Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Author: Lauraw

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 1 chapter

Published: 01-11-10

Last update: 01-11-10

 

Comments: 5 reviews

» Write a review

 

GeneralRomance

 

Summary: Juste une petite histoire pour Halloween, fait à la dernière minute, un peu de retard, mais j'espère que vous allez appréciez.

 

Disclaimer: Les personnages de "Halloween chez City Hunter" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I change my username?

 

I do not allow people to change their username on their own yet. Maybe later. So if you want to change your username, contact me and give me your old and new username with your password for authentification.

 

 

   Fanfiction :: Halloween chez City Hunter

 

Chapter 1 :: One shoot

Published: 01-11-10 - Last update: 02-11-10

Comments: pardonnez les quelques fautes, mais avec impatience j'attends vos reviews.

 


Chapter: 1


 

Ce devrait être un halloween normal, Kaori était allé voir les enfants de l'orphelinat pour les accompagnés faire le tour des voisins, cette fois-ci Miki et Kazue, qui avait convaincu Mick, l'avaient accompagné tandis que Falcon gardait le cat's eyes. Pour une fois Ryo était resté dans sa chambre, lui que tant de fantôme hantait ne trouvait pas cette fête particulièrement drôle, et son ange avait dû le sentir, car elle ne lui avait rien demandé.  

 

Elle était tout pour lui, mais il n'arrivait pas à faire un pas vers elle, même si à plusieurs reprise il l'avait fait puis reculer, il était lâche et le savait.  

 

Tout à coup il sentit une présence, et releva la tête une main sur son magnum qui n'était jamais loin de lui, c'était une personne vêtu d'une longue cape noir qui lui dissimulait le visage, Ryo sentit qu'il ne pouvait plus bouger alors que la voix de l'inconnu, une voix d'homme lui disait.  

- Une arme ne te servira à rien contre moi, je ne suis pas de ce monde Ryo Saeba, City Hunter, nettoyeur N°1 du Japon et surnommer l'étalon de Shinjuku, par lui même.  

Ryo se releva en s'écriant.  

- Pas du tout, de nombreuse femme pourrait vous le prouver.  

 

Un corbeau croassant passant derrière l'homme encapuchonner qui se redressa en criant.  

- Imbécile ! Je suis ici pour te montrer ton passé, alors tu vas me suivre car avant minuit tu auras d'autres visiteurs.  

- Pourquoi je te suivrais, je ne suis pas les inconnus moi monsieur ! Et encore moins, si je ne vois pas leur tête !  

- Grrr !  

Gronda l'homme en noir, et levant le doigt Ryo se retrouva à ces côtés, avant qu'ils ne soient tout les deux expédier dans la jungle.  

 

Le soleil était haut dans le ciel, mais on entendait des explosions pas loin.  

Un instant Ryo resta figé, il avait l'impression de connaitre cette endroit et il eut froid dans le dos, l'esprit à ces côtés lui assura.  

- Personne ne peut nous voir, nous sommes invisibles, car nous sommes là simplement pour voir.  

- Je connais cet endroit, et je n'ai aucun envie d'y revenir.  

Le ton dur de Ryo n'impressionna même pas l'esprit en capuche noir qui obligea Ryo à le suivre. Bientôt ils aperçurent un enfant seul au milieu de la jungle, c'était un tout petit garçon pas plus haut que trois pommes qui devait avoir entre 5 et 6 ans, ces vêtements était un treillis militaire et il portait une mitraillette, apparurent bientôt derrière lui plusieurs hommes, tous avaient se regard froid que l'enfant n'avait pas.  

Il semblait vouloir se montrer fier comme eux, tout à cou des coup de feux retentirent et les hommes suivit du petit garçon ripostèrent, l'enfant tua plusieurs hommes sans même s'en apercevoir, ou du moins il fit semblant.  

 

Ryo avait les points serré et son regard braqué sur la scène grogna.  

- Pour... pourquoi me faites vous ça... n'ai je pas... assez souffert !  

- La nuit d'halloween permet aux esprits d'apparaître, celle-ci nous permettra de te mettre sur la bonne voix.  

- En me montrant les horreurs qui me hantent déjà... le visage et les fantômes... de ceux que j'ai tués.  

