Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG - Prosa

 

Autore: kelele

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 7 capitoli

Pubblicato: 31-03-08

Ultimo aggiornamento: 17-05-08

 

Commenti: 33 reviews

» Scrivere una review

 

GeneralRomance

 

Riassunto: Toute notre joyeuse bande se retrouve au lycée. Entre amour, tristesse et amitié, découvrez l'histoire de vos héros préférés!

 

Disclaimer: Les personnages de "Au lycée Futsamato" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I correct a misplaced chapter?

 

It can happen that an author has several stories in process and that he adds a chapter of a story to another one. In this case, please don't add the chapter again and contact me (hojofancity@yahoo.fr) for modification. Indicate which chapter is misplaced and which is the correct story.

 

 

   Fanfiction :: Au lycée Futsamato

 

Capitolo 1 :: La guerre est déclarée!

Pubblicato: 31-03-08 - Ultimo aggiornamento: 31-03-08

Commenti: Au cas ou certains se posent la question, la suite de « Dangers, Rivalités et…..Amour » arrive bientôt. Merci a tous ceux qui m’ont soutenues. Milles bisous à Kaori4ever et RKever. Kiss !!

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7


 

Prologue  

 

Tout d’abord, laissez-moi vous expliquez le sujet de mon histoire.  

Toute notre bande d’amis se retrouve au lycée.  

 

Ryo sera comme d’habitude présent dans l’histoire.  

 

Mick sera tout aussi présent et tout aussi amoureux de Kaori.  

 

Hideyuki sort avec Saeko.  

 

Saeko est proche de nos trois amis et passe pratiquement tout son temps avec eux.  

 

Kaori est la sœur adoptive de Maki et est amoureuse de Ryo.  

 

Miki est la meilleure de Kaori. Elles sont inséparables.  

 

Reika est amoureuse de Ryo, et de ce fait, la rivale de Kaori.  

D’ailleurs celui-ci est entre les deux jeunes femmes et ne se décide pas de peur de faire de la peine à l’une d’entre elle. Les disputes de Reika et Kaori seront très fréquentes et commenceront dès le premier chapitre.  

 

Eriko sera présente mais aura déjà son grand magasin de mode.  

 

Dans ce lycée, il y a plusieurs catégories :  

 

-Les plastiques (la bande de Reika). Celles qui sont soi-disant parfaites.  

-Les intellos.  

-Les sportifs  

-Les pom-poms girls (Kaori est la chef des pom-poms ce qui rend Reika verte de jalousie.)  

-Les comédiens (ceux qui adorent faire des représentations de théâtre)  

-Et les plus populaires du lycée : Notre joyeuse bande préférée !  

 

 

 

Maintenant que les présentations sont faites, vous pouvez commencez à lire ma nouvelle fic.  

Bonne lecture !  

 

 

 

___________________________________________________________________________  

 

 

 

 

Un homme était debout et lisait un livre. Il avait des lunettes et semblait très concentré sur sa lecture. Alors qu’il lisait une énième phrase, un bâillement pas très discret se fit entendre au fond de la salle. Le professeur arrêta sa lecture et dirigea son regard vers la source du bruit.  

 

-M.Saeba, je vous ennuis peut-être ?  

-Pas du tout. Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit.  

-Mais oui. Vous voulez peut-être venir nous lire ce livre ? Au moins vous ne vous endormirez pas.  

-J’ai une autre idée. Pourquoi vous ne nous donnez pas le livre qu’on le lise nous même.  

-Ce n’est pas à vous de décidez M.Saeba. Et si vous n’êtes pas content, tant pis.  

 

Ryo qui voulut répliquez fut interrompu par la sonnerie.  

Le professeur maudit Ryo intérieurement et s’adressa aux élèves :  

 

-Pour demain, je veux un résumé des 5 chapitres que je viens de vous lire. Vous pouvez y aller.  

 

Et sans attendre, les élèves se ruèrent vers la sortie de la salle pour aller remplir leur ventre.  

Ryo, Maki et Mick allèrent s’asseoir sur un banc en attendant que Saeko ne vienne les rejoindre.  

 

-Encore dix secondes et je l’aurais tué avec son livre, dit Ryo en respirant l’air frais.  

-C’est un prof de français. C’est normal, dit Mick.  

-C’était à dormir debout ouais, répondit Ryo.  

-T’es sorti dis-toi que c’est le principal, dit Hideyuki en souriant alors que Saeko se dirigeait vers eux.  

Il l’embrassa à pleine bouche avant de lui demander si elle avait survécue à ses cours du matin.  

-On a fait du volley et comme d’habitude, ça a finit entre Reika et Kaori. Tu te doutes bien que Kaori a gagné et elles se sont encore insultées.  

