Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated R - Prosa

 

Autore: Kaori28

Status: In corso

Serie: Style Hojo

 

Total: 1 capitolo

Pubblicato: 22-07-06

Ultimo aggiornamento: 22-07-06

 

Commenti: 1 review

» Scrivere una review

 

General

 

Riassunto: Kaori28 rencontre enfin Mcik Angel, celui dont elle est éperdument amoureuse. Cependant, elle cache ses sentiments, de peur d'être rejetée. Contrairement à ce qu'elle peut penser, Mick ne semble pas indifférent à son charme...

 

Disclaimer: Les personnages de "Quand les rêves deviennent réalité..." sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I become a Beta Reader?

 

Just log in and change your Beta reader's profile, by agreeing to become one. Fill in the form to give some pieces of informations, like your strengthes (eg: grammar, spelling,...) or weaknesses (eg: continuity,...). Indicate if you acc ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Quand les rêves deviennent réalité...

 

Capitolo 1 :: Quand Mick Angel rencontre Kaori28...

Pubblicato: 22-07-06 - Ultimo aggiornamento: 22-07-06

Commenti: Il est 03h51 à ma montre, et me voilà avec une nouvelle fic sur les rails. Mes autres histoires restent en cours, ne vous inquiétez pas. Pour ceux qui suivent "Le bon choix", vous avez du vous apercevoir que j'étais sous le charme du fameux Mick, compère de notre cher Ryô. J'ai donc décidé de mettre sur pied cette fic, dans l'intention de vous faire plaisir et de me faire plaisir. N'hésitez pas à me donner votre avis ^^ Grosses bises à tous ;)

 


Capitolo: 1


 

Ma très chère Kaori28,  

 

Je suis très content que nous puissions nous rencontrer enfin ! Nous avons tant de choses à nous dire, et tant à faire ! (nda: tiens, mais c'est quoi cette tâche ? Je l'avais jamais remarqué avant... On dirait de... la bave ?! ----||¤ [ pourquoi ça t'étonne ?] -----||¤ Pas vraiment non ! On dirait qu'il impose sa marque de fabrique même au-delà des frontières japonaises !!!) J'ai hâte de te faire visiter le Japon et ses multiples recoins (des recoins acceptables, je te rassure). Je suis ravi de l'intérêt que tu peux me porter à travers ta fic. Je dois t'avouer que voir toutes ces filles muettes d'admiration et généreuses en matière de compliments envers Ryô, m'agaçait un peu. Les années passent, et je ne m'explique toujours pas le pourquoi de ce si grand intérêt. Pour moi, il est toujours aussi idiot et pathétique, depuis le temps que je le connais. Il n'a pas changé et je me demande s'il le fera un jour. Il faut dire qu'il est drôlement malmené dans vos histoires à toutes.  

La tienne m'a particulièrement plu. Autre la trame de l'histoire, je dois dire que c'est surtout notre "relation" qui m'a interpellé. Je m'attendais à ce qu'il n'y en ait que pour Ryô et, la surprise fut totale ! Au-delà de la fiction, j'ai voulu apprendre qui se cachait derrière Kaori28, celle qui vouait un véritable culte à mon corps d'apollon (nda: faudrais tout de même pas exagérer -_-"). J'ai été déçu de ne pas voir ta photo sur la liste des membres de HFC mais heureusement que la messagerie instantanée existe !! Au fil des conversations, j'ai appris à te connaître et à t'apprécier. Cependant, il restait quelques zones d'ombre chez toi que je désirais éclaircir. Il faut dire que tu es une jeune femme bien mystérieuse ma chère Kaori28, côté mystérieux que tu es déterminée à vouloir garder. Tu es peut-être obstinée, mais je suis pire encore ! Lorsque je veux quelque chose, je l'obtiens toujours !!!  

La preuve, te voilà en route pour cette si belle ville qu'est Tokyo ! En ce moment, tu dois être dans l'avion, impatiente à l'idée de me sauter au cou !!  

 

Selon nos informations communes, sauf complications, tu dois arriver par le vol A 2827, vers 11h53. Envoie-moi un e-mail dans le cas d'un éventuel changement.  