- Non.  

Ils firent un nouveaux bon, cette fois revinrent au Japon, l'esprit lui montra sa rencontre avec Hideyuki Makimura, celui qui était devenu son frère, qui lui avait montrer qu'il pouvait faire autre chose, être autre chose qu'un tueur froid, même s'il était déjà le pervers qu'il voulait paraître.  

 

Ils furent bientôt de retour dans la chambre de Ryo et l'esprit se tourna vers lui, avant de retirer le capuchon. C'était un homme d'une trentaine d'année qui avait ces cheveux noir et des traits similaire aux siens, il lui sourit.  

- Mon fils, le destin à voulu que je ne puisse te sauver ou t'aider, mais aujourd'hui des forces supérieur me permette de te guidé alors fait ton choix. Je suis toujours avec toi.  

Les yeux écarquillés, pour la première fois de sa vie Ryo faisait fasse à un homme en qui il savait pouvoir faire confiance, car son cœur et son âme qu'il pensait soit avoir perdu soit avoir à moitié retrouvé grâce à son ange, qu'il faisait bien face à son père qui lui souriait, et lui disait qu'il l'aimait quelque soit ce qui lui était arrivé et l'avait forcé à devenir un homme de l'ombre.  

- Je sais que tu ne fais confiance à personne où seulement à ton instinct, alors s'il te plait essaye juste de me croire pour le moment. Et attend un instant, l'ange de ton présent va apparaître. Tu pourrais être surpris.  

Avant qu'il ne disparaisse Ryo leva la main vers lui, et bafouilla.  

- Êtes-vous vraiment... ?  

- Crois en ce que te dis ton cœur, n'est ce pas ce que te dis Kaori.  

- Votre nom...  

Eu le temps de lui demandez Ryo avant qu'il ne disparaisse, sur un sourire l'homme disparu, pourtant il entendit encore sa voix.  

- Shinichi.  

Ryo leva les yeux et sourit, ainsi c'était son père qui était japonais, il baissa les yeux et les releva aussitôt sur une femme vêtu d'une cape blanche, elle était belle, avait les même yeux que lui, et les cheveux blond. Elle lui tendit la main en disant.  

- Bonsoir, je suis l'esprit du présent, et je suis venue te montrer ce que tu es.  

Ryo prit la main qu'elle lui tendait, trop émue pour parler il se contentait de la fixé, elle avait le sourire chaleureux et les yeux brillant d'émotion contenu, toutefois elle le guida dans son présent.  

- Regarde à travers cette fenêtre, celle qui t'a rendu ton coeur et ton âme, que tu n'aurais jamais dû t'être pris.  

 

C'était Kaori, avec elle suivait Mick, Kazue et Miki, ils étaient à l'orphelinat pour entourer les enfants, tous riait, mais Ryo pu voir les yeux brillant de son ange, elle était avec les enfants et leurs amis, mais son esprit semblait aussi ailleurs.  

- A ton avis à quoi pense-t-elle ?  

Cette esprit avait lu dans ces pensés, mais lui savait à quoi son ange pensait.  

- A moi.  

- Tu vois que parfois la vérité est bonne à dire mon fils.  

- J'ai beau avoir le courage d'affronter n'importe qu'elle situation, et avoir tué bon nombre d'homme... elle est la seule à qui j'ai toujours peur de faire du mal.  

- Et je le comprends aisément mon fils, mais elle semble avoir la force de te supporter et de supporter tous tes secrets, qu'elle à découvert ou que tu lui as raconté, alors toi aussi tu dois le faire. Je suis fière de toi, une mère suis toujours son fils, je regrette de n'avoir pas pu être à tes côtés, du chemin que le destin ta fait suivre, mais tu as su retrouver celui de la justice et je suis fière de toi.  

 

Il vit alors défilé devant lui, sa rencontre avec son ange, la première, la suivante et lorsque Hide les avaient présenté.  

 

L'esprit de sa mère avait raison, néanmoins il doutait encore.  

- Tu ne dois pas douter, mais le troisième esprit qui doit te guidé ce soir, va te permettre de trouver le chemin qu'il te faut.  

Elle serra entre ses mains celle de Ryo en souriant.  

- Tu es mon fils, je serais toujours avec toi.  

