Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated R - Prosa

 

Autore: thalia

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 36 capitoli

Pubblicato: 12-01-09

Ultimo aggiornamento: 27-02-21

 

Commenti: 107 reviews

» Ecrire une review

 

ActionRomance

 

Riassunto: Bon me revoil aprs une trs longue absence sur le site et aussi en criture alors ne soyez pas trop mchants :) Je me lance sur une fic alternative sur ce que j'aurais voulu qu'il se passe la fin de la srie. Diffrente de ma 1re : "Et si on arrtait le temps" (un peu de pub pour ceux qui ne l'ont pas lu:) je vais essayer de faire dans l'action. Bonne lecture et dites moi ce que vous en pensez :)

 

Disclaimer: Les personnages de "Le retour de City Hunter" sont la proprit exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I count the number of words in my chapter?

 

You can use Microsoft Word. Go to Tools > Statist ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Le retour de City Hunter

 

Capitolo 30 :: Entremls

Pubblicato: 25-01-21 - Ultimo aggiornamento: 25-01-21

Commenti: bonne lecture...

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35


 

Les battements de son cur taient erratiques.  

Tout stait pass trs vite. Les pompiers couraient dans tous les sens alors que la poussire se rpandait de partout. Un bout du btiment de la gare de Shinjuku venait de seffondrer, quelques minutes plus tt, sous les regards incrdules de la foule. Les abords avaient, heureusement, t vacus mais pas entirement lintrieur. Comme sil se doutait que quelque chose clochait, le cur de Saeko stait alors emball.  

Maintenant, elle hurlait des ordres tout va ses hommes pour que les pompiers puissent faire leur travail le mieux possible mais elle tait au bord de lvanouissement. Un fort pressentiment ltreignait.  

Elle sortit rapidement son tlphone et regarda le cadran sans comprendre pourquoi elle fit dfiler ses contacts et sarrta sur le nom de son petit ami. Appuyant dessus le doigt tremblant, elle entendit les sonneries se succder. Elle recommena ce mange trois fois sans pour autant savoir ce quelle faisait.  

 

 

 

Quand il entendit son tlphone, il porta la main sa hanche mais se rendit vite compte que sa sacoche ntait plus contre lui mais derrire plusieurs obstacles. Ne voyant rien, il cligna plusieurs fois des yeux avant de se concentrer nouveau sur la femme quil avait rejointe.  

 

-Calmez-vous, les secours vont arriver  

 

Un gmissement lui rpondit et il entendit nouveau la sonnerie de son tlphone.  

A ttons, il essaya de balayer les alentours, sans succs.  

Il avait eu de la chance en trouvant la femme blesse appuye contre le distributeur de boissons car celui-ci avait fait protection quand un bout du plafond tait tomb. Cela les avait protgs de plusieurs dbris mais pas de la poussire. Ils avaient longuement touss mais ils taient en un seul morceau. Malgr tout, ils se retrouvaient bloqus du reste de la gare.  

Son tlphone sonna nouveau et il jura.  

 

-Il y a quelquun ici ? hurla une voix lointaine.  

 

Kentaro se redressa et tendit loreille.  

 

-Oui, ici, on est deux !  

 

Il entendit des pas et se sentit soulag. Il changea longuement avec les pompiers qui taient prs deux alors quils tentaient de librer le passage.  

 

-Comment vous nous avez trouv ? finit-il par leur demander alors quils les vacuaient.  

-On a entendu un tlphone.  

 

 

 

 

Miki tait assise en face de Midori, la femme mercenaire. Elles ne se disaient rien mais sobservaient sur toutes les coutures. Lune, le regard interrogateur, lautre, le regard amus.  

Dans la pice, Kenshiro tait appuy ct de la porte et Kasumi venait darriver avec sa grand-mre. Tous attendaient les autres protagonistes.  

La clinique en effervescence, accueillait la runion de crise mais lagitation extrieure avait cre de nombreux bouchons dans le quartier qui retardaient les protagonistes.  

Tous avaient rpondu lancienne mercenaire sauf Saeko qui devait se trouver sur le front.  