-Ca devient leur quotidien, fit Maki.  

-J’ai faim. On va manger ? demanda Saeko.  

-Si tu as faim, je te propose un menu qui je suis sure te plaira ! Sourit Ryo avant de se jeter sur Saeko à corps perdu.  

 

Malheureusement pour lui, Hide le prit par la cheville et le jeta contre un arbre. Mick voulut emmener Saeko avec lui pendant qu’Hideyuki s’occupait de Ryo mais reçu la même punition que son ami.  

 

-Allons manger ma chérie et laissons ces imbéciles.  

-Je suis d’accord avec toi allons-y.  

 

Pendant que Saeko et Hideyuki s’éloignaient, Mick et Ryo se remettaient de leur « choc ».  

 

-Ce qu’ils peuvent être violent, se plaignait Ryo.  

Mick hocha de la tête.  

-D’ailleurs je me demande comment Saeko fait pour le supporter, rajouta Ryo.  

-C’est vrai ça. Pourquoi va-t-elle chez Maki alors que je suis la moi ? Je sais très bien qu’elle est folle de moi.  

-Pas si vite. Elle est folle de moi et non de toi, fit Ryo en se redressant.  

-Ah oui ? Et depuis quand dis-moi ? demanda Mick en se redressant lui aussi.  

-Depuis toujours et tu devrais le savoir.  

-De toute façon moi j’ai ma Kaori, déclara soudainement Mick en allant à sa rencontre.  

-Attends !  

 

Ryo essaya de le retenir mais Mick faisait déjà du charme à Kaori. Soupirant, il s’avança vers eux et attendit la fin de leur conversation.  

 

-Salut Miki. Kaori mon amour, comment vas-tu aujourd’hui ?demanda Mick en lui faisant la bise sur la main.  

-Très bien et toi ? répondit Kaori en rosissant légèrement.  

-Je vais bien depuis que je t’ai vu mon cœur.  

-Ravie pour toi Angel mais on a faim, coupa Miki en tirant Kaori derrière elle. Salut Ryo !  

-Salut Miki. Kaori.  

-Salut Ryo.  

 

Une fois les filles parties, Ryo se tourna vers Mick.  

 

-Ta technique de drague est désespérante.  

-Tu crois que la tienne est mieux.  

-Bon je vais manger. Si tu as faim…  

 

Et il s’éloigna sachant que Mick était déjà derrière lui.  

 

 

************************************  

 

 

Ryo et Mick, servis, se dirigèrent vers une table où étaient assis Saeko, Miki, Kaori et Hideyuki.  

 

-Vous voilà enfin, lâcha Hideyuki en leur jetant un coup d’œil.  

-Est-ce qu’on t’aurais manqué ? Demandèrent Mick et Ryo en se collant à Maki.  

-Arrêtez de faire les idiots deux secondes, soupira Maki. On a de la compagnie.  

Il montra Reika de la tête alors que Mick et Ryo commençaient à manger.  

-Géniale ! On va bien s’amuser, ironisa Kaori.  

-Ne rentres pas dans son jeu Kao, conseilla Saeko.  

-En tous cas si elle me cherche cette fois je la tue, répondit celle-ci.  

-Kao…Ah salut Reika, fit Saeko en souriant.  

-Salut Saeko. Ryo-chou, tu ne m’as pas appelée hier soir.  

A l’entente de ce surnom, la mâchoire de Kaori se contracta.  

-J’ai…J’ai du oublier, répondit Ryo avec un sourire idiot.  

Reika détailla les personnes qui se trouver à la table.  

-A ce que je vois, tes fréquentations ne s’améliorent pas.  

-De quoi tu parles ?demanda Ryo.  

-Je te parle de ça, fit-elle en montrant Kaori du doigt.  

 

En entendant l’expression « ça » et comprenant qu’il s’agissait de Kaori, Miki prit la défense de son amie.  

 

-De quel droit oses-tu parler de Kaori en ces termes ?!  

-Oh toi on t’a pas sonnée ! répondit Reika en haussant légèrement le ton.  

-Si c’est pour dire des imbécillités, tu ferais mieux d’aller rejoindre tes plastiques ! fit Miki en montrant du doigt les amies de Reika.  

-Saoria et Mitsumi ne sont pas des plastiques ! Et tu ferais mieux de te regarder dans un miroir avant d’ouvrir ta bouche.  

 

Kaori qui sentait que Miki allait se jeter sur Reika se leva. Par manque de chance, elle glissa « malencontreusement » sur une serviette et sa boisson se retrouva sur le top blanc tout neuf de Reika.  

