Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: Noa

Status: En cours

Série: Cat's Eye

 

Total: 14 chapitres

Publiée: 17-10-03

Mise à jour: 09-08-04

 

Commentaires: 6 reviews

» Ecrire une review

 

General

 

Disclaimer: Les personnages de "Une troisième chance" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Je vais bientôt avoir 18 ans. Est-ce que je peux avoir accès à la section NC-17?

 

Non. C'est simple. D'un point de vue légal, vous n'êtes pas majeur tant que vous n'avez pas 18 ans. Ca m'est égal que ça soit dans un jour ou dans une semaine. Ne faites votre dema ...

Pour en lire plus ...

 

 

   Fanfiction :: Une troisième chance

 

Chapitre 5 :: Chapitre V

Publiée: 17-10-03 - Mise à jour: 17-10-03

Commentaires: Ouf voilà encore un chapitre terminé. C’est vrai ya un peu de flirte mais bon faut bien croustiller le fan fic comme je l’ai dis tout à l’heure. Mais ne vous inquiétez pas il n’y aura pas vraiment d’adultère, rien de grave rassurez-vous. (^_^)

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 7 9 10 11 12 13 14


 

Voilà quelques jours qui sont passés depuis l’aventure du musée de Johoku, Isamu, Mistuko ainsi qu’un autre agent étaient dans leur nouveau bureau.  

 

Isamu : mais qu’est ce qu’on fou là ?  

L’autre agent : tu veux que je te l’dise, nous sommes des exclus du commissariat.  

Isamu : oui tu as raison, c’est inamissible qu’ont nous traître comme ça. Je me sens comme déshonoré.  

L’autre agent : moi aussi.  

Le chef : taisez-vous !! Voilà pour ce service vous serez 4 agents.  

L’autre agent : oui mais nous ne sommes que 3, chef.  

Le chef : oui, et c’est pour cela que j’ai engagé un autre agent.  

 

Une femme entra dans la pièce.  

 

Isamu : quoi !!  

Le chef : voici l’inspecteur Misato Katsuragi elle vient tout droit de Utaï.  

L’autre agent et Mitsuko : bonjour inspecteur.  

Misato : Bonjour.  

Isamu : hum tèk ma tèk Misato.  

Misato : tèk ma té Isamu.  

 

Et s’enlacèrent comme deux bons vieux amis qui ne s’étaient pas vu depuis longtemps.  

 

Isamu : qu’as tu fais comme bourde pour te retrouver ici ?  

Misato : allez arrête c’est pas la mort. Disons que je viens te prêter mains fortes.  

Isamu : hum.  

Le chef : très touchante cette scène, l’inspecteur Katsuragi sera désormais par mit votre service.  

Isamu : attendez là, vous n’allez pas nous laisser ici ??? Or du commissariat ??  

L’autre agent qu’on va appeler Tanaka : c’est vrai vous nous avez exclus du commissariat.  

Le chef : pas de panique, dans cet endroit vous serez plus tranquille pour courir après Cat’s eye. Et vous n’êtes pas exclus du commissariat vous y êtes juste à coté, pour ce qui est du commandement je te confis la tache Isamu.  

Isamu : quoi ?  

Le chef : tu seras le chef de ce service.  

Isamu : hm quelle promotion.  

 

Le chef parti.  

 

Tanaka : c’est pas juste, je me demande pourquoi on est coincé ici.  

Isamu : t’inquiet j’ai l’impression que nous allons pas rester longtemps ici.  

 

Après quelques heures de boulot, Isamu alla boire un café avec Misato, pendant le trajet il lui expliqua toute l’histoire (cat’s eye, Hitomi, sa collaboration avec Ai…).  

 

Isamu : comment vont les autres ?  

Misato : ils s’ennuient, j’ai hâte que tu me présente les filles de Mikaël.  

Isamu : oui mais n’oublis pas il n’y a que Ai qui est au courant.  

Misato : Kalmé kalan Isamu. (traduction « t’inquiet pas »)  

Isamu : ok rentrons.  

Ai : tiens salut Isamu.  

Isamu : bonjours tout le monde.  

Rui : bonjours  

Hitomi : salut.  

Ai : (en s’adressant discrètement à Rui) : c’est qui cette nana ?  

Rui : je n’en sais rien et t’en mêle pas.  

Isamu : je vous présente Misato Katsuragi elle a été engagée pour le nouveau service de la police. Misato voici Rui Kisugi la plus grande sœur, Hitomi la cadette et aussi ma compagne et Ai la plus jeune.  

Misato : bonjours.  

Les trois sœurs : enchantée.  

Rui : oui le service anti-Cat’s eye.  