Ayako arriva suivi dun autre chef Yakuza. Elle le prsenta rapidement et fit un tat des lieux plus dtaill de ce qui se passait dehors.  

Un long silence sinstalla quand elle raconta quune partie de la gare stait effondre.  

Puis, Kenji et Emi arrivrent. Ils prirent leur tour la parole en donnant des nouvelles dErika et de la foule compacte qui tait groupe prs de la gare.  

 

-Les sirnes ne sarrtent plus, pompiers, flics, manque larme et on est bon, lana le SDF en sasseyant.  

-Ils ont tapaient fort l quand mme, murmura Kasumi.  

-On a un retour de la clinique ? demanda Midori, se tournant vers la porte.  

-Je vais alle voir, se proposa Emi.  

 

Le silence qui rgnait dans la pice tait oppressent.  

 

-Cest l que je me dis que les deux idiots obsds me manquent ! soupira Miki.  

 

Tous se tournrent vers elle.  

 

-Ben quoi ? Au moins quand tout est dramatique, ils nous font rire !  

-OuiJavoue que lhumour de Mick serait un plus cet instant, commena Kasumi, le sourire aux lvres.  

-Et voir Ry sauter sur une jolie fille aussi ! enchaina Ayako.  

 

Quelques rires retendirent et la pression baissa dun cran.  

 

-Alors, ils ont vis le tableau des messages ? demanda Kenji.  

-OuiJe pense que a veut tout dire lui rpondit Miki.  

 

La porte souvrit sur une Kazue puise, suivi par Emi.  

 

-Comment a se passe ?  

-On a eu trois yakuzas blesss et une fille leur tat est stable mais on en attend dautres je ne fais que passer mais la situation est grave. Je pense quils vont en profiter pour continuer leur action. Lun des hommes bless, a dit avoir vu un coren sous PCP poser la bombe la gare, quand il a voulu larrter, lautre lui aurait dit que ce ntait que le dbutpuis, il a saut avec la bombe  

 

La voix de Kazue se brisa.  

 

-Un kamikaze ?  

-Ils sont prts tout  

-Oui  

 

Miki se tourna vers son beau-frre qui lui fit un signe de tte avant de sortir de la pice suivi de Midori. Kazue repartit son tour auprs de ses malades et ceux qui restrent dans la pice, se regardaient gravement.  

 

-On va se rpandre dans toute la ville, commena Ayako. On va les traquer pour comprendre ce quils veulent faire.  

-Laisse moi vous donner ce que nous savons, coupa Kasumi, qui enchaina avec le mme rcit quelle avait tenu son clan.  

 

Kenji et Emi rajoutrent aussi leur dcouverte et Ayako parla rapidement de la situation de sa fille.  

 

-Ds que Saeko prend contact avec moi, je lui fais part de tout a, dit Miki en se redressant. Kasumi donne moi la plaque de la voiture qui tintrigue. On va faire une recherche sur lordi du Professeur.  

 

Les deux femmes partirent ensemble.  

Ayako les suivit de prs pour repartir vers ses hommes et continuer ses recherches. Quant Kenji, il sortit pour passer le mot dans le monde de la nuit. Chacun savait ce quil devait faire mais sans savoir o aller.  

 

 

 

 

Son cur battait cent lheure alors quelle coutait les directives de Falcon. Ils taient si prs de Ai, quelle navait qu partir en courant pour la rejoindre. Mais, elle savait aussi quelle devait faire attention car les prochaines heures seraient dcisives. Elle devait calmer son impatience et se prparer toutes ventualits.  

Les mots de son ami avaient du mal percer ses oreilles, tellement les battements de son cur raisonnaient fortement. Elle se concentrait son maximum. Elle sentit une main sur la sienne et elle se tourna vers Mick qui la fixait srieusement. Son tat tait si dbordant quil allait les mettre en danger. Le gant arrta de parler et tous se tournrent vers elle.  

 

-Kaori, viens.  

 

La voix de Ry tait sans appel.  

Le couple sloigna. Quand il fut hors de porte des oreilles indiscrtes, le nettoyeur prit sa femme dans ses bras.  

