Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prosa

 

Autore: thalia

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 1 capitolo

Pubblicato: 28-12-20

Ultimo aggiornamento: 28-12-20

 

Commenti: 2 reviews

» Ecrire une review

 

RomanceGeneral

 

Riassunto: Pour Noel ^^

 

Disclaimer: Les personnages de "La branche de gui" sont la proprit exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

Can I have my fanfiction proof-read?

 

Yes. You just have to choose one of the beta readers of HFC and contact that person by email. Don't forget to indicate the name of your beta reader when posting your story on HFC. Thanks.

 

 

   Fanfiction :: La branche de gui

 

Capitolo 1 :: chap 1

Pubblicato: 28-12-20 - Ultimo aggiornamento: 28-12-20

Commenti: Bonne lecture

 


Capitolo: 1


 

22 dcembre 22h22. Et bien que de deux Je ne sais pas pourquoi mon regard sest pos sur lhorloge accroche au mur mais cest une sacre concidence.  

Jattrape mon verre de whisky sur le comptoir et je jette un il au barman pour quil me serve la mme.  

Le lieu est calme et a me permet de continuer rflchir.  

Rflchir jai limpression que ces derniers mois, je ne fais que a, rflchir. Je pense que mon cerveau na jamais autant travaill que depuis le mariage de Miki et Falcon. Il faut dire que jai eu la bonne ide de me livrer toi et que depuis, je nai rien fait de plus. Bon, si, soyons honnte, il y a eu une certaine amlioration dans notre relation depuis mais pas comme tu le voudrais, je pense. En effet, moins de sarcasmes de ma part, plus de compliments et moins de drague pour te rendre folle. Mais aprs, pas moyen de faire plus. Jai un blocage que je narrive pas surmonter. Mick pense mme que je devrais aller voir un psy ! Il est marrant lui, mais des fois je me dis quil na peut-tre pas tort. Jai limpression qu chaque fois que jessaie davancer vers toi, je fais le contraire de ce quil faudrait que je fasse et la situation reste ce quelle est.  

Mon verre revient rempli et je me noie dans le liquide ambr. Je vois ton visage me sourire et je soupire. La soire est calme et rien ne bouge dans le quartier en ce moment. Jhsite un instant et je vide dune traite mon verre avant de jeter un billet sur le comptoir et de quitter le bar pour repartir vers la maison.  

La maison qui maurait dit dix ans en arrire que jaurais ce sentiment, en moi, davoir un foyer. Foyer qui nest le mien que depuis que tu vis avec moi.  

 

Je marche dans les rues qui me ramnent toi et je croise ces gens de la nuit qui me saluent chaleureusement. Certaines viennent ma rencontre pour mentrainer loin de toi mais mon esprit nest pas la fte, malgr la priode, jai juste envie de me poser dans la srnit de notre appartement.  

 

Quand je passe le pas de la porte, tu es devant la tlvision en train de regarder un film leau de rose comme tu les aimes tant. Tu es surprise de me voir et tu essuies rapidement tes yeux larmoyants. Je te souris et retire mon manteau et mes chaussures.  

Tu as pos un plaid sur tes jambes car malgr le chauffage, il fait assez frais dans le salon. Il faut dire qu lextrieur les tempratures sont, depuis quelques jours maintenant, ngatives. Et comme a fait actuellement plus de deux mois que lon na pas eu de travail, tu fais des conomies comme tu le peux.  

Je massois cot de toi et je te regarde sans rien dire, je vois tes joues se tinter lgrement et je ne peux retenir le sourire dapparaitre sur mes lvres. Tu es si belle. Tes cheveux ont repris une certaine longueur depuis lpisode de Kaibara et tes mches folles, te donnent un charme fou. Et ce rose sur tes joues me fait toujours autant craquer.  

 

-Je peux ?  

 

Tu me tends un bout du plaid en souriant. Je fais glisser le tissu sur mes genoux et jen profite pour attraper tes jambes et les poser sur moi. a tarrache un cri de surprise mais tu ne me dis rien, fixant nouveau lcran.  

Le film parle damour et de Nol, mme si je nai rien vu du scnario, je nai pas de mal comprendre la fin.  

Lhrone est en pleure car celui quelle aime nai pas l. Je ne sais pas pourquoi mais la musique est triste et nostalgique.  