Isamu : (pas très enchanté) : mouais.  

Misato : allez déprime pas Jackpot.  

Hitomi : Jackpot ?  

Misato : oui c’est son petit surnom.  

Rui : vous vous connaissez depuis longtemps ?  

Misato : oui disons qu’ont est amis d’enfance.  

 

Les trois sœurs commencèrent à sourire.  

 

Isamu : et je vous vois venir vous trois.  

Rui : nous ? de quoi ?!  

Isamu : oui vous croyez pouvoir poser des questions à mon sujet à Misato.  

Misato : tiens en passant, je voudrais vous féliciter Hitomi.  

Hitomi étonné : ha bon pourquoi ?  

Misato : vous avez réussi à briser la glace qui entourait son cœur.  

Isamu : pas entièrement.  

Misato : mais bien sûr.  

Hitomi : merci  

Isamu : (grognement que fais tout garçon qui ne veut pas répondre)  

 

Misato, Hitomi et Rui commencèrent à discuter de chose divers, pendant ce temps là Isamu s’approcha de Ai.  

 

Isamu : (discrètement) : Ai.  

Ai : (toujours discrètement) : oui ?  

Isamu : il faudrait que je te parle.  

Ai : heu oui ce soir à 17 h 00 sur la plage.  

Isamu : ok  

Rui : qu’est ce que vous complotez tous les deux ??  

Ai un peu surprise : heu nan rien.  

Hitomi : c’est bien vrai ce mensonge ?  

Isamu toujours aussi calme : oui. Bon Misato on y va ?  

Misato : ok Jackpot.  

Hitomi : pourquoi l’appelez-vous Jackpot ?  

Misato : Ho c’est une longue histoire.  

Isamu : rien d’important.  

Ai : t’es pas marrant Isamu.  

Isamu : bon on doit aller travailler et toi ne sois pas en retard en cours.  

Ai : très marrant mais j’ai pas cours cette aprème.  

Isamu : au revoir tout le monde.  

Misato : enchanté de votre connaissance.  

Les trois sœurs : nous de même.  

 

Pendant le trajet.  

 

Misato : je vois que tu es toujours aussi froid.  

Isamu : je ne veux pas en parler.  

 

Pendant ce temps là au café.  

 

Rui : bien, Ai prépare-toi.  

Ai : pour aller où ?  

Rui : nous allons dans un athlétique club.  

Ai : heu je crains de ne pas comprendre.  

Rui : tu verras bien.  

 

Une heure plus tard.  

 

Ai : ouha quelle chance que cet athlétique club se soit ouvert près de chez nous !! On a peine à croire que cette merveilleuse piscine soit située au 7 ème étage d’un bulding !! Il y a même un club de « jazz danse » !!  

Hitomi : tu as l’air de t ‘amuser Ai !  

Ai : hein ?  

Rui : nous ne sommes pas venues ici pour passer du bon temps !  

Hitomi : te souviens-tu de ce qu’il y a à l’étage d’en dessous ?  

Ai : oui il y a la brigade Anti-cat’s.  

Rui : ils ont emménagé dans ce bâtiment dans l’espoir de repérer cat’s eye de haut, mais ils ne savent pas que nous sommes au courant.  

Hitomi : tu as préparé tous les micros qui sont destiné à nos amis ?  

Ai : tout est là.  

 

Ai lui donna les micros.  

 

Hitomi : bien je vais aller les installer.  

Tanaka : salut les filles.  

Rui : oups bonjour.  

Ai : tu ne devrais pas être au boulot ?  

Tanaka : heu ba oui mais bon ils sont en train de tous déballer.  

Rui : je vois.  

Tanaka : hé vous venez vous baigner avec moi les filles ?  

Ai et Rui : ok.  

 

Après quelques instant, Hitomi se rendit à l’étage d’en dessous.  

 

Hitomi : bonjour tout le monde.  

Isamu : bonjour Hitomi, tu vas bien ?  

Hitomi : bien merci et toi ?  

Isamu : ça pourrait aller mieux. Tu n’as pas vu Tanaka ?  

Hitomi : heu oui il est…  

Isamu : je vois, arf celui la.  

Hitomi : il est jeune laisse le s’amuser, d’ailleurs tu devrais en faire de même.  

Isamu : je n’ai pas le temps de m’amuser.  

 

Soudain Hitomi regarda avec surprise une machine.  

 

Isamu : qu’y a t’il ?  

Hitomi : heu c’est quoi ça ?  

Mitsuko : c’est un détecteur de micro. Pourquoi ? Cela vous gêne ?  

Isamu : Mitsuko !! Ne l’écoute pas.  

