Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prose

 

Author: Miyukichan

Beta-reader(s): Joyce

Status: To be continued

Series: City Hunter

 

Total: 10 chapters

Published: 05-09-04

Last update: 20-02-05

 

Comments: 41 reviews

» Write a review

 

General

 

Summary: Un couple teste leur amour dans un lieu paradisiaque - une auberge avec source d’eau chaude -, face à une célibataire. La tentation est au rendez-vous… et personne ne peut y échapper…« Le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder »... Euh, une pointe d’action, quand même… ! Mdr, mes références ! Défi de Flore…

 

Disclaimer: Les personnages de "L'Auberge de la Tentation" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

Why can't I read NC-17 fanfictions?

 

Fanfictions rated NC-17 contain adult content. So, to be authorized to read them, you have to certify that you are 18 years old or older ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: L'Auberge de la Tentation

 

Chapter 1 :: Une découverte inattendue

Published: 05-09-04 - Last update: 05-09-04

Comments: Voilà une nouvelle fic, différente des deux autres. J'ai relevé le défi de Flore et j'espère ne pas la décevoir. Voilà, je vous souhaite une bonne lecture et donnez moi votre avis !!! Merci bisous ...Rooo j'allais oublier (j'suis impardonnable) un grand merci à ma beta de choc Joyce, l'accro des ^^. Je te fais un kissou ! A bientôt

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


 

Quartier Shinjuku  

Appartement City Hunter  

10h  

 

 

 

Kaori pénétra discrètement dans l’appartement. Comme chaque jour, elle faisait un petit tour à la gare dans l’espoir d’y trouver une demande. Et aujourd’hui, la chance avait tourné : Ils avaient enfin un nouveau client. Même si elle était convaincue que leur client était plus une cliente, elle devait accepter cette affaire. Cela la désespérait car son malheureux coéquipier, dans ce genre de situation, n’hésitait jamais… Sa passion pour les belles femmes devenait exaspérante et si déprimante.  

Elle attendait désespérément que leur relation évolue en sa faveur, mais toujours rien.... Il était indifférent et continuait à lui lancer des reproches pour la rabaisser encore et toujours plus bas. Se souciait-il de ses sentiments ? Et en avait-il pour elle ?? Elle en doutait et ne savait plus quoi penser. Elle détestait rester dans l’attente et le doute. Un seul baiser avait été échangé entre eux…un seul et simple baiser à travers une vitre, sur le bateau de Kaibara… Pourtant, rien n’avait changé, ils étaient revenus au point de départ. Par moments, c’était même pire que ce qu’elle pouvait imaginer … Il devenait encore plus distant.  

 

Elle se décida, néanmoins, d’appeler leur client avant de réveiller son gros dormeur de partenaire. Elle prit le combiné et composa le numéro.  

 

 

- Allo ? fit une voix féminine.  

 

 

Les soupçons de Kaori étaient donc fondés, la demande venait bien d’une femme, et une jeune, qui plus est. Elle lâcha un soupir et répondit :  

 

 

- Bonjour, je suis Mademoiselle Makimura…C’est vous qui avez contacté City Hunter ?  

 

- Oh, mademoiselle, j’attendais avec impatience votre appel ; j’ai eu si peur que vous refusiez mon offre ! répondit-elle enjouée.  

 

- A vrai dire…réfléchit-elle un instant. Il faudrait que nous discutions des modalités !  

 

- Bien sûr, où voulez-vous que je vous attende ?  

 

- Connaissez-vous le Cat’s Eye ?  

 

- Oui, je devais y passer, j’ai un rendez-vous dans ce café…  

 

- Mais c’est parfait, alors donnons-nous rendez-vous là-bas, vers 14h ?  

 

- Oui, d’accord, je pense que d’ici là, j’aurais fini ! Mais comment vais-je pouvoir vous reconnaître ?  

 

- Vous commanderez un XYZ, je viendrai à votre rencontre !  

 

- D’accord, je vous remercie mademoiselle. Au revoir.  

 

- Au revoir.  

 

 

Elle raccrocha, lasse de ce train-train quotidien ….et extrêmement désespérée d’avoir accepté une affaire provenant d’une femme.  

Elle se hâta, tristement, vers la cuisine et prépara rapidement le déjeuner. Au bout d’une demi-heure, elle alla réveiller son partenaire. Elle entra discrètement dans sa chambre. Cependant, elle ne vit personne et se sentit obligée d’observer la pièce : Le lit n’était pas défait. Pourtant, elle était persuadée de l’avoir entendu la veille. Devenait-elle folle ? Avait-elle rêvé ? Elle paniqua et chercha le moindre mot ou message, mais aucune nouvelle. Son cœur battait à vive allure : Il ne pouvait pas avoir disparu ainsi ? Et s’il était avec une autre femme ? Non, cela ne pouvait pas être possible, même si Ryô sortait boire, il ne ramenait ou n’allait jamais chez les jeunes femmes qu’il rencontrait, c’était contre ses principes…  

 

 

« Mais, s’il avait changé ? » se demanda-t-elle.  

