Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: Tenshi no kokoro

Status: En cours

Série: Angel Heart

 

Total: 11 chapitres

Publiée: 18-02-04

Mise à jour: 27-11-06

 

Commentaires: 22 reviews

» Ecrire une review

 

GeneralDrame

 

Résumé: Suite à un attentat à la bombe, Ryô se retrouve dans le coma. Dans son sommeil, il retrouve Kaori et continue la vie qu'il menait avant qu'elle ne disparaisse. La question est de déterminer si Ryô voudra se réveiller dans un monde sans Kaori ou s'il voudra rester dans son coma. Il prendra sa décision en toute connaissance de cause.

 

Disclaimer: Les personnages de "Juste une nuit de plus dans tes bras" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Qu'est-ce qu'un Beta Reader?

 

Un Beta Reader est une personne qui accepte de lire et corriger les fics des auteurs. Il suffit de choisir un beta reader et de cont ...

Pour en lire plus ...

 

 

   Fanfiction :: Juste une nuit de plus dans tes bras

 

Chapitre 11 :: L'ombre s'efface

Publiée: 27-11-06 - Mise à jour: 08-01-09

Commentaires: Hello tout le monde!!! Plus de deux ans!! Plus de deux ans entre ce chapitre et le précédent!! Et oui!! Tout arrive!! Même l'achêvement de cette fic!! Je suis vraiment désolée pour ce délai que l'on ne peut même plus appeler du retard mais j'ose espérer que vous lirez tout de même ce chapitre et le suivant et que vous me donnerez vos impressions. J'en profite pour souhaiter à tout le monde une très bonne année 2009!! Allez, le chapitre suivant cloturera cette histoire. J'ai également prévu de terminer ma fanfic de City Hunter sur les triplés et d'en commencer une nouvelle sur Angel Heart alors j'ai besoin de votre soutien...

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

Cela faisait déjà près de 24 heures que la filature de Shadow avait débuté. Saeko, Falcon, Shin Hon mais également les hommes de Lee étaient à l’affût de ses moindres faits et gestes. Pourtant, celui-ci continuait à faire preuve d’une décontraction et d’un flegme inébranlables. Et cela avait le don d’exaspérer Saeko. Comment pouvait-il se montrer aussi insouciant alors qu’il avait tué et blessé autant de personnes ? Etait-il pourri au point de ne ressentir aucune once de remord ou de culpabilité ?  

 

Son téléphone se mit alors à vibrer. La belle policière s’en saisit et la voix de Shin Hon résonna :  

 

_ Tout est prêt. On passe à l’action ce soir…  

_ Parfait, répondit-elle avec satisfaction.  

 

Et elle referma le clapet de son téléphone.  

 

« Savoure tes derniers instants de liberté mon cher Shadow… »  

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~  

 

Les yeux encore embués par le sommeil, Ryô s’étira et laissa échapper un bâillement des plus disgracieux. Il fit quelques pas nonchalants et entra dans la cuisine. Kaori lui tournait le dos et semblait occupée à la préparation du petit déjeuner. Elle ne l’avait visiblement pas entendu arriver.  

 

Il se rapprocha alors à pas de loups et déposa un léger baiser dans le cou de la jeune femme. Elle sursauta et lâcha son couteau. Mais au lieu de se retourner et de lui sourire, elle baissa la tête. Etonné, Ryô lui demanda :  

 

_ Que se passe-t-il ?  

 

Il était inquiet. A quoi était dû ce changement d’attitude ? S’était-il passé quelque chose ? Le destin revenait-il faire une cruelle incursion dans le bonheur parfait qu’il pensait avoir retrouvé ?  

 

_ Qui est Shan In ? interrogea alors Kaori d’une voix tremblante mais pleine de reproche.  

Ryô fronça les sourcils. Ces trois petits mots venaient de lui faire l’effet d’un coup de poignard.  

_ Pardon ? réussit-il à articuler.  

_ Je t’ai entendu prononcer ce nom pendant ton sommeil. Et tu l’as répété plusieurs fois… ajouta Kaori dont la voix se faisait pleine de sanglots. C’est ta maîtresse c’est ça ?  

_ Pas du tout, c’est…  

Il ne parvint pas à finir. Il avait mal… Comme si son cœur était pris dans un étau… Une douleur lancinante, ancrée en plus profond de lui qui ne voulait pas disparaître.  

 

Devant le mutisme de Ryô, Kaori sortit précipitamment de la cuisine et partit s’enfermer dans sa chambre. Il ne la suivit pas. Il était comme prostré, cloué sur place, paralysé par cette souffrance qu’il n’arrivait pas à expliquer…  

 

« Shan In… Ce prénom… C’est celui de… »  

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~  

 

2h du matin.  

