Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prose

 

Author: Flore

Beta-reader(s): Joyce

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 5 chapters

Published: 19-03-05

Last update: 17-04-05

 

Comments: 52 reviews

» Write a review

 

RomanceHumour

 

Summary: Ceci est ma 1ere Histoire Courte, d'autres suivrons après. Enjoy!!

 

Disclaimer: Les personnages de "Une marque compromettante" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

My activation link doesn't work.

 

Please forward me the activation email you received. Then, contact me using the email address you put in your profile or one that you want to use instead, and give me your pseudo and password.

 

 

   Fanfiction :: Une marque compromettante

 

Chapter 1 :: Réveil difficile

Published: 19-03-05 - Last update: 19-03-05

Comments: Note de l'auteur : 29/08/04 : Vu que je suis pas très rapide à écrire j'ai décidé de me lancer dans les histoires courtes. 0_o Comme leur nom l'indique ce seront des histoires..…courtes (trop fort!), max 5 chap et assez romantique (slurp) Au départ je voulais les soumettre ds les défis mais soyons égoiste (ba oui j'ai des élans d'égoisme desfois ^^) je garde mes idées et j'en fais des historettes! Idée lumineuse, non? Bon j'arrête de raconter n'importnawak et je vous laisse juger. (si vous êtes pas déjà parti après avoir lu mon commentaire de débile lol ) 19/03/05 : il est peut-être temps que je la mette en ligne ^^ Bonne lecture!

 


Chapter: 1 2 3 4 5


 

 

10h43 dans la chambre de Ryô  

 

Il faisait clair dans la pièce malgré le temps gris dehors. Une fine pluie tombait silencieusement comme pour ne pas réveiller les deux personnes qui se trouvaient là encore profondément endormit.  

La jeune femme bougea légèrement puis ouvrit doucement les yeux. Mais où était-elle? Elle n'avait que des souvenirs très flous de la soirée qu'elle avait passé. Elle se retourna lentement pour constater que Ryô dormait tout contre elle, un bras autour de sa taille. Elle sourit en rougissant légèrement et se dégagea de cette douce étreinte sans le réveiller. Elle le contempla un moment, il était vraiment mignon comme ça.  

Hier soir, ils avaient dîné ensemble dans un très bon restaurant, il avait été adorable avec elle durant toute la soirée, c'était incroyable. Kaori avait l'impression d'avoir vu un Ryô normal, sans masque, que ce soit de pervers ou d'idiot ou d'indifférent. Elle avait passé une très bonne soirée et était à peu près certaine que lui aussi.  

Cela faisait deux mois qu'ils avaient enchaîné les boulots non-stop. (NdA: on va pas toujours faire croire qu'ils n'ont pas de travail! o_0) Et ça avait bien rapporté. C'est donc tout naturellement qu'ils avaient décidé de s'offrir un bon restaurant ; c'était même Ryô qui avait lancé cette idée.  

Ils avaient eu envie de fêter leur réussite, le fait d'être encore en vie, bref de se faire plaisir.  

 

Elle remarqua qu'elle s'était endormie toute habillée, son joli chemisier bleu clair tombant par-dessus sa jupe bien chiffonnée. Ryô était dans le même état : chemise à moitié déboutonnée par-dessus le pantalon, sa veste jetée négligemment au pied du lit. Ils s'étaient visiblement écroulés là tous les deux après être rentrés.  

Elle sortit de la pièce pour aller prendre une bonne douche. Elle avait un peu mal au crâne, ils avaient assurément bien arrosé cette soirée! La dernière chose dont elle se rappelait était leur départ du restaurant pour rentrer chez eux ; mais après c'était le noir complet.  

