Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Author: Kaori_2

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 1 chapter

Published: 16-03-04

Last update: 16-03-04

 

Comments: 3 reviews

» Write a review

 

RomanceSongfic

 

Disclaimer: Les personnages de Je te serai fidèle sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo. Quant à la chanson elle appartient à Roch voisine

 

Tricks & Tips

How can I post my fanfiction?

 

After signing up for your member account, you have to connect and in the section "Fanfictions/Challenges" of your account, there are 3 possibilities: - Add a new story - Add a ne ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Je te serai fidèle

 

Chapter 1 :: Je te serai fidèle

Published: 16-03-04 - Last update: 16-03-04

Comments: Ce n'est pas le fic que j'ai en tête mais une fic song qui m'est venu en écoutant cette chanson. Ca a été plus fort il a fallut que j'en fasse quelque chose. Bonn lecture en attendant mon prochain fic.

 


Chapter: 1


 

Ryô et Kaori s’étaient encore disputé pour une broutille… Chacun « boudait » de son côté. Ruminant avec amertume cette querelle. Finalement chacun réalisa que c’était une dispute bien inutile. Chacun fredonna l’air d’une chanson, la même. Ce fut Kaori qui chanta la première.  

 

Toi et moi on a fait l’histoire ensemble  

Et mis en mémoire des rêves qui nous ressemblent  

Toi et moi on vivait debout simplement  

A toujours regarder droit devant  

On avait toujours 20 ans.  

 

Si on réfléchit bien il est vrai que nous avons beaucoup fait. Pour les autres… pour nous. Nous avons permis à certains rêves de se réaliser. Regarde Monsieur Hagio, Yoko, Kasumi, la petite Yuki, Etsuko, Kazue, Miki, Yoshimi, Maki, Maiko, et j’en passe… Il y en a tellement. En ce qui nous concerne… C’est une autre paire de manches. Toujours la même chose. Toujours des disputes. A croire que tu fais exprès de me chercher. Eternel gamin va. Toujours 20 ans ? Je le pense bien. A t‘exciter à tout va. Tsss. Si je n’avais moi aussi pas 20 ans en tête je ne serais pas aussi … Jalouse… quoique. Ce n’est pas l’âge qui détermine ça.  

 

Ryô, encore à l’autre bout continua la chanson. Il avait entendu le premier couplet chanté par Kaori.  

 

Toi et moi on arrêtait le temps quelquefois  

Sans demander comment ni pourquoi  

On se retrouvait là  

Toi et moi on a fait le vœu au départ  

Loin des feux et des étendards  

Que rien ne nous séparent  

 

Kaori. Désolé. Je suis maladroit je l’admets. Pourtant il y a des occasions où j’aurai pu tout faire changer entre nous. Mais… soit on nous interrompait. Soit c’est moi qui fautais. Maladresse, méchanceté ? Non. Pas de la méchanceté. Malgré mes airs d’obsédé je ne suis qu’un débutant. Le professeur a raison. En amour ce n’est pas comme en coureur de jupons. Mais les quelques bon moments je ne les regrette pas. Je… Je voudrais qu’il y en ait plus souvent. Je devrais changer… Ne plus te faire mal… Même involontairement. Rien ne nous sépare. On a beau dire le temps qui passe nous le prouve. Toujours l’un à veiller sur l’autre et réciproquement. Même si j’ai l’impression que c’est toi qui veilles le plus sur moi. Veiller mon retour de mes sorties dans les cabarets. Veiller un malade qui se moque de son état. Alors que moi… Je n’étais pas forcément à ton chevet dans ces mêmes situations. Par contre… Tsss. Toujours là en cas de pépin…Je ne pourrais pas supporter de te perdre.  

 

Kaori avait entendu le deuxième couplet et sourit. A quoi pouvait bien penser Ryô alors ? Tout en retournant au salon elle repris alors le refrain.  

 

I’ll always be there…  

Malgré la peu de se brûler les ailes  

I’ll always be there…  

Malgré la peur de retomber du ciel  

I’ll always be there..  