Misato : tiens bonjour Hitomi !  

Hitomi : bonjour.  

Isamu : dans notre ancien bureau nous avons trouvé plusieurs dispositifs d’écoute, nous soupçonnons Cat’s eye pour les avoir installées.  

 

Puis elle remarqua ensuite une caméra.  

 

Hitomi : il y a même une caméra !!!  

Isamu : oui même si je n’ai pas confiance en la technologie de votre planète, le chef à fait installer cette caméra, elle sera capable de contrôler chaque individu et de reconnaître un signal suspect.  

Hitomi : mais où vas-tu Isamu ?  

Isamu : chercher Tanaka.  

 

Hitomi le suivi. Une fois arrivé dans l’enceinte.  

 

L’hôtesse d’accueil : bonjour, vous désirez.  

Isamu : entrer.  

L’hôtesse d’accueil : pas dans cette tenue !!  

Isamu : et pourquoi pas.  

L’hôtesse d’accueil : désolé monsieur mais les consignes l’obligent.  

Isamu : je n’ai pas le temps de jouer au petit baigneur, je suis de la police et je dois entrer.  

Hitomi : Isamu soit plus aimable.  

Isamu : s’il vous plait. Hitomi attend moi là je t’en pris.  

Hitomi : bien.  

 

Isamu entra dans la piscine il vit Tanaka se baigner avec Rui et Ai. Il s’approcha de lui. Et tout en aillant le comportement sérieux et autoritaire (à la Teal’c).  

 

Isamu : inspecteur veuillez sortir de cette piscine je vous pris.  

Tanaka : Isamu …hé ..heu ça va ? …vous avez besoin d’aide ?…  

Isamu : si vous voulez garder votre travail je vous conseil de sortir de cette piscine le plus vite et de nous rejoindre au bureau.  

Tanaka : hé ne te fâche pas Isamu.  

Isamu : il vaudrait mieux pour toi que tu ne me vois pas en colère. C’est déjà assez humiliant de diriger cette brigade alors je voudrai bien que mes hommes soient présents lorsqu’ils sont en service au lieu draguer.  

Tanaka : bien chef.  

 

Puis parti au vestiaire.  

 

Rui : tu ne crois pas que tu y a été un peu fort ?!  

Isamu : je m’en doutais que tu allais avoir cette réaction.  

Ai : peut être mais la t’étais vraiment dur.  

Isamu : je ne suis dur qu’avec mes éléments qui ne respect les règlesz de conduite.  

Rui : je crois que Hitomi t’attends à l’entrée.  

Isamu : hum bien comme tu le voudras Rui. (tout en inclinant la tête)  

 

Et parti. (oulala petite confrontation entre Isamu et Rui)  

 

Rui : imbécile.  

 

Et plongea.  

 

Ai : et bien bonjour l’ambiance.  

 

Quelques heures plus tard Isamu et Misato rejoignirent Ai sur la plage à l’heure convenue.  

 

Ai : heu tu peux m’expliquer ?  

Isamu : ne t’inquiet pas amour, Misato est avec nous. Elle faisait parti d’avalanche comme moi et ton père.  

Ai : quoi !!!  

Misato : je suis venue pour aider Isamu.  

Ai : je vois.  

Misato : tu sais ton père a beaucoup d’amis.  

Isamu : oui surtout sur Fantasia.  

Ai : tu crois qui y est toujours sur cette planète ?  

Isamu : c’est possible.  

Ai : je voudrai tellement dire à mes sœurs qu’il est toujours en vie.  

Isamu : oui je comprends.  

Ai : Isamu.  

Isamu : moui.  

Ai : mes sœurs ont prévu de faire quelques chose ce soir.  

Isamu : précises.  

Ai : Voilà comme elles ne peuvent pas mettre de micros dans votre bureau, elles vont mettre un micro puissant dans le mât qui est entre l’étage 6 et 7.  

Isamu : quoi !!! qui est chargé...nan laisse moi deviner… Hitomi…..Il faut toujours qu’elle risque l’impossible.  

Misato : ça vous fait quelque chose en commun.  

Isamu : très marrant. Il y a un problème je suis de garde ce soir.  

Ai : En effet, si j’étais toi je ne bougerais pas de mon bureau.  

Isamu : merci pour ton conseil, Misato pourrais-tu aller voir les filles de ma part pour les prévenir que je serai de garde et donc que je ne pourrais pas aller les voir  

Misato : d’accord.  

Isamu : juste une chose il y aura combien d’effectif sur le terrain ?  

Ai : un vrai militaire, Hitomi sera là pour installer le micro et Rui gardera les lieu. La piscine a été réservée pour la soirée.  

