Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated R - Prosa

 

Autore: TOKRA

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 6 capitoli

Pubblicato: 29-03-20

Ultimo aggiornamento: 03-11-20

 

Commenti: 15 reviews

» Ecrire une review

 

RomanceHumour

 

Riassunto: ou quand une simple robe peut faire changer beaucoup de choses dans la vie de City Hunter

 

Disclaimer: Les personnages de "Une petite robe rouge" sont la proprit exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How many words are necessary in a chapter?

 

For normal fanfictions, the minimum is 600 words. For poetry, the minimum is 80 words and for song fics, the minimum is 200 words. These values can be change at any moment, if we think it's necessary. The average is 1500 words per chapter, so you can see that the minimum we're asking for is quite less.

 

 

   Fanfiction :: Une petite robe rouge...

 

Capitolo 1 :: Prparatif pour une belle soire en perspective

Pubblicato: 29-03-20 - Ultimo aggiornamento: 29-03-20

Commenti: Bonjour tous et toutes ! Voil maintenant plus d'un an que je n'avais rien post et crit (sur CH), et voil confinement oblige, j'avais envie de me changer un peu les ides et je me suis dis pourquoi pas crire un petit truc sur CH (bon j'tais sur une autre nouvelle fic, mais beaucoup plus triste), un truc gai et lger pour moi et pour vous changer les ides. Prenez soin de vous et bientt pour la suite.

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6


 

Ryo tait tranquillement assis dans le canap. Ce n'tait pas tous les jours qu'il se comportait comme cela, mais aujourd'hui il avait dcid d'tre srieux. Cela faisait maintenant plusieurs mois que Kaori et lui s'taient avous leurs sentiments, mais les choses n'avaient pas plus volues entre eux pour autant.  

 

Bien sr, il s'efforait de ne plus tre aussi mchant avec sa partenaire, d'ailleurs il n'avait plus aucune raison de le faire, vu que lorsqu'il faisait cela c'tait soit pour ne pas montrer ses sentiments sa partenaire ou soit pour vrifier si elle tenait toujours autant lui en lui assnant une petite massue, ou autre instrument de torture qu'elle affectionnait tout particulirement.  

 

Mais, il n'avait pas encore russi ne plus sauter sur toutes les jeunes femmes qui lui plaisaient. Il se disait que c'tait peut tre pour faire un peu d'exercice Kaori, pour que son corps superbe ne s'empatte pas. Il aurait t dommage, qu'elle n'ait plus ces formes aussi excitantes. Et a parole d'expert, elle avait vraiment des formes parfaites. Mais aussi peut tre parce que mine de rien il tait frustr de ne pas avoir encore franchi le pas avec sa partenaire. Et a c'tait uniquement sa faute lui.  

 

Rien, pas mme un baiser. Car il voulait laisser le temps la jeune femme de se faire cette nouvelle situation, et peut-tre lui aussi se laisser le temps de ne pas brusquer les choses. C'tait incroyable, mais pourtant c'tait vrai, lui, Ryo Saeba, l'talon de Shinjuku, avait peur. Peur que le fait de juste embrasser Kaori pourrait faire radicalement changer les choses, et qu'il n'y ait plus en eux cette entente presque fusionnelle qu'il affectionnait tant.  

 

Pourtant il avait fait ce qui paraissait le plus dur, lui dire qu'il l'aimait, mme s'il l'avait fait indirectement. Elle aussi, lui avou ses sentiments. Mais depuis rien, comme si une barrire invisible les retenaient.  

 

Et quand Eriko leur avait demand de venir une soire de charit qu'elle avait organis, Kaori ne s'tait pas fait prie pour accepter. Ryo, comme d'habitude s'tait fait tir l'oreille pour accompagner sa partenaire, mais il avait fini par cder. Mais ce que les deux femmes ignoraient c'est qu'il avait jou les indcis uniquement pour qu'elles ne souponnent pas le fait qu'il n'aurait jamais laiss Kaori se rendre seule une soire o de nombreux hommes, dont srement quelques clibataires, seraient la recherche d'une compagnie fminine.  

 

Mais aussi car il savait qu'il y allait avoir beaucoup de filles canon cette soire et il n'allait pas bouder son plaisir! Il allait faire d'une pierre deux coups! Surveiller sa partenaire et rencontrer de jolies Miss Mokkori.  

 

Quand, un peu plus tt dans la journe, Eriko avait apport deux boites contenant une robe pour Kaori et un smoking pour lui, connaissant les tenues de la styliste, il s'tait dit qu'il allait srement devoir surveiller sonSugarboy de prs. Les hommes prsents la soire ne rsisteraient certainement la beaut de sa partenaire qu'il trouvait de plus en plus fminine. Mais avait-elle vraiment aussi chang que a ou alors c'tait uniquement parce que maintenant il s'autorisait de penser elle comme une femme...  

 

C'est pour cela qu'il l'attendait tranquillement dans le canap, prt jouer son rle de chevalier servant, car il avait revtu son smoking depuis un moment maintenant. Il n'attendait plus que Kaori daigne faire son apparition. Cela faisait des heures qu'elle s'tait enferme dans sa chambre. Pourtant une beaut naturelle comme elle n'avait pas besoin de tant de temps pour se prparer.  

 

Brusquement, il entendit une porte se refermer l'tage, mais il eu beau scruter l'escalier, sa partenaire ne descendait pas. Il se retenait de ne pas monter en quatrime vitesse afin de voir ce qui pouvait bien la retarder.  

 

Quand soudain, elle apparu enfin son regard. Elle tait tout simplement divine dans cette robe rouge. Moulant le corps de Kaori comme une seconde peau, elle ne cachait rien des courbes parfaites de la jeune femme. Eriko avait une fois de plus dessin une tenue couper le souffle. Mais elle voulait sa mort, jamais il n'allait russir se retenir toute une soire sans la toucher.  

 

C'est lorsque Kaori se trouva face lui que Ryo se rendit compte qu'une telle robe ne permettait pas la jeune femme de mettre de sous-vtement... Comment elle, sa prude Kaori pouvait-elle oser sortir sans culotte. C'tait impossible, il devait rver!  

 

C'est alors qu'il ralisa que c'tait peut-tre pour cela qu'elle tait reste des heures dans sa chambre. Essayant tous les dessous qu'elle avait de disponible dans son armoire, avant de se rendre compte avec dpit qu'elle ne pourrait rien mettre sous cette fine toffe.  

 

Quand soudain Ryo comprit qu'il allait passer la soire avec une desse demi nue. Il se mit dglutir si fortement que la jeune femme le remarqua et il sentit immdiatement qu'elle avait mal interprt sa raction et se retenait de monter l'tage pour aller se changer. Mais pourtant, elle ne le fit pas et timidement lui posa une question qui l'tonna :  

 

- Tu n'aimes pas cette tenue?  

 

Kaori ne lui avait jamais demand son avis sur sa manire de s'habiller, mais l il fallait dire qu'elle avait trs mal choisi son moment pour le faire. Alors que son cur hurlait qu'il tait hors de question qu'un autre homme que lui ne la voit dans cette tenue, il ne se sentait pas prt lui avouer alors d'un ton sducteur, il lui rpondit:  

 

- Il faut que je la regarde de plus prs, tu sais quel point j'aime la prcision  

 

Prenant un air srieux, il se mit faire le tour de Kaori, comme un expert jaugeant une uvre d'art. Il remarqua alors les escarpins noirs qu'elle portait aux pieds. Il se demanda connaissant la maladresse lgendaire de sa partenaire, comment elle avait fait pour descendre les escaliers sans se vautrer. Mais il fallait dire que ces chaussures mettaient vraiment en vidence le galbe de ses jambes.  

 

La robe arrivait mi cuisse et tait trs lgrement fendue, juste pour laisser encore apparatre un peu plus de peau nue et qui tait une invite au toucher. Ryo secoua la tte pour chasser les penses un peu trop chaudes qu'il avait l'esprit et poursuivi son inspection.  

 

Quand il se trouva au niveau du dos de Kaori, il ne s'attarda pas sur le fessier de la jeune femme, car il aurait t tent de poser ses mains dessus pour tre vraiment sr qu'il n'y ait rien d'autre sur elle que le tissu de la robe. Il aperu une fermeture clair quasi invisible, et fut un peu pein que Kaori ne lui ai pas demand de l'aider la refermer, car elle avait certainement du se contorsionner pour pouvoir le faire. Alors que lui aurait pris son temps pour remonter l'attache et... Non, il devait se concentrer sur sa tche et ne pas laisser son esprit divaguer.  

 

Mais malheureusement pour lui, a ne s'arrangea pas quand il arriva au niveau des paules dcouvertes de la jeune femme. Il avait envie d'embrasser ce grain de beaut qui semblait le narguer. Mais qu'est ce qui lui avait pris de lancer une inspection du corps de sa partenaire, qui en plus restait immobile et silencieuse. Il fallait en finir et rapidement avant qu'il ne lui saute dessus.  

 

Quand il arriva face elle, il n'osa pas croiser son regard et fixa sa poitrine. Mais ce n'tait certainement pas la meilleure chose faire. La robe, une fois de plus, mettait en valeur les attributs de Kaori, l'arrondi du bustier cachait plus qu'il ne montrait, pourtant Ryo trouvait a trs excitant.  

 

Brusquement, Ryo s'interloqua. C'tait lui ou le tissu s'tait tendu lgrement au niveau des seins de la jeune femme. Il se retint de ne pas y apposer ses mains pour vrifier si c'tait la ralit ou juste une illusion d'optique. Comment les ttons de Kaori auraient pu se durcir uniquement sous son regard. Non a ne pouvait pas tre a, c'tait srement le froid qui avait provoqu cette raction tout fait naturelle. Kaori allait attraper la mort dans cette tenue! Non il fallait qu'elle se change, sinon il n'allait pas pouvoir tenir toute la soire. Alors il lui dit:  

 

- Cette robe est parfaite, cependant, tu devrais mettre quelque chose de plus chaud, il fait encore frais dehors.  

 

- Ne t'en fait pas Eriko a tout prvu, je ne risque pas d'avoir froid avec cela.  

 

C'est alors qu'il vit le bout de tissu qu'elle avait la main et auquel il n'avait prt aucune attention jusqualors.  

 

Kaori enfila la cape dote une capuche de la mme couleur que la robe. Mais malheureusement pour Ryo, l'ensemble ne rendait pas la tenue de la demoiselle plus sage. Bien au contraire, cet instant, il n'avait qu'une seule envie, tirer sur la simple ficelle qui retenait ce bout de tissu et dcouvrir les trsors cachs dessous.  

 

A vrai dire, il aurait bien tir sur cette robe galement, et il aurait pris Kaori comme a sur le sol ou sur le canap, l, tout de suite, maintenant, s'il n'avait peur de la raction de sa partenaire. Une certaine partie de son anatomie se rveilla brusquement rien qu' la pense de ce qu'il pourrait faire avec Kaori, si ce quelque chose qui l'empchait d'aller plus loin ne le retenait.  

 

Alors il pensa Umibuzo dans cette mme robe, et cela le calma tout de suite. Une chance car Kaori se retourna brusquement. C'tait moins une.  

 

- Alors? On y va Ryo? Eriko va nous attendre!  

 

Ryo ne sut pas pourquoi il lui rpondit:  

 

- Si tu n'avais pas mis autant de temps pour te prparer, il y a bien longtemps que nous y serions cette soire.  

 

La punition ne tarda pas, et venue d'on ne sait o, une massue fit son apparition. Peut tre parce qu'il avait peur que la tenue de Kaori ne survive pas un tel excs de fureur, Ryo se dpcha d'ajouter:  

 

- Mme si l'attente en valait la peine. Tu es splendide ce soir Kaori.  

 

La massue disparue comme par magie, tandis les joues de la jeune femme devinrent subitement beaucoup plus roses. Elle marmonna quelque chose comme Merci Ryo, et prit rapidement la direction de la porte d'entre de l'appartement. Son partenaire la suivant de prs.  

 

Ryo, tout en refermant derrire eux, se dit qu' cause de cette petite robe rouge, la soire allait tre longue, trs longue!  

 

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6


 

 

 

 

 

   Angelus City 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de