Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated R - Prosa

 

Autore: Eden

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 18 capitoli

Pubblicato: 06-12-10

Ultimo aggiornamento: 02-09-20

 

Commenti: 90 reviews

» Ecrire une review

 

RomanceDrame

 

Riassunto: Une nouvelle qui viendra bouleverser la vie de Ryo et de Kaori...

 

Disclaimer: Les personnages de "Jusqu' la mort..." sont la proprit exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I count the number of words in my chapter?

 

You can use Microsoft Word. Go to Tools > Statistics.

 

 

   Fanfiction :: Jusqu' la mort...

 

Capitolo 1 :: Parce quil suffit dune fois

Pubblicato: 06-12-10 - Ultimo aggiornamento: 06-12-10

Commenti: Bonjour tous ! En cette fin d'anne bien froide, j'ai dcid de me remettre un peu l'criture de City Hunter. Alors mme si le sujet que j'aborde, est hlas encore bien d'actualit, j'espre que cette nouvelle histoire vous plaira ! J'attends vos reviews, et vous souhaite une bonne lecture ! Bizzzz tous !

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18


 

Dans la graine, la vie est cache dans la mort ;
 

Dans le fruit, la mort est cache dans la vie
 

 

Claude de Saint-Martin
 

 

 

 

 

- Alors ma jolie tas pas envie de faire la fte avec nous ? demanda lun des assaillant de Kaori en la regardant avec un petit rictus au coin de la bouche.  

- Faire la fte avec de gros porc comme vous jamais ! scria la jeune femme, dont les battements de cur avaient redoubl dintensit depuis quelques secondes.  

- Elle est vraiment coince la partenaire de City Hunter, mtonne pas quil doive aller voir ailleurs ! scria un deuxime homme qui droulait un petit bout de papier, tout en allumant une bougie avec son briquet.  

 

Bien quelle navait que faire des paroles de ces brutes qui lavaient enleve sur ordre dun magna de la drogue voulant faire la peau Ryo, elle fut nanmoins blesse par cette non moins vrit. Etait-elle si coince que cela, pour que Ryo aille faire la fte toutes les nuits dans les bars htesses ? Cette question, elle se ltait pose des millions de fois sans vraiment trouver de rponse. Mais penser cette question et se lentendre dire, tait une toute autre histoire. Et elle ne put sempcher de ressentir un petit pincement au cur.  

Voil plusieurs heures quelle se trouvait dans cet immeuble dsinfect, les pieds et les mains ligots dans le dos. Elle commenait avoir des crampes dans tout le corps force dtre soumise cette tension, et surtout elle tait transie par le froid qui y rgnait. Le pull quelle portait avec son leggins et sa mini jupe ne suffisaient pas lui donner chaud. Mais, elle esprait que Ryo ne mette plus trop de temps pour venir la rechercher.  

Cette affaire avait commenc, quelques jours auparavant. Lorsque Saeko tait venue rendre visite au nettoyeur pour lui demander de laider dans cette affaire de trafic de drogue. Comme toujours, Ryo navait pas su dire non, et voil comment ils staient retrouvs embarqus dans un jeu du chat et de la souris. Mais grce aux informateurs de Ryo, ce dernier avait pu retrouver la planque de Isamu Kikuchi, celui qui tait considr lheure actuelle comme le plus grand trafiquant du Japon. Ayant ordonn Kaori de rester bien tranquillement chez eux, la jeune femme navait pas fait dhistoire pour une fois. Et avait commenc faire les cent pas travers tout le salon, attendant le retour de Ryo, et esprant que rien de grave ne lui arrive.  

Cependant, elle tait loin de se douter, que leur appartement quelle avait toujours pris comme une forteresse imprenable, fut assige par les hommes de main de Kikuchi. Deux hommes avaient dfonc la porte dentre de lappartement de City Hunter, et avait enlev Kaori, afin de sassurer une monnaie dchange si la police venait larrter.  

 

- Allez viens, on va lui apprendre ce quest la vie ! fit le premier en savanant vers la jeune femme.  

- Ne me touchez pas ! scria Kaori qui commenait vraiment paniquer.  

- Tinquite tu ne diras plus a aprs, renchrit-il.  

 

Son acolyte tait en train de faire fondre la poudre blanche qui tait stocke dans son petit bout de papier, et passa laiguille dune seringue sous la flamme dune bougie.  

 

- Tiens-lui le bras, dclara-t-il son coquipier.  

 

Ce dernier, lui dnoua les mains. Kaori avait des fourmis dans tout le corps, ce qui lempcha davoir suffisamment de force pour tenter une attaque de front contre son gelier. Il lui attrapa le bras, et remonta la manche de son pull.  

Dans un sursaut de lucidit, elle tenta nanmoins de se dbattre pour schapper de ce quils tentaient de lui faire faire. Mais il tait trop fort pour elle. Et lorsquil lui coupa le sang avec un garrot, elle hurla plein poumon, comme si ce cri pourrait lui venir en aide. Et ce fut, les yeux brouills de larmes, quelle sentit et vit laiguille senfoncer dans sa chair, et dverser son liquide.  

 

 

Lorsque Ryo pntra dans le bureau de Isamu Kikuchi, ce dernier tait install dans son fauteuil une tasse de caf la main. Vtu dun costume de grand couturier, il aurait pu ressembler un grand patron de firme comme le pays du soleil levant en connaissait. Sauf que son business, navait rien de lgal, et quil tait de loin ce quon pouvait appeler un patron . Install ainsi confortablement, il semblait presque attendre son invit surprise, et esquissa un petit sourire lorsquil vit ltonnement de Ryo face cette scne incongrue.  

 

- Ca suffit, Kikuchi, il est lheure de te rendre ! fit Saeko qui avait accompagn Ryo, en lui montrant les menottes.  

- Je crois que vous ne matrisez pas toutes les rgles du jeu, inspecteur Nogami. Pour imposer sa loi, il faut sassurer que rien ne peut nous dtourner de notre qute dclara Kikuchi en buvant une gorge de caf.  

- Que veux-tu dire ? demanda Saeko dcontenance. La police ne ngocie pas avec les crapules dans ton genre.  

- Cest ma libert contre la vie dune certaine Kaori Makimura, rpondit Kikuchi avec un sourire de triomphe.  

 

Au nom de sa partenaire, le cur de Ryo fit un bond dans sa poitrine. Et ne pouvant contenir davantage sa rage et sa peur, il dclara ;  

 

- Que lui as-tu fait ? O est-elle ?  

- Il me faut quelques assurances avant de rvler mes sources, rpondit-il calmement tout en regardant en direction de Saeko.  

 

Cette dernire serrait toujours les menottes dans ses mains, tout en tant aux proies un cruel dilemme. Laisser cette ordure sen sortir aprs des mois et des mois denqute, ou faire une victime innocente qui dtruirait plusieurs personnes dans son entourage. Aprs toutes les fois o Ryo avait risqu sa vie pour laider dans son travail, elle devait bien sacquitter de ses dettes. Rangeant ses menottes sa ceinture, elle dclara dune voix lasse ;  

 

- Trs bien, je te laisse repartir libre. Mais dis-nous o tu as emmen Kaori.  

- Je savais que nous allions trs bien nous entendre. Dommage que vous restiez si distante, inspecteur, car je suis certain que notre entente pourrait aller encore plus loin.  

 

Sans rpondre cette proposition plus quindcente, Saeko ritra ;  

 

- O est Kaori ?  

- Elle se trouve dans limmeuble dsinfect de la baie de Tokyo. Ce fut un plaisir de vous rencontrer City Hunter, au plaisir ! Inspecteur, vous faites un travail remarquable, ironisa-t-il lchec de Saeko.  

 

Ryo qui serra les dents pour ne pas lui coller une balle entre les deux yeux, se rua vers sa voiture pour aller rcuprer Kaori. Depuis combien de temps tait-elle prisonnire ? Il nen avait aucune ide. Mais esprait de tout cur que rien de grave ne lui soit arrive. Fonant tel un pilote de formule un, faisant fi des limitations de vitesse, Ryo arriva bientt lendroit indiqu. Sans prendre plus de mnagement, il tira dans la serrure de la porte, et entra faisant sursauter les deux kidnappeurs de Kaori. Sans plus de crmonie, alors que les premiers coups de mitraillettes fusaient, Ryo les abattit un aprs lautre.  

Dans un coin sombre de la pice, il dcouvrit le corps allong de sa partenaire. Se dirigeant vers elle, il saccroupit ses cts, et la prenant avec dlicatesse dans ses bras, il lui demanda ;  

 

- Kaori ! Kaori est-ce que tu mentends ?  

 

La jeune femme ouvrit difficilement les yeux au son de la voix de son partenaire. Elle avait la sensation de flotter totalement dans un monde parallle. Aucun membre de son corps ne lui rpondait. Elle avait la bouche pteuse comme si elle tait assoiffe.  

 

- Ryo, tenta-t-elle darticuler avec difficult.  

 

Sans perdre une seconde, il dnoua les liens qui retenaient les pieds de sa partenaire, et voyant son bras dont un bleu commenait faire son apparition, il ne doutait plus du traitement quon venait de faire subir la jeune femme. Retirant sa veste, il couvrit le corps de Kaori avec, et la portant dans ses bras se dirigea vers sa mini pour lemmener chez le Doc.  

Quelques minutes plus tard, il arriva devant ltablissement du Doc. Immdiatement Kazue vint laccueillir, et lui conseilla dallonger Kaori dans le lit quelle lui dsignait.  

 

- Que sest-il pass ? demanda-t-elle en voyant ltat de la jeune femme.  

- Elle sest faite enleve, et on lui a inject de la drogue.  

- Pauvre Kaori, fit Kazue en portant ses mains sa bouche pour rprimer un sanglot.  

 

A ce moment, le Doc fit son apparition dans la pice. Il ausculta Kaori avec attention, et ordonna Kazue de poser une perfusion, pour hydrater son corps.  

 

- Ne tinquite pas, elle sera vite sevre, elle a d en recevoir une petite dose. Et si elle est dans cet tat comateux, cest que son corps nest pas habitu ce genre de substance. Visiblement, elle na subit aucun autre svices, pas de violence, rien. Etant donn quelle a subit une intraveineuse, je vais quand mme devoir vrifier, quil ny a rien.  

 

Ryo hocha la tte en signe daccord. Kazue fit la prise de sang, et dclara avant de partir analyser le flacon ;  

 

- Jespre que tu leur as rgl leur compte ses salauds pour avoir os faire a Kaori.  

 

Mais Ryo resta pensif. Oui ceux qui lavaient enlev sa partenaire, mais celui qui tait derrire tout a Ctait la premire fois, quil navait pas eu les cartes en main. Et cette dfaite lui laissait, une drle de sensation dinachev et de regret.  

Voyant le trouble du nettoyeur, le Doc comprit que tout ne stait pas droul comme Ryo laurait souhait. Mais il ne demanda pas plus dexplication, et dclara simplement avant de sortir de la pice ;  

 

- Tu peux rester auprs delle aussi longtemps que tu le veux.  

 

Sinstallant sur la chaise ct du lit dans lequel Kaori dormait, Ryo la regarda tout en pensant que Nol allait bientt arriver. Il esquissa un sourire en pensant sa partenaire qui sera, comme chaque anne, dans tous ses tats, lide de dcorer le sapin, et de faire du shopping pour acheter les cadeaux chacun.  

Un peu plus, et ce Nol venir, Kaori aurait trs bien pu ne jamais le voir. Sentant, quil tait pass tout prs de la catastrophe, Ryo pris la main de sa partenaire dans la sienne. Comme elle paraissait petite. Mais plus que tout, elle tait gele. Encore les effets de la drogue.  

 

- Pardonne-moi Kaori, murmura-t-il en portant sa main ses lvres pour y dposer un petit baiser, je nai pas su te protger correctement. Je ne laisserai plus une telle chose se reproduire, je ten donne ma parole.  

 

Sans dire un mot de plus, il regarda par la fentre, les premiers flocons de lhiver venaient de commencer tomber. Et dans quelques heures ils auront recouvert de leur manteau blanc les rues de la ville. Il tait persuad quelle lui aurait demand daller faire un tour sous la neige, alors quil aurait prfr rester bien au chaud en lisant ses magasines coquins. Mais aujourdhui, elle se retrouvait dans ce lit, plonge dans un sommeil artificiel pour lui viter de souffrir du manque de drogue. Et tout cela, parce quil navait pas su retrouver ce Isamu Kikuchi avant que ce dernier ne fasse de Ryo un simple pion sur son chiquier.  

A nouveau il sentit la colre le gagner. Un jour, il se vengerait  

 

 

De son ct, Kazue effectuait tous les tests demands par le Doc. Lorsque sortant la petite plaquette de la centrifugeuse, elle regarda les rsultats. Incrdule, elle revrifia une deuxime fois pour tre certaine de ne pas avoir mal interprter ce qui tait crit.  

Elle sentit son cur sarrter de battre lorsquelle constata quelle navait pas mal lu. Tremblante, le cur au bord des lvres, elle alla chercher le Doc qui tait dans son bureau.  

Lorsquelle y pntra, il tait en train de lire des magasines coquins, un mince filet de bave aux coins des lvres. Voyant son assistante dans la pice, il lui prsenta la photo dune jeune fille habille en infirmire plus que sexy.  

 

- Dis donc Kazue, tu ne voudrais pas changer ta blouse blanche contre cet uniforme. Je suis sr quil tirait comme une deuxime peau, dclara-t-il en riant.  

- Doc ! scria Kazue, tentant de contenir la colre qui lanimait. Ce nest pas le moment de faire de lhumour potache. Jai besoin que vous regardiez les analyses que jai faite avec le sang de Kaori.  

 

Marmonnant que Kazue navait pas le sens de lhumour, il suivit la jeune femme dans le laboratoire. L elle lui tendit la plaquette de Kaori avec les rsultats danalyses. Rajustant ses lunettes, il se mit tudier tout cela consciencieusement avant de froncer les sourcils.  

 

- Sagit-il bien du test du VIH ? demanda-t-il pour confirmation.  

- Cest bien celui-l rpondit Kazue le cur battant. Alors ?  

- Il est bien positif rpondit le Doc dune voix teinte.  

- Impossible murmura Kazue ne pouvant retenir ses larmes plus longtemps. Kaori ne peut Elle ne peut pas tre sropositive  

- Nous devrons refaire un test dans vingt-quatre heures pour confirmer ou non ce rsultat, avant cela, gardons espoir, et pour le moment pas un mot Ryo, conclut le Doc, en tentant de rconforter la jeune femme, tout en priant pour que les prochaines analyses de Kaori savrent ngatives.  

 

 

 

A suivre... 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18


 

 

 

 

 

   Angelus City 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de