Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG - Prosa

 

Autore: hee-sook

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 9 capitoli

Pubblicato: 20-03-04

Ultimo aggiornamento: 19-05-04

 

Commenti: 19 reviews

» Scrivere una review

 

General

 

Riassunto: Voici ma première fanfic. En espérant que mon style vous plaira (agrémenté d'images). Résumé : Tu as brisé mon cœur, je briserais alors ta vie ! J’ai tellement attendu ce moment pour te dire Que jamais plus tu ne m’abandonneras…. La vérité tu la comprendra en réalisant la perte De ceux qui te sont chers et le mal que tu m’as fait. Ainsi nos deux âmes seront unis pour la vie et la mort Dans la douleur que nous affectionnons malgré nous. Je t’aime et te hais tant, my dear…. ps : cette histoire se déroule en trois épisodes de quatre chapitres chaqun + épilogue : EPISODE 1 Un talentueux informaticien EPISODE 2 La jeune femme au cœur meurtri EPISODE 3 Kaori, ne m’en veux pas ! EPILOGUE Joyeux anniversaire !

 

Disclaimer: Les personnages de "Rancoeur et Amertume" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

Why isn't there HTML file of the NC-17 fanfictions?

 

Since it's impossible to check who's reading those fanfictions in the HTML format, the fanfictions NC-17 are only available in php version.

 

 

   Fanfiction :: Rancoeur et Amertume

 

Capitolo 9 :: Cache-cache

Pubblicato: 19-05-04 - Ultimo aggiornamento: 19-05-04

Commenti: voilà la suite ! Cette partie est le commencement de la fin (ça veut pas dire grand chose ???). Sur-ce bonne lecture et je pense que la suite viendra dans peu de temps (croisons les yeux !).

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9


 

Cat’s eyes – Au comptoir  

Reika – Comme tu me l’avais demandé voici le dossier rassemblant tous les renseignements que j’ai pu trouvé sur le commerce de l’éphémère. Ils font souvent illusion à un pôle tournant caché dans la forêt. Et d’après la police…  

Saeko – Comment ça ?! Tu as fouiller dans les archives de la police !  

Reiko – Mais c’est pour une bonne cause ! en faisant un clin d’œil. Enfin comme je disais il pourrais se trouver à cet endroit.  

Mick – C’est assez flou… Allons-y !  

 

Forêt de la montagne bleue – Châlet  

Scornfull – Notre ami est vraiment un géni ! en s’adressant aux deux femmes.  

Félicia – Kaori, c’est à toi qu’il revient la tâche de faire faire une petite promenade à notre invité.  

Kaori – Oui. Tony suis-moi !  

Forêt de la montagne bleue – Promenade  

Tony – Kaori, il faut vous reprendre !  

Kaori ne l’écoutait pas elle délirais… Elle se voyais marcher dans un cimetière accompagné de son frère. Soudain elle s’arrêta. Ils se trouvaient en face d’une pierre tombale…la sienne.  

Tony – Kaori, réveillez-vous !  

Elle tomba à terre.  

Kaori – Suis-je morte ?  

Tony ne sachant que faire il la pris dans ses bras.  

Kaori – Tony ! avec un sursaut de conscience.  

Tony – Que vous ont-il fait ? Je vous demande pardon.  

Kaori – Non ce n’est pas votre faute. Ce n’est que moi ! Fuyez !  

Tony – Mais et vous ?  

Kaori – Ne vous en faites pas…arg, arg ! en se tenant la tête.  

Tony – Je ne peux pas vous laissez dans cet état avec ces gens !  

Kaori – Ces gens sont ma famille ! Je vous dis de partir ! Sinon je risque de vous faire du mal.  

Tony – Comme vous voudrez, je vais allez chercher du renfort.  

Kaori – Ce n’est pas la peine ! en pensant tout haut.  

 

Forêt de la montagne bleue – Châlet  

ScornfullBlade – That’s perfect, now we don’t need her anymore.  

Félicia – I’m not sure, I still want a mean of pressure on City Hunter.  

ScornfullBlade – Don’t you say that because you like her ?  

Félicia – Not at all, father ! en serrant les pillules bleues que devait prendre Kaori dans sa main.  

ScornfullBlade – Do that you want ! And I think it’s time to take your pill, isn’t it ?  

Félicia obéit.  

Une camionnette s’avança.  

ScornfullbBlade – Ah enfin, nous allons pouvoir en finir et rentrer chez nous !  

Mafia – Mon cher ScornfullBlade !  

ScornfullBlade – Il suffit ! Vous avez la marchandise ?  

Mafia – Tout ce qu’il vous fallait !  

L’arrière du camion s’ouvrit, faisant apparaître une énorme cargaison d’arme en tout genre : de la simple grenade au bazooka.  

Mafia – Et qu’en est-il de votre coté ?  

ScornfullBlade – Voici la disquette et la marchandise est stockée dans le châlet.  

Mafia – Comme il est bon de conclure directement avec vous ! Ce Mr Oshito commençait à nous créer des problèmes. Je dois dire que ce fut une merveilleuse idée de s’en débarrasser.  