Je te jette un il la drobe. Tu es tellement absorbe par le film que tu ne sens mme pas mon pouce caresser doucement ta jambe au-dessus de ton jean. Je me laisse envahir par cette plnitude et je regarde mon tour ce qui te passionne tant.  

Je naurai jamais pens prfrer regarder un film romantique avec toi plutt que dtre bien entour dans un cabaret mais finalement je me sens bien ici et maintenant.  

Bon javoue, lhrone mexaspre ! Elle a une voie suraigu qui me vrille les tympans. Mais je passe outre. La scne finale arrive et je tentends renifler discrtement. Cest tellement bateau que jaurai envie de rire si jtais seul. Une branche de gui et voil le baiser final sous le regard de leurs amis et famille. Le gnrique arrive et je te sens te crisper, ralisant que mon pouce a continu son mouvement. Jarrte alors instantanment et tu rcupre tes jambes pour te remettre droite.  

La magie du moment est finie. Tu montes te coucher mais arrive au pied de lescalier, je te vois revenir vers moi et dposer rapidement un baiser sur ma joue avant de repartir aussi vite vers ta chambre.  

Une fois hors de ta vue, je passe ma main sur ma joue et je souris btement. Finalement, jai bien fais de rentrer.  

Mes yeux parcoururent la pice que tu as savamment dcore.  

Comme tous les ans, tu mas train rcuprer un sapin mais cette anne, on a du faire des conomies et tu en as pris un beaucoup plus modeste.  

Ton objectif principal tait de trouver dcorations et cadeaux pour lorphelinat. Objectif que tu as atteint quand je vois la pile de cadeaux au pied de notre petit arbre.  

Aprs-demain, on ira leur apporter avant de finir le rveillon au caf de nos amis. Le repas de Nol se fait ici, tu as insist pour le faire chez nous malgr les difficults financires du moment. Nos amis layant compris, tout le monde amne manger et boire. Je sais que a te drange mais tu ne leur as rien dit mme si ta fiert a t touche. Il faut dire que tu as d rattraper encore mes dbordements et que cest encore toi qui as d calmer le banquier. Jai donc dis Mick de faire passer le mot pour que tout le monde participe.  

Notre dcoration a donc aussi t impacte et malgr la rcupration des annes prcdente, tu as mis du cur pour faire de notre salon, un lieu plein de magie de Nol.  

Tu sais que je ne suis pas un fan de cette fte mais depuis que je vis avec toi, jai appris apprcier tant de choses qui me laissaient auparavant indiffrent. Ta gait et ton enthousiasme sont surement contagieux.  

 

Je me lve mon tour pour aller fumer une cigarette sur le toit. Je dois encore acheter ton cadeau et je nai quun petit crneau pour le faire, le 25 au matin. Je my prends encore la dernire minute comme dhabitude mais cette anne, jai vraiment une bonne excuse. Outre le fait que largent ne coule pas flot, je nai pas dide. En fait, si jen ai une mais je ne sais pas si jaurai le courage daller jusquau bout alors je veux un plan B. Mais pourquoi suis-je si trouillard ?  

Ma cigarette se consume sans que je ne la fume vraiment encore perdu dans mes penses. Quand je dis que mon cerveau ne sarrte jamais Je repense au film et je souris.  

 

Ma nuit est courte et remplie de rveils intempestifs. Je me fais plusieurs scnarii dans ma tte et chaque fois je me dgonfle. Demain sera-t-il un autre jour ?  

 

 

 

 

Nous sommes le 24 dcembre. Veille de Nol. Je finis mes gteaux pour ce soir. Miki a pourtant insist sur le fait que je navais rien amener mais cest plus fort que moi, je ne peux pas arriver les mains vides. Surtout aprs tout le cirque quelle ma fait pour faire le dessert du repas du 25.  

Je sors la dernire fourne du four quand tu arrives dans la cuisine, torse nu malgr la fraicheur de lappartement. Je sais que je rougie, mme si jai pourtant lhabitude de te voir si peu vtu, et je prfre tourner la tte aprs tavoir dit bonjour pour viter ton regard moqueur.  

