Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: Shan In XYZ

Beta-reader(s): Chibiusa

Status: En cours

Série: Angel Heart

 

Total: 11 chapitres

Publiée: 03-06-06

Mise à jour: 14-03-10

 

Commentaires: 35 reviews

» Ecrire une review

 

DrameAction

 

Résumé: Et si ce n'était pas Kaori qui était morte dans l'accident mais Ryô...

 

Disclaimer: Les personnages de "Angel Heart" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Pourquoi n'y a-t-il pas de version HTML des fics NC-17?

 

Comme il est impossible de vérifier qui lit ces fics comme pour la version php, les fics NC-17 ne sont disponibles que dans la version dynamique du site.

 

 

   Fanfiction :: Les anges de Kaori

 

Chapitre 3 :: Chapitre 3

Publiée: 01-07-06 - Mise à jour: 01-07-06

Commentaires: Salut tout le monde ;) Et un troisième chapitre, un ! J'espère que ça vous plaira, bonne lecture et n'hésitez pas à me donner votre avis ;) A bientôt...

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

Le Doc ouvrit la porte à Kaori et elle pénétra dans la pièce suivit de Saeko. Elle s’aperçut de suite que le gamin n’était plus dans son lit. Elle sentit une présence sur le côté et se retourna vivement pour voir l’adolescent sauter sur Saeko, en disant : « Coucou, Inspectrice de mon cœur ! » Il se mangea en même temps un talon aiguille et un bon coup de massue sur le crâne.  

 

- Eh là, tu me crois maintenant ? fit le Doc en direction de Kaori.  

- C’est vrai que c’est du Ryô tout craché, intervint Saeko.  

- Quand je pense que j’avais rangé mes massues au placard… Me voilà avec une version ado de Ryô, je crains le pire.  

- Mah fe woua fa (Traduction : Mais c’est quoi ça ?)  

- Comme si tu le savais pas fit Kaori, pendant que le Doc le relevait pour le remettre au lit.  

- Mais qui êtes-vous ? Et qu’est ce que je fais ici ? Et surtout pourquoi j’ai fait ça ? fit-il désorienté.  

- Mon pauvre gars, fit le Doc. J’ai bien peur qu’il ne faille t’y habituer, ton donneur était un cas plutôt spécial, fit-il en lui tapotant sur la poitrine au niveau de sa cicatrice opératoire.  

- Mon donneur ? Alors, je ne m’étais pas trompé, j’étais bien mort. Mais bon sang, qu’est ce qu’ils ont fait de moi, fit-il en serrant les draps dans ses mains.  

- De qui parle-tu ? demanda Kaori.  

- Mieux vaut pour vous que vous ne le sachiez jamais ! Ce serait trop dangereux !  

- Je vois avec surprise que tu n’as aucune idée de la personne grâce à laquelle tu vis !  

- Comment ça ?  

- Ton donneur !  

- Eh bien quoi, mon donneur ?  

- Tu as déjà entendu parlé de City Hunter, gamin, fit le Doc.  

- Oui, il est presqu’aussi connu que moi dans le milieu, échappa-t-il sans s’en rendre compte.  

 

Kaori et Saeko tombèrent à la renverse pendant que le Doc le regardait avec de gros yeux ronds.  

- Et on peut savoir comment tu t’appelles, jeune homme, demanda le Doc.  

- En fait, j’ai pas de nom.  

- Ca me rappelle quelqu’un, fit Saeko tout doucement.  

- Alors, sous quelle identité est-tu connu ? fit le Doc.  

- Dans le milieu, on m’appelle « Death Angel »  

 

Saeko manqua de s’étouffer en entendant ce nom très connu dans la pègre taiwanaise. Elle n’aurait jamais imaginé que ce surnom pouvait être attribué à un gamin d’une quinzaine d’années, mais après tout il était tout à fait le genre de personne dont on ne se méfierait jamais. C’est d’ailleurs bien pour cela qu’on le surnommait l’ange de la mort et qui mieux qu’un gamin pouvait passer pour un ange. Si les enfants étaient des tueurs à gages de la pègre maintenant, où allait le monde ?  

