Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated R - Prosa

 

Autore: grifter

Beta-reader(s): Tsunata972

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 8 capitoli

Pubblicato: 01-07-07

Ultimo aggiornamento: 03-09-07

 

Commenti: 105 reviews

» Scrivere una review

 

RomanceAction

 

Riassunto: Défi de Miss Tsunata mais qui sera ici en version plus grand public. Je ferai une version pour adultes par la suite. Suite à uen délicate mission, Ryo et Kaori sont conforntés à leurs sentiments respectifs et se pourrait-il qu'un petit massage parvienne à débloquer la situation ?

 

Disclaimer: Les personnages de "1 Petit Massage " sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I change my username?

 

I do not allow people to change their username on their own yet. Maybe later. So if you want to change your username, contact me and give me your old and new username with your pa ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: 1 Petit Massage

 

Capitolo 1 :: Tic tac macabre

Pubblicato: 01-07-07 - Ultimo aggiornamento: 01-07-07

Commenti: Merci beaucoup à Tsunata qui est ma béta sur ce coup là et bonne lecture :)

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7


 

Deux personnes escaladaient les échafaudages à toute vitesse, jusqu’à atteindre un entrelacs de poutrelles en bois qui couraient sur toute la longueur du plafond de l’entrepôt désert à cette heure matinale.  

 

-Ryô ! Hurla Kaori en voyant son partenaire vaciller un instant sur le point de basculer dans le vide pour éviter un coup de couteau.  

 

Le cœur de Kaori manqua un battement mais elle respira de soulagement en le voyant rétablir son équilibre l’instant d’après et reprendre sa course effrénée après la nettoyeuse.  

Ryo ne jeta pas un regard à son ange quelques mètres plus bas, il n’y avait pas une seconde à perdre, il lui fallait faire parler la tueuse et pour ça la forcer à s’arrêter de fuir. Plus facile à dire qu’à faire: elle se mouvait telle une ombre, un fantôme insaisissable qui ne cessait de s’évaporer  

entre les doigts experts de Ryô au grand dam de celui-ci.  

Elle l’avait épuisé par une lutte acharnée, et même s’il avait usé toutes ses balles, il n’était parvenu qu’à la blesser par trois fois : une petite éraflure à la joue, une fichée dans son épaule mais dont elle ne semblait pas trop souffrir vu qu’elle filait comme l’éclair et qu’elle avait à peine ralenti sa course en la recevant. Quant à la dernière, elle s’était logée dans son gilet pare-balle.  

La garce ! Elle lui employait même sa manière de combattre !  

Elle esquivait ses coups quasiment à chaque fois, sauf celui qu’il lui avait assené en pleine mâchoire.  

Là il avait bien ressenti ses dents s’entrechoquer… Elle avait cillé mais immédiatement répliqué en lui lançant un fulgurant coup de genou  

dans les parties génitales que Ryô avait réussi à parer in extremis pour se recevoir à la place un violent crochet du droit. Nom d’un chien ! D’où sortait-elle cette rapidité de mouvements ? Elle était sacrément coriace et lui en perte de vitesse, il puisait dans ses ressources, il le fallait, pour Kaori.  

 

Une heure plus tôt, la jeune femme sortait du supermarché et regagnait la Mini où Ryô l’attendait en fumant tranquillement une cigarette. Les courses, ce n’était pas vraiment son truc ; flinguer sur commande oui,  

mais batailler avec une mamie et un papi pour prendre le dernier filet de maquereau sur l’étal non merci, et puis quoi encore ?  

Il rêvassait plutôt sur les tenues légères qui virevoltaient dans le vent de cette fin août sur le parking autour de la Mini et dont il ne perdait pas une miette, la bave aux lèvres et les yeux rivés dans son rétroviseur.  

 

Soudain, son sixième sens l’avait averti d’un danger immédiat et il avait reporté immédiatement son attention sur sa source : Kaori.  

Se précipitant comme un fou hors de la voiture, il ne pu hélas empêcher sa partenaire de se faire enlever sous son nez, la voiture de son ravisseur disparaissait déjà au loin.  

Ni une ni deux, il regagna la sienne et la chasse s’engagea.  

 

Heureusement pour le nettoyeur, Kaori portait un micro émetteur fiché dans son épaule droite : il pourrait toujours la localiser si jamais il perdait de vue la voiture. Il remontait peu à peu, gagnant du terrain.  

La chevauchée endiablée les conduisit sur les docks où il perdit un instant la trace de la voiture. Pestant, il se gara pour avancer à couvert, le petit émetteur dans sa poche de veste émettait un petit bip bip caractéristique : parfait, Kaori se trouvait dans les parages !  

 

Se dissimulant toujours, il parvint à un immense entrepôt de stockage où il risqua un bref coup d’œil à travers la vitre encrassée.  

Son regard perçant distingua au milieu du bâtiment Kaori assise sur une chaise, le canon de l'arme de sa ravisseuse pointé sur sa tempe. Il dégaina silencieusement.  

 

Quelque chose n’allait pas : pourquoi se poster ainsi volontairement dans sa ligne de mire ? Cela n’avait aucun sens !  

Et soudain, il comprit. Ses yeux accrochèrent le buste de Kaori ; un petit engin était accroché à son ange, un engin que Ryô ne connaissait que trop bien et qui lui glaça le sang : la donne venait de changer brutalement. Une bombe !  

 

 

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de