Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated R - Prosa

 

Autore: sailor

Beta-reader(s): Rory

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 11 capitoli

Pubblicato: 10-04-05

Ultimo aggiornamento: 05-06-05

 

Commenti: 46 reviews

» Scrivere una review

 

RomanceDrame

 

Riassunto: Kaori se pose des questions sur son avenir au sein de city hunter....quand une autre personne vient s'immicer dans notre duo de charme. C'est ma premiére fic donc svp dites moi ce que vous en pensez.

 

Disclaimer: Les personnages de "Encore combien de temps?" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I correct a misplaced chapter?

 

It can happen that an author has several stories in process and that he adds a chapter of a story to another one. In this case, please don't add the chapter again and contact me (hojofancity@yahoo.fr) for modification. Indicate which chapter is misplaced and whic ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Encore combien de temps?

 

Capitolo 6 :: PREMIERE CONFRONTATION !

Pubblicato: 04-05-05 - Ultimo aggiornamento: 04-05-05

Commenti: Kikou tous le monde voici un nouveau chapitre, dit moi ce que vous en pensez. Sinon merci à toutes celles qui lisent ma fic et un merci tout particulier à celles qui prennent le temps de me laisser des petit mots d'encouragement. Enfin que serait une fic de Sailor si elle ne prennait pas le temps de remercier sa Beta préférer, je ne m'en lasse pas. Sur ce bonne lecture à tous.

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

Pendant ce temps-là dans l’appartement de Yeoh.  

- Alors, là tu a la salle de bain, il y a même un jacuzzi si tu veux te détendre. Et voici ta chambre. J’espère qu’elle te plait. Mais si tu veux on peut refaire la déco.  

- Non ! Non ! C'est parfait, je t’assure. Merci encore.  

- Bon, si tu a besoin de quoi que ce soit, tu m’appelles, je suis dans la chambre attenante.  

Yeoh attira Kaori dans ces bras et lui baisa le front. Elle rougit violemment mais ne fit pas un geste pour l’en empêcher. Après tout ils avaient passé leur enfance ensembles et, malgré leur différence d’âge, Yeoh avait toujours été gentil avec elle. Il devait la considérer un peu comme sa petite sœur, c’est pourquoi elle ne se formalisa pas de son geste.  

- Bonne nuit à demain matin.  

- Bonne nuit Yeoh.  

Kaori rentra dans sa chambre et Yeoh se dirigea vers la sienne non sans jeter un dernier regard à la porte de la femme qu’il aimait.  

Ryo arrivait devant l’immeuble où résidait Yeoh quelques instants plus tard. Il n’avait eu aucun mal à obtenir l’adresse de celui-ci par un de ses indics.  

Il gara sa voiture en bas de l’immeuble et attendit. Il ne se voyait pas débouler dans l’appartement sans une raison valable, il attendrait donc que l’un de nos deux protagonistes descende et, à ce moment là, il improviserait.  

Cela faisait bientôt 1 heure qu’il attendait et c’était une véritable torture pour lui. La savoir toute seul avec un autre homme que lui le rendait complètement fou. A bout de nerf, il sortit en trombe de la voiture, bien décidé à aller là chercher, même si pour cela il devait mettre son cœur à nu.  

A ce moment là, il vit Yeoh sortir de l’immeuble et se diriger droit vers lui.  

En effet, ce dernier, ne trouvant pas le sommeil en sachant Kaori endormie tout près de lui, s’était penché à sa fenêtre, qui donnait sur le parking, et avait reconnu la mini de Ryo. Il avait donc décidé de descendre s’expliquer une bonne fois pour toute avec lui.  

Il s’approcha de la voiture, une lueur assassine dans le regard.  

- Que faites-vous ici !  

- Je viens chercher Kaori et n’essaye même pas de m’en empêcher. Je ne sais pas ce que tu lui veux mais je ne te laisserais le temps de lui faire du mal. Apparemment, tu as l’air de me connaître donc tu sais qu’il ne vaut mieux pas me contrarier.  

- Mais, ma parole, on dirait que tu crois avoir des droits sur elle ! Je te signale qu’elle est venue de son plein gré et celui qui lui a vraiment fait du mal c’est toi je te signale. J’ai pris des renseignements sur toi, tu ne sème que mort et désolation sur ton passage. Et pire, tu as entraîné ma douce Kaori avec toi. Rien que pour ça, je vais te faire regretter d’être encore en vie et de ne pas avoir crevé ce jour là avec tes parents dans ce putain d'avion !  