- Ton nom ?  

- Héléna.  

Sourit-elle avant de disparaitre, alors que Ryo se laissait tomber sur son lit, cette soirée d'halloween allait lui faire perdre la tête, une voix retentit.  

- Tu deviens plus flémard qu'avant mon frère.  

Il se releva d'un bond pour faire face à Hideyuki, tel que dans son souvenir il portait son éternel imperméable et ces lunettes.  

- Et bien oui, qui croyais tu voir, je suis le plus à même de te remettre les idées en place, surtout lorsqu'il s'agit de ma sœur.  

- J'ai fais tout ce qu'il fallait, elle n'a pas voulu partir et je l'ai protégé de mon mieux.  

- Je sais, avec son caractère elle ne pouvait pas te quitter, je l'ai toujours su, dès que vous avez fait connaissance elle est tombé amoureuse de toi.  

- Maki non...  

- Ryo, tu ne peux pas contrôler l'amour, c'est un sentiment pure qui ne demande qu'à vivre en toi. Je te connais et je sais que tu l'aime plus que ta propre vie, alors cesse de vous rendre malheureux.  

Lui faisant signe de le suivre, ensemble ils traversèrent le mur de sa chambre pour descendre au salon.  

 

Une décoration de Noël avait laissé place à celle d'halloween, deux enfants jouait prêt du sapin. Kaori entrait pour poser un plateau prêt du sapin en disant.  

- Il est l'heure d'aller vous couchez, si vous voulez que le père noël passe.  

Se levant d'un bond les enfants se jetèrent sur elle en criant.  

- Maman ! Maman ! Où est papa ?  

Kaori semblait inquiète, mais elle leur répondit avec le sourire.  

- Il ne devrait plus tarder, vous savez bien qu'il rentre toujours auprès de nous.  

Le garçonnet qui ne devait guère avoir plus de 3 ans, et la fillette pas plus de 2 ans, tandis qu'il avait les cheveux acajou de Kaori, la fillette avec les cheveux noir au reflet bleuté, elle avait les yeux de sa mère et le garçon les yeux noir qui ne laissait aucun doute sur l'identité de son père.  

- Qui... ?  

- Pourquoi poser une question dont tu connais la réponse vieux frère, tu as toujours eu ma bénédiction, car je sais que personne mieux que toi ne saura la rendre heureuse et la protéger.  

Tout disparu, Ryo se retrouva allonger sur son lit alors que Hideyuki disparaissait dans une image floue sur ces dernières paroles.  

- Tu as promis de la rendre heureuse, alors fait-le. Je veille toujours sur vous.  

Une fraction de seconde Ryo cru avoir rêvé, il était allonger sur son lit en short et t-shirt, il tourna la tête au moment où la porte d'entrer claquait.  

Se relevant d'un bon il couru et la vit refermer la porte d'entrer. Elle relevait alors les yeux vers lui et sourit, il descendit alors les marches, son regard braqué sur elle la fit rougir et bafouillé.  

- Ry... Ryo ca va tu... tu as l'air bizarre.  

- Je... Il déglutit et s'arrêta juste devant elle. Je suis un imbécile et toi l'ange qui sauve ma vie, alors soit mienne et plus jamais rien ne te fera souffrir, je suis nul en mot mais... je... je t'aime Kaori mon ange.  

Les larmes montèrent aux yeux de celle-ci, elle ne savait pas ce qui c'était passer, mais Ryo avait enfin fait un pas définitif vers elle, elle lui sauta au cou alors qu'il la serrait contre lui.  

- Je... je t'aime Ryo. Je t'aime tant.  

 

Prenant son visage entre ses mains, il lui baissa les lèvres et lui murmura.  

- Soyons heureux ensemble et pour toujours, fondons une famille et marions nous.  

- Oh oui ! Oui Ryo.  

Ils échangèrent un long baiser, et Ryo la souleva dans ses bras en murmurant.  

- Et si nous prenions de l'avance sur notre lune de miel, Saeko va me faire des papiers et tout sera parfait.  

- Oui. Je suis tout à toi, tu le sais bien.  

Elle avait rougit, mais son regard plongé dans celui de Ryo, elle savait que l'avenir leur appartenait. 

 


Chapter: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de