Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prosa

 

Autore: makimura78

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 1 capitolo

Pubblicato: 13-11-13

Ultimo aggiornamento: 13-11-13

 

Commenti: 2 reviews

» Scrivere una review

 

RomanceGeneral

 

Riassunto: Pas de résumé....Juste une parenthèse.

 

Disclaimer: Les personnages de "C'est ainsi" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I correct a misplaced chapter?

 

It can happen that an author has several stories in process and that he adds a chapter of a story to another one. In this case, please don't add the chapter again and contact me (hojofancity@yahoo.fr) for modification. Indicate which chapter is misplaced and which is the correct story.

 

 

   Fanfiction :: C'est Ainsi!

 

Capitolo 1 :: C'est Ainsi!

Pubblicato: 13-11-13 - Ultimo aggiornamento: 13-11-13

Commenti: Hello ! je republie vite fait cet Os, car j’ai mis la « suite » dans la section d’Angel heart ! oui je me balade sur deux fandoms. ^^ Par contre j'ai du modifier le titre, car mon texte ne passait pas. Cma..? (yeux en étoiles, bouche en coeur) En le relisant, ca me démangeait de le retravailler mais pas le temps et pas envie de me laisser « encore quelque temps » . Ce n'était pas du tout prévu dans mon planning, cette publication (ou cette republication devrais je dire) Mais pour une question de cohérence avec la suite, je l’ai remis. Big Boussas

 


Capitolo: 1


 

Qu’il en soit ainsi !
 

Image hébergée par servimg.com
 

 

 

 

 

 

Plongé dans mes sombres pensées, je fus perturbé par ta discrète arrivée.  

 

Lorsque j’ai pris conscience que tu étais bel et bien là, je n’aurais pas pu dire quel était mon ressenti, tant j’en étais surpris et attendri  

Pourtant…Tu étais là devant moi ! Qui aurait pu le dire ?  

Sûrement pas lui !  

Mes yeux ne quittèrent pas les tiens pour être sûr et certain que tout ceci était bien réel et non un beau et merveilleux mirage en cette veille de Noël.  

En t’analysant avec amour et douceur, je remarquais avec émotion que tu t’étais faite belle en mon honneur  

Touché par ton geste, je ne pouvais que sourire devant la pureté de ton cœur  

La nuit s’était bien installée conférant une ambiance intime et feutrée à la pièce magnifiquement décorée.  

Tu étais si belle enveloppée dans ces délicates dentelles encadrant ta robe de soie rouge  

Doux soupçon de provocation à la saveur d’un fruit frais de saison  

Tout aurait pu être idyllique…Et pourtant…  

Malgré les décorations festives et chatoyantes, incitant à faire naître la joie à profusion, les apparences ne résistèrent pas à tes pesants silences qui en disaient long.  

 

Un regard trouble et fuyant de ta part et j’ai compris que tu ne serais jamais réellement à moi et présente en cette nuit de Noël.  

 

Peu importe, j’en avais accepté les faits.  

 

Je savourerai juste durant l’espace de quelques heures, la saveur de ton corps  

 

Je prendrai le temps nécessaire pour imprégner ma peau de la douceur de la tienne  

 

Je le ferai juste le temps d’une nuit festive et complice pour pouvoir accomplir ce que mon cœur m’interdisait de faire depuis des années par respect pour cet homme entêté.  

 

Peut être regretterai-je toute ma vie d’avoir osé ?…  

 

Mais ne valait-t-il pas mieux vivre avec des remords plutôt que des regrets ?  

 

Comment vivre toute une vie avec le doute immonde de s’être dit « non ».  

 

Qu’il en soit ainsi !  

 

Alors que j’allais m’avancer vers toi, je t’ai vu me devancer dans ma pensée  

 

Bon présage…  

 

Quand ta bouche s’est emparée doucement et gauchement de la mienne, j’ai cru mourir de plaisir de ce rapprochement bien sage.  

Alors que dire quand ta langue s’est appropriée la mienne ?  

 

Indescriptible tant cela était simple et chavirant en même temps !  

 

Malgré la froideur et la délicate couche de neige qui s’étaient installées sur Tokyo, je n’avais jamais autant eu chaud !  

 

La délicatesse et la douceur avec lesquelles tu t’en étais servie pour tendrement me réchauffer, je voulais bien en devenir damné !  

 

Peut-être le regretterai-je ? Et après ? Qu’a-t-il fait pour te combler ? Lui qui ne faisait que de te blesser ?  

 

Je t’ai vu sourire en voyant mon étonnement et mon questionnement face à ta surprenante détermination  

 

Loin d’imaginer qu’il s’agissait d’un aveu d’amour, mais d’un réel besoin de réconfort, je m’étais convaincu par tous les moyens que nous n’étions nullement en tort.  

 

A cet instant, je l’aurai tué… « Lui »… qui profitait à sa manière de cette nuit !  

 

S’il avait su !  

 

Comment pouvait-il la laisser dépérir alors qu’elle ne demandait qu’à vivre ?  

 

Elle était si belle et sucrée comme le miel  

 

Sa robe en soie rouge avait augmenté mon exaltation en laissant libres mes mains de glisser le long de son dos, touchant ainsi le tissu fluide et fleuri  

 

J’étais fin prêt à prendre ce présent venu du ciel, qui attendait un seul geste de l’homme tant souhaité, mais qui ne viendrait peut-être jamais.  

Avais-je le droit de prendre ce joli cadeau merveilleusement paré bien qu’il ne m’était pas destiné?  

