Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prosa

 

Autore: rory

Beta-reader(s): Kina

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 8 capitoli

Pubblicato: 27-02-05

Ultimo aggiornamento: 30-03-05

 

Commenti: 16 reviews

» Scrivere una review

 

General

 

Riassunto: Kaori tombe sous le charme d'un tableau et décide de prendre sa vie en main ... mais Ryô suivra-t-il ?

 

Disclaimer: Les personnages de "Le tableau" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

Why can't I read NC-17 fanfictions?

 

Fanfictions rated NC-17 contain adult content. So, to be authorized to read them, you have to certify that you are 18 years old or older.

 

 

   Fanfiction :: Le tableau

 

Capitolo 3 :: Appelez-moi le cuistot ...

Pubblicato: 28-02-05 - Ultimo aggiornamento: 09-03-05

Commenti: Vous aviez toujours voulu savoir si Ryô savait faire la différence entre une poêle et une casserole ?! Et bien, voilà qui devrait vous combler ! lol J'espère que ce petit chap va vous plaire (et surtout n'essayez pas de reproduire cette recette chez vous parce qu'elle sort tout droit de mon imagination et que je sais à peine faire des pâtes alors je doute que ce soit mangeable ... Sauf pour les haricots au micro-ondes, ça je sais que c'est bon, enfin moi j'aime bien en tout cas !). Dites-moi ce que vous en pensez ( du chap hein, pas de mes gouts en matière de cuisine !) je veux pleins de reviews .... Vous saurez tout sur le nouveau job de Kaori dans le prochain épisode .. ou peut être pas !! Bonne lecture.

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8


 

17 H 00 – Appartement de City Hunter  

 

Dans le salon ...  

 

Après avoir donné un coup de balai et débarassé un peu la cuisine, Eriko laissa Ryô en tête à tête avec sa recette et entreprit de remettre un peu d'ordre dans le salon. Elle commença par ouvrir grand les fenêtres pour donner un coup de frais à la pièce puis se mit au travail.  

 

« Ryô n'y a vraiment pas été de main morte ce coup-ci » soupira-t-elle voyant l'ampleur de la tâche.  

 

Elle remit à leur place le contenu des différents placards, les coussins du canapé, rempota le ficus, passa un coup d'aspirateur sur la moquette, un coup de chiffon sur la table, chassa un couple d'araignées qui avait élu domicile entre la chaîne Hi-fi et les 12 tomes de l'encyclopédie de la poterie .... Une vraie fée du logis !  

 

Elle trouva quelques bâtons de bois de santal qu'elle fit brûler dans une coupelle sur la table basse et s'adossa au mur de la cuisine pour comtempler son oeuvre.  

 

- Même Monsieur Propre n'aurait pas fait mieux ! dit-elle avec un sourire satisfait.  

 

Des bruits de vaisselle lui parvenaient de la cuisine, mais elle décida de laisser Ryô se débrouiller.  

 

- Maintenant, passons à la présentation...  

 

Elle ouvrit le vaissellier et en sortit les plus belles pièces qu'elle put trouver : des assiettes en porcelaine décorées, deux verres en cristal, des couverts en argent finement ciselés et un vase de grès qu'elle diposa au centre de la table après l'avoir garni de fleurs séchées.  

 

La blancheur de la porcelaine se détachant sur le rouge profond de la nappe et les bougies qu'elle avait placées de part et d'autre du bouquet donneraient à la scène une ambiance des plus romantique.  

 

Pendant ce temps là, dans la cuisine ....  

 

Ryô, qui pour l'occasion avait revêtu son tablier « Kiss the cook », s'attela à la préparation d'un « Loup aux champignons sur lit de haricots verts» accompagné de riz pour sa belle.  

 

- Alors, voyons voir ça ... dit-il en parcourant le livre des yeux.  

 

« Emincez les champignons en lamelles et réservez les pieds. »  

 

- Tsss, et Kaori qui se plaint toujours ... C'est pourtant pas sorcier de faire de bons petits plats ! dit-t-il en secouant la tête.  

En deux minutes, c'était réglé : les têtes émincées d'un côtés et les pieds de l'autre.  

 

« Faites blanchir les haricots »  

 

- Houlà, ça se complique... Comment est-ce que je suis censé blanchir des haricots qui sont verts moi ?!!!  

 

Il feuilleta quelques pages dans l'espoir de trouver une quelconque explication, mais rien.  

