Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Author: Lauraw

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 1 chapter

Published: 27-12-13

Last update: 27-12-13

 

Comments: 2 reviews

» Write a review

 

Romance

 

Summary: Petite pause de noël pour notre charmant nettoyeur.

 

Disclaimer: Les personnages de "Le soir où tout à basculer" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I become a Beta Reader?

 

Just log in and change your Beta reader's profile, by agreeing to become one. Fill in the form to give some pieces of informations, like your strengthes (eg: grammar, spelling,...) or weaknesses (eg: continuity,...). Indicate if you accept all kinds of fics or refuse some, like NC-17 fics. You can also put what languages you are confortable with (eg: French, English, ...)

 

 

   Fanfiction :: Le soir où tout à basculer

 

Chapter 1 :: Joyeux Nöel

Published: 27-12-13 - Last update: 30-12-13

Comments: petit historiette de noël.

 


Chapter: 1


 

Noel était passé avec comme toujours les fêtes aves leurs amis, le passage à l’orphelinat avec les enfants ou on ne sait comment Kaori avait réussit à persuader Ryo de jouer au Père noël.  

 

Notre nettoyeur avait d’abord rouspéter que des femmes l’attendait, mais très vite avait dis oui derrière les mêmes arguments que son ange lui servait pourtant tout les ans, mais quelques chose semblait avoir changé.  

Tous avait en effet changé depuis le mariage de Miki et Falcon et l’enlèvement de Kaori par le général, même si Ryo avait semblé reprendre ces mauvaises habitude, il se rapprochait tout de même de Kaori surtout lorsqu’ils étaient seule.  

 

Il avait donc suivit Kaori chez les enfants.  

Ce soir là, Ryo devait se préparer pour la soirée du nouvel an que la bande avait décider de passer dans un petit restaurant ou l’on pouvait également danser et chanter en karaoké.  

Cependant, alors qu’il se reposait tout devint sombre il se releva d’un coup, sans pour autant ressentir la présence d’aucun danger.  

 

Assit sur son lit comme clouer il attendait lorsqu’une fragile lumière s’alluma, une fée lui apparut devant les yeux.  

- Ne t’inquiète pas mon cher ami. Rien de mal ne peut t’arriver ici.  

- Qui êtes vous ? Que me voulez vous ?  

- Aucun mal, seulement t’ouvrir les yeux sur ce qui sera.  

Comme s’il avait devinez ce que voulait la fée, Ryo marmonna.  

- J’avance pas à pas.  

- Trop lentement. L’avenir est incertain, même moi je ne peux rien t’en dire. Le souhait d’un être cher m’a envoyé jusqu’à toi, alors je dois t’ouvrir les yeux.  

- Alors vas-y montre moi !  

S’écria-t-il ironiquement. La fée secoua la tête et un écran géant apparut devant les yeux de Ryo dans la pièce noire.  

 

C’était une ruelle sombre ou deux malfrats s’en prenait à une femme seule, lorsque soudain une ombre surgit pour les tuer sans aucun état d’âme, même pas pour la victime sonner à laquelle l’ombre déclara d’un ton dur.  

- Les femmes ne doivent jamais se promener seule dans les rues sombres. Tu n’es qu’une idiote, alors dépêche toi de fuir.  

La victime se releva et malgré son air apeurer fuit sans même un regard en arrière. L’écran suivait l’ombre dont le visage apparut au détour d’une ruelle sous un lampadaire devant le regard écarquiller de Ryo qui la gorge sèche grogna.  

- C’est impossible. Elle… jamais…  

- Tu te trompe Ryo. Cette ange pure qui vie avec toi, si tu ne lui permets pas de voir la lumière à travers toi, le seul à lui faire battre le cœur. Si tu ne lui permets pas d’être totalement ta coéquipière et que tu ne lui ouvre pas ton cœur. S’il t’arrive malheur deviendra cette ombre.  