 

Cat’s eyes – Comptoir  

« Ding » Tous se retournèrent en espérant une réapparition.  

Tous – Professeur ! Kazue !  

Professeur – Hé oui c’est moi mes jolies !  

Saeko – Vous m’avez l’air bien fatigué !  

Professeur – Oui car nous avons travaillés dur ! N’est-ce pas Kazue ?  

Kazue – Mick ! en se jettant dans ses bras.  

Ryô – Décidément, il y en a vraiment que pour lui !  

Professeur – Kaori n’est pas là ?  

Miki – Non elle s’est enfuie et nous allions la retrouvée.  

Professeur – Dans ce cas je viens avec vous ! en agrippant le bras de Saeko.  

Mick – Qu’avez-vous travaillé ?  

Kazue – Nous avons trouvé un bloquant au processus des éphémères ! en tendant des pillules bleues turquoises.  

Ryô – Elles n’ont pas l’air si différentes !  

Kazue – Idiot, en apparence oui pour que ce soit plus discret.  

Ryô – Oh moi la chimie ! Ce serait plutôt l’alchimie que je connais bien ! en s’approchant de Kazue.  

Mick – Pousse-toi espèce de… Allons-y !  

Kazue – Je viens avec vous !  

Mick – Non !  

Kazue – Tu pourras dire ce que tu veux, je viens ! Partenaire ! avec un grand sourire, le rose aux joues.  

 

Forêt de la montagne bleue – Châlet  

Félicia – Kaori !  

Kaori venait juste de revenir. Elle avait une mine affreuse.  

Félicia – Tu as intérêt à te reprendre sinon ça va se remarquer.  

Kaori fit un signe de tête.  

Félicia – La transaction est en train de se faire, bientôt ce sera fini. Je m’occuperais d’eux.  

ScornfullBlade s’approcha d’elles.  

ScornfullBlade – Kaori, est-ce réglé ?  

Kaori – Oui, père ! utilisant ses quelques ressources d’énergie.  

ScornfullBlade – Bien. Allez préparer le festival.  

Une fois seules, Kaori se retint à Félicia.  

 

Forêt de la montagne bleue – Un peu plus loin  

Tony cours à corps perdu dans la forêt pour aboutir sur la route qui longe la falaise au-dessus de l’eau. Puis il aperçut une voiture lui fonçant droit dessus.  

« CRRRIIIIISSS ! »  

Ryô – Non mais quel est cet abruti qui se trouve en plein milieu !!  

Mick – Tony !  

Tony remis de ce choc s’approcha de la voiture.  

Tony – Monsieur Saeba ! Il faut faire vite !  

Ryô – Montez !  

 

Un bruit assourdissant monta en provenance de l’entrée de la propriété.  

ScornfullBlade – Les voilà déjà !  

Mafia – Mais nous de quoi les recevoir ! avec un sourire sarcastique.  

ScornfullBlade – Félicia emmène Kaori nous allons enfin nous amuser !  

La mini-cooper deboula en premier avec à son bord Ryô, Mick et Tony. Puis suivit la jeep avec Falcon et Miki et enfin la porche de Saeko avec le professeur (qui c’était imposé) et Kazue. Ce petit convoit s’arrêta devant le châlet étrangement calme.  

Mick – Je m’occupe de Scornfull machin-chose et de Félicia !  

Ryô – Et moi qu’est-ce qu’il me reste ?  

Mick – Je crois que tu as bien assez avec Kaori !  

Ryô – Grrml, grrml…  

 

Falcon et Miki sont déjà sortis de la voiture et se séparent pour surveiller les environs. Saeko quant à elle avait repéré les traces d’une camionnette.  

« BOUM ! » Une première explosion se fit entendre dans la forêt. Falcon était tombé sur un nid.  

 

Forêt de la montagne bleue – Au loin dans les fourrés  

Félicia – Kaori, tu ne vas pas bien je vais donc partir en éclaireur. Toi reste ici et attends moi.  

Kaori – D’accorrr…  

 

Forêt de la montagne bleue – Clairière  

Félicia se mit à courir jusqu’à une petite clairière. Ryô qui passait par là la remarqua.  

Ryô – Félicia, où est Kaori ?  

Félicia – Ryô Saeba !  

Ryô – Réponds !  

Félicia – Même si tu la retrouves ça m’étonnerais qu’elle veuille te rejoindre !  

Ryô – Je n’ai pas l’habitude de tirer sur une femme alors ne me fais pas agir imprudement.  

Félicia – Tu sembles excédé plus qu’excité comparé à notre dernière rencontre ! avec un joyeux sourire.  

Elle commença à se déshabiller devant les yeux effarés de Ryô qui commençait à ne plus se contrôler.  

Félicia – Eh bien Ryô, pour un homme de ta trempe, tu n’est pas si résistant !  

Ryô se repris soudainement comme si une image lui était passé par la tête et la repoussa violament.  

Ryô – Tu me fais pitié !  

