Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: Shan In XYZ

Beta-reader(s): Chibiusa

Status: En cours

Série: Angel Heart

 

Total: 11 chapitres

Publiée: 03-06-06

Mise à jour: 14-03-10

 

Commentaires: 35 reviews

» Ecrire une review

 

DrameAction

 

Résumé: Et si ce n'était pas Kaori qui était morte dans l'accident mais Ryô...

 

Disclaimer: Les personnages de "Angel Heart" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Pourquoi dois-je utiliser le lien à partir de mon compte pour envoyer ma demande?

 

Je fais les validations à la main et comme il y en a beaucoup, je préfère que cela ne me prenne pas trop de temps. Pour cela, je concentre les demandes sur la même boîte email et je ne vais pas chercher votre ID à chaque fois. Si vous n'utilisez pas ce lien pour m'envoyer votre demande, elle ne sera pas traitée. Vous devez aussi utiliser l'email que vous avez donné dans votre profil. Ca ...

Pour en lire plus ...

 

 

   Fanfiction :: Les anges de Kaori

 

Chapitre 4 :: Chapitre 4

Publiée: 05-08-06 - Mise à jour: 05-08-06

Commentaires: Salut à mes lecteurs ;) Je continue sur ma lancée et j'avance petit à petit dans cette version de l'histoire, j'espère que ça vous plaira, en tout cas, n'hésitez pas à me donner votre avis ;) A bientôt ;)

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

Après plusieurs manœuvres discrètes, toute la bande s’était finalement retrouvée au Cat’s Eye.  

 

Kaori et Saeko avaient planqué le gamin dans le coffre de la voiture de l’inspectrice afin que personne ne se rende compte qu’il se trouvait avec elle et le Doc était parti de son côté pour ne pas attirer l’attention.  

 

Saeko s’était garé dans la ruelle qui jouxtait le café et son passager anonyme s’était faufilé à l’intérieur par la porte qui servait pour les livraisons.  

 

Ensuite, les deux femmes avaient rejoint le café, non sans avoir fait plusieurs détours avant afin de faire croire qu’elles venaient seulement d’arriver.  

 

De son côté, l’adolescent était tombé nez à nez avec un géant qui le regardait fixement, enfin quand je dis « regarder », le jeune ne voyait pas les yeux de l’homme car il portait d’imposantes lunettes noires qui empêchaient de voir son regard. C’est quand le géant ouvrit la bouche qu’il fut encore plus surprit.  

 

- Ryô ! Si je m’attendais à ça ! Moi, qui croyait être enfin débarrassé de toi !  

- Hein ! fit le gamin éberlué. Vous êtes aveugle ou quoi ?  

 

Puis regardant de plus près ce géant, il constata qu’effectivement, en y regardant de plus près, il venait de dire une connerie.  

 

- Oh, désolé, mais en tout cas, je ne suis pas ce Ryô !  

- Pourtant, cette aura, c’est bien lui ! Dis donc, c’est pas toi qui est venu boire un café chez moi et qui est parti en courant et sans payer en plus !!!  

- Je ne sais pas, peut-être, j’ai des absences en ce moment. D’après ce que raconte ce soit disant « Docteur », j’aurai récupéré les manies de ce City Hunter et il se manifesterait quand ça lui chante !  

- C’était donc ça ! Alors l’étalon de pacotille est de retour en ville, ça promets !  

 

Le gamin pouffa devant la dernière remarque de cet homme et la pensée qu’il n’avait pas changé, lui vint à l’esprit. Pourtant, il ne le connaissait pas du tout…  

 

- Je m’en serai passé, fit-il le gamin énervé, mais en attendant, je crois qu’il y a plus grave…  

- Explique-toi, morveux ?  

- Vos amis ne vous ont pas expliqué ?  

- Kaori m’a juste dit qu’elle avait un gros souci avec la Zhen Dao Hui et quand Kaori me demande un service, je ne pose pas de questions.  