Reika, qui ne s’attendait pas à ce que Kaori lui tombe dessus, se figea de surprise. Une fois la surprise passée, elle fusilla Kaori du regard. Miki et Mick rigolaient.  

 

-Tu le fais exprès ou t’es aveugle !?!  

-Oh…Je suis vraiment désolé, fit Kaori d’un air faussement compatissant.  

-Grrr…Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle ! Cria t-elle en direction de Mick et Miki. Tout ça c’est de ta faute Kaori. Pourquoi es-tu aussi jalouse de moi ?  

-Pitié Reika, répondit Kaori. Ne fais pas ta victime. Le jour où je serai jalouse de toi ce sera…Mais qu’est-ce que je raconte moi ! Dit-elle en se tapant le front de sa main. Ce jour n’arrivera jamais.  

-Vas-y fais la maligne. Un jour, quand j’en aurais vraiment marre de toi, tu regretteras d’être venue au monde et je te ferais ravaler toutes tes paroles à mon égard.  

-Serait-ce une menace ?  

-Peut-être bien. Tu commences sérieusement à me taper sur les nerfs Makimura.  

-Tu te crois mieux que moi Nogami ? Parce que tu commences vraiment à m’agacer et je ne sais pas ce qui me retient de t’en flanquer une bonne.  

-Alors qu’est-ce t’attends ? Parce que ma main à moi aussi elle me démange.  

 

Les autres regardaient la scène, tous immobile. Quand elles étaient énervées, rien ne pouvait les arrêter. D’ailleurs, leur première bagarre avait très mal finit. Kaori s’était déjà battue plusieurs fois cours de l’année et tout le monde savait que quand elle était énervée, mieux valait ne pas être la cible de sa colère.  

 

Reika et Kaori se faisaient face.  

 

« Cette fois, ce sera œil pour œil et dent pour dent » pensèrent-elles au même moment.  

 

-Vous ne croyez pas qu’il y a une autre solution à votre problème ?osa demander Ryo.  

Elles le fusillèrent du regard.  

-Tu as peut-être une solution à nous proposer ? dit agressivement Reika.  

-Vous pourriez peut-être parler, répondit-il d’une toute petite voix.  

-Parler avec cette folle ! Alors là ne comptes pas sur moi, fit Reika.  

 

Cette fois s’en était trop pour Kaori. Elle donna à Reika un magistral coup de poing en pleine figure. Celle-ci, prise au dépourvue tomba au sol.  

 

-Ah…Ca fait du bien, fit Kaori en souriant.  

-Alors là…commença Reika en se relevant. C’est la guerre !  

 

Elle voulut se jeter sur Kaori mais Saeko s’interposa et prit Reika par le bras.  

 

-Toi, tu viens avec moi.  

-C’est pas terminé Kaori ! Cria Reika en se débattant. Tu me le paieras.  

 

Kaori lui fit coucou de la main et sortit.  

Tout le monde avait assisté à la scène et certains plaignaient Reika.  

Mick se leva à son tour et suivit Kaori.  

 

Se dirigeant vers une salle, Kaori rencontra Saoria et Mitsumi.  

 

-Kaori, Kaori, dit Saoria en souriant.  

-Que veux-tu ? demanda Kaori sur ses gardes.  

-Nous, rien. Mais Reika…, répondit Mitsumi.  

-Laissez-moi passez ! Ordonna Kaori d’une voix glaciale.  

-Enfin Kaori, rigolait Saoria. Tu ne pensais tout de même pas que tu allais t’en sortir sans aucune égratignure.  

Kaori leva un sourcil interrogateur.  

-Si tu n’as pas compris, je pense qu’une démonstration est nécessaire.  

 

Saoria et Mitsumi s’éloignèrent laissant Kaori seule avec ses questions.  

Secouant la tête, elle s’apprêtait à entrer dans la salle lorsqu’elle entendit des pas. Elle se retourna. Personne. Elle fronça les sourcils quand tout d’un coup… :  

 

-COUCOU !!!  

-Haaaaaaa ! Cria Kaori en reculant.  

Quand elle reconnut la personne, elle lui envoya une massue.  

-Mick ! Non mais t’es malade où quoi ?! J’aurais pu avoir une crise cardiaque.  

Mick se releva rapidement et s’approcha de Kaori.  

-Pardon mon cœur. Laisse-moi me faire pardonner, fit-il en tendant ses lèvres vers elle.  

 

Kaori lui sourit et lui balança une autre massue.  

 

-Si tu continues à draguer comme ça, aucune fille ne voudra sortir avec toi.  

-Fas grafe, répondit Mick. Fe sait que fu es folle fe moi.  

 

Kaori soupira de désespoir et lui fit un signe de la main avant d’entrer dans la salle.  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de