 

Dans l'attente de t'acueillir sur le territoire japonais, je te dis à très très vite.  

 

Mick Angel, le tombeur de ces dames  

 

PS: Une surprise t'attendra à la sortie de l'aéroport.  

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

Kaori28 ne cessait de lire et de relire l'e-mail de ce cher Mick. Il avait toujours le mot pour rire celui-là. Elle n'arrivait pas à croire que dans quelques heures à peine, elle se trouverait en compagnie du fameux Mick Angel, de son regard azur qui en fait fondre plus d'une... Elle soupira d'aise et s'affala grossièrement sur son siège. La jeune femme était du côté hublot, et pouvait jouir ainsi d'une magnifique vue. Les nuages était d'un blanc si pur qu'on se serait cru au paradis. L'émerveillement se dessina sur son visage.  

 

Les rayons du soleil venaient accentuer la teinte de sa peau, déjà bien mate. Ses petits yeux noisettes pétillaient de malice et son air enfantin la rendait vraiment attachante. La tête appuyée contre le hublot, elle se mit à rêvasser. Comme par magie, les amas vaporeux du ciel prirent la forme d'un visage bien familier. Kaori28 secoua la tête, tentant de chasser Mick de son esprit. Ils étaient juste des amis très complices, il n'y avait rien d'autre entre eux.  

Elle sourit en repensant à ces derniers quelques mois. Au départ, elle avait vraiment cru à une farce lorsque Mick s'était "présentéé à elle. Il faut dire que ce n'était pas tous les jours que quelqu'un, comme cet américain, désirait faire sa connaissance. Mais au fil des conversations, elle ne put se rendre compte que de la vérité et, au fur et à mesure, elle prit plaisir à discuter avec lui. En général, on dit que l'habit ne fait pas le moine. En tout cas, c'était bien vrai pour Mick. Il était tellement gentil et à l'écoute avec elle, qu'elle se demandait parfois si tout ce qui se passait, était vraiment réel.  

Ils s'étaient attachés assez rapidement l'un à l'autre, chacun trouvant un confident chez l'autre. Elle ignorait ce qu'il en était du côté de Mick, mais Kaori28 était déterminée à garder cette amitié si précieuse qu'on lui offrait. Cependant, elle gardait tout de même ses distances. Ce comportement n'était pas volontaire, depuis des années, la jeune femme avait appris à ne pas se livrer totalement aux gens et depuis, c'était instinctif. Elle avait été tellement déçue par le passé, que la carapace qui s'était construite autour d'elle, s'endurcissait de jour en jour.  

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

Mick avait bien senti ce blocage, il avait tenté par tous les moyens de la rassurer, de la persuader qu'il ne lui ferait pas de mal mais, rien n'y faisait. Comme Kaori28 lui avait si bien dit, "les humains sont comme la nature, ils sont capable de nous apporter le meilleur, mais aussi le pire". De plus, la jeune femme était plus têtue qu'un âne ! Autant essayer de marcher sur l'eau....  

Elle ne se dévoilait que très peu, ou au compte-gouttes comme il se prêtait à le dire. Elle ne lui avait même pas révélé sa vraie identité. Mais bon, cela il n'en avait fait qu'une formalité. Plus il discutait avec elle, plus il l'appréciait, et plus il avait envie de la connaître. D'où l'idée de la faire venir au Japon. En étant sur son territoire, il pourrait plus facilement la sonder et ainsi comprendre son mal-être.  

 

Il ne voulait pas se l'avouer, mais cette jeune femme le fascinait complètement. Pire, elle l'obsédait totalement. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas connu cette sensation; en fait, depuis Kaori... Ce qui le dérangeait par contre, c'est qu'il ne savait pas pourquoi il éprouvait ce genre de sensation. Après tout, Kaori28 n'était qu'ne étrangère avec qui il conversait quotidiennement. Elle avait un je ne sais quoi qui l'attirait irrémédiablement vers elle. Elle semblait vraiment pure et innocente. Un peu comme Kaori en somme...  