"Ah, ça m'apprendra à trop boire!" se dit-elle  

Elle se déshabilla, jeta ses vêtements dans le panier à linge et pénétra dans la salle de bain. L'eau chaude atténuait son mal de tête, elle revenait à la réalité tout doucement. Elle repensa à la soirée, dieu qu'elle aimerait qu'elles soient toutes comme celle-là! C'était si rare qu'elle ait de tels moments de complicité avec lui. Elle soupira, ça lui faisait encore plus mal de se dire que, malgré ces quelques bons moments qui lui laissaient espérer tellement plus, c'était toujours le statu quo entre eux. Elle évacua ses mornes pensées sous l'eau ruisselante de la douche. Ce n'est que vingt minutes plus tard qu'elle en sortit. Elle attrapa une serviette bien moelleuse et s'enroula dedans pour se sécher. Elle s'observa dans la glace, elle se trouva une mine un peu fatiguée mais pour quelqu'un qui avait fait la fête ça pouvait aller. Elle se rapprocha du miroir, tourna légèrement la tête sur le côté et là……. Ce qu'elle vit l'intrigua sur le moment. Elle avait une marque rouge au niveau du cou, sur le côté droit.  

"Qu'est-ce que……mais…….comment je me suis fais ça??" bien vite elle se rendit à l'évidence, la question était plutôt QUI lui avait fait cette marque. En effet cela ressemblait bien à un suçon!  

Elle réfléchit rapidement un peu paniquée ; que s'était-il passé hier soir? Elle n'arrivait pas à se souvenir. Elle avait passé la soirée avec Ryô, s'était réveillée sur son lit et surtout avec lui! Elle soupira et rougit violemment, il n'y avait pas 36 explications possibles : Ryô l'avait embrassée dans le cou hier soir, et il n'avait pas dû se gêner le bougre, pour qu'elle ait une marque pareille!!  

"Mais pourquoi je m'en souviens pas!!!! RRRRRhhhhhhhaaaaa, la poisse!!" jura-t-elle  

Pour le moment elle devait se calmer. Après tout elle n'était réveillée que depuis une demi heure, et après un bon petit-déjeuner, elle se souviendrait de cette soirée…..Enfin elle l'espérait.  

Elle garda les yeux rivés sur cette marque ; elle n'arrivait pas à le croire pourtant la preuve était là : Ryô l'avait embrassée……..seulement embrassée? Elle blêmit. Jusqu'où avaient-ils été tous les deux hier soir? Elle se reprit, elle s'était réveillée encore habillée et Ryô aussi ; donc pas de panique, tout allait bien. Enfin non, ça n'allait pas!! Qu'est-ce qu'il lui avait pris?? Et elle, elle l'avait laissé faire. Elle se rendit compte que sa remarque était idiote : bien sûr qu'elle le laisserait faire!! C'était tellement rare qu'il soit tendre avec elle!  

Bon, et maintenant que faire? Aller le voir pour lui demander des comptes? L'engueuler? Faire comme si de rien n'était? Se souvenait-il de quelque chose, lui, au moins? Pas sûr, vu ce qu'ils avaient bu hier!  

Elle soupira tout en continuant à passer ses doigts sur cette tache rouge. Elle s'habilla et retourna dans sa chambre pour cacher ce joli suçon avec un foulard. Elle descendit préparer le petit déjeuner. Elle décida finalement de le questionner : à quoi ça servait de faire comme si de rien n'était? C'était ce qu'ils faisaient l'un et l'autre (enfin surtout lui) à chaque fois que la situation évoluait un tant soit peu. Non, là elle devait réagir. C'était même une bonne occasion pour le mettre au pied du mur et l'obliger à avouer (NdA: ses sentiments, n'imaginez pas une scène de torture avec écartèlement ou autre. Kaori n'en est pas encore arrivée à de telles extrémités ^^). Mais bon, fallait déjà s'assurer qu'il pourrait lui expliquer! Parce que si c'était aussi le trou noir pour lui, c'était mal barré pour lui faire avouer quoique ce soit!  

 

 

Kaori n'alla pas réveiller Ryô ; elle voulait garder le plus de temps possible pour elle, pour réfléchir encore un peu.  

Mais l'appel de la faim fut le plus fort et, moins d'une demi-heure plus tard, elle entendit Ryô se lever et se traîner jusqu'à la salle de bain.  