- Non.  

La voix de Ryo était brisée alors qu’il suivait encore l’ombre.  

- Nos amis ne… le permettront pas.  

- Si tu regarde bien tu verras qu’elle n’est plus au Japon. Tu as finit par la faire fuir, et en apprenant ta mort alors qu’elle se trouvait à New York, elle est devenu ça.  

- C’est impossible.  

- Regarde ces yeux. Aucune lumière, elle l’a perdu lorsque tu l’a repoussé, rejeter et que tu en es mort.  

- Que dois-je faire ? Je la repousse pour elle… je…  

- Non. Tu l’as repousse car tu ne sais pas ce qu’est une vrai famille, car tu as peur, toi le grand nettoyeur.  

Ryo laissa des larmes coulés le long de ces joues et la fée sourit alors qu’autour d’eux réapparaissait la chambre de Ryo, d’où ils n’étaient jamais vraiment partie.  

- A toi de choisir.  

- Qui t’envoi ? demanda-t-il avant que la fée ne parte.  

- Un ami ou plutôt un frère qui veille sur toi.  

La fée disparu et Ryo put à nouveau bouger. Il se leva et se prépara pour la soirée.  

 

Lorsqu’il descendit Kaori l’attendait le regard perdu dans la nuit. Lorsqu’elle l’entendit, elle tourna la tête et un instant perdu le souffle. Ryo était toujours aussi superbe surtout en costume.  

 

Lui aussi ne su pas quoi dire devant son bel ange vêtu d’une robe pailleté argent, toutefois comme par magie il sortit une rose blanche qu’il lui tendit avec un sourire charmeur.  

- Pour toi mon bel ange. Tu es magnifique.  

- Mer… merci. Balbutia-t-elle étonner.  

- Mademoiselle est-elle prête ?  

- Oui monsieur.  

Sourit-elle en lui prenant le bras, toutefois Ryo l’aida à passer une veste car il faisait nuit et froid en ce soir d’hiver.  

 

Cependant au lieu de prendre le chemin du restaurant choisi, Ryo bifurqua vers un des plus hauts bâtiments de la ville, surprise Kaori ne dit rien.  

Il se gara et lui tendit le bras et elle le suivit sans rien dire. Toutefois, arriver en haut du bâtiment on pouvait voir la ville à perte de vue, il la serra contre lui et son regard plonger dans le sien lui murmura.  

- Mon bel ange voici notre ville à nos pieds. Je sais que tu dois te demander pourquoi nous sommes là. Et la réponse est simple, je te voulais un instant pour moi seul afin de te dire un mot. Je t’aime Kaori et tu es ma vie alors soit ma femme.  

Larmes aux yeux elle prit une profonde inspiration avant de pouvoir lui répondre le cœur battant.  

- Tu sais que je t’aime. Je n’aimerais jamais que toi et je suis ta femme. Je le suis depuis longtemps et le serais à tout jamais.  

 

Ils échangèrent alors un long et profond baiser emplit de tout l’amour qui les envahissait. Puis main dans la main ils retournèrent prendre leur voiture et Kaori s’aperçu alors que Ryo lui avait glissé un bague au doigt, un magnifique diamant.  

- Oh Ryo elle est magnifique.  

- Comme toi mon bel ange.  

 

Elle lui sauta au cou pour l’embrasser et après un certain effort de volonté nos deux nettoyeurs rejoignirent leurs amis qui poussèrent des grands cris devant les nouveaux fiancés.  

 

Cette nouvelle année commencent bien pour notre fameux couple surtout que cette nuit là, après avoir quitté leurs amis, notre couple devint un peu plus intime et avant le nouvel an suivant leur famille s’agrandit.  

Mais ceci est une autre histoire.  

 

BONNE ANNEE A TOUS. TOUS MES VŒUX DE BONHEUR ET SANTE.  

 

 

 


Chapter: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de