 

Moi l’Ange meurtri et esseulé ?  

 

Qu’il en soit ainsi !  

 

Savourant chaque secret de ton corps, je m’étais permis de t’allonger pour mieux te consoler  

 

Tremblante et hésitante, je fus attendri de te voir si apeurée…  

Loin de ne pas savoir à quel crime nous allions nous adonner, j’ai simplement effacé ce tendre méfait le temps de cette nuit magique  

Comme un enfant fébrile à l’idée d’ouvrir son cadeau, cela était féérique !  

Mes mains toutes aussi tremblantes que les tiennes remontèrent le léger vêtement devenu subitement bien encombrant.  

 

Découvrant le somptueux présent, j’en avais frémis de plaisir tant cela était bouleversant.  

 

Le bruit de la soie était tellement particulier, que j’en resterai à tout jamais marqué  

 

Doux murmure discret et raffiné  

 

Qu’il en soit ainsi ! Juste pour cette Nuit  

 

 

Que dire… quand nos corps se sont mis à nu…  

 

Plus de faux semblant pour justifier notre critiquable conduite  

 

Plus de mot..  

 

Juste des gestes pour oublier ce présent devenu bien perturbant pour nos consciences.  

 

Peut-être le regretterai-je d’avoir été si faible ?  

 

Chacun de ses gestes délicats me procurait un avant goût de son paradis en cette sainte Nuit.  

 

Comme cela était déstabilisant d’être si proche l’un de l’autre tout étant distant.  

 

Savoir qu’en t’embrassant ce n’est pas à moi que tu penses  

Savoir qu’en te caressant, ce n’est pas pour moi que tu te cambres  

 

Comment ai je pu accepter cela ?  

 

Un doute avait pourtant effleuré ma raison brimée…Peut-être aurions nous dû nous arrêter ?  

 

Ce furent tes mains emprisonnant et caressant ma chevelure me donnèrent la réponse.  

 

Bien sur que j’étais conscient que tu les imaginais bruns et non blonds vénitien, mais ta détresse m’avait incité à reprendre mes baisers et mes caresses  

 

 

Qu’il en soit ainsi ! Juste pour cette nuit…  

 

Alors que mon âme se consumait de l’intérieur, en prenant possession de ton corps,jai pu te voir t’arquer et te laisser aller à ma première venue tant redoutée  

 

Chacun de tes souffles m’avaient gonflait d’orgueil d’avoir pu enfin te conquérir  

 

Capturant chacun de tes premiers cris afin de les conserver comme de somptueux souvenirs, je réitérais avec douceur mes gestes tendres de possession avec fierté  

 

Mes sens en étaient exaltés !  

 

Accrochés ensemble dans cette douce nuit complice  

 

Ce fut un moment de pur délice.  

 

Après la douceur, vint la ferveu  

r  

Pris dans un rythme effréné, je ne pouvais plus m’arrêter  

 

Plongeant en toi avec délectation et passion, j’avais perdu toute notion de raison  

 

Un ennemi aurait pu surgir sans que je puisse réagir, je savourais seulement chaque seconde durant lesquelles tu semblais m’appartenir.  

Quel bonheur de te voir vivre et vibrer entre mes mains  

 

Et pouvoir goûter à la douceur de tes seins !  

 

Qu’il en soit ainsi !  

 

A peine nos corps s’étaient ils détachés après cette étreinte enchanteresse que tu t’échappais déjà de cette chimère pourtant rempli de tendresse.  

 

Lovés l’un contre l’autre dans le silence de cette douce nuit  

 

L’illusion et la magie étaient parties… C’était fini.  

 

Que cela était étrange d’être aussi prêt et distant en étant devenus amants !  

 

Le silence en devenait gênant et pesant.  

 

Et pourtant…Je le savais et je l’avais accepté.  

 

M’accrochant malgré tout à ton corps pour apprécier le temps qui me restait, car je le savais qu’il était désormais compté  

 

Je fermais les yeux pour imprégner ma mémoire et mon corps de tes courbes, ainsi que de la douceur de tes cheveux imprégnés de ton parfum majestueux.  

 

 

 

Je me forcerai aujourd’hui de les conserver au fin fond de mon cœur pour en effacer la douleur  

 

Qu’il en soit ainsi !  

 

Aujourd’hui en ce 24 décembre, je suis là en cette nouvelle nuit, regardant par la fenêtre…  

 

Encore une fois…  

 

Je repense encore, à cette nuit appartenant au passé sans pour autant me lasser.  

 

Mais, en cette douce nuit, ce suave souvenir revêt aujourd’hui une sensation différente et particulière…  

 

Une douceur à l’image du manteau neigeux qui avait recouvert abondamment New York, enveloppe mon cœur d’une nouvelle chaleur et lui donne enfin une légèreté apaisant mon âme à tout jamais esseulée.  

 

Sans en comprendre la raison, je suis là…à sourire franchement en regardant avec émotion les merveilleuses décorations …  

 

Elle les aurait adoré toutes ces illuminations!  

 

Revêtus de mille et lumières aux couleurs scintillantes, les gratte-ciels new yorkais étaient tout aussi merveilleux que leurs chers confrères japonais.  

 

« Merry Christmas my little Angel »  

 

Murmurai-je en entamant un verre de saké en l’honneur de mon âme sœur que j’avais tant aimé.  

 

**********
 

 

Une suite  

 

http://hojofancity.free.fr/WorkDisplay.php?v=0&st=1&series=2&s=1145&updated=2013-11-13  

 


Capitolo: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de