 

- Ca te dit quelque chose, fit Kaori intéressée.  

- C’est un tueur à gages, répondit Saeko  

- Quoi ! Ils ont osé mettre le cœur de Ryô dans un tueur à gages, fit-elle hors d’elle.  

 

Elle attrapa le gamin par le cou et le secoua comme un prunier en disant qu’elle refusait que Ryô vive dans le corps d’un tueur. Le Doc arriva difficilement à le lui faire lâcher alors qu’elle l’étranglait presque.  

 

- Sugar Boy, calmes toi, il n’y est pour rien, fit l’adolescent avec une autre voix  

- R… Ryô !  

- Ne t’inquiète pas mon ange, fais-moi confiance.  

- Mais comment…  

- Eh ! Mais qu’est ce qui s’est passé, j’ai comme un blanc, fit l’ado.  

- Ton hôte a fait une petite apparition et t’a pour ainsi dire sauver la vie, gamin, fit le Doc avec un clin d’œil.  

- Vous êtes tous complètement barjes ! Comment ce City Hunter pourrait vivre en moi et en plus faire des apparitions quand ça lui chante ! Bientôt, vous allez me dire que je suis possédée !  

- Tu ne nous crois, alors, fit le Doc d’un air déterminé  

- Absolument pas !  

- Très bien, je vais te le prouver ! fit-il d’un ton sérieux avant soulever la jupe de Saeko d’un mouvement.  

 

L’ado surgit aussitôt de son lit et vola littéralement dans les airs en direction des belles gambettes de l’inspectrice et c’est au moment où il se demandait : « mais pourquoi je fais ça moi » qu’il se retrouva avec un talon entre les dents encastré dans le sol par une massue.  

 

Pendant ce temps-là à l’autre bout de la ville, dans un grand hôtel, un homme parlait au téléphone. On l’avait informé que le dénommé Death Angel avait déserté les rangs et pouvait être dangereux. Son unité était déjà à sa poursuite mais ils demandaient du renfort. L’homme leur indiqua qu’il leur enverrait Glass Heart, puis raccrocha…  

 

A l’évocation de ce nom, son homme de confiance, qui se trouvait dans la même pièce, eut des frissons. Glass Heart faisait partie de l’unité Phénix, l’unité des tueurs et c’était leur meilleur élément, d’où son surnom. Il s’apprêtait à parler à son patron, qui venait de reposer le combiné, quand un coup de feu retentit et que ce dernier s’écroula sur le sol, une balle dans la tête…  

 

La nouvelle fit vite le tour de la ville, Li Da-Ren, patron de l’organisation criminelle taiwanaise, la Zheng Dao Hui, venait d’être assassiné. Les soupçons se portaient sur l’un de leurs tueurs à gages qui aurait décidé de se la jouer perso désormais et qui pour marquer le coup aurait tué son patron. Il était connu sous le nom de Death Angel.  

 

Aussitôt, l’unité Qing Long, dont Death Angel était auparavant l’un des meilleurs éléments, prit les choses en main pour retrouver l’assassin. Ils retrouveraient ce traître, lui feraient payer cette trahison et cet affront.  

 

De son côté, une jeune fille venait d’arriver en ville, elle aussi avait sa mission à accomplir. Elle savait qu’elle trouverait sa proie et qu’elle l’éliminerait sans aucun remords, c’est à cela qu’elle devait son surnom, Glass Heart. Et pourtant, au fond d’elle-même, elle ressentait un besoin de délivrance et elle savait bien que seule la mort pourrait la lui apporter. Et pour cela, il faudrait qu’elle tombe sur un adversaire plus fort qu’elle et à ce moment-là, elle serait enfin libre…  

 

A la clinique, le Doc avait réinstallé, l’adolescent dans son lit et l’avait mis sous perfusion pour le remettre d’aplomb. Puis il avait rejoint Kaori et Saeko qui discutait du cas du jeune homme.  

 

- Qu’est ce qu’on va faire de lui ? fit Saeko.  