 

 

Elle se précipita vers la porte en direction du Cat’s Eye. Elle espérait, au moins, le trouver là-bas, collé aux jambes de Miki.  

 

 

**********  

 

Cat’s Eye  

 

 

Quelques minutes plus tard, elle arriva enfin à destination. Elle entra avec hâte, l’air perdu et anxieux, et le trouva, enfin, à une table. Kaori écarquilla les yeux…Son coéquipier, l’homme de ses rêves et de ses pensées, n’était pas seul : Il était avec une jeune femme.  

 

 

« Belle …beaucoup trop belle » pensa-t-elle jalousement.  

 

 

Les deux premières choses qui la frappèrent furent sa tenue et son charme. Elle était élégante, habillée d’un pantalon noir qui lui sciait à merveille, et d’un haut rouge légèrement échancré. Son regard était envoûtant et dégageait beaucoup de sensualité. Son sourire était rayonnant et ses gestes étaient si gracieux, qu’elle semblait être une personne de la haute société.  

 

Kaori recula et heurta le comptoir. Miki remarqua sa détresse et lui mit une main sur l’épaule.  

 

 

- Kaori ? dit-elle inquiète.  

 

- Comment ? sursauta-t-elle.  

 

- Ne te tracasse pas à cause de cette femme ! répondit son amie, tentant de cacher le peu de choses qu’elle connaissait sur cette fille.  

 

- Non, non que vas-tu imaginer ? Je me suis inquiétée car il n’était pas rentré mais bon, maintenant que je sais qu’il est en bonne santé…ça va…ça va ! fit-elle d’un rire nerveux.  

 

- D’accord, je t’offre un café ?  

 

- Avec plaisir, merci !  

 

 

Miki prépara son café, alors que Kaori regardait, du coin de l’œil, le couple qui se trouvait non loin d’elle. Son amie revint avec deux tasses fumantes de café.  

 

 

- Qui est-ce ? demanda-t-elle à son amie.  

 

- Je ne sais pas ! répondit l’ancienne mercenaire, voulant à tout prix détourner la conversation.  

 

- Miki, je te connais trop bien, qui est-t-elle ?  

 

- Ecoute, je ne veux pas te faire de mal … je …  

 

- Miki ! s’emporta-t-elle. Tu sais bien que Ryo et moi ne sommes que partenaires ! Combien de fois te l’a-t-il déjà dit ? finit-elle en accentuant le « il ».  

 

- Oh, arrête ! s’énerva son amie. Ne te mens pas à toi-même, je sais très bien que tu ne le penses pas. Tu ti…  

 

- Arrête, dis-moi qui c’est !  

 

- Bien, mais je …  

 

- Miki ! s’impatienta City Hunter.  

 

- D’accord, cette femme est son ex-petite amie ! dit-elle rapidement afin que son amie entende le moins de mots possible.  

 

 

Mais Kaori comprit vite, ce qui la fit se tourner vers les deux protagonistes. Elle contempla jalousement la belle créature qui riait avec son partenaire, et aperçut le regard que Ryô lançait à cette déesse … Il semblait si attentionné. Il ne l’avait jamais regardée de cette façon. Combien de fois avait-elle rêvé qu’il pose ce regard sur elle ? Combien de fois avait-elle imaginé qu’elle aurait pu être séduisante ? Lors de la soirée où Eriko l’avait déguisée, elle avait passé un agréable moment avec son coéquipier, elle avait cru qu’il avait été sincère et qu’il l’avait trouvée aussi envoûtante, qu’il le lui avait affirmé …Mais en réalité tout n’était que mensonge. Elle avait toujours su qu’il connaissait sa vraie identité… et pourtant il n’en avait jamais dit mot. Pourquoi ? Car elle n’était pas le genre de femme qu’il fréquentait… Kaori était envieuse : la jeune femme était resplendissante, et elle se rendit vite compte qu’elle ne faisait pas le poids face à cette beauté. Ryô avait toujours eu bon goût en terme matière de femmes et là, il le démontrait une fois de plus. La jeune femme se sentit mal à l’aise et terriblement insignifiante. Elle baissa les yeux, comme si elle venait de perdre un combat, et prit une gorgée de son café.  

 

 

- Merci pour le café, mais j’ai des courses à faire ! Je repasserai tout à l’heure, une cliente doit m’attendre ! Je te laisse, Bye !  

 

- Kaori, attends, je…  

 

 

Miki n’eut pas le temps de finir sa phrase, que son amie était déjà partie.  

Ryô avait ressenti la présence de sa partenaire, mais ne s’était pas tourné vers elle. Il savait que Miki lui avait avoué la véritable identité de cette jeune femme. D’ailleurs il en était désolé, mais il ne savait pas quoi faire. Kaori devait comprendre que son passé était une partie intégrante de sa vie et devait alors l’accepter. Pourtant, cela ne l’empêchait pas d’avoir peur qu’elle n’interprète mal l’arrivée de son ancienne compagne…Mais il ferait tout pour que sa partenaire comprenne que cette nouvelle venue était uniquement une amie.  

 

 

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de