Notre relation est plus apaise depuis quelques mois, plus franche par certains cts et surtout plus saine finalement. Mais, on reste dans ce statut quo tablit par tes soins depuis des annes. Je te suis reconnaissante des efforts faits envers moi, mme si jaurai aim que des gestes aillent avec les paroles prononces mais je ne veux pas tacculer et revenir encore plus en arrire alors je fais comme si je navais pas entendu ta dclaration. Bien sr des fois, tu peux te montrer surprenant comme revenir plus tt comme avant-hier et rester un peu avec moi devant la tlvision. Mattirer toi et avoir quelques gestes tendres mais aprs plus rien comme si tout a nexistait pas. Cest si dstabilisant que a me bloque pour esquisser ne serait-ce quune amorce vers toi. Et je manque tellement de confiance en moi que je nose rien faire ou dire. Je suis quand mme dsesprante.  

 

Je pose devant toi, un caf et une assiette de biscuits chauds. Tu me regardes en souriant et me fais un lger signe de tte pour me remercier. Le silence de la cuisine serait oppressent pour nimporte qui dautre mais pour nous il est rconfortant. On fonctionne comme cela depuis tellement longtemps maintenant que je me dis quon a vraiment des attitudes de vieux couple finalement. Cette remarque ne fait rire et tu lves un sourcil interrogateur.  

 

-Tu nas pas froid ? te dis-je pour dtourner la conversation.  

-Non, a va mais ils annoncent de la neige pour la fin de la semaine, on devra surement augmenter un peu le chauffage  

-On avisera.  

 

Tu manges les biscuits avec apptit et a me fait plaisir de ne pas recevoir une pique sur ma nourriture. Tu ne la dnigres plus et tu me fais mme des compliments selon les recettes. Ce changement, mme anodin, est pour moi un grand pas en avant. Jai limpression davoir le vrai toi en face de moi. Et a me fait plaisir.  

Ton petit djeun fini, tu me demandes comment on sorganise pour aller lorphelinat sans ronchonner, avant de partir prendre une douche. Je ne peux pas empcher mon esprit de mimaginer te frotter le dos je deviens rouge carlate en mimaginant audacieuse et exploratrice.  

A force dentendre les histoires de couples des copines, je sens mes hormones travailler et comme je vis avec lobjet de mes fantasmes, jai vraiment du mal refrner mes envies ces derniers temps. Si javais ce courage, je partirai te rejoindre sur le champ. Mais je sais que je nen ferai rien et je soupire avant de finir mes taches matinales.  

 

Le reste de la journe est consacr aux orphelins et rien qu eux. Dcoration du sapin gant, repas de fte et visite du pre Nol qui vient plus tt spcialement pour eux. Je te vois souriant et participatif. Si loin du Ry rleur des autres annes, que cela rempli mon cur de joie. Tu joues mme avec les enfants sans pudeur et les rires qui vibrent mes oreilles sont le plus beau des cadeaux. Je sens que cette anne Nol aura une autre saveur et je ne peux que men rjouir.  

 

 

 

 

Arrivs lappartement, je te sens heureuse et en paix. Tout sest droul au mieux lorphelinat cette anne et jai mme t naturel. Chose si rare chez moi que je me suis surpris moi-mme. Tu mas dailleurs remerci encore une fois avec un baiser sur la joue et les dcharges lectriques quil a provoqu en moi mont confirm que jtais sur la bonne voie.  

Tu tclipses dans la salle de bain pour te prparer pour la soire au Cats Eye. Et jen profite pour finir une partie de mon plan. Bon, javoue, je nen mne pas large en me disant que si a foire, a va gcher notre Nol mais je crois en nous et je veux tre positif pour une fois.  

Puis, je repars vers ma chambre o tu as dpos mon costume donn par Eriko pour, je cite que ton cher partenaire ne ressemble pas un clochard cette fois ci .  

Javoue que ton amie a bon gout et quelle sait tenir les contraintes. La veste est plus large pour que mon holster rentre et la coupe du pantalon est moulante en me laissant de la marge dans mes mouvements. Je jette un il au nud de papillon et le laisse en plan sur mon lit. Hors de question que je mette a. Je veux bien faire des efforts pour te faire plaisir mais il y a des limites.  

Au moment o je sors de ma chambre, je tombe nez nez avec une desse. Jen ai le souffle coup. Tu es magnifique.  

 

-Ry ? Quelque chose ne va pas ? La robe peut-tre ?  

 

Je suis incapable de te parler, jai trop peur de sortir une connerie. Mais je vois linquitude dans tes prunelles et jessaie de te rassurer en levant mon pouce vers le ciel. Ton rire cristallin me sort de ma torpeur et tu passes prs de moi en me murmurant que je suis pas mal non plus.  

