Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Author: Lauraw

Beta-reader(s): Lady Gaby

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 7 chapters

Published: 12-10-09

Last update: 03-10-10

 

Comments: 17 reviews

» Write a review

 

GeneralRomance

 

Summary: lisez vous allez un peu etre étourdie mais j'espère que vous allez aimer... merci à Lady Gaby pour sa patiente et ses corrections. J'ai changer le titre qui était "L’amour est la plus grande force au monde !" a mon avis celui-ci est mieux. Merci pour tout vos encouragements je ferais au plus vite.

 

Disclaimer: Les personnages de "L’amour est la plus grande force au monde !" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

The link to ask for access to the NC-17 section doesn't work for me.

 

That's because you haven't configured Outlook correctly. In that case, send me an email with in the subject "NC17-ID:" + your ID. And respect all the other ins ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Malgré les ombres, l'amour sera notre force !

 

Chapter 1 :: Chapitre 1 – Le plan

Published: 12-10-09 - Last update: 12-10-09

Comments: un debut un peu diffile mais sa progresse vous ne croyez pas !

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7


 

L’odeur de la mort flottait dans l’air ce soir là faisant mourir Kaori d’inquiétude alors qu’elle serrait ses mains sur l’arme qu’elle tenait et scrutait l’obscurité de la nuit. Où était Ryo ? Cette affaire semblait pourtant facile et normale. Une banale protection qui tombait à un moment inopportun le moment ou tout commençait à se mettre en place pour nos deux nettoyeurs, mais pas seulement cela.  

 

****  

Une semaine plutôt.  

 

Comme tous les matins, alors que la jeune femme revenait du tableau de la gare, Kaori sentit une impression bizarre celle d’être observer : quelqu’un la suivait. Pourtant elle mit cette impression sur le compte de la rêverie. Et la jeune femme n’y prêta pas plus d'attention tout en se rendant au Cats’eye où Miki l’attendait.  

 

- Bonjour Kao.  

- Bonjour Miki. Falcon n’est pas là ?  

- Il ne devrait plus tarder, il est sortit faire des courses et Ryo ?  

- Il ne devrait pas tarder non plus.  

- Bien. J’ai donc le temps de t’exposer l’idée que j’ai eu et qui pourrait faire avancer les choses entre vous.  

- Tu veux nous aider ? Demanda Kaori tout d’abord sans comprendre et devant le sourire jusqu’aux oreilles de son amie elle finit par rougir, mais se pencha sur le bar pour lui murmurer.  

- Je… je t’écoute.  

- Bien, bien. Avec un peu d’hypnose je pourrais te rendre moins timide et de toi-même tu pourrais lui faire de subtiles avances pour le faire craquer. Kazue s’arrange pour garder Mick à la maison un soir et pendant que Ryo l’attendra, ce sera à toi d’agir.  

Miki attendit sa réponse, tout en voyant les émotions se succéder sur le visage de son amie,  

« Après tout pourquoi ne pas essayer cela ne coutait rien »  

C'est avec un sourire un brin hésitant, que l’intéressée lui demanda.  

- Tu… tu ne feras rien de trop oser dans… lors de ton hypnose.  

- Non. La rassura-t-elle aussitôt. Je ne ferais pas de toi une version de Mick ou Ryo rassure toi, c’est juste un petit coup de pouce qui prendra fin aussitôt que Ryo répondra à tes avances et t’avoueras ce qu’il ressent. De toutes les façons se sera toujours toi et rien que toi.  

- D’accord. S’écria Kaori. Vas-y avant que je ne change d’avis ou que l’on soit interrompu.  

- Bien alors détend toi et contente toi de me fixer droit dans les yeux sans bouger.  

Lui sourit Miki avant de passer à l’action d’un regard et de parole bien choisit, elle ramena Kaori à la réalité juste au moment où un missile choisi de passer la porte du café.  

 

C’était Ryo que Falcon qui arrivait aussi à ce moment là se chargea de rattraper par le pied pour le balancer contre le mur. Kaori n’avait pas bougé, comme si tout cela lui était indifférent, trop occupée à bavasser avec Miki.  

 

- Eriko sort une nouvelle collection et je me demandais si tu voulais m’accompagner pour voir ça. On pourrait aussi voir si Kazue est libre pour se joindre à nous....  

- Ce serait super ! Je n’ai pas acheté de vêtement depuis longtemps. Se tournant vers Falcon qui rangeait les courses elle lui demanda. Je peux te laisser cet après midi mon nounours.  