 

Quoiqu'il en soit, il avait réussi à la convaincre de venir faire un petit séjour au Japon. Cela n'avait pas été une mince affaire et Mick était plutôt satisafait du résultat. En fait, ils avaient fait un pari stupide: il fallait que Kaori28 devine combien de coups de massue Mick s'étaient pris en pleine figure.  

(Kaori28: Quand j'y réfléchis, c'était vraiment idiot comme pari ! Pourquoi ai-je accepté ?  

Mick: Pour mes beaux yeux sans doute...  

Kaori28: Sûrement...^o^)  

Autant dire mission impossible ! De ce fait, Kaori28 ne pouvait que perdre ! N'ayant qu'une parole, elle accepta bon gré, mal gré, le gage de Mick.  

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

"Et voilà pourquoi je me trouve dans un avion à destination de Tokyo... Si on savait mes véritables motivations, on me rierait probablement au nez." pensa la jeune femme.  

Ses paupières se firent soudainement lourdes et elle fut emportée dans un profond sommeil.  

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

"Nous allons procéder à l'atterissage de l'appareil. Veuilez regagner vos places s'il vous plaît et attachez vos ceintures."  

 

C'est à cause de cette voix mielleuse que Kaori28 quitta ses songes. Son air renfrogné indiquait le profond mécontentement d'avoir été transportée hors de ses rêves. L'air toujours grognon, elle boucla sa ceinture et mit des boules quiès. Ses oreilles étaient excessivement sensibles, en particulier à bord des transports aériens.  

Alos que l'appareil amorçait sa descente, la jeune femme colla son visage sur le hublot, afin d'apprécier toute la beauté du paysage japonais. Elle savait à quoi s'attendre mais elle aurait quand même espéré apercevoir un peu de verdoyure plutôt que ce portait si peu flatteur. La multitude de buildings et les tonnes de fumées noires qui s'échappaient des usines et des nombreux véhicules faisaient paraître la ville si inhumaine...  

 

 

" Mesdames et Messieurs, nous sommes arrivés à Tokyo. La température au sol est de 28°. Nous espérons que vous avez fait un agréable voyage et que nous vous reverrons bientôt sur nos lignes."  

 

"C'est pas trop tôt", se dit Kaori28, toute impatiente à l'idée de rencontrer Mick.  

 

Elle prit son sac à main ainsi que son pad, et se dirigea vers la sortie.  

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

Vérifiant qu'elle ait pris tous ses bagages, elle essaya de trouver la sortie de l'aéroport. Après quelques efforts, elle y parvint. Tout en poussant son chariot, elle cherchait Mick du regard mais, à sa grande surprise, elle ne le trouva pas.  

 

"C'est vraiment bizarre, se dit-elle, il m'avait pourtant dit qu'il viendrait me chercher."  

 

Tout en se disant cela, elle ressortit son pad afin de lire l'e-mail que lui avait envoyé Mick, au moment du décollage. Une phrase attira particulièrement son attention:  

 

"PS: Une surprise t'attendra à la sortie de l'aéroport."  

 

Elle avait complétement oublié ce détail ! Cependant, ça ne l'aidait pas beaucoup, étant donné qu'elle ignorait la nature même de cette surprise. Une bouffée de colère s'empara d'elle et elle commença à taper nerveusement du pied. Elle fouilla dans son sac afin de mettre la main sur son portable. D'un geste rageur, elle l'ouvrit et composa le numéro de ce cher Mick. Alors que la sonnerie se faisait entendre, une limousine noire vint se poster devant l'entrée de l'aéroport.  

Kaori28 ouvra la bouche de stupeur. Le véhicule étincelait de milles feux et, vu la taille, toute sa famille pourrait largement y séjourner !  

Elle se prit à imaginer que le véhicule pourrait lui être destiné. Mais elle retomba vite sur terre, elle n'était pas quelqu'un d'exceptionnel, surtout pas pour Mick et puis, s'il avait oublié de venir la chercher, ça n'était sûrement pas avec une limousine qu'elle allait lui pardonner !  

La boîte vocale de Mick ne fit qu'accentuer sa colère et sa déception. Elle balança son portable au fond de son sac et s'en allait retourner à l'intérieur lorsqu'un jeune homme l'interpella:  

 

"Mademoiselle Kaori28 ?"  