Je me retourne et ma bouche souvre pour protester, le dcollet bien sage de lavant nest rien face au dcollet plongeant de larrire, laissant une vue sur tes reins qui va affoler lassistance.  

Je me racle la gorge mais tu descends lescalier sans te retourner.  

 

-Dpches toi, on va tre en retard.  

 

Tu passes la porte dentre sans un regard aprs dtre chausse et vtue dun manteau long.  

Je passe en quatrime vitesse dans la salle de bain et te rejoins rapidement la mini.  

 

-Tu es sublimes Kaori mais tu ne risques pas davoir froid ?  

 

Tu ris nouveau en secouant la tte. Puis, dpit, je dmarre la voiture.  

 

Au Cats Eye, nos amis sont l et quand tu passes le pas de la porte, Mick se jette sur toi, une branche de gui la main. Mon cur rate un battement quand je vois la scne comme au ralenti alors que son bras prend de la hauteur pour que la branche soit au-dessus de vos ttes. Je suis ptrifi lide que tu lembrasses et alors que je veux intervenir, Kazue me sauve en te sparant de lopportun qui se retrouve cras par une massue.  

Jai un deuxime coup de chaud, quand tu retires ton manteau et que labruti damricain hurle tel le loup de Tex Avery face ta chute de reins dvoile. Heureusement pour moi, cette fois cest lintervention dEriko, qui se pme devant sa cration, qui empche Mick de toute tentative.  

 

La soire se passe alors plus calmement et le repas est agrable et convivial. Bien sr, je me fais chambrer pour mon comportement dhomme normal et certains de mes regards envers toi ne passent pas inaperus mais personne ne men fais la remarque. Il faut que jattende minuit et la distribution de cadeaux pour que les critiques arrivent vu que je nai pas le tien.  

 

-Laissez Ry tranquille, leur dis-tu en souriant. Jai eu mon cadeau car il ma aid sans rler lorphelinat aujourdhui. a vaut tous les cadeaux du monde.  

-Tu es trop gentille Kaori. Regardes, toi, tu lui offres un parfum alors que vous navez pas de sous et lui juste sa prsence te suffit. Tu es une sainte.  

 

La remarque de Reika me touche plus que de raison, mais il est vrai que ton cadeau a d te couter une petite fortune. Nen pouvant plus, je sors larrire du caf, prendre une cigarette.  

Falcon me rejoint quelques minutes plus tard, suivit de Mick. Ce dernier allume son tour une cigarette alors que le gant ne dit rien.  

 

-Bon mec, je comprends que vous nayez pas de fric mais de l ne pas lui faire un cadeau, tu savais quon allait sen offrir ce soir non ?  

 

Je me renfrogne et ne lui rpond pas. Oui, je le savais mais mon cadeau ne peut pas tre emball.  

 

-Ry, prends la caisse de champagne pour demain, me dit Umi en me dsignant du menton un carton.  

 

Puis, il attrape Mick et me laisse seul. Mon cerveau tourne encore cent lheure. Vais-je aller jusquau bout ?  

 

 

 

 

 

Il ne ma plus dit un mot depuis lchange de cadeaux. On est rentr en silence et on sest couch sans un mot. Mon cadeau na pas d lui plaire et je men veux de lavoir embarrass auprs de nos amis. Bien sr, je ne vais pas me mentir moi-mme et me dire que a ne me fait rien quil ne mest pas fait de cadeau mais avec Ry je suis habitue cela. Bien que notre situation ait volue, on nen est pas encore se faire des cadeaux normalement.  

Moi, je lui en fais tous les ans mais il est rare quil me rende la pareille. Je ne men vexe pas mme si jai toujours lespoir dtre surprise.  

Je tourne et je vire mais le sommeil ne vient pas. Je dcide de me lever et de commencer la cuisine du repas de midi. a me permettra de ne pas tre trop en retard, vu quil est dj 2h du matin.  

Quand jarrive dans le salon, je remarque quune branche de gui a pris position au-dessus de la porte dentre. Je suis surprise mais pas tant que a, finalement, chassait le naturel il revient au galop. Je te vois bien accueillir toutes nos amies pour leur voler un baiser.  

Rageusement je la dtache et je vais pour la mettre la poubelle quand une ide me trotte dans la tteoserai-je ?  

 

Je cuisine pendant deux heures puis mes yeux me trahissent et je repars dans ma chambre pour quelques heures de sommeil sans rves.  

Ce nest quen entendant des bruits dans le salon que jmerge difficilement. Je me lve au radar pour voir ce qui se passe quand je te vois en train de prparer la table. Je me frotte les yeux et je regarde lheure avant de pousser un cri.  

 

-Merde ! Suis la bourre !  

 

Tu me regardes en souriant et je me prcipite dans la salle de bain. Nos amis arrivent dans moins dune heure, cest la catastrophe.  

 

 

 

 

Jai t tonn de ne pas entendre de bruit alors que le jour tait dj bien prsent. Je me suis lev en trainant les pieds et en passant dans la salle de bain, jai compris que tu ne ttais pas encore leve.  

Il est dj 10h15 et nos amis seront l pour midi. Jhsite Je te rveille ou je te laisse dormir ?  

Je pars me prparer un caf dans la cuisine et je remarque que tu as dj tout prpar pour le repas, il ne reste pas grande chose faire. Je dcide donc de te laisser dormir et je prends un peu de temps pour moi avant de faire les finissions. Une fois termin, je mclipse pour aller chercher mon plan B. En moins de trente minutes, je reviens lappartement et tu nes pas encore debout. Ce nest tellement pas toi que cela me fait sourire. Je prends sur moi et je mets la table comme tu laurais fait et je ne lve la tte quen entendant crier.  

 

-Tout va bien, jai presque fini. Va te prparer, un caf tattend.  

 

Je vois de lincrdulit dans ton regard et de la fiert aussi, ce qui me touche plus que de raison. Je nai pas fait plus que tu naurais fait mais comme je ne tai pas habitu a, je comprends que tu sois sans voix.  

Tu pars dans la salle de bain telle une furie et je repars dans la cuisine te faire couler un caf. Quand tu arrives, tes cheveux sont encore humides et tu es diablement sexy dans ta tenue beaucoup plus sage que la veille mais qui pourtant te sied merveille. Pantalon taille haute et chemisier blanc avec des broderies argentes.  

 

-Eriko ?  

-Oui, elle me la offert pour Nol.  

 

Tu prends ton caf en me remerciant et tu taffaires rchauffer ce qui doit ltre et mettre le reste dans divers plats.  

Alors que je mapprte sortir de la pice, tu me retiens par ma manche.  

 

-Merci Ry Tu aurais pu me rveiller  

 

Je te sens fbrile et je suis touch par ton regard rempli damour. Le temps suspend son envol et le moment est idal. Il ny a que trs peu de distance entre nous, je nai qu me pencher pour tembrasser. Jhsite. Une seconde de trop, tu tavances en premier et tu dposes encore ton baiser sur ma joue. Mais trangement cette fois tu nes plus si loin de ma bouche, tu as frl la commissure de mes lvres. Est-ce fait exprs ? Nos regards se connectent et le rose arrive sur tes joues.  

Alors que je vais prendre une initiative, on frappe la porte et la voix de Mick nous fait sursauter.  

 

-Y a quelquun ?  

 

Le moment est pass, je soupire. Tu pars accueillir nos amis et je reste quelques secondes, seul, ruminer mon manque de courage. Mais finalement on avance.  

 

 

 

 

Tout le monde est l, les bras chargs de nourriture, des rires et sourires envahissant le salon. Je suis heureuse de tous les avoir la maison mme si on est un peu serrs. Contrairement lanne dernire, Saeko et Reika sont l, elles niront voir leur famille que pour le nouvel an. Le professeur a aussi accept linvitation et il fait le pitre devant les femmes prsentes.  

Je te cherche des yeux mais je ne te vois pas. Je repense ce qui sest pass dans la cuisine et je rougis. Ai-je rv ? Jai eu limpression que tu voulais membrasser.  

Tu mas laiss dormir, tu as mis la table et finis de prparer les toasts. Je ne te reconnais plus. Que me prpares-tu aujourdhui ? Jai envie de te voir, jai envie de me connecter toi.  

 

-Kaori ? Kaori ?  

 

La voix dEriko me fait revenir sur terre et on commence parler chiffons et dcoration.  

Lapritif arrive en mme temps que toi. On ne fait que se croiser et je narrive pas te voir plus de deux minutes au mme endroit. Je ne sens frustre comme en manque et je narrive pas profiter de ce repas entre amis. Jai besoin de te toucher. Je nai jamais ressentie a. Plus quune envie mais vraiment un besoin.  

Kazue remarque mon trouble et me demande si je vais bien. Je mets a sur mon manque de sommeil et je pars me rfugier dans la cuisine pour ramener la suite des plats.  

 

Je maccroche au plan de travail et jvacue mon stress. Je ne me lexplique pas mais je me sens tourdie.  

 

-a va ?  

 

Ta voix est douce et inquite. Tu es derrire moi et ta proximit fait acclrer mon cur. Je ne comprends pas pourquoi je suis si tourmente.  

 

-Oui  

-Kao ?  

 

Je me tourne vers toi et nos yeux se connectent nouveau. Je me perds dans la profondeur de ton regard. Ce que jai cherch depuis larrive de nos amis, est l en face de moi. Je glisse ma main dans la poche de mon pantalon et jattrape ce qui sy trouve. Je veux sortir de ma zone de confort, jai besoin de comprendre cette nouvelle connexion entre nous.  

Je vais pour avancer quand la porte souvre sur Miki qui vient nous chercher.  

 

-Ben alors, vous faites quoi ?  

 

Jentends ton soupire et je comprends alors que toi aussi tu attendais quelque chose. Je te regarde nouveau et je vois que tu me souris. Je ne sais pas pourquoi mais ce moment-l je sais que nous sommes enfin sur la mme longueur donde.  

 

Le reste du repas est plus dtendu et je me sens plus laise. Je profite enfin du moment et de mes amis. Mick fait encore lidiot, les filles racontent des anecdotes. Le Doc se met danser sous nos rires et toi tu restes calme et tu discutes simplement. Je nai mme pas le souvenir que ce soit dj arriv, toi srieux et calme au milieu de nos amies, toutes aussi jolies les unes que les autres. Je ne peux mempcher de te regarder et de sourire btement. Si seulement cela pouvait tre ainsi tout le temps maintenant.  

 

 

 

 

Je sens ton regard sur moi et je me force ne pas lever les yeux sur toi. Je donnerai tout pour que ce repas de Nol soit fini et que le moment quil y a eu dans la cuisine, se reprsente. Je me sens prt. Cest idiot mais il men aura fallu du temps pour avoir ce courage douvrir enfin mon cur. Et maintenant que je veux avancer, je suis impatient comme un enfant devant ses cadeaux de Nol.  

Saeko me parle, je ny prte quune oreille car je te vois te lever pour aller chercher les desserts. Jai envie de te suivre, jai envie de te sentir encore contre moi. Puis, je me demande si ce nest pas le moment que jattendais pour mettre mon plan en action. Bien sr, jaurai aim que lon soit seuls mais finalement le faire devant nos amis serait surement un signe rassurant pour toi et te ferait comprendre que je suis srieux.  

Je me lve et jattrape Mick par le col. Je lui glisse un mot voix basse et son visage surpris me fait rire. Il se fige et fini par acquiescer avant de se poster devant la porte de la cuisine. Quand tu en sors, il te prend les plats des mains et avec un clin dil tu repars dans la cuisine me laissant le temps de fixer mon prcieux sur la branche la plus haute du sapin.  

Une fois le dessert servi et mang, je prends ma coupe de champagne et je tape une baguette dessus pour faire le silence table. Je suis nerveux. Tu le sais, les discours et moi, a fait deux. Mais il faut que je rpare une injustice, je nai pas le choix.  

 

-Excusez-moi, jai un petit mot dire.  

 

Lassistance se tait et me regarde, surprise. Tu me regardes aussi interloque.  

 

-Hier, on ma fait comprendre que jtais un idiot qui ne mritait pas la partenaire que jai. Et vous avez tous raison.  

 

Me tournant vers toi, je me racle la gorge, tes pommettes sont rougies.  

 

-Kao, jai un prsent pour toi. Pour te remercier de supporter lidiot que je suis. Viens.  

 

Je te tends la main et je te guide au sapin. Jy ai pos un petit paquet pas plus gros quune boite dallumettes. Voil mon plan B Qui devient mon plan A.  

Nos amis nous regardent, attentifs. Je suis nerveux et jai peur de ne pas aller jusquau bout. Jai peur de me dgonfler encore une fois.  

