Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prosa

 

Autore: grifter

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 1 capitolo

Pubblicato: 26-07-06

Ultimo aggiornamento: 26-07-06

 

Commenti: 27 reviews

» Scrivere una review

 

RomanceHumour

 

Riassunto: Juste un petit délire qui m'a pris, je vous préviens c'est court et l'histoire est complète:) Ryo et kaori disputente une partie de scrabble dont l'issue pourrait bien modifier le cours des choses.

 

Disclaimer: Les personnages de "Partie de scrabble " sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How many words are necessary in a chapter?

 

For normal fanfictions, the minimum is 600 words. For poetry, the minimum is 80 words and for song fics, the minimum is 200 words. These values can be change at any moment, if we think it's necessary. The average is 1500 words per chapter, so you can see tha ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Partie de scrabble

 

Capitolo 1 :: Et si on pimentait le jeu ?

Pubblicato: 26-07-06 - Ultimo aggiornamento: 31-12-09

Commenti: Je dédicace cette histoire à Miss chronos qui fête son anniversaire aujourd'hui. Have fun, make some noise and enjoy your day my dear!:) Gros bisous à toi. Bonne lecture:)

 


Capitolo: 1


 

Kaori piocha dans le paquet de chips au vinaigre posé à terre devant elle, tout en attendant que Ryo ne se décide enfin à jouer. Cette idée de partie de scrabble impromptue venait de lui, un moyen comme un autre de tuer le temps jusqu'au dîner par cette chaude journée de juillet.  

La chaleur extérieure était parvenue à s'infiltrer jusque dans le salon, ils s'étaient donc installés à même le sol pour trouver un semblant de fraîcheur.  

Cela faisait maintenant 3 bonnes minutes que Ryo triturait ses lettres dans tous les sens sans parvenir à un résultat qui le satisfasse. Ayant pitié de sa mine déconfite, Kaori décida d'intervenir.  

 

-"Alors Ryo ? Tu trouves quelque chose ?" Demanda t-elle en levant un instant les yeux de son jeu pour les poser sur le nettoyeur assis en tailleur face à elle.  

 

-"Euh….oui….une minute" Répondit-il sans quitter ses lettres des yeux. "J'ai encore un jeu merdique, je vais changer toutes mes lettres" Couina t-il écoeuré de son manque de chance depuis le début de la partie.  

 

-"Ok, à mon tour alors".  

 

-"Quoi ? Comment ça à ton tour ? Tu rigoles ma vieille! Ce n'est pas parce que je change mes lettres que ça te donne le droit de rejouer d'emblée. Où as-tu donc appris à jouer ?" S'offusqua Ryo.  

 

-"Dis donc mauvais joueur, je te signale que les règles sont inscrites au dos de la boite et puis qui tu traites de vieille d'abord ? Hein ?" S'indigna t-elle menaçante.  

 

-"Ha, ha je tentais juste de déstabiliser mon adversaire voyons"….Ricana t-il d'un air idiot.  

 

-"Mouais, tu dirais n'importe quoi pour échapper à ma massue….Bon allez admets le, tu es coincé et tu as besoin que je t'aide, pas la peine d'en faire tout un flan".  

 

-"Ok je l'admets, j'ai un jeu pourri et je n'arrive à rien, j'aurais effectivement besoin de tes lumières" Gémit Ryo avec un soupir à fendre l'âme.  

 

-"Bon, allez, montre moi ce que tu as pioché" Rétorqua la jeune femme apitoyée.  

 

Et elle se rapprocha à quatre pattes de son partenaire pour venir se positionner à quelques centimètres de lui.  