Ryô bailla et s'étira. Il enleva ses vêtements et s'observa dans le miroir avant d'entrer sous la douche. Il fronça les sourcils et passa la main sur son cou pour constater qu'il avait du rouge à lèvre couleur rose tendre. Il écarquilla les yeux, ne comprenant pas comment cela pouvait se trouver là. Il avait passé la soirée avec Kaori, pas dans les cabarets donc pourquoi?……….. Il stoppa net dans ses réflexions, non, quand même pas!!!!! Pas Kaori! Un détail lui revint en mémoire d'un coup : Kaori portait du rouge à lèvre rose tendre ; il lui en avait même fait la remarque hier soir "Tu t'es maquillée pour moi Kaori! C'est bien, ça ne va pas trop entacher ma réputation, tu ressembles presque à une femme comme ça!" Ce à quoi elle avait répondu par une massue 10000T.(NdA: admirez la délicatesse des compliments de Ryô^^ herm, oui c'était bien un compliment)  

"Kaori?! Mais qu'est-ce qu'il s'est passé?" se demanda-t-il, les idées encore bien confuses.  

Il s'essuya à nouveau du revers de la main, "j'en ai même sur la joue! mais… elle s'est jetée sur moi ma parole!!" Il était en fait beaucoup plus troublé qu'il ne l'aurait voulu.  

Il s'éclaircit les idées sous la douche, les souvenirs de cette fameuse soirée commençaient à revenir par bribes.  

 

Un quart d'heure plus tard et il était devant elle, les yeux encore un peu dans le vague, l'air d'un zombie… Enfin comme un lendemain de fête quoi!  

"Salut …" lui lança-t-il en allant s'asseoir  

"Bonjour…..Bien dormi?"  

"Mouais" dit-il en commençant à boire son café  

Elle se tut. Mieux valait attendre qu'il ait avalé quelques tasses de café, ça irait mieux après!  

 

Quelques tasses de café plus tard…  

 

"C'était bien hier, j'ai passé une bonne soirée!" s'exclama Kaori pour lancer la conversation.  

Ryô s'étouffa littéralement avec son café! Qu'est-ce qu'elle venait de dire?! Que c'était bien?! A quoi faisait-elle allusion exactement? C'est plus qu'ambigu comme question! Il paniqua. Elle attendait quoi? Des excuses? Une explication? Mais…..y avait pas grand chose à expliquer! Ils avaient un peu bu et c'était tout. Ils s'étaient ensuite avachis sur le lit et s'étaient échangés quelques bisous et autres câlins, mais rien de méchant ni de sérieux et ça s'arrêtait là. (NdA: c'est Ryô qui essaye de se convaincre lui-même ^^) Et heureusement qu'ils n'étaient pas fin saouls tous les deux sinon il n'osait imaginer ce qu'il se serait passé! (ben voui, à force d'être frustrés, à la moindre goutte d'alcool, ça dérape!)  

 

Ryô n'arrivait pas à se "refaire le film" de cette soirée. En fait, il ne savait pas trop jusqu'où ils étaient allés dans leurs câlins et ça le rendait extrêmement nerveux. Il fallait qu'il réfléchisse, seul, calmement. Il regarda sa partenaire qui semblait toujours attendre une réponse.  

"Euh, oui, le resto était vraiment bien, c'est une bonne adresse à retenir!" précisa-t-il sans faire allusion à ce qu'il s'était passé après.  

Il mangea en quatrième vitesse et n'échangea plus un mot avec sa partenaire. Il sortit de la cuisine en lui disant qu'il allait faire un tour. Kaori resta perplexe devant son comportement, il l'évitait, mais pourquoi? A cause d'hier soir? Sans doute. Cela ne la rassura pas.  

 

 

Ryô finit sa promenade dans le parc, il s'assit sur un banc. Il se souvenait à présent de tout. Il soupira. Ils s'étaient laissés aller hier soir, et pas qu'un peu. Certainement la tension de ces deux derniers mois qui redescendait. Il ne savait pas comment réagir maintenant. Pour la dixième fois au moins depuis qu'il était sortit, il se remémora toute la scène…….  

 

NdA: Vous la voulez cette scène? Je fais un petit flashback ou je continue? allez, comme je suis gentille………  

 

Flashback :  

Au prochain chap! nyarg, nyarg, nyaaaaaaarrrrrrrrrggggggg ^____^  

 

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de