Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prose

 

Author: Kaori_2

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 32 chapters

Published: 19-11-04

Last update: 09-08-06

 

Comments: 62 reviews

» Write a review

 

General

 

Summary: Résultat du défi de Kelly.

 

Disclaimer: Les personnages de Jurrassic Park le retour sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

I didn't receive my confirmation email

 

Contact me. i will send you the confirmation email, with the activation link. Of course, you'll have to use the email you gave when you signed up. In case of an email mistake, contact me giving me you pseudo and password.

 

 

   Fanfiction :: Jurrassic Park le retour

 

Chapter 14 :: Un retour au campement mouvementé.

Published: 19-09-05 - Last update: 19-09-05

Comments: Bonne lecture! La suite n'est pas encore prête. Et vu que j'ai un petit travail ça risque de prendre un peu de temps. Désolée par avance et merci de votre compréhension.

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

Trois des hommes se ruèrent sur John tandis qu’un seul se fendit sur Jane. Tandis que Ryô en envoya un premier au tapis, Kaori ne faisait qu’esquiver jusqu’à être acculée à la toile de la tente. Trop occupé à observer sa partenaire Ryô fut soudain saisi par derrière. Kaori nota bien vite son problème et tout en esquivant un autre coup, elle se laissa tomber au sol et porta un coup de pied bien placé. Ne vérifiant pas qu’elle avait fini son homme, elle se dirigea vers Ryô qui venait d’essuyer trois coups au visage.  

 

Elle tapota tranquillement sur l’épaule de l’homme qui tenait Ryô. Celui-ci, surpris par ce toucher soudain, relâcha quelque peu son étreinte… C’était suffisant pour Ryô. Il parvint alors à se dégager peu avant un autre coup qui envoya son ex-geôlier au tapis. Ryô profita alors de l’étonnement du frappeur pour l’envoyer rejoindre ses collègues. Une fois le tumulte de la bagarre passé, Ryô et Kaori remarquèrent vite que le professeur Adams avait filé…  

 

« Kaori… Merci. » Dit Ryô en lui ébouriffant les cheveux.  

 

Celle-ci sourit simplement avant de rajouter.  

 

« On y va avant que cela ne se complique ? »  

« Si ce n’est as trop tard. »  

 

Au dehors un bruit de pas de courses se rapprochait.  

 

« Bon alors en attendant montre-moi ta main gauche. »  

 

Râlant tout bas, Ryô leva néanmoins sa main devant Kaori.  

 

« Ca n’a pas l’air cassé. » Dit-elle après une petite séance d’inspection. « Mais je ne pense pas avoir le temps de te soigner correctement. »  

« Exact. » Répondit-il. « Bon la mascarade est finie. Inutile de garder ces uniformes puants. »  

« Tu as raison. » Dit-elle en sortant une énorme massue ‘Terreur des dinosaures’.  

 

Machinalement Ryô, tel Mick au bord de mer, se recroquevilla sur lui-même et se protégea la tête dès que la massue fit son apparition dans les mains de Kaori. Des murmures s’élevèrent soudain autour d’eux. D’autant plus lorsque Kaori appela son partenaire par son prénom et vice-versa. Affronter et capturer des dinosaures c’était une chose mais devoir immobiliser City Hunter ce n’était pas si évident. D’un pas assuré Ryô et Kaori avancèrent vers la sortie de la tente. Personne n’osa bouger… Personne si ce ne fut un jeune prétentieux qui se croyait plus fort et qui se la joua gros malin.  

 

Bien mal lui pris car il se retrouva sous une massue sans avoir eut le temps de la voir tomber. Celle-ci portait la mention ‘spécial crâneur.’ Ryô remarqua qu’il n’y avait pas beaucoup de soldats par rapport à ce qu’il avait pu voir à leur arrivée. Empoignant soudain le soldat le plus proche de lui, il lui en demanda la raison. Terrorisé le soldat n’eut pas le temps de répondre qu’une balle vint se loger dans son crâne. D’autres tirs retentirent alors contraignant Kaori et Ryô à une retraite vers un à-pic rocheux… Curieusement leurs poursuivants firent demi-tour.  

 

Plus tranquille, Kaori sortit un bandage d’une de ses poches et à l’aide de deux petits morceaux de bois, elle fit un atèle au poignet gauche de Ryô. Celui-ci cacha mal ses grimaces aux yeux de Kaori.  

 

« Que fait-on maintenant ? » Le questionna-t-elle.  

« Nous n’allons pas traîner ici en tout cas… Je n’aime pas trop ces rochers »  

« Tu as raison…. Alors on rentre au campement ? » Demande Kaori tandis qu’un frisson lui traversa le dos en inspectant les alentours.  

« J’espère qu’il reste un véhicule de libre. » Fit Ryô à côté d’elle tandis qu’ils retournaient vers le camp adverse.  

« Tu as une idée de ce que le professeur Adams veut faire ? »  

« Oui et non ! Tout dépend de quoi. Des dinosaures il les a capturés vivant. Il doit bien avoir un but à ce sujet. Quant à nous et Tomoe cela me paraît assez claire. »  

« Que fait-on pour les dinosaures capturés ? »  

« On s’en occupera avec tout le monde. » Sourit narquoisement Ryô avant de l’attraper par la taille et de la cacher assez vite dans les fourrées.  