Tant qu’il y aura dans nos cœurs une flamme éternelle  

Je te serai fidèle  

 

La peur… Dans le monde où nous vivons il y en aura toujours. Que ce soit dans le travail ou… Mon amour pour toi n’a pas plié avec le temps. Au contraire je te trouve toujours des qualités malgré tes défauts. Malgré ta fierté, malgré les blessures que tu infliges à mon cœur. Je ne peux pas m’empêcher de t’aimer. On me demanderait de te quitter… Je ne pourrais pas. Même si je pars quelques jours… Je sais qu’automatiquement il me faudrait avoir de tes nouvelles tous les jours. Et si d’un coup de tête tu m’ouvrais enfin ton cœur je… Je crois que je serais la plus heureuse de femmes alors. Mais ce n’est qu’un rêve. Un rêve qu je pense inaccessible. C’est ma raison de vivre. Attendre ta déclaration.  

 

Ryô au salon, se retourna à l’approche de Kaori. Il n’avait pas besoin de l’entendre pour la savoir avec lui. « Excuse-moi ma chérie »Pensa-t-il alors. Puis il lui sourit et continua la chanson.  

 

Toi et moi on unira nos voix et à deux  

Quels que soit nos rois et nos dieux  

On se gardera le droit d’être heureux  

Toi et moi on les oubliera pour toujours  

Les grands mots et les beaux discours  

Qui ne parlent pas d’amour  

 

Ryô la regarda. Comment interprétait-elle ses paroles ? Comme la suite de la chanson où comme ce qu’il pensait vraiment. Oui… il voulait oublier les disputes. Il voulait être heureux et partager son bonheur avec elle. Kaori était proche de Ryô, elle aussi perdu dans ce couplet. Ryô profitait-il de la chanson pour lui avouer une parcelle de son cœur. Elle rougit alors sans savoir pourquoi. Ryô sourit. L’air n’était plus lourde de la tension engendrée par la querelle. Elle était chaude, douce, tendre. Ryô continua alors à chanter.  

 

I’ll always be there…  

Malgré la peur de se brûler les ailes  

I’ll always be there..  

Malgré la peur de retomber du ciel  

I’ll always be there..  

Tant qu’il y aura dans nos cœurs une flamme éternelle  

 

Même si nous ne savons pas ce qu’il y a réellement dans le cœur de l’autre, nous savons toutefois que nous sommes toujours présents. « Pour ma part, pensa alors Kaori, La flamme qui abrite l’amour que je te porte est toujours là. Et cette flamme ne pourra pas s’éteindre. Rien ni personne ne pourra la faire flancher… A part mes coups de colère mais cette flamme se ravive vite. Comment peux-t-on ne pas t’aimer. Tu es tellement tendre, doux, chaleureux, charmant quand tu ne fais pas l’andouille. » « Kaori ! Si tu savais ce que mon cœur me fait souffrir… Mais moi je… Je ne suis qu’un imbécile à ne rien vouloir admettre. Trop fier, trop orgueilleux pour te l’avouer alors que je ne fais que te dire l’inverse. Jusqu’à quand vais-je te faire souffrir. Combien de temps vais-je nous faire souffrir ? Vais-je attendre l’inéluctable ? Je crois que non. Il faut que ça cesse. Il faut que je te le dise… »  

 

Tous deux reprirent alors en même temps  

I’ll always be there…  

Malgré la peur de se brûler les ailes  

I’ll always be there  

Tant qu’il y aura dans nos cœurs une flamme éternelle  

I’ll always be there  

Malgré la peur de retomber du ciel  

I’ll always be there  

Jusqu’au dernier jour on restera fiers et rebelles  

 

Oui nous sommes fiers… Fierté personnelle et fierté de l’autre. Pour ma part c’est ce qui m’empêche d’avancer mais… Je ne le veux plus. Je te le prouverai. Et mon cœur s’ouvrira enfin à toi, ma douce Kaori.  

Fier tu l’es Ryô. Et moi aussi. C’est pour ça que nous nous disputons souvent. Nous sommes fiers et nous ne voulons pas admettre la défaite.  

 

Ryô posa ses mains sur les épaules de Kaori. Et profitant de l’avant avant dernière phrase de la chanson lui avoua son amour  

Je te serai fidèle  

Kaori ne savait plus où se mettre. Etait-ce la pensée de Ryô. Elle porta sa main à sa bouche en lisant dans les yeux de Ryô. Il était sincère. Elle souffla alors avec émotion :  

Je te serai fidèle  

Ryô et Kaori se regardant droit dans les yeux :  

Je te serai fidèle.  

 

Ryô enlaça alors Kaori la serrant dans ses bras avec chaleur et amour. Puis il lui releva son visage où coulaient des larmes de bonheur et il l’embrassa alors.  

 

Fin !  

 

 


Chapter: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de