 

Il hésita à appeler Eriko pour lui demander un peu d'aide mais y renonça. Pas question de lui donner l'occasion de le voir encore en mauvaise posture. Il avait assez donné pour ce soir. Et puis n'était-il pas Ryô Saeba, le premier nettoyeur et pervers du Japon ? ... Alors ce n'était pas un plat de haricots qui allait lui résister.  

 

- Bon, comme on dit, les meilleures choses sont les plus simples...  

 

Il attrapa le plat, le couvrit d'un film et enfourna le tout dans le micro-ondes.  

 

- Et voilà. Qui a dit que je n'étais pas un chef, hein ?!! claironna-t-il  

 

« Foncez une casserole et déposez-y les filets ».  

 

- De mieux en mieux, soupira-t-il.  

 

Décidément, la secte des cuisinières avait décidé de tout faire pour tenir à l'écart les non-initiés, même leurs livres étaient écrits en langage codé !  

 

« Ah, mais elles ne m'auront pas comme ça »se dit-il, bien décidé à réussir le défi qu'il s'était lancé, quitte à y laisser une partie de sa santé mentale.  

 

- Ca doit pas être bien sorcier. Il suffit de procéder avec méthode. »  

 

Il reprit la liste des ingrédients : deux filets de loup, 100 grammes de champignons, 4 tranches de lard ...  

 

« Du lard ??!!! Mais ... »  

 

Il relut la recette mais n'en vit mention nul part dans la préparation et supposa donc que ça devait avoir quelque chose à voir avec le fait de défoncer .. heu pardon, foncer la casserolle, même si son esprit peinait encore à trouver une relation quelconque entre les deux.  

 

Tant pis. Qu'à cela ne tienne, il allait faire un plat original à sa manière (et mangeable aussi dans la mesure du possible !) et venger ainsi l'honneur de tous les cuisiniers du dimanche qui peinaient à déchiffrer des livres obscurs devant leurs fourneaux.  

 

- Ah ah ah, je vous tiens, lança-t-il avec un sourire dément aux tranches de lard qui essayaient vainement de se cacher entre deux feuilles d'alu. Toi et tes copines, vous allez passer à la casserole !!!  

 

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il posa le tout sur le feu.  

 

« Mouiller le tout et laissez réduire à feu doux »  

 

Il jeta deux grands bols d'eau sur la préparation, baissa le feu et retourna à sa recette.  

 

- Allez, plus que le riz et je pourrais souffler un peu, se dit-il.  

 

Une fois l'eau portée à ébullition, il mit le riz à cuire et enclencha le minuteur (ben oui, il sait faire du riz, il a vécu avant de connaître Kaori quand même ! NDA).  

 

Il sursauta en entendant la porte de la cuisine.  

 

- Là mon petit Ryô, on peut dire que tu t'es surpassé, lui dit ironiquement Eriko en regardant sa montre, 52 minutes pour émincer deux champignons et faire du riz ... J'aurais pas cru que tu t'en sortirais !  

 

- Ho, c'est bon, hein ! Si on en est là c'est de la faute de Kaori, faudrait pas l'oublier, répondit-il d'un air bougon.  

 

- Tu disais ? demanda Eriko, l'aspirateur brandi à deux mains au dessus de la tête de notre nettoyeur  

 

- Non, rien, marmonna-t-il en s'engouffrant dans le salon. De toute façon, vous êtes toutes contre moi ...  

 

Il stoppa net à la vue qui s'offrait à lui. La pièce rutilait, pour un peu, il se serait cru dans un appartement témoin. Pas un grain de poussière ne volait, les moindres bibelots étaient à leur place. Il ne subsistait aucune trace de sa recherche effrénée. Et la table ... C'était tout simplement parfait.  

 

- Ca te plait ? Murmura Eriko  

 

Elle craignait de s'être légèrement laissé emporter par l'excitation du moment et d'en avoir trop fait.  

 

- C'est magnifique. Merci, dit-il avec un sourire.  

 

- Bon, je crois que mon travail ici est fini alors je vais te laisser. Il ne faudrait pas que Kaori me trouve ici en rentrant... lui lança-t-elle avec un clin d'oeil.  

 

Elle ramassa son sac et sortit, laissant un Ryô tout sourire planté au milieu du salon.  

 

Le claquement de la porte le ramena à la réalité.  

Kaori n'allait pas tarder à rentrer, aussi il profita du temps qui lui restait pour prendre une bonne douche et se changer. 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de