Trop occupée à essayer de l'aider et ainsi relancer la partie, Kaori ne se rendit pas compte du changement qui s'opéra chez le nettoyeur. Elle était bien trop près au goût de celui ci, il pouvait sentir les effluves de son parfum vanille venir lui chatouiller délicatement les narines. Elle venait de se pencher en avant et surplombait maintenant la grille du jeu, lui laissant le champ libre pour admirer son charmant postérieur moulé dans un jean trop court mais qui lui allait à merveille. D'un coup, les mains de Ryo devinrent moites, elles le démangeaient atrocement et il dut avaler sa salive pour tenter de se maîtriser sans réellement y parvenir. Elle était bien trop près pour son self control. Il n'avait qu'à tendre la main et il pouvait effleurer la peau laiteuse et oh combien tentatrice de sa nuque. Tout son être se tendit comme un arc sous son désir de la caresser, de poser ses lèvres sur son corps, d'en redessiner les courbes à la pointe de sa langue, d'assouvir enfin cette faim d'elle qu'il réprimait depuis si longtemps.  

Elle allait finir par le rendre dingue si elle persistait à se pencher ainsi!  

 

-"Mais si! Regarde…tu peux écrire plein de mots, par exemple celui-ci te rapporterait trente points si tu le plaçais à bon escient".  

 

-"Et pourquoi pas celui là ?" Proposa t-il à son tour en tenant de camoufler le son rauque de sa voix derrière un ricanement idiot tout en posant sur la grille sa trouvaille. Le mot n'avait pas été choisi au hasard, son inconscient trahissant son état physique et la torture qu'elle lui infligeait à son insu.  

 

En le voyant installer le mot, Kaori en tomba à la renverse. Une libellule passa derrière eux.  

 

- "Mokkori ? Tu te moques de moi, pas vrai ? Tu ne vas tout de même pas valider ça ?"  

 

-"Ben si….et puis là où je le place il va me faire gagner plein de points. On dirait que la chance vient de tourner en ma faveur finalement".  

 

-"Attends, la partie n'est pas finie" Rétorqua t-elle en reprenant sa position initiale face à lui.  

 

-"Ben quoi ? Pourquoi tu tires cette tête d'enterrement ? Tu es déçue parce que je vais te rattraper et remporter la manche c'est ça ?" Crâna t-il en lui tirant la langue.  

 

-"N'importe quoi. Tu as eu de la chance voilà tout. A mon tour de jouer".  

 

-"Bon, je vois bien que ma remontée spectaculaire te gène, alors je vais être bon prince. Si on pimentait un peu cette partie ?"  

 

-"Pimenter ?"  

 

-"Oui, par exemple, le perdant aura un gage et pas moyen de s'y soustraire, qu'en penses tu ?"  

 

-"Un gage ? Quel genre de gage ?" Demanda t-elle soudain peu confiante. La mine patibulaire que Ryo affichait à cet instant ne lui disait rien de bon. Que manigançait-il encore ?  

S'il s'agit d'un truc idiot, je te préviens…  

 

-"Non, non, on inscrit chacun le gage qu'on aimerait voir l'autre accomplir sur un petit bout de papier et voilà tout".  

 

-"Ca me va, mais pas question que le perdant se défile. La dernière fois qu'on a joué au monopoly, tu as fichu le camp quand j'avais le dos tourné et tu as échappé à la vaisselle alors…"  

 

-"Ou la perdante" Corrigea t-il l'air malicieux.  

 

-"Pff bon, c'est d'accord".  

 

Et ils se mirent tous deux à la tache, Ryo tentant bien que mal de voir par dessus la main de la jeune femme ce qu'elle lui réservait, mais cette dernière se sentant observée, cachait ce qu'elle écrivait.  

 

-"Eh! Pas de triche ! " Le réprimanda Kaori.  

 

-"Pff de tout manière je m'en fiche, je n'ai pas l'intention de perdre !"  

 

-"Crois moi mon cher, moi non plus !"  

 

La teinte pivoine qu'elle arbora à cet instant n'échappa pas à son partenaire qui se demanda bien à quelle sauce il allait être mangé.  