 

-Je sais que tu veux rcuprer Ai au plus vite mais il faut que nous soyons parfait dans notre intervention. Et, dans ton tat actuel, on ny arrivera pas.  

-Je saismais je narrive pas faire taire mon cerveau. Elle est l Ry, on la enfin retrouv !  

-Ouiet non. On ne sait pas si elle y est vraiment et ce qui nous attend l-bas. Ce que je vais te dire, va surement te faire du mal mais on ne sait pas si elle est vivante  

 

La jeune mre le regarda incrdule. Elle stoppa sa respiration et un sanglot schappa de sa bouche.  

 

-Non ! Elle est en vie, je le sais ! Une mre sait a !  

-Je nen doute pas mais regarde quand quel tat mes paroles te mettent ! Si tu y vas comme a, on est tous morts et Ai avec nous !  

 

Ry posa ses mains sur les paules de sa femme et les serra. La regardant dans les yeux, il lui fit un sourire triste.  

 

-Il faut que tu agisses en professionnelle. Oublies que tu vas chercher notre fille  

-Ry  

-Autrement, je ne peux pas temmener avec nous.  

 

Kaori se jeta dans ses bras et pleura longuement. Elle le comprenait parfaitement mais elle narrivait pas se calmer. Ses larmes furent bienfaitrices et elle put enfin rflchir plus posment.  

 

Pendant ce temps l, Mick inspectait les armes quils avaient pu emporter avec eux et Umi attachait solidement leur prisonnier un arbre.  

 

-Tu penses que Kaori va russir se calmer ?  

-Une mre est capable de tout pour son enfant.  

 

Mick rpondit dun sourire. Il avait hte de voir sa femme et son enfant pour pouvoir acquiescer la remarque.  

 

Quand Kaori et Ry les rejoignirent, laura de la jeune femme tait apaisait et elle souriait. Lamricain fut rassur et ils se remirent parler de leur plan.  

 

 

 

 

 

Comment se battre face une arme surentraine et drogue ? Comment faire quatre cette mission impossible ?  

Ry narrivait pas se sortir de la tte que cette mission serait sa dernire. Il avait limpression quil jouait sa dernire carte. Sa priorit ctait de sauver sa fille et quelle et Kaori reparte pour le Japon saines et sauves. Ils devaient tre srs de leur plan et ne rien laisser au hasard. Ils se donnaient du temps, mme si cela lexasprait autant que sa femme mais ils devaient tre reposs et que tout soit prt.  

Regardant le soleil se coucher dans la fort, il se perdit dans de vieux souvenirs.  

 

 

 

-Ry !! Si tu narrives pas faire cent pompes comment veux-tu passer ltape suivante ? Que tu sois le petit protg de Kaibara ne change rien pour moi ! Bouges ton cul et fais-moi ces putains de pompes !  

 

Les cris lui parvenaient peine aux oreilles, trop concentr sur sa douleur. Il tait au bord de lpuisement. Cela faisait plus de trois heures quil tait lentrainement et son corps le brulait de partout.  

Du haut de ses huit ans, il tait dj aux dessus des capacits de certains adultes mais on le poussait de plus en plus dans ses retranchements.  

Quand il arriva la fin de la srie, il scroula sur le sol, respirant la poussire. Des rires lui arrivrent aux oreilles mais il ne leva mme pas la tte. Il tait habitu aux moqueries car il savait trs bien quil faisait peur aux autres. Un enfant, avec son niveau, faisait beaucoup de jaloux et la protection de Kaibara exasprait.  

Au bout dun moment, Ry se releva et vit quil tait tout seul. Les mercenaires taient partis et lavait laiss sur le lieu de lentrainement. Il sassit et regarda autour de lui. La fin journe tait encore chaude et les couleurs de lt faisaient des cascades lumineuses dans les arbres. Ce sentiment de solitude lui fit du bien et il resta de longues minutes, lesprit vid, regarder le mouvement des feuilles dans les arbres. Son pre, sil avait t prs de lui, laurait vertement engueul de perdre ainsi son temps mais ce petit bout de calme dans sa vie mouvemente actuelle, tait un bol dair frais.  

Le garon finit par se lever en tapant son pantalon pour chasser la poussire, puis, il repartit vers le camp, lesprit plus lger.  

 

 

Ry se surprit avec ce souvenir si prsent dans sa tte. Comment en ayant effac autant de son pass, certains moments de sa vie pouvaient tre si vifs ? Le lieu o il se trouvait devait y tre pour quelque chose. Cette ambiance qui lavait berc toute son enfance, faisait monter en lui des pages quil pensait avoir effac. Sil tait totalement honnte avec lui-mme, certains souvenirs ntaient pas si douloureux et mme si cela lavait conduit devenir un monstre, il avait eu des moments quil pourrait qualifi dagrables.  

 

Les pas de Kaori le firent revenir la ralit et sans se tourner vers elle, il la sentit se poser ct de lui.  

 

-Si ce ntait pas les circonstances, je trouverais mme cet endroit beau.  

-Jtais en train de penser la mme chose  

 

Il sentit sa main attraper la sienne et puis, elle posa sa tte sur son paule.  

 

-Je suis prt  

-Ah quoi ? lui demanda-t-elle.  

-A parler de mon pass  

-Ry  

-Non, tu as raison, cest rest en moi trop longtemps.  

 

Lheure durant, Ry raconta son enfance sa femme. Dans le dsordre le plus complet, omettant, des fois, certains dtails. Religieusement, la japonaise lcoutait sans jamais intervenir de peur quil ne sarrte. Fronant les sourcils selon les dires ou se mordant la langue pour ne pas gmir.  

Le froid finit par les entourer, avant quils ne se dcident retrouver les autres autour des petites braises. Ils mangrent en silence avant de partir se reposer chacun leur tour.  

 

 

 

 

Au Japon, lattaque la bombe avait laiss des marques et chacun sarrta puis.  

 

Kazue, la clinique, sapprtait rentrer enfin chez elle quand en partant elle croisa un jeune homme press qui voulait rendre visite la fille dAyako.  

 

Kenji, qui avait rassembl le plus gros des troupes encore valide des gens de la nuit, les avait briff sur lurgence de garder les yeux ouverts dans tous les coins de la ville.  

 

Saeko flicitait ses hommes quand elle aperut une ambulance non loin deux. Elle leur donna congs rapidement avant de se prcipiter vers les brancardiers et de voir Kentaro sur la civire, masque oxygne sur le visage.  

 

La chef de clan avait mis en position plusieurs de ses hommes, avant de repartir pour la clinique voir Ako.  

 

Kenshiro et ses hommes taient repartis vers le port pour continuer leur investigation.  

 

Quant Miki et Kasumi, elle finissait de comprendre comment fonctionner le logiciel du Professeur pour chercher la plaque de la voiture. Il fallut plusieurs minutes pour quun nom apparaisse.  

 

Un calme relatif aprs cette bombe dvastatrice. Relatif et phmre.  

 

 

 

En Colombie, le jour pointa son nez.  

 

Kaori prpara le petit djeun, le teint plus rose et les yeux moins cerns. Elle fit mme une part pour leur prisonnier qui se rveillait peine.  

 

Mick, qui jouait encore avec son tlphone satellite, dbriefait une dernire fois avec Ry.  

 

Ce dernier rpondait par -coup son homologue amricain, tout en vrifiant son arme et celle de sa femme.  

 

Falcon, lui, tait repartit en reconnaissance pour ne rien laisser au hasard. Prenant au passage, encore, note de certains renseignements. Une excitation grandissant en lui, lui rappelant des souvenir lointains. Puis, revenant au camp avec de nouvelles ides quil exposa rapidement.  

 

Une prparation minutieuse dans le calme de la jungle, loin des proccupations de leur pays. Un seul objectif en vu : Ai.  

Le seul ? Pas pour tout le monde. Une priorit, oui mais des questions et surtout une issue finale se rapprochant.  

 

Deux lieux si loigns lun de lautre et pourtant si proches dans le droul des vnements. Deux groupes damis avec des priorits et des buts dfinis dans ce moment dterminant de leur vie. Comme si le destin aimait jouer avec des fils invisibles, rgalant les horloges aux diapasons.  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35


 

 

 

 

 

   Angelus City 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de