Tu tapproches du paquet, tremblante. Tu ne ty attendais pas, je vois tes gestes incertains comme si jallais encore me moquer de toi. Jaimerai te rassurer mais jen suis incapable. Finalement, faire a en public, nest peut-tre pas la meilleure ide du sicle.  

Tu prends la boite et tu dfais le ruban. Puis, tu ouvres lcrin. Ton regard se trouble, je vois les prmices des larmes qui ne demandent qu couler. Ce cadeau na rien dextraordinaire. Un pendentif en forme dange. Simple sans grande valeur mais si symbolique.  

Tu te tournes vers moi, je me rapproche. Une larme coule de ta joue et je larrte avec mon pouce, laissant ma main sur le cot de ton visage.  

 

-Merci.  

 

Je me contente de te sourire, je nai pas les mots. Jaimerai te faire lever les yeux mais je nose pas. Cest sans compter sur Miki, qui nous donne un coup de pouce.  

 

-Oh ! Une branche de gui ! Quest-ce quelle fait dans le sapin ?  

 

Nous levons les yeux en mme temps, le sapin tant plus petit, le gui arrive mon paule, je vois le trouble tenvahir. Tu as peur, je le comprends, je tai tellement habitu te dcevoir. Mon hsitation est palpable, surtout quand jentends Mick mencourager tembrasser. Ma main est toujours sur ta joue et nos yeux se connectent nouveau. Tu comprends que je ne vais pas aller jusquau bout et je sens que tu tloignes de moi. Je me maudis, je suis un lche.  

 

 

 

 

Tu hsites. Pourtant cette branche de gui, juste au-dessus du cadeau, nest pas de mon fait. Alors pourquoi la mettre l si ce nest pas pour provoquer ce baiser ? Une plaisanterie ? Veux-tu encore me faire souffrir ? Devant tmoins ? Non je le vois dans tes yeux sombres. Tu as peur. Le grand Ry Saeba a peur. Tu es comme moi, finalement. Tu en as envie, tu veux avancer mais tu as peur.  

Jentre ma main libre dans ma poche et je touche du bout des doigts la branche de gui subtilise dans la nuit. Je vois quen mloignant de toi, ta main se dtache. Tu vas faire marche arrire.  

Jinspire un peu dair et je tends mon bras au-dessus de nos ttes, le gui dans la main.  

 

-Deux brins de gui, a donne quoi ?  

 

Ma voix est basse, toi seul mentend. Tu me regardes surpris puis ta main reprend sa place, chaude et protectrice sur ma joue.  

Je nentends plus rien autour de nous, je ne vois plus rien part toi. Comme au ralenti, je vois ton visage se rapprocher du mien.  

 

 

 

 

Tu las fait ! Tu me donnes le courage que je nai pas. Tu rentres dans mon jeu, idiot et puril. Tu tends du gui au-dessus de nos ttes pour me dire que tu es prte, toi aussi.  

Je me replace contre toi, joublie tout le reste. Il y a que tes yeux et ton sourire. Et tes lvres. Tes lvres qui me hantent depuis si longtemps. Je nai plus peur, je suis impatient, je veux gouter ta douceur et menivrais de ton odeur.  

Javance mon visage prs du tien et je pose ma bouche dlicatement contre la tienne. Cest tendre, lger, chaud. Je veux que le temps sarrte, je veux rester contre tes lvres pour lternit.  

 

Un baiser. Puis un autre, puis des applaudissements et des cris de joie. Je me spare regret de toi et on se tourne vers nos amis qui sont en liesse devant le spectacle que lon vient de leur offrir. Je dois avoir un sourire idiot sur le visage mais je nen fou, je suis bien. Heureux et entier, enfin. Je te regarde et je te vois gne dtre le centre dattention, alors je tattire dans mes bras pour te protger.  

 

-a suffit ! Prenez du chocolat et Mick fait des cafs !  

 

Les rires arrivent et je dpose un baiser dans tes cheveux.  

 

-Tu veux que je te le mette autour du cou ?  

 

Tu me regardes surprise et je te dsigne le pendentif qui est encore dans ta main. Je te le prends et je me place derrire toi en faisant bien exprs de toucher le velout de ta peau dans ton cou avant de refermer le bijou. Tu frmis et je te garde contre moi.  

 

-Merci.  

-Merci toi mon ange et joyeux Nol. 

 


Capitolo: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de