Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated R - Prosa

 

Autore: sailor

Beta-reader(s): Rory

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 11 capitoli

Pubblicato: 10-04-05

Ultimo aggiornamento: 05-06-05

 

Commenti: 46 reviews

» Scrivere una review

 

RomanceDrame

 

Riassunto: Kaori se pose des questions sur son avenir au sein de city hunter....quand une autre personne vient s'immicer dans notre duo de charme. C'est ma premiére fic donc svp dites moi ce que vous en pensez.

 

Disclaimer: Les personnages de "Encore combien de temps?" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

What is a Beta Reader?

 

A Beta Reader is a person who agrees to read and correct fanfictions of other authors. You just have to choose a beta reader and contact them by email to ask them to prof-read your work. Don't forget to give credit to your beta readers when you post your fic. Tha ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Encore combien de temps?

 

Capitolo 10 :: La Photo

Pubblicato: 17-05-05 - Ultimo aggiornamento: 17-05-05

Commenti: Oyer !Oyer ! Brave gens Sailor c'est enfin décider a vous mettre un nouveau chapitre on dit tous Hip! Hip! Hip! Hourra !!!! Sinon merci a toutes celle qui m'encourage a continuer sur ma lancer je vais essayer de vous épater vous allez voire. Enfin pour finir avans de vous laissez a votre lecture merci a ma Beta qui et telement enerver contre Yeoh qu'elle est entrains de réfléchir a des torture qu'on pourrais lui faire subir moi et elle LOL!! Bonne lecture a toutes Bisou Sailor

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

Quand Kaori se réveilla le lendemain matin, une alouette chantait, perchée sur le bord de la fenêtre. Elle s’étira paresseusement et sourit, elle se sentait parfaitement en accord avec la belle matinée qui commençait. Elle aussi avait envie de chanter.  

Elle sauta du lit et se dirigea vers la fenêtre. En dépit de son sommeil écourté, elle se sentait merveilleusement bien et débordait d’énergie. Ce délicieux bien-être qui l’envahissait provenait de la certitude d’être aimée.  

C’était miraculeux : Ryo l’aimait !  

Tout à coup, elle sentit une présence derrière elle, deux bras robustes l’entourèrent et la tête de Ryo alla se nicher au creux de son cou.  

 

- Bonjour, mon sugar boy. Tu as bien dormi ?  

 

- Pour le temps que tu as bien voulu me laisser, oui pas trop mal !  

 

- Petite friponne, tu ne disais pas ça hier, hein !  

 

Ryo se mit à chatouiller Kaori, qui essaya de s’esquiver en riant à gorge déployée. Tout à coup, elle se figea en regardant une étagère.  

 

- Que t’arrive-t-il, mon cœur ?  

 

- Ryo, ma bague et la photo de Maki et moi, je les ai laissé chez ce fou !  

 

- Ne t’en fait pas, je vais aller récupérer toutes tes affaires.  

 

- Je viens avec toi !  

 

- Il n’en n’est pas question, je ne veux plus que ce malade puisse t’approcher de près ou de loin !  

 

- Ryo, je ne vais pas te laisser seul avec lui, tu serais capable de le tuer Je viens avec toi un point c’est tout !  

 

- Bon d’accord mais tu resterasdans la voiture. Compris ?  

 

- Compris, compris ! « Tu peux toujours courir oui ! »  

 

…………………………………………………………………………………………………  

 

 

La veille au soir dans l’appartement de Yeoh.  

 

Yeoh était comme fou : il mit l’appartement sans dessus dessous, déchira les affaires de Kaori en hurlant des injures. Quand il tomba sur le portait représentant Kaori et son frère, il le prit d’une main tremblante, cassa le verre et sortit la photo de son cadre.  

 

- C’est de ta faute, c’est toi qui me l’a enlevé, à cause de toi elle est tombée amoureuse de ce bâtard !  

 

- Salaud ! Salaud ! Salaud !  

 

A chaque nouvelle injure il déchirait méticuleusement la photo.  

Quand il ne resta plus rien que des lambeaux, il tomba à genoux et laissa éclater son malheur et sa haine en pleurs déchirants.  