 

Trois animaux passèrent devant-eux fugacement. Ryô sentit que ses animaux étaient dangereux. C’était des prédateurs nul doute possible à ce sujet. Un animal s’arrêta devant eux. Il se tenait debout sur deux énormes pattes. Une de ses griffes tapota le sol tandis que l’animal huma l’air. Puis il émis une espèce de bruit bizarre et se mit à courir en sens inverse. Ses congénères le suivirent alors rapidement. Ryô sentit Kaori tremblait dans ses bras. Se demandant comment ils avaient réussi à échapper à ces animaux. Soudain une odeur de brûlé lui arriva. Tout en se levant et en aidant Kaori à faire de même, il regarda autour de lui. Une épaisse fumée provenait d’après la zone rocheuse. Les animaux avaient sans doute humaient le danger qui menacé leur « foyer. »  

 

« Ne restons pas là ! » S’exclama Ryô en empoignant fermement Kaori et en se mettant à courir.  

 

De retour au campement du professeur Adams, ils remarquèrent que tout le monde était parti. Le campement était désert. Seul l’appel de détresse des jeunes dinosaures se faisait entendre. En faisant rapidement le tour ils notèrent l’absence de véhicule lourd. Ils ne trouvèrent qu’une moto. S’assurant avant toute chose que celle-ci n’était pas piégée, Ryô s’installa au guidon et Kaori pris place derrière lui. Ils quittèrent enfin le campement adverse et retournèrent 'chez eux' du mieux qu’ils le purent.  

 

Arrivés vers l’endroit où la descente avait été assez scabreuse, Ryô et Kaori remarquèrent que les corps de Jane et John avaient disparus. A la recherche d’un chemin pour remonter le plus vite possible, ils sentirent soudain le sol trembler. Il y avait fort heureusement une faille dans la roche à leur portée. Elle était à peine plus haute que Ryô et assez large pour deux personnes. Poussant la moto sans faire de bruit tandis que les vibrations se faisaient plus proche, ils s’y engouffrèrent.  

 

Soudain une plainte lugubre résonna à proximité. Ryô et Kaori étaient plaqués contre la paroi rocheuse, dans la zone d’ombre de celle-ci. Une énorme patte leur obstrua la vue momentanément. Kaori sentit son cœur résonner fortement dans sa poitrine. Bien que poussée par la curiosité, elle préféra ne pas savoir à quelle espèce ce dinosaure appartenait. L’animal se déplaçait lentement humant l’air à la recherche d’une odeur… Et finalement il fut assez loin pour permettre une identification. Il avait un grand corps. Il marchait sur deux pattes et avait deux petites pattes ridicules qui auraient pu être des ‘bras’. Il avait une tête assez petite et une large rangée d’incisive. C’était un carnivore. Surtout après analyse de l’odeur qui le poursuivait. Ryô et Kaori se laissèrent glisser sur le sol et récupérèrent de leur frayeur.  

 

« Qu’est ce que ça pouvait être ? » Demanda Kaori passez remise pour analyser les données correctement.  

« Sauf erreur c’est au moins un carnivore… Mais après… peut-être un Tyrannosaure. »  

« Un Ty… Tyrannosaure ? » S’étouffa Kaori  

« Oui… Je crains que nous ne puissions pas sortir maintenant… Du moins en moto. »  

« Elle fait trop de bruit n’est-ce pas ? »  

« Oui… et le tyrannosaure a des bonnes oreilles. » [ Note de Ryô : Sauf erreur de l’auteur.]  

« Donc il faut remonter ce que nous avons dévalé ! »  

« Voilà. »  

« Ryô… Avant de remonter si on se reposait un peu ?  

« Ca ne va pas ? » Demanda-t-il subitement inquiet.  

« Je suis juste un peu fatiguée. »  

 

Ryô la regarda interloqué.Ca ne faisait pourtant pas trop longtemps qu’ils étaient réveillés. ( Deux heures quand même.) Cependant il est vrai qu’ils avaient filé sans même prendre le temps de manger. De façon machinal il lui tâta le front. Elle n’avait pas l’air d’avoir de la fièvre.  

 

« Repose-toi un peu partenaire. » Lui dit-il en la prenant contre son épaule.  

 

Pendant ce temps, au-dessus de leurs têtes et un peu plus à l’ouest.  

 

« Ca fait bientôt deux heures qu’ils sont partis. Qu’est ce qu’il peut bien se passer ? » S’exclama Mick qui commençait à trouver l’attente longue.  

« Ils ne sont sans doute pas à côté. » Dit Miki alors à côté de Tomoe.  

 

Celle-ci regardait le tyrannosaure Rex avec une paire de jumelle. Il suivait la direction que les voitures avaient empruntée bien auparavant. Il s’était arrêté en contre-bas un peu plus à l’est. Et tout le monde y compris Tomoe s’était immobilisé, couché à terre. De même dès son approche lointaine. C’est ce qui avait été fait. Ainsi personne n’avait pu remarquer le nuage de poussières soulevé par une moto. Et le cri guttural de l’animal avait caché le bruit de moteur à maintes reprises.  

 

« Mick arrête de tourner en rond comme une bourrique… »  

« Mais tu ne t’imagine pas… La pauvre Kaori coincée seule avec Ryô ! »  

« Et ? » Fit Kazue avec une pointe d’ironie acide.  

 

Soudain l’écho d’un éternuement leur parvint aux oreilles. Il ne parvenait pas de la plaine curieusement mais semblait provenir de sous-terre.  

 

« Une chose est sure maintenant. Ils ne sont plus vraiment très loin. » Rigola Tomoe.  

« Donc patience. » Dit Umibozu de sa grosse voix.  

 

Dans la faille, une bonne heure après, Kaori s’étira manquant de peu de mettre son poing dans le visage de Ryô en s’étirant.  

 

« Bien reposée ? »  

« Oui… Merci Ryô. »  

« Allez ! On y retourne. » Dit-il en se levant et en lui tendant la main pour l’aider.  

« Je suis certaine que l’on nous attend avec impatience. » Dit-elle ironiquement en se grattant le nez.  

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de