- Oui. Articula le géant en devenant rouge comme à son habitude. Ryo quant à lui s’était extrait du mur sans que Kaori ne lui ait accordé un regard alors que ce matin encore elle l’avait assommé avec son habituelle massue.  

 

Attrapant leurs sacs respectifs, les deux jeunes femmes saluèrent Falcon, mais seule Miki salua Ryo avant qu’elle ne sorte. Tandis que celui-ci la mine renfrognée prenait place au bar. Interprétant mal son silence, Falcon marmonna.  

- Tu ferais mieux de faire quelque chose pour elle avant de la perdre.  

- Oh ! Mais ma luciole sera toujours là pour me consoler.  

S’écria Ryo en sautant sur Falcon qui l’expédia contre le mur une nouvelle fois en grognant.  

- Va t’éclaircir les idées ailleurs pervers.  

- Tant pis puisqu’ici personne ne m’aime je vais aller chercher de jolies filles qui elles m’apprécieront.  

S’écria Ryo en sortant après s’être décollé du mur et avoir retrouvé une apparence présentable. Lorsqu’il sortit Falcon grogna, il connaissait Ryo et savait que celui-ci ne pourrait pas supporter de voir Kaori s’éloigner de lui aussi facilement surtout si elle commençait à l’ignorer ou peut-être… la laissera-t-il partir pour son bien ? On ne savait jamais avec lui. Néanmoins le mercenaire avait ressenti quelque chose chez les filles qui le laissaient supposer que celles-ci avaient imaginé un plan pour faire craquer l'éternel indécis.  

 

Falcon reprit son travail en essayant de ne pas trop effrayé les clients. Kaori et Miki avaient donc appelé Kazue qui les avait rejointes en route, afin d’aller chez Eriko. La styliste fut ravie de les voir arrivée. Kazue mis au courant du plan par Miki avant que celle-ci n’en ait parlé à Kaori entraina cette dernière à divers essayages, pendant que Miki informait Eriko de leur plan.  

 

En entendant les explications de Miki celle-ci prit une minute pour réfléchir avant de lui dire.  

- Si Kaori est d’accord alors je veux bien vous aider et puis, j’adorerais lui faire essayer deux ou trois petites choses que j’ai là et qui lui irait à merveille, mais qu’elle n’a jamais voulu porter.  

- Super ! Merci je savais que tu serais avec nous.  

- Pour le bonheur de Kaori, je ferais tout. Après tout je suis sa meilleure amie non?  

Sourit-elle à une Miki ravie avant que toutes deux ne furent rejointes par Kazue et Kaori.  

Les filles s’amusèrent donc à convaincre Kaori d’essayer deux ou trois choses qui selon elles lui iraient à merveille et en profitaient elles aussi car la collection de Eriko était une merveille comme d’habitude.  

 

Kaori était souvent gêner, mais elle accepta de bonne grâce de suivre les conseils de ses amies. L’hypnose de Miki l’avait d’ailleurs rendue qu’un peu plus confiante et audacieuse sans en changer la personnalité. Les filles lui trouvèrent deux petites choses merveilleuses : L’une était une longue robe fendu à mi cuise d’un blanc pure et l’autre, il s'agissait un déshabillé aux fines bretelles qui lui arrivait à mi-cuisse. Ces deux tenues sans en dévoiler trop, suggéraient les contours de son corps harmonieux et l'effet sur notre pervers serait à n’en pas douter imminent.  

Leurs filles mirent donc au point leur plan avec une Kaori bien que gênée et rougissante qui les écoutaient et suivrait leur indication dès qu’elles convinrent d’un jour précis Kaori poussa néanmoins un petit soupir.  

- J’espère que votre plan ne sera pas vin, avec cet imbécile on peut s’attendre à tout et n’importe quoi.  

- Je suis sûr de notre plan et avec les tenus obligeamment fourni par Eriko tu ne feras qu’une boucher de lui ma belle.  

- S’il n’est vraiment pas attirer par moi on n’y pourra rien.  

- Pas attirer par toi ! S’écria Eriko. Tout les hommes qui te voient sont attirés par toi, lui ne fait que se retenir.  

- Crois-moi-il l’est, même si son orgueil prend plus souvent le pas que sa raison.  

- Les tenues que tu viens d’acquérir vont le tuer j’en suis sûr. D’ailleurs j’en ai prit une que je testerais sur Mick pour te le prouver.  