 

- Pourquoi ? Pourquoi, Kaori ? Tu m'as trahie, je t’aime tellement, oh mon Dieu si tu savais à quel point je t’aime...  

 

Petit à petit, Yeoh se calma, une froide résolution prit la place de la rage qui l’habitait depuis qu’il avait quitté nos deux amis. Il laissa tomber les débris de la photo, se releva et regarda autour de lui. L’appartement était ravagé, rien n’avait réchapper à sa fureur.  

 

- Calme toi Yeoh, réfléchit posément, rien n’est encore perdu. Vous allez me le payer tous les deux, je vais te faire passer l’envie de te moquer de moi, Kaori.  

 

Yeoh se changea, prit tous ce dont il avait besoin et quitta l’appartement en laissant la porte ouverte.  

Il se dirigea vers sa voiture mit le contact et démarra.  

 

- Je dois trouver un nouvel endroit ou m’installer pour pouvoir mettre mon plan B à exécution. Je me suis fais une promesse il y a des années et je compte bien la tenir, si elle n’est pas à moi elle ne sera à personne d’autre surtout pas à toi Ryo, je t’en donne ma parole. Vous allez me le payer cher, tous les deux.  

 

…………………………………………………………………………………………………...  

 

 

Ryo et Kaori arrivèrent devant l’immeuble de Yeoh.  

 

- J’y vais, reste là, je n'en ai que pour 5 min.  

 

Ryo sortit de la mini et se dirigea vers l’immeuble. Kaori de son coté avait peur que Ryo se laisse emporter et fasse un geste qui pourrait leur amener plus de problèmes qu'il n'en résoudrait. Vu l’influence et l’argent que possédait Yeoh, il pourrait, si Ryo l’agressait, lui metre aux fesses toutes les polices du pays. Même si c'était plus où moins déjà le cas, tant que Ryô éviterait de faire des vagues, ils pouvaient espérer avoir un peu de tranquilité de ce côté là, la police ayant bien mieux à faire ces temps-ci.  

Elle sortie donc derrière celui-ci pour l’empêcher de faire une bêtise.  

 

Ryo arriva devant l’appartement et resta figé devant le spectacle qui l’attendait.  

On aurait dit qu’une tornade était passé et avait tout balayé sur son passage, même Kaori dans ses grand moment de fureur ne faisait pas autant de dégât.  

Il entendit un hoquet de stupeur derrière lui et fit volte face.  

 

- Je t’avais dit de rester dans la voiture, tu n’en fais vraiment qu’à ta tête !  

 

Kaori l’écoutait à peine, elle contemplait les ravages qu’avait fait Yeoh dans l’appartement, toutes ses affaires étaient perdues.  

Tout à coup, ses yeux se posèrent sur des fragments de photo déchirées à coté du cadre. Elle se précipita dessus en bousculant au passage Ryo.  

 

Elle tomba à genoux, les larmes coulaient sur son visage alors qu’elle ramassait les morceaux de la photo la plus précieuse qu’elle ai jamais possédé.  

Ryo la regarda faire, le cœur déchiré. La rage montait en lui, inexorable. Il aurait voulu avoir ce Yeoh en face de lui pour lui montrer ce qu’il en coûtait de faire souffrir celle qu’il aimait.  

Tout à coup, son regard tomba sur un écrin bleu, il se pencha et l’ouvrit. Il contenait la bague de Kaori, il le prit et se dirigea vers celle-ci.  

 

- Mon cœur, relève toi. Tiens, j’ai retrouvé ta bague.  

 

Kaori tourna un regard noyé de larme vers Ryo, puis dans un seul élan, se jeta dans ses bras en pleurant.  

 

- Oh Ryo... ma photo... pourquoi il a fait ça ? Qu’est ce que je lui ai fais ?  

 

Ryo serra très fort sa bien aimé dans ses bras en essayant de la soulager de sa peine, mais il se sentait impuissant.  

 

- Là, c’est fini mon cœur, je suis désolé, là… là.  

 

« Yeoh, crois-moi, si je te retrouve sur mon chemin cette fois rien ne pourra te sauver. Tu paiera très cher chaque larme que tu viens de faire couler de ses yeux ! »  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de