Isamu : ok, bon on fait comme prévu.  

Misato : ok.  

Ai : je dois y aller.  

Isamu : d’accord, merci Ai.  

Ai : de rien. Salut  

Isamu : hé  

 

Ai se retourna.  

 

Isamu : pas de prise de conscience je suis là pour veiller sur tes sœurs.  

Ai : oui…oui je sais.  

 

Et parti.  

 

Misato : elle est courageuse.  

Isamu : il le faut bien, elle ne l’a jamais connu.  

Misato : si seulement on savait ce qu’était le problème.  

Isamu : il veut régler ça tout seul, mais comme m’a dit Ai les tableaux contiendraient des indices permettant de savoir ce qui c’est vraiment passé.  

Misato : tu as vu ces tableaux ?  

Isamu : non mais je projète d’aller voir ces tableaux à l’aide de Ai.  

Misato : ça nous permettrait de trouver cet indice.  

Isamu : exactement. Je dois aller au bureau, on se verra demain.  

Misato : bien, à demain Jackpot.  

Isamu : à demain.  

 

Chacun parti de son côté, Isamu au bureau et Misato au café cat’s eye.  

 

Misato : bonsoir tout le monde.  

Rui et Hitomi : bonsoir.  

Misato : je suis venue de la part d’Isamu.  

Hitomi : ha bon ?  

Misato : voilà, il est de garde ce soir il ne pourra pas venir.  

Hitomi : je vois.  

 

Puis Misato pendant quelques secondes regarda Rui  

 

Misato : c’est incroyable comme vous pouvez lui ressembler Rui.  

Rui (étonné) : Ha qui ?  

Misato : à une amie qui est …morte.  

Rui : ho je suis désolé.  

Misato : ce n’est pas grave, vous ne pouviez pas savoir. Bon je dois y aller, au revoir.  

Rui et Hitomi : au revoir.  

 

Le soir venu, les deux sœurs se préparèrent pour leur escapade. Pendant ce temps là Isamu était à son bureau comme prévu.  

 

Isamu : [c’est bientôt l’heure, il commence vraiment à faire chaud]  

 

A la piscine.  

 

Hitomi : j’espère que personne va venir.  

Rui : ne t’inquiet pas la piscine à été louée jusqu’à 22h00. Isamu est de garde alors fais attention de ne pas te faire remarquer.  

Hitomi : c’est drôle mais c’est toujours moi qui fait le travail le plus dangereux.  

 

Hitomi commença à avancer sur le mât.  

 

Hitomi : [ce genre d’acrobatie ne me plais pas trop…..il...il est très loin ce mât…c’est terriblement loin](a t elle peur ? :p)  

 

Hitomi avança avec tout son agilité comme le ferait un chat. (Tiens bizarre « cat’s eye » « chat » :o/). Elle arriva enfin au bout du mât.  

 

 

Hitomi : oups…pffff ça avait l’aire plus simple dans la bouche de Ai.  

Ai qui était en bas avec un petit walki : Courage Hitomi !!!  

Hitomi : tais toi tu vas me faire tomber. (bon vous avez deviné que Hitomi avec un casque récepteur émetteur). Ai et ses bonnes idées.  

 

De là où elle était, elle pouvais voir Isamu installé dans son bureau.  

 

Hitomi : ne te retourne pas ici s’il te plaît.  

 

Elle commença à dévisser le bout du mât.  

 

Rui : Hitomi fais vite.  

Hitomi : je sais bien, ne m’énerve pas !…  

 

Elle dévissa donc la boule qui était au bout du mât quand soudain le boule fabriquée par Ai où était positionné le micro tomba.  

 

Hitomi : Oh….  

 

Par justesse elle le rattrapa.  

 

Hitomi : ouff  

Rui : Hitomi ça va ?  

Hitomi : heu super….quoi ho non !!!  

Rui : qu’y a t’il ?  

Hitomi : Isamu n’est plus à son bureau.  

Rui : quoi plus là, mais où est-t-il ?  

 

Rui ne se rendit pas compte que la porte de la piscine s’ouvrit.  

 

Isamu : [C’est risqué mais il fait vraiment trop chaud là haut]  

 

Il alluma son briquet pour mieux voir, ce qui éveilla l’attention de Rui.  

 

Rui : oh non il est rentré ici !!!  

Hitomi : tu crois qu’il s’est aperçu de quelque chose ?  

Rui : je ne pense pas.  

Hitomi : d’accord je finis et je te rejoins !!  

 

Isamu s’aperçu que Rui l’avait remarqué, faisant semblant d’être surpris.  

 

Isamu : Tiens !! C’est toi Rui ?  