Félicia – Tu vas me le payer, Ryô ! en se jettant sur lui le revolver à la main.  

Ryô lui pris le poignet et lui fit lacher son arme qui s’envola à l’orée de la clairière.  

 

Pendant ce temps, Mick se battait avec des hommes de mains de la mafia et Saeko se trouva nez-à-nez avec la camionnette. Quant à Miki, elle avait rejoint son cher mari pour faire sauter les munitions de l’ennemi.  

 

Forêt de la montagne bleue – Clairière  

« Pan ! » Ceci résonna dans la clairière pour se dissiper dans la forêt. Un frisson traversa toute l’équipe.  

Kaori tenait l’arme de Félicia et restait pétrifiée par son geste. Elle avait tiré sur Ryô. Celui-ci était blessé au niveau de la poitrine écroulé sur l’herbe le regard fixé vers Kaori.  

Félicia – Bravo, Kaori ! Voilà au moins une partie de City hunter éliminée ! Allons chercher l’autre moitié !  

Elle tira Kaori de sa stupeur et s’éloignèrent vers la forêt.  

 

Un peu plus tard, Mick trouva la clairière.  

Mick – Ryô !  

Ryô – Ung ! en se relevant tant bien que mal. Ca bien faillit être mon heure !  

Mick – Attends je vais t’aider.  

Ryô – Kaori, c’est elle qui m’a tiré dessus. Félicia était avec elle. Vas les retrouvé, ne t’occupe pas de moi, ça va aller.  

 

« Braoum ! » Provenant de l’entrepôt de munitions.  

 

Forêt de la montagne bleue – Derrière le châlet  

Saeko commença à prospecter les caisses et decouvrit les éphémères. « Je vous tiens ! »  

Mafia – Disons plutôt que c’est moi qui vous tiens ! Allez soyez sage et poser vos armes.  

Saeko – Très bien mais ne croyez pas que c’est gagné !  

Le mafieux commença à l’attacher et se mit à la place du conducteur. La camionnette démarra en trombe et roula jusqu’au bord d’un ravin.  

Forêt de la montagne bleue – Ravin  

Mafia – Allez Madame l’inspectrice c’est maintenant l’heure de sauter !  

« Pan ! » Ce qui déclancha le frein à main de la camionnette qui commença à s’avancer vers le précipice.  

Mafia – Non !  

Ryô – C’est pas très malin de se garer près d’un ravin ! se tenant légèrment courbé par sa blessure.  

Saeko – Ryô !  

Le mafieux ne voulant pas perdre sa précieuse cargaison se jeta sur le véhicule avec l’espoir de le retenir. Saeko se libéra et rejoignit Ryô qui était maintenant à genoux. Tous deux regardèrent le pauvre gars.  

Saeko – Quel spectacle désolant ! Ryô que t’es-t-il arrivé ? en se mettant à sa hauteur.  

Ryô se jetta alors dans les bras de Saeko.  

Saeko – Ryô…  

Elle ne le repoussa pas.  

« Boum ! » provenant du pied de la falaise.  

Mafia – Mon chargement ! Vous allez me le payer !  

Saeko se releva et d’un geste déterminer lança un des ses poignards caché sous sa jupe et lui fit lâcher son arme. Le mafieux fou de rage et de douleur s’élança vers l’inspectrice. Celle-ci esquiva aisément ses attaque et fini par l’assomer et l’attacher à un arbre.  

Saeko – Tu mériterais que je te tue !  

Quand elle se retourna Ryô avait disparut.  

Saeko – Hum…  

 

Forêt de la montagne bleue – Au cœur de la forêt  

Mick – Cette forêt est plus grande qu’elle en a l’air !  

Un bruit de pas se rapproche de lui. Celui-ci l’arme en main se retourna brusquement.  

Mick – Kazue ! Mais que fais-tu ici ?  

Kazue – Je veux autant retrouver Kaori et cette Félicia que toi !  

Mick – Retourne avec le professeur !  

Le professeur – Mais elle se trouve déjà avec moi ! en sortant des jupons de Kazue.  

Mick – Mais c’est pas possible ! Vous voyez pas que vous me gêner !  

Le professeur – Pas la peine de crier sur un pauvre vieillard !  

Mick – Qui est un vieillard ?!!  

Kazue – Pas la peine de vous disputer ! en retenant Mick de sauter sur le professeur.  

« Quelle scène pitoyable, c’est le moment d’en profiter ! » pensait tout haut la personne cachée derrière un arbre.  

« Pan ! » Mick entraina le prof et Kazue sous son aile protectrice. Il se releva aussi vite pour scruter la provenance de ce coup de feu. Il vit une ombre s’éloigner.  

Mick – Je commence à en avoir assez de ce cache-cache ! Professeur, Kazue allez rejoindre Ryô, il a été sérieusement blessé.  

Kazue – Mais…  

Mick – Vous me serez plus utile à l’abris ! en regardant Kazue tendrement.  

Le professeur – Allez venez Kazue ! en la prenant par la main.  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de