 

Complétement surprise, la jeune femme ne se retourna pas de suite, de peur d'avoir mal entendu. Il aura fallu que l'homme réitère son appel pour qu'elle lui fit enfin face.  

 

"Je viens de la part de M. Angel. Il m'a prié de venir vous chercher à l'aéroport.  

-Euh..., fit Kaori28, encore sous le choc, bien sûr. Je vous suis"  

 

Le jeune homme, qui s'avérait être le chauffeur de la limousine, s'occupa des ses bagages, et la fit entrer dans le véhicule. Kaori28 garda ses mains sur ses cuisses, de peur de salir ou d'abîmer quelque chose. L'intérieur était si spacieux, et surtout luxueux, qu'elle préférait rester tranquille. Pourtant, ce n'est pas la curiosité qui lui manquait. Elle mourrait d'envie de savoir ce qu'il y avait dans le mini bar, et aussi de jouer avec la rangée de boutons qui se trouvait à proximité. Elle était exténuée et pourtant, l'excitation l'empêchait de se reposer.  

 

"On y est, dit-elle alors, je ne peux plus reculer. Je vais rencontrer Mick Angel."  

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

Pendant ce temps, dans un café bien connu des fans de City Hunter  

 

Une tension palpable régnait dans la pièce. Le silence avait pris possession des lieux. On pouvait même entendre distinctement le tintamarre provenant de l'extérieur. Toute la bande était réunie: Kaori, Ryô, Miki, Umibozu et même Reika et Saeko. Ils étaient tous là sous la dmeande express de Mick. "Je veux vous présenter quelqu'un... quelqu'un de très spécial", avait-t-il dit.  

 

Seul l'intéressé manquait à l'appel. On aurait pu entendre Ryô rouspéter mais même lui restait calme. Cela semblait vraiment important pour son ami.  

Leurs yeux étaient tous braqués sur l'entrée du café depuis un bon bout de temps, espérant enfin voir Mick. Enfin, celui-ci daigna faire son apparition. Il arborait une mine quelque peu soucieuse. Son visage s'éclaira lorsqu'il vit que tous ses amis étaient présents.  

 

"Je vous remercie d'être tous venus. La personne que je vais vous présenter compte beaucoup pour moi."  

 

A fur et à mesure des paroles de leur ami, les autres perçurent une pointe d'émotion dans son regard. Ils comprirent alors qu'il était vraiment important pour lui de leur présenter cette personne.  

À ces mots, une limousine vint se garer devant l'établissement. Ils plissèrent tous des yeux, certains se pinçaient pour voir s'ils ne rêvaient pas. Le groupe suivit le chauffeur, qui se dirigeait vers le côté passager du véhicule. Une belle jeune femme en descendit  

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

Au même moment  

 

Lorsque Kaori28 descendit de la limousine, son regard se porta directement sur l'enseigne de l'établissement, le Cat's Eye. Sans s'en rendre compte, elle porta la main à son coeur et sourit. Mick était vraiment quelqu'un d'imprévisible !  

Elle fut attiré par un bruit clinquant, comme de la vaisselle qu'on rangerait. Elle regarda donc à l'intérieur du café et c'est là qu'elle le vit.  

 

Mick Angel.  

 

Les battements de son coeur s'accélérèrent lorsque l'homme lui adressa son plus beau sourire. En quelques secondes, elle se reprit et pénétra dans l'établissement.  

 

Elle fut accueilli par le regard chaleureux de Mick. Elle n'aperçut pas tout de suite le reste du groupe, n'ayant d'yeux que pour l'américain. Il en fut de même, d'ailleurs, pour notre séduisant nettoyeur.  

 

Mick: Dieu qu'elle est belle ! Que dire de plus ?  

Kaori28: Dieu qu'il est beau ! Que dire de plus ?  

 

Délicatement, Mick prit la main de la jeune femme et y déposa un doux baiser. Kaori28 ne put s'empêcher de rougir jusqu'aux oreilles ! C'est fou à quel point un seul contact avec lui, pouvait lui faire de l'effet.  

