Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prosa

 

Autore: RKever

Status: Completa

Serie: Angel Heart

 

Total: 1 capitolo

Pubblicato: 28-10-08

Ultimo aggiornamento: 28-10-08

 

Commenti: 7 reviews

» Scrivere una review

 

GeneralSongfic

 

Riassunto: Une nuit... où Kaori veut juste faire passer un message à travers sa fille... à Ryo...

 

Disclaimer: Les personnages de "Parle-lui" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

I would like to read the NC-17 fanfictions.

 

You have: - to sign in - to log in - to use the link put for this purpose and send me an email certifying you are 18 years old or older, that you have read and accepted the rules of the website. Don't forget to mention your pseudo. - to use the email address you gave in your profile. If your request doesn't fufill all these conditions, it won't be processed. If ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Parle-lui

 

Capitolo 1 :: Parle-lui

Pubblicato: 28-10-08 - Ultimo aggiornamento: 28-10-08

Commenti: Bonsoir tout le monde ! Et voilà ma première song fic sur Angel Heart ou devrais-je dire ma première fic sur Angel Heart... C'est en écoutant cette chanson et en ayant un petit coup de baisse de moral que je me suis mise à l'écrire... alors voilà... je ne suis pas douée pour les histoires tristes mais j'espère qu'elle vous plaira... ! Cette fic est très importante pour moi car elle me fait passer à autre chose... oublier une histoire ou je me suis un peu dégoutée de moi-même mais je suis quand même fière de me dire que je me bats pour ce qu'il me semble être juste ^^ ! Et cette fic est aussi un cadeau à pleins de personnes dont je cite les noms : Bulma, Yuna, Kitty, Kaori4ever, Kaori62, Paty... ainsi que tous ceux qui me suivent et apprécient mon "travail" car c'est aussi un hobby ! ^^ Merci les lecteurs, les revieweurs et les lecteurs fantômes de HFC ! Gros bisous à vous !

 


Capitolo: 1


 

Il était trois heures du matin… A-Xiang se réveilla en entendant un bruit sourd provenir du salon. Elle bailla en mettant une main devant sa bouche, se plaignant de la chose qui venait de la tirer de son sommeil. Retirant à contre cœur la couverture chaude, qui la protège de ce froid de fin d’octobre, elle se leva péniblement pour sortir de sa chambre et atterrir dans le séjour.  

 

Elle vit alors son père endormi. Ce dernier était agenouillé devant la table du salon, la tête posée sur son bras gauche, lui-même posé sur le meuble de marbre. Son autre bras pendait le long de son corps et au bout de ce dernier, on pouvait voir une bouteille de whisky vide…  

 

- C’est surement le bruit de la bouteille touchant le sol qui m’a réveillé… pensa la jeune fille.  

« Tu entendrais les mouches volées… » Dit une voix en elle.  

- Maman Kaori ?! Prononça Xiang en voyant le reflet de sa mère sur la vitrine du salon.  

 

Cette dernière lui sourit d’un sourire doux et protecteur puis A-Xiang vit que sa mère posa son regard sur l’homme qui s’était endormi sur la table glacée.  

 

- Maman Kaori… je crois que Papa Ryo est triste… il a vidé la bouteille de whisky…  

« Je pense qu’il voulait oublier un moment sa douleur… » Répondit simplement le reflet.  

- Je voudrais tant faire quelque chose… des fois… Papa Ryo parait heureux ! Il sourit, il rit, il fait l’idiot ! Mais c’est faux… je sais qu’il est quand même très triste… et je sais que toi seule… Maman Kaori… pourrait le faire sourire. Mais… un vrai sourire qui vient du cœur ! avoua la jeune fille.  

« Parle-lui… » Déclara la jeune femme.  

- Lui parler ?!  

« Oui… parle-lui… dis-lui que tu es là… près de lui… qu’il a le droit de pleurer… de crier même… mais quoiqu’il arrive, il ne sera plus jamais seul… car tu es là… » Prononça d’une voix triste la jeune femme alors qu’une larme glissa sur sa joue.  

 

Cette même larme coula sur la joue de Xiang, qui posa une main sur son cœur. Elle voyait bien que sa mère aussi était triste d’être loin de son père. Ils étaient pourtant si proches… mais si éloignés l’un de l’autre. Un cœur dans un corps ne remplacera pas la personne physique qui était auprès de nous depuis toujours… C’est en regardant sa maman d’un visage doux et serein qu’A-Xiang lui proposa…  

 

- Parle-lui aussi… à travers moi… si tu pouvais lui dire quelque chose… que lui dirais-tu ?  

« Je voudrais que tu lui dises simplement que… »  

 

C’est ainsi que les lèvres de Kaori s’entrouvrirent gentiment, pour laisser passer un flot de paroles…  

 

« Puisqu'il faut que je vous quitte  

Puisque la nuit m'attend  

Puisque je m'en vais trop vite  

Trop longtemps  

 

Puisqu'il te faudra lui dire  

Avec ses mots d'enfants  

Puisqu'il te faudra mentir  

Tendrement  

 

Parle-lui de ce voyage  

De ce monde après les nuages  

D'un grand jardin en couleur  

Trouve les mots pour pas qu'il pleure  

 

Parle-lui de ce cheval  

Qui m'a portée jusqu'aux étoiles  

De ma maison dans le ciel  

Raconte-lui combien je l'aime, combien je l'aime  

 

Puisqu'il faut que je vous laisse  

Puisque la nuit me gagne  

Mon amour et nos promesses  

T'accompagnent  

 

Dis-lui que je suis près de lui  

Que je suis dans le vent  

Puisqu'il faudra qu'il comprenne  

Doucement  

 

Parle-lui de ce voyage  

De ce monde après les nuages  

D'un grand jardin en couleur  

Trouve les mots pour pas qu'il pleure  

 

Parle-lui de ce cheval  

Qui m'a portée jusqu'aux étoiles  

De ma maison dans le ciel  

Dis lui combien je l'aime  

 

Quelque soit le temps que ça prenne  

Apprends-lui que la vie est belle  

 

Parle-lui de ce voyage  

De ce monde après les nuages  

D'un grand jardin en couleur  

Trouve les mots pour pas qu'il pleure  

 

Parle-lui de ce cheval  

Qui m'a portée jusqu'aux étoiles  

De ma maison dans le ciel  

Raconte-lui combien je l'aime, combien je vous aime… »  

 

Et le reflet de Kaori disparut de la vitrine tout comme les lèvres de Xiang se fermèrent délicatement, gouttant aux larmes de la jeune fille. Cette dernière ferma les yeux et d’un pas sur s’agenouilla derrière son père. Elle posa sa tête sur son dos et ses bras sur les siens.  

 

- Ne tant fais pas… Papa… tu verras… quoiqu’il arrive… je serai là pour toi… et Maman nous veille… et nous aime… ! murmura gentiment la jeune fille à l’oreille de Ryo.  

 

FIN  

 

NDA : Chanson Parle-lui de Lorie 

 


Capitolo: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de