pour nous pourrir l'existence !  

 

Ryo et Kaori se fixèrent alors du regard, des éclairs crépitant entre eux deux. La guerre était déclarée !  

La jeune femme se posa sur le rebord du lit, prête à tout déballer ! Elle plongea son regard dans le sien et dit :  

 

- Alors...Ce matin....  

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de