Ryo attrapa Yeoh par le col de sa chemise et lui colla son poing dans la mâchoire avec une violence mal contenue.  

- Salopard ! A quoi tu joues et comment tu as eu ces renseignements ! Si tu crois que je vais trembler devant toi, ton informateur c'est gouré en marquant mauviette sur sa fiche !  

 

Pendant ce temps, dans l’appartement :  

Kaori s’était levée en entendant la porte de l’appartement se refermer. En regardant par la fenêtre, elle avait assisté à la scène qui venait de se dérouler mais elle n’avait pas saisit un mot de la conversation.  

Elle se précipita dehors alors que Ryo s’avançait d’un pas menacent vers Yeoh.  

- Arrête ! Qu’est ce qui te prend Ryo tu est fou où quoi ?  

- Demande à ton ami Yeoh et va immédiatement chercher tes affaires, on rentre.  

Kaori était penché sur Yeoh qui reprenait difficilement ses esprits.  

- Non mais ça ne va pas bien dans ta tête ! Je ne te permet pas de me parler sur ce ton et depuis quand tu me donnes des ordres ?  

- Depuis que tu agis comme une bécasse, qu’est ce qui te prend d’allait vivre chez un homme que tu connais à peine ?!  

- Je connais Yeoh depuis ma plus tendre enfance et je sais que ce n’est pas un pervers lubrique comme toi, ne prête pas aux autres les mauvaises intentions que toi tu aurais sûrement.  

- Kaori tu ne comprends pas.  

- Il n’y a rien à comprendre. Je ne vois pas pourquoi je reviendrais vivre avec toi. J’ai trouvé un travail grâce à Yeoh et lui au moins n’a pas l’air de me considérer comme un boulet.  

- Bon, très bien. Mais je te préviens, on n’en restera pas là, crois moi.  

Ryo tourna les talons, non sans avoir jeté un regard sans équivoque à Yeoh, lui signifiant par là que ce n’était que parti remise.  

- Yeoh est-ce que ça va ? Tu peux te relever tout seul ?  

- Aaaah ! Il m’a salement amoché. Je me demande ce qui t'a pris de passer toutes ces années avec un malade pareil ?  

Kaori paru choquée par les propos que venait de tenir son compagnon.  

- Tu ne devrais pas le juger aussi durement. D’ailleurs que vous êtes vous dit pour en arriver aux mains ?  

- Euh… comme tu m’as un peux parler de son comportement envers toi, je me suis sentis obligé de lui dire ma façon de penser et comme ça ne lui a pas plu, il s’est jeté sur moi comme un sauvage. Ca dénote un horrible manque d’éducation, tu ne trouves pas ?  

- C'est bizarre. Ce n’est pas dans les habitudes de Ryo d’agir ainsi, je ne comprends pas ce qu’il lui a prit.  

- Bon, passons sur ce malheureux incident. Je peux comprendre, sa réaction est dictée par la jalousie.  

Kaori rougit mais ne dit rien. Elle n’était pas convaincue par les explications de Yeoh et elle décida d'aller dès le lendemain voir Ryo pour tirer ça au clair.  

D’ailleurs, elle s’en voulait un peu. Elle ne lui avait pas laissé un chance de s’expliquer, mais faut dire aussi que la façon dont il lui avait parler et le terme « bécasse » lui était resté en travers de la gorge.  

Elle remonta dans l’appartement et amena une poche de glace à Yeoh pour qu’il la mette sur sa mâchoire qui prenait une jolie teinte violacée.  

- Je te remercie, tu es une infirmière modèle ma petite Kaori.  

- Je me sens un peu responsable de ce qui t’arrive, c’est normal que je te soigne. En plus je suis ta nouvelle assistante je ne fais que mon travail. Mais je te préviens, les heures nocturnes comptent double tarif !  

Ils rirent de bon cœur puis chacun se dirigea vers sa chambre.  

Ryo occupa leurs pensées à tout deux, mais de façon radicalement différente.  

Kaori s’endormie tout suite en pensant à ce qu’elle allait bien pouvoir dire à Ryo le lendemain.  

Quant à Yeoh, il ne dormi pas de la nuit. Sa rancoeur et sa rage étaient telles, qu’il avait l’impression d’étouffer.  

- Tu me le paieras; Saeba. Crois-moi tu ne sais pas encore à qui tu as osé t’attaquer !  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de