 

Shadow déambulait dans les rues que les nombreuses enseignes lumineuses rendaient presque aussi claires qu’en plein jour. Il venait de passer quelques heures à siroter un whisky hors de prix entouré de donzelles court-vêtues et peu farouches. Mais il n’était pas encore suffisamment éméché pour avoir perdu toute lucidité. Depuis quelque temps, il se sentait épié, traqué même. Et même s’il n’en laissait rien paraître, cela commençait à sérieusement l’irriter. Décidé à en terminer, il changea brusquement de direction et s’engagea dans une ruelle étroite et sombre. Il fit quelque pas, s’enfonçant plus profondément dans une obscurité épaisse avant de s’arrêter. Là, il leva légèrement la tête et lança d’une voix puissante :  

 

_ Ca suffit ce petit manège !! Montrez-vous !!  

 

Comme sortie des entrailles des ténèbres, une silhouette se dessina alors à quelques mètres de lui. Un homme entièrement vêtu de noir et cagoulé s’avança vers lui.  

 

_ A qui ai-je l’honneur ? demanda Shadow avec sarcasme.  

 

Pas de réponse.  

 

Le visage de Shadow se crispa en un rictus agacé.  

 

_ On t’a coupé la langue ou quoi ? Ca fait des heures que tu me suis, tu pourrais au moins avoir la décence de répondre. T’es quoi ? Un fan ? Ou alors on t’a envoyé me tuer parce que je commence à faire de l’ombre à quelqu’un c’est ça ?  

 

A ces mots, il sortit de sa veste un révolver et le pointa sur l’individu. Celui-ci ne broncha pas.  

 

_ Ce n’est pas parce que j’ai la réputation d’aimer les explosifs que je ne sais pas me servir de ça…  

 

Imperturbable, l’homme cagoulé leva lentement la main et en moins d’une seconde, des dizaines de silhouettes apparurent tout autour d’eux.  

 

L’assurance de Shadow fondit alors comme neige au soleil. Il réajusta son arme vers l’homme mais ce dernier, avec une rapidité et une force quasi surhumaines, lui fit une clef de bras. Il lui prit son révolver des mains et le jeta au loin. Shadow hurla, de douleur, de peur, de frustration. Mais il n’était pas de taille à faire face à Genbu, l’élite de la mafia chinoise. Alors qu’il pensait sa dernière heure arrivée, un coup sec et violent vint s’abattre dans sa nuque et il perdit connaissance…  

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~  

 

 

Il ouvrit les yeux avec peine. La raideur dans son cou était encore bien vivace et une torpeur semblait s’être emparée de tout son corps. Assis sur une chaise, ses mains étaient retenues derrière son dos par une paire de menottes et ses pieds étaient fermement ligotés.  

 

Il jeta un rapide coup d’œil autour de lui mais ne vit que des murs blancs et, pour seul mobilier, une table et une lampe de bureau qui diffusait une lumière blafarde. C’est alors qu’il entendit des bruits de pas provenant de la pièce voisine. Incapable de se défaire de ses entraves, il se leva avec peine et se mit à sautiller jusqu’à la porte qui s’ouvrit brutalement. La stupeur lui fit perdre l’équilibre et il tomba à la renverse. Il leva les yeux et se heurta au regard assassin de Saeko, talonnée par Shin Hon et Falcon. D’une voix ferme et déterminée, l’inspectrice lança alors :  

_ « Yasuhiko Suwa », alias « Shadow », pour meurtres et attentats à la bombe, vous êtes en état d’arrestation !!  

 

Falcon s’avança alors vers Shadow qui eut un mouvement de recul devant l’imposante carrure de l’ancien mercenaire. Ce dernier l’empoigna par le col de sa veste et l’obligea à se tenir debout. Saeko fit alors quelques pas vers lui et lui administra un magistral coup de poing au visage.  

_ Ca c’est pour Ryô, lui cracha-t-elle avec tout le mépris du monde. Je ne peux pas te tuer même si j’en ai envie. Mais sache que s’il ne s’en sort pas, je m’arrangerai pour que ton séjour en prison soit le plus désagréable possible…  

Et sur ces mots, elle tourna les talons. Shin Hon lui emboîta le pas mais se ravisa. Il se retourna et flanqua un nouveau coup à Shadow, cette fois-ci dans l’estomac.  

_ Et ça, c’est pour Shan In.  

 

Falcon eut un sourire, relâcha Shadow qui retomba lourdement sur le sol. Le géant, qui ne voulait pas être en reste, lui asséna un puissant coup de pied puis quitta la pièce, abandonnant derrière lui un Shadow pathétique et tordu de douleur...  

 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de