Rui : heu oui.  

Isamu : Que fais-tu ici ?  

Rui : ….  

Isamu : j’en déduis que tu es la personne qui a loué la piscine… [comment je me fais passer pour un crétin]  

Rui : [ouf il ne s’en doute de rien] Si tu savais que la piscine était louée pourquoi est-tu venu ici ?  

Isamu : he bien comme la lumière était éteinte, je croyais qu’il n’y avait personne, de plus il fait une de ces chaleurs au bureau…j’ai voulu me rafraîchir ici.  

Hitomi qui entendait toute la conversation : [flûte, je ne peux plus remonter sinon il va me voir]  

Isamu : tiens j’y pense le paysage dois être splendide vu d’ici. Je vais regarder. [provoquons les un peu]  

Rui : n’approche pas !!!  

Isamu avec un petit sourire au coin : pourquoi ?!  

Rui : [je dois retenir son attention]  

Isamu : hein !!  

 

Rui commença à enlever son maillot de bain.  

 

Isamu : [….je…je…rêve ou quoi…]  

 

Une fois son maillot complètement enlevé (hey je n’ai rien inventé c’est dans l’histoire, faut bien croustiller un peu ce fan fic :D) elle plongea.  

 

Isamu : mais mais que fais-tu ? (sans être trop déstabilisé)  

Hitomi qui avait entendu vit la scène : nan j’hallucine.  

Rui : pourquoi penses-tu que j’ai loué cette piscine et que je reste dans le noir ? Parce que j’aime me baigner dans cette tenue.  

Isamu : [là elle a fait fort]  

Hitomi : mission accomplie !! je dois revenir vite sinon ça va aller mal…. (je la comprend :op)  

Rui : allez Isamu viens !!! l’eau est super bonne !!  

Hitomi : je vais la tuer !!!  

Isamu : …..  

Rui : [je dois le faire venir dans la piscine]  

Isamu : (toujours en gardant son calme) [elle est magnifique….] Je suis juste venu pour …mater le paysage. (mdr je ne l’ai même pas fais exprès :D)  

Rui : [mais ces qu’il résiste…]  

Isamu : [tu veux jouer à ça Rui]  

 

De plus celle-ci essaya de l’allumer le plus possible en nageant tout en laissant ses formes généreuses apparaître. Isamu avait non seulement un œil sur Hitomi mais aussi…sur Rui. Mais soudain Hitomi perdit l’équilibre mais se rattrapa, mais ceux-ci éveilla un petit geste de réflexe de la part d’Isamu. Rui remarque ce geste.  

 

Rui : alors ? Tu n’as pas envie de te baigner ?  

Isamu : [avec Hitomi pas loin….reprend toi Isamu](tout en aillant l’aire à la Teal’c) désolé cette proposition est très tentante Rui (petit rire) mais pas pendant le service.  

Rui : (tout en se positionnant devant lui) je me doutais bien que tu allais dire cela Isamu.  

Isamu : je dois y retourner…bonne soirée Rui.  

Rui : toi aussi.  

 

Il partit, Rui remarqua qu’il hésitait tout de même. Malgré ces avances Isamu avait refusé tout en gardant sa force et son calme que même Rui ne resta pas indifférente.  

 

Hitomi : je peux savoir ce qui t’as pris de faire cela ?  

Rui : Hitomi comprend moi il fallait l’occuper.  

Hitomi : oui mais tu aurais pu trouver autre chose.  

Rui : oui mais tu as bien vu, il a refusé.  

Hitomi : oui ça va pour cette fois (rire).  

Rui : on a eu chaud.  

Hitomi : oui très.  

 

Pendant ce temps là à son bureau.  

 

Isamu : […je vais devoir faire attention à ce que je vais dire maintenant……..elle lui ressemble vraiment….comment je vais faire demain pour la regarder dans les yeux…..]  

 

Le lendemain Isamu eu quand même le courage de venir au café Cat’s eye.  

 

Isamu : bonjour tout heu …bonjour Rui.  

 

(comme par hasard)  

 

Rui : bonjour Isamu.  

Isamu : tu es toute seule ?  

Rui : Hitomi est sortie faire des courses et Ai est en cours.  

Isamu : ok, un café comme d’hab.  

Rui : tout de suite.  

 

Tout en préparant le café.  

 

Rui : tu dois être fatigué ?  

Isamu : non j’ai l’habitude de ne pas trop dormir ou de ne pas dormir.  

Rui : pour hier…  

Isamu : on oubli si tu veux bien.  

Rui : d’accord on oubli.  

 

Fin du Chapitre 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 7 9 10 11 12 13 14


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de