 

"Je suis heureux de te voir enfin en chair et en os, ma chère...  

- Léa, le coupa-t-elle, Léa Nelson.  

Mick fut quelque peu étonné, mais finit par lui sourire tendrement.  

- Ma chère Léa Nelson..."  

 

Celle-ci emprisonna la main de Mick dans la sienne, son visage éclairé par un regard plein de malice. Ils se sourirent et Mick se tourna enfin vers ses amis, qui commençaient à croire que celui-ci l'avait oublié.  

 

"Léa, je te présente Ryô Saeba et Kaori Makimura, Miki et Umibozu, Saeko et Reika Nogami.  

- Enchantée, leur dit-elle à tous, il est vraiment étonnant de vous voir. Je suis si contente d'être au Japon !  

- Ah oui, et pourquoi cela ? demanda Ryô.  

- Disons que votre réputation a franchi toutes les frontières M Saeba, répondit Léa."  

 

À ces mots, Ryô ne sentit pas peu fier et bomba allégrement le torse. Il était persuadé que son statut de "tombeur de ces dames" était connu du monde entier. C'est ainsi qu'il ne put s'empêcher de demander:  

 

"Est-ce que les femmes françaises sont également tombées sous mon charme ? demanda-t-il, l'air confiant.  

- Parce que votre situation s'est améliorée au Japon ??? demanda Léa, d'un ton ironique."  

 

Ryô tomba de son siège, tandis qu'un troupeau de libellules hilares, traversait tranquillement le café. Les soeurs Nogami pouffèrent, tandis que Kaori, Miki et Umibozu se pincèrent les lèvres pour ne pas rire. Seul Mick restait imperturbable. À vrai dire, il était plus concentré à admirer les formes de son amie française. D'ailleurs, Léa jugea qu'il les admirait d'un peu trop près, lorsque la tête du nettoyeur vint se poster sur sa poitrine.  

La jeune femme bouillonna de colère et elle fit apparaître une massue, d'on ne sait pas d'où non plus. Là, les rires se turent, sous l'aura menacante qui émanait de Léa. Mick, qui prit conscience du danger, détala à l'autre bout du café, mais ce fut peine perdue. Léa envoya sa massue, qui vint s'écraser avec précision sur la tête de l'américain. Celui-ci se trouva à même le sol, écrasé sous l'inscription "IMBECILE !".  

 

La jeune femme était vraiment déçue du comportement de Mick. Même si elle n'était pas aussi importante à ses yeux qu'il l'était pour elle, elle avait espéré se trouver face au vrai Mick, celui qu'elle avait découvert lors de leurs conversations... et pas le Mick pervers et libidineux.  

 

"Tu n'es vraiment qu'un idiot !!!" hurla-t-elle à l'attention du cadavre cloué au sol.  

 

Sur ces mots elle quitta le café, laissant en plan Mick et ses amis.  

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

Après de durs efforts, Mick parvint enfin à se libérer de la massue de Léa. Il se releva péniblement, en époussetant ses vêtements. Il n'était pas vraiment fier de son attitude... Il l'avait fait fuir alors que ça n'était pas son attention. Il croisa le regard de ses amis,qui vint confirmer ce qu'il pensait.  

 

"Franchement, on fait mieux comme entrée en scène, fit Saeko, quelque peu énervée par le comportement du nettoyeur.  

- Tu aurais pu te tenir tout de même, dit Ryô, que va devenir ma réputation en France à présent ?"  

 

En entendant cela, tous tombèrent des nues, sauf Kaori, qui tint le coup. Elle l'enfonça dans le sol avec une toute nouvelle massue intitulée "Crétin Intégral !!!".  

 

" Tu crois vraiment que c'est le moment Ryô ? dit-elle alors, plus qu'agacée par les propos de son partenaire.  

Mick, dit-elle à l'attention de celui-ci, tu ferais mieux d'aller la retrouver, elle pourrait se perdre.  

-Oui, j'y vais."  

 

C'est alors qu'il sortit en trombe du café, partant à la recherche de Léa. 

 


Capitolo: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de