- Eh bien, il va rester avec nous, c’est évident, répondit Kaori.  

- Mais c’est un tueur à gages !  

- Eh alors, Ryô était quoi à ton avis ? intervint le Doc.  

- Il va tous nous mettre en danger, vous vous en rendez bien compte ?  

- Il ne va pas nous faire de mal, Ryô a dit de lui faire confiance, fit Kaori.  

- Ce n’est pas de lui que j’ai peur, pour l’instant tout ce qu’il parvient à faire c’est de me sauter dessus dès qu’il en a l’occasion. Je pensais plutôt à l’organisation pour laquelle il travaille, vous croyez vraiment qu’ils se sont emmerdés à le ressusciter pour le laisser se sauver aussi facilement ?  

- On avisera en temps voulu, pour l’instant, il va rester ici, fit le Doc.  

 

Le téléphone de Saeko se mit à sonner et elle décrocha. Elle écouta son correspondant tout en fronçant les sourcils et finit par la raccrocher avec un air très préoccupé.  

 

- C’était Falcon ! Le patron de la Zheng Dao Hui vient d’être assassiné. Une des factions de son organisation est en train de mettre Shinjuku à feu et à sang pour mettre la main sur son meurtrier.  

- En quoi ça nous regarde ? fit Kaori.  

- D’après la rumeur, son assassin serait Death Angel.  

- Mais c’est impossible, il était là ! s’insurgea Kaori. Et puis d’abord c’est qui ce Li Machin Chose ?  

- Kaori, c’était le patron du gamin et tout le monde croit que c’est lui qui l’a tué ! Et je ne pense pas que nos témoignages joueront en sa faveur ! Ils vont lui faire la peau et nous avec !  

- On n’est pas dans la mouise, fit le Doc en se grattant la tête.  

- Pas question, ce gamin est revenu avec Ryô et ce dernier m’a demandé de lui faire confiance, alors on touchera pas à un seul de ses cheveux sinon ça va chauffer. Je n’étais peut-être que la moitié pauvre de City Hunter mais j’étais quand même un membre important de cette équipe et là, ils sont sur mon territoire. Ce gamin est désormais sous ma protection et qu’ils viennent pas se frotter à moi !!!  

- Kaori, redescend de ton nuage, je te parle de toute une unité prête à tuer et armée jusqu’aux dents !  

- En effet et si je ne me trompe pas, ça doit être le Qing Long, fit la voix du jeune garçon qui venait de sortir de la chambre.  

- Le quoi ? fit Saeko  

- Mon unité ! C’est sûrement eux qui ont fait le coup, le jour où je me suis fait la malle, j’ai entendu des trucs, ils voulaient diriger l’organisation toute entière et se débarrasser de la tête de l’organisation, ils savent que je sais et c’est pour cela qu’ils m’ont accusé. Je vais me retrouver avec toutes les unités de l’organisation à mes trousses, mais ils feront en sorte de me trouver avant pour que je ne parle pas !  

- Qu’est ce qu’on peut faire ? demanda Kaori.  

- Rien, je n’ai qu’à m’en aller au plus vite pour éviter qu’il ne vous arrive quelque chose !  

- Pas question, tu restes ici, on va t’aider, il y a sûrement une personne que l’on peut contacter dans cette organisation qui voudra bien écouter ta version de l’histoire.  

- Mais c’est trop dangereux pour vous, il ne me le pardonnera pas, fit-il en touchant sa cicatrice avec son index.  

- C’est Ryô qui t’a amené ici mais c’est moi qui décide et je ne vais pas laisser un gamin, même si c’est un dangereux tueur à gages, seul contre toute cette bande d’assassin !  

 

Elle emprunta le portable de Saeko et téléphona à Falcon pour lui demander s’il avait de quoi tenir un siège, il lui répondit qu’il avait même de quoi en tenir plusieurs. Désormais, les choses étaient décidées, une guerre allait avoir lieu à Shinjuku et qui pouvait savoir quelle en serait l’issue.  

 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de