- Et moi sur Falcon.  

S’amusèrent Miki et Kazue faisant rire avec elle Kaori et Eriko. Peu après les trois jeunes femmes prirent congé de celle-ci en lui faisant promettre de les appeler pour leur rapporter ce que leur plan aura donné.  

 

Les filles avaient donc décidé de passer l’action le jeudi soir, Kazue devait s’occuper de retarder Mick et puis de l’empêcher de sortir. Ce qu’elle fit obligeamment en lui promettant une surprise après le diner, impatient de la connaître celui-ci prévint Ryo qu’il devait l’attendre car il serait en retard pour sortir. L'infirmière, elle, comptait bien occuper le numéro 1 des USA un bon moment et surement toute la nuit.  

 

Depuis deux jours Kaori se conduisait étrangement et ne l’avait plus assommé d’une massue, bien qu’inquiet, Ryo n’avait rien changé dans son attitude attendant de voir ce qui allait se passer.  

 

Après le diner elle était donc montée comme à son habitude. Pourtant, il l'avait sentie tout prêt pendant le coup de fil de Mick, Ryo avait poussé un soupir et s’était assit dans le noir au salon pour attendre, facilitant ainsi le plan de Kaori. Vêtue juste de son déshabillé rouge lui arrivant à mi cuisse, elle prit une profonde inspiration et descendit au salon comme si elle ignorait la présence de Ryo.  

 

Malgré les battements fous de son cœur et sans allumer la lumière, elle prit place sur le fauteuil et atterrit sur les genoux de Ryo. Elle s’écria faussement surprise en se levant pour allumer la lampe afin qu’il la voit dans son déshabillé.  

- Oh Ryo ! Tu es encore là ?! Que fais-tu dans le noir ?  

Ryo le regard écarquillé et braqué sur la divine silhouette de son ange quasi nue dans se bout de satin écarlate qui laissait entrevoir ses formes parfaites, bondit en contrattaquant.  

- Et toi… que… que fais-tu dans cette… cette tenue indécente !?  

- Ce déshabillé n’a rien d’indécent, c’est un cadeau d’Eriko et tu ne devrais pas être là.  

D’abord surpris par la réponse de sa partenaire qu’il ne pouvait s’empêcher de dévorer des yeux, il releva ceux-ci vers son visage en demanda d’un ton froid.  

- Tu… tu attendais… comptait recevoir quelqu’un ?  

- Quoi ? S’écria-t-elle plus surprise et blessée par ces paroles que furieuse, Kaori se reprit vite pour lui lancer.  

- Je ne suis pas aussi perverse que toi moi ! Je ne vois pas en quoi cette tenue est indécente et je ne vois pourquoi une femme ne pourrait pas porter ce genre de tenue simplement pour son plaisir à elle !  

Ryo baissa les yeux gêner de lui avoir lancé ça, il ne devrait pas critiquer son ange même si elle ne l’avait frappé depuis deux jours.  

Il avait peur qu’elle ne s’éloigne de lui. Il ne voulait pas la cataloguer, après tout elle avait le droit d'être une femme désirable.  

- Je… je suis désolé, mais que fais-tu dans cette tenue aussi !?  

- Qu’a-t-elle ma tenue ? Demanda encore Kaori d’un ton faussement innocent en lissant sa robe du plat de la main.  

Une main que Ryo suivit à la torture en se retenant de toutes ces forces. Sentant sa tension elle se rapprocha encore de lui avant de l’interpelé.  

- Ouou Ryo.  

- Tu me tortures.  

Lâcha-t-il le regard encore plus sombre la dévorant des yeux faisant battre le cœur de Kaori encore plus vite.  

Elle leva alors la main et malgré son mouvement de recul lui toucha le front puis la joue en murmurant.  

- Tu ne te sens pas bien. Tu es tout chaud.  

- C’est toi qui me brule sugar.  

Souffla-t-il malgré lui d’un ton rauque avant de lui prendre la main incapable de se retenir de la toucher. Une décharge électrique les traversa et se propagea dans leur deux corps si proches et encore séparés par un souffle. Tenant la main de son ange sur sa joue Ryo oublia tout.  

 

Il ne pouvait plus supporter d’être loin d’elle, il ne supportait pas de la voir s’éloigner ou de la perdre, elle était ce qui l’avait maintenu en vie et lui avait donné une vie.  

 

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de