- Ben, le souci c’est moi.  

- Un avorton dans ton genre, rigola Falcon. A part sauter sur les minettes comme Ryô le faisait si souvent quand il était encore de ce monde, je vois pas quel grand danger tu pourrais nous apporter…  

- En fait, vous pourriez vous retrouver avec toute l’organisation devant votre porte, par exemple.  

- Ben voyons, tu te ferais pas un peu des films, gamin ?  

- Non, Umibozu, intervint Kaori qui était venu voir ce que fichait ces deux là dans la réserve. C’est un tueur à gages.  

 

Falcon s’esclaffa de plus belle.  

 

- Ce microbe, un tueur, tu plaisantes ?  

- Dans le milieu, on me connaît sous le nom de Death Angel, vous connaissez ? fit l’ado.  

 

Umibozu sortit aussitôt son arme et la braqua sur le gamin qui resta stoïque.  

 

- Kaori, retourne vite dans le café, je m’occupe de son cas !  

- Non, Umibozu, cria Kaori. Il est Death Angel, en effet, mais c’est aussi Ryô !!!  

- Ce type a tué son patron !!!!  

- Je sais que c’est ce qu’on dit mais c’est impossible, il était avec nous… Même si on a aucune chance d’aller le prouver à son organisation puisque l’une des factions est véreuse et qu’elle veut tout lui coller sur le dos.  

- Tu es sûre que ce n’est pas lui l’assassin de Li Da Ren ?  

- Oui et en plus, il a le cœur de Ryô en lui et ce dernier m’a dit de lui faire confiance.  

- Le cœur de Ryô ? Qu’est ce que c’est encore que cette histoire ?  

- D’après ce que m’ont avoué, le Doc et Saeko, le cœur de Ryô a été volé à l’hôpital et apparemment dans le seul et unique but de faire revivre ce gamin.  

- Et Ryô t’a parlé à travers lui ?  

- Je sais que ça peut paraître bizarre mais oui et en plus il a des réactions que seul Ryô avait. Moi aussi, j’ai douté au début, mais je crois qu’il est bel et bien de retour.  

- De la part de Ryô, plus rien ne m’étonne, rétorqua Falcon en rangeant son arme et en prenant la direction de la salle. Si j’ai bien compris, je peux commencer à protéger mes vitrines car on risque d’avoir de la visite sous peu.  

 

Kaori le regarda s’éloigner et tendit la main vers l’adolescent.  

 

- Viens, allons rejoindre les autres. Au fait, il faudra peut-être penser à te trouver un prénom, on ne va pas t’appeler éternellement « le gamin » ou « Death Angel ».  

- Si vous voulez, fit le gamin, d’un ton peu convaincu. Pour moi ça changera rien !  

- Et si, au contraire, ça changeait tout, lui répondit Kaori. Tu pourrais commencer une autre vie, tu te sentirais peut-être différent, tu te verrais sous un autre jour, tu oublieras peut-être le passé.  

- Le passé me rattrapera toujours et j’ai peur qu’il ne fasse beaucoup de dégâts sur son passage.  

- Tu ne crois pas si bien dire, fit soudain une voix féminine derrière eux.  

 

Ils se retournèrent et découvrirent, une jeune fille aux cheveux longs et au regard dur, qui devait avoir à peu près le même âge que l’adolescent et qui braquait une arme sur lui.  

 

Le jeune homme la regardait comme hypnotisé, il resta silencieux longuement à la contempler avant de dire « n° 27 ? » devant le regard étonné de Kaori.  

 

La jeune femme le regarda alors plus attentivement et son expression changea radicalement, on voyait son tourment. Elle lâcha son arme et s’enfuit, aussitôt suivit par le jeune homme.  

 

Kaori leur emboîta le pas, elle n’allait pas les laisser traîner seuls dans les rues. Et même si elle ne savait pas qui était cette fille, elle avait bien l’intention de les ramener en vie au bercail.  

 

 

 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de