Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prose

 

Author: Kaori_2

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 13 chapters

Published: 03-03-03

Last update: 02-06-03

 

Comments: 4 reviews

» Write a review

 

Action

 

Summary: Que se passerait-il si Kaori devenait l'ennemi de Ryô sans qu'il le sache?

 

Disclaimer: Les personnages d'"Une affaire difficile" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo. Exceptés quelques-uns créés pour l'occasion.

 

Tricks & Tips

I'm almost 18. Can I get access to the NC-17 section?

 

No. Legally, you are not major, before you are 18 years old. I don't care if it's in a day or a week. Make your request when you are actually 18.

 

 

   Fanfiction :: Une affaire difficile

 

Chapter 1 :: Disparition

Published: 03-03-03 - Last update: 03-03-03

Comments: Petite introduction de l’auteur : Cette fanfiction se déroule quelques mois après le dernier volume de City Hunter. Pour les aficionados de ce manga et du dessin animé qui va avec, j’ai repris quelques idées des deux épisodes de Chantage atomique. (J’adore ces épisodes.) Je pense que vous reconnaîtrez ces idées dans ce fanfic. Sur ce bonne lecture à toutes et à tous !

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


 

Kaori, un bandage autour de la tête, se blottit contre Ryô. La chaleur qu’il dégageait était si douce qu’elle se laissa envahir par celle-ci. Le cœur battant, Ryô la serra dans ses bras. Ni l’un ni l’autre n’auraient voulut rater cet agréable moment. Ils étaient sur le toit de l’immeuble où le vent soufflait agréablement. Kaori y avait monté une couverture pour s’asseoir dessus. Ryô n’était pas en l’état de porter quoique ce soit avec ses béquilles. A l’horizon le soleil déclinait ses forces inexorablement envahissant la ville d’une teinte flamboyante…  

 

Deux semaines auparavant…  

 

_Ryô ! Debout il est 10h ! Fainéant. Autant te le dire de suite, d’ici cinq minutes je ne serai plus là. J’ai rendez-vous avec Eriko. Nous déjeunons ensemble puis nous allons voir le nouveau centre commercial qui vient d’ouvrir. Mais avant j’irai tout de même voir s’il n’y aurait pas un message… Allez debout ! _Finit- Kaori tout en retirant le drap qui recouvrait Ryô.  

 

Un cri strident se fit entendre lorsqu’elle s’aperçut que Ryô dormait nu.  

 

_Tu pourrais t’habiller pour dormir ! _ Lui cria t-elle tout en lui assénant un coup de massue.  

 

Toute rouge elle sortit de la chambre, laissant un Ryô tremblant sous la masse de 10000t. Tandis qu’il se leva bon gré mal gré, il rejoignit Kaori à la cuisine, ayant au préalable enfilé un vêtement et remis sa mâchoire en place.  

 

_Kaori chan ! _Geigna-t-il. _ Il fait très chaud en août pour dormir habiller… De plus tu ne devrais pas être si…  

_SI QUOI ???? _L’interrompit-elle le laissant sans voix.  

 

Un court moment après, Kaori était prête à partir. Tandis qu’elle ouvrait la porte d’entrée, Ryô l’interpella :  

 

_Kaori !  

_Hum ? _Se retourna-t-elle perplexe tandis que Ryô l’avait attrapé par le poignet.  

_Soit prudente ! _ Fit-il en souriant avant de lui donner un doux baiser sur le front.  

 

Elle lui sourit en guise de réponse et s’en alla, ce sourire toujours aux lèvres elle arriva au Cat’s eye.  

 

Dling !!!  

 

_Bonjour Kaori. _ Fit Umibozu de sa grosse voix.  

_Bonjour Umibozu ! Miki n’est pas là ?  

_Non elle est sortie faire quelques courses. _Répondit-il en enfilant un tablier Cat’s eye.  

_Un café ? _Demanda-t-il.  

_Volontiers merci.  

_Dis moi Kaori tu as l’air bien joyeuse aujourd’hui ! _Fit-il moqueur.  

 

Tandis qu’elle rougissait, incapable de répondre quoique ce soit, la cloche d’entrée tinta une nouvelle fois. Kaori remercia le ciel avant de se retourner.  

 

_Eriko ? _Fit-elle étonnée.  

_Kaori salut ! Ca tombe bien c’est toi que je cherchais.  

_Un problème ? _Demanda Kaori en posant sa tasse de café.  