Kaori jubilait: Puisqu'il voulait jouer, autant donner corps au fantasme qui trottait dans l'esprit de la jeune femme. Dans l'enfer du jeu tous les coups sont permis!  

A son tour, Ryo se mit à griffonner à la hâte le gage qu'il avait en tête et qu'il comptait bien faire accomplir à Kaori.  

Et la partie reprit de plus belle, la chance semblant maintenant sourire à Ryo, il combla peu à peu son retard sur la jeune femme, et ce qui devait arriver, arriva : Ryo remporta la partie âprement disputée au grand désespoir de Kaori.  

Elle souffla de dépit mais bonne joueuse demanda à exécuter son gage à un Ryo qui sautillait littéralement sur place tellement il jubilait.  

 

-"Bon, donne moi mon gage qu'on en finisse gros malin. Alors, que m'as-tu réservé qui te mette de si bonne humeur ?"  

 

Ryo ne répondit pas mais le regard chaud et caressant qu'il lui adressa la mis mal à l'aise et c'est avec l'impression de partir à l'échafaud qu'elle prit le papier qu'il lui tendit.  

Elle le déplia lentement et le parcourut du regard.  

Déstabilisée de ce qu'elle lut, elle releva la tête et planta son regard dans celui de l'homme qui lui faisait face et prenait un malin plaisir à la voir dans cette situation embarrassante.  

 

-"Alors, tu comptes te dégonfler Kaori ? "  

 

-"Tu rigoles, avoue le ! Tu veux vraiment que je fasse ce que tu as inscrit là ?"  

 

-"Oui et je te signale que j'attends".  

 

Si elle le pouvait, elle l'aurait tué sur place pour oser jouer avec ses sentiments, mais elle se ressaisit abattant sa dernière carte.  

 

-"Mais Ryo, je te rappelle que je ne suis qu'un garçon manqué…"  

 

-"Bien essayé ma chère mais ça ne prend pas, tu vas devoir honorer ta parole".  

 

-"D'accord, d'accord, je vais le faire" Maugréa t-elle.  

 

Et très lentement elle se pencha en avant et combla la distance qui les séparait pour venir déposer un baiser sur les lèvres de son partenaire les yeux fermés avant de se retirer brusquement. Le contact entre eux n'avait duré que quelques secondes. Elle essayait de faire bonne figure mais ce chaste baiser l'avait perturbée au plus haut point. Ryo fut plus que frustré qu'elle n'approfondisse pas le baiser et décida de prendre les choses en mains.  

 

- "Kaori, pour moi, tu n'as pas respecté ta part du marché" Lâcha t-il.  

 

Son regard brûlant troubla Kaori et lui envoya une décharge électrique qui parcourut tout le corps de la jeune femme.  

 

Pourquoi me dévisage t-il ainsi ? Se demanda t-elle intérieurement. Jamais il ne m'a regardé de cette façon !  

 

-"Ryo, tu as écris " un baiser", je t'ai donné un baiser. J'ai respecté ma part du contrat".  

 

-"Tu peux faire beaucoup mieux, j'en suis persuadé" Ajouta le nettoyeur la dévorant du regard et en saisissant son poignet pour l'attirer irrésistiblement à lui.  

 

Kaori fut bien trop surprise de son geste pou lui résister. Elle se laissa attirer et sentant son souffle sur se lèvres, les ouvrit bien volontiers pour qu'il puisse passer le barrage de ses dents. Ce qu'il fit aussitôt, trop heureux qu'elle ne le repousse pas et ils échangèrent un baiser incendiaire qui laissa Kaori pantelante, le souffle coupé et Ryo dans un état second. C'était tellement divin, elle était faite pour lui et lui pour elle, ils en étaient dorénavant persuadés ! Plus question de reculer, il la voulait et elle était plus que consentante !  

Il reprit ses lèvres tandis qu'elle s'enhardissait et glissait ses mains sous son t shirt pour venir caresser ses pectