Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prosa

 

Autore: poussin_ki_tu

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 7 capitoli

Pubblicato: 20-10-07

Ultimo aggiornamento: 09-03-13

 

Commenti: 15 reviews

» Scrivere una review

 

ActionHumour

 

Disclaimer: Les personnages de "Rencontre avec le millieu" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How to make an interactive story?

 

Here's a helpful link. Tutorial

 

 

   Fanfiction :: Rencontre avec le millieu abandonnée

 

Capitolo 1 :: le commencement

Pubblicato: 20-10-07 - Ultimo aggiornamento: 09-03-13

Commenti: Bon me voilà après une longue absence, je reprends toutes mes fanfic afin de les améliorer et étoffer. bonne lecture à tous !!!

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7


 

 

Les rideaux de fer tombèrent les uns après les autres, les cabarets n’osaient ouvrir et les indics avaient tous fuis. La capitale était en effervescence depuis une semaine, surtout le quartier de Shinjuku qui sembla très calme, bien trop calme.  

Kaori tourna la tête dans tous les sens, rien à droite, rien à gauche, mais où donc était passée la foule. Elle se dirigea donc d’un pas lent vers le tableau des messages, mais à sa plus grande surprise celui-ci était immaculé, aucune trace de craie blanche.  

Elle reprit donc le chemin de l’appartement en faisant un détour par le café Cat’s Eye, mais là aussi une grille en fer avec coller dessus un mot de la gérante « fermer pour deux semaines ». Kaori alla vérifier si la voiture d’Umibozu était stationnée à l’arrière de la boutique, mais celle-ci était absente.  

- Qu’est-ce qui se passe ici ?  

Elle devait en parler avec Ryo le plus vite possible.  

 

Ryo observait les rues anormalement désertes en cette fin de matinée, pas une jolie fille en vue et ses cabarets fermés pour deux semaines, il allait craquer. Il attrapa son paquet de cigarettes posé sur la table basse et monta sur le toit de l’immeuble.  

L’air frais lui fit du bien, il devait se vider la tête afin d’aborder cette semaine qui allait être haute en couleur, il jeta son mégot par-dessus la balustrade et aperçut sa partenaire revenir de la gare. Il descendit donc la retrouver.  

- Je suis de retour ! lança joyeusement Kaori.  

- Je vois bien, alors les nouvelles ?  

- Rien, il semblerait que la ville soit vide, personne dans les rues, les commerces sont fermés et Miki et Umibozu sont partis en vacances.  

- Le lâche, il préfère fuir.  

- Fuir quoi ?  

Ryo attrapa le journal de la matinée, en gros titre on pouvait y lire « arrivée massive de tueurs à Tokyo ».  

 

Aéroport de Narita, poste de contrôle des douanes japonaises. Un agent vérifiait les bagages des arrivées, rien de bien palpitant, quand soudain le scanner lui indiqua un objet suspect. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir un bazooka démonté dans le sac avec munitions et armes de poing. Sans tarder il informa son supérieur.  

- Chef j’ai une valise suspecte dans le secteur des arrivées !  

- Je sais, depuis ce matin je n’arrête pas de courir. Vous la laisser passer, ordre des grands patrons.  

- Bien chef.  

L’agent relança donc le scanner et la valise continua sa course.  

- Je me demande à qui elle peut appartenir ?  

 

Dans la salle des bagages, un groupe d’hommes à la mine patibulaire attendait pour récupérer leurs sacs. Le voyage s’était bien passé et les voilà maintenant sur leur nouveau terrain de jeu, Tokyo, la semaine allait être intéressante. Le plus vieux du groupe s’arrêta devant une des vitres de la salle et murmura.  

- Je t’attends Saeba.  

Il jeta négligemment le cure-dent qu’il mâchonnait et un sourire carnassier apparut sur ses lèvres.  

 

Kaori après avoir lu les grandes lignes de l’article fila dans sa chambre pour faire son sac, hors de question de rester dans la ville alors que tous les tueurs professionnels de la ville allaient être présents. Elle mit le nécessaire dans un sac en toile et fila en faire un pour Ryo. Le nettoyeur de son côté restait étrangement calme, il lisait une de ses revues de charmes tout en écoutant les nouvelles à la télévision.  

- Qu’est-ce que tu fais allonger sur le canapé, on s’en va ! cria Kaori du premier étage.  

- Je ne peux pas partir, je suis l’invité vedette de cette année, je reçois dans ma ville. Répondit Ryo.  

- Comment ça tu reçois ?  

- Oui, tout les quatre ans à lieu une réunion de tueurs, c’est un vieux de la vieille qui organise ça. En clair pendant une semaine il y a une trêve entre nous, si jamais quelqu’un en profite pour tuer un ennemi, il se fait descendre dans la seconde par le service de surveillance.  

- Quoi !  

- Oui, dis-toi qu’il s’agit d’une réunion d’anciens élèves.  

Kaori tomba à la renverse, une réunion d’anciens élèves, mais les élèves seraient tous armés.  

La télévision se mit à grésiller puis de la neige apparut sur l’écran pour laisser place à un vieil homme. L’image était apparue sur tous les écrans de la ville, du simple téléviseur domestique au grand écran de la rue commerçante.  

- Bonjour messieurs. Pour ceux qui ne me connaisse pas je suis monsieur Weitgh, ancien tueur et dernièrement responsable d’une agence de sécurité mondiale. Je vous ai fait parvenir par divers procédés des invitations pour cet évènement. La grande réunion des tueurs. Les règles sont simples, les armes sont autorisées, mais toutes personnes qui exécute une autre est automatiquement mise hors d’état de nuire. Le premier point de rencontre se fera à la gare de Shinjuku demain à huit heures car cette année nous sommes dans la ville de City Hunter. Bonne journée et bonne réunion.  

Les écrans redevinrent normaux. Kaori n’en croyait pas ses yeux, une réunion de tueur. Elle tourna la tête vers Ryo qui lui affichait un grand sourire.  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de