_J’ai un travail de dernière minute et de ce fait je ne pourrais pas venir avec toi aujourd’hui.  

_Quel dommage. Tant pis ce sera pour une autre fois.  

_Que cela ne t’empêche pas d’y aller surtout. _Fit Eriko sévèrement.  

_Je verrais. _Fit Kaori moqueuse.  

 

Sur ce, elle vida sa tasse de café tandis qu’Eriko commanda rapidement un thé citron. Puis ils discutèrent un moment et partirent ensemble. Elles firent un bout de chemin ensemble mais bientôt Eriko bifurqua, laissant Kaori seule. Celle-ci n’avait pas vu l’heure tourner. Pressant alors le pas vers le tableau à message elle se demandait si elle allait rentrer pour préparer le déjeuner de son fainéant de partenaire ou si, au contraire, elle allait aller seule à ce nouveau centre commercial.  

 

En réfléchissant ainsi, elle arriva devant le tableau. Il n’y avait pas de demande. Son sourire de tantôt disparu alors. L’air morose elle fit demi-tour. En arrivant au niveau d’un passage clouté elle se dit que finalement visiter le nouveau centre commercial lui changerait les idées. Cependant une voiture noire s’arrêta soudain devant elle. L’occupant de l’arrière ouvrit la portière brutalement et l’attrapa par le poignet. Il la tira à l’intérieur du véhicule et referma la porte aussi vite, laissant coi les passants. Toutefois un de leurs hommes présents dans la foule fit passer la scène comme étant un tournage de film… Kaori n’avait pas eut le temps de réagir et se retrouva à se débattre à l’arrière du véhicule jusqu’à ce que… Elle sentit soudain l’odeur du chloroforme sur son nez et sa tête vacilla. Le néant embruma alors ses yeux et elle perdit connaissance.  

 

Vers 14h30, le téléphone sonna chez Ryô.  

 

_Moshi Ryô Saeba.  

_Ah ! Ryô… C’est Eriko. Kaori est là ?  

_Non elle n’est pas là… Elle n’était pas censée être avec toi ?  

_Au départ si… Mais j’ai annulé trop vite notre rendez-vous en la voyant ce matin…  

_Je reste disponible ! _Fit alors Ryô d’une voix suave.  

_RYÔ ! _Cria-t-elle avant de raccrocher fâchée et inquiète.  

 

Son rendez-vous d’affaires venait d’être annulée et elle pensait retrouver Kaori au centre commercial. Pourtant elle ne l’avait pas trouvé. Elle était même repassé au Cat’s eye mais… Elle décida alors de refaire le tour de toutes les boutiques présentes. Cela risquait d’être long mais…  

 

Pendant ce temps à l’appartement, Ryô bailla nonchalamment. Il pensa profiter de l’occasion pour aller draguer en ville. Seulement cette pensée s’effaça laissant place à son instinct. Il se jeta alors à terre et roula derrière un meuble proche tandis qu’un premier impact de balle arriva très très peu après suivit de plusieurs autres. Les détonations arrivèrent après et Ryô ne s’en étonna pas. Puis le silence ce fit dans l’appartement. D’instinct Ryô savait que ce tireur n’était pas un amateur comme il en rencontrait souvent. Cette personne était très douée. Elle avait faillit le surprendre. Ryô remarqua soudain que son tee-shirt était déchiré au niveau de son épaule droite. Perdu dans ses pensées, il fixa le téléphone méchamment quand ce dernier sonna…  

 

Non loin de là, sur le toit d’un immeuble, un homme de moins de trente ans fixait l’appartement de Ryô, un fusil à lunette encore dans une main, un portable de l’autre.  

 

_Moshi !  

_Ryô Saeba je suppose.  

_En personne.  

_Ceci n’est qu’une façon de vous saluer. La prochaine fois que nos chemins se croiseront vous ne vous en sortirez pas aussi facilement.  

 

L’homme raccrocha alors sans laisser le temps à Ryô de répondre, puis il disparu du toit de l’immeuble, il avait quelques « courses » à faire. Ryô contempla le combiné longuement avant de raccrocher. La voix de son interlocuteur le troublait. Quelque chose le dérangeait. Sans doute la neutralité du ton employé. Encore perplexe, il alla s’allonger sur son lit. Il n’avait plus envie de sortir s’amuser. Et puis ce n’était pas drôle si Kaori n’était pas avec lui. Kaori… Ses pensées vagabondèrent vers elle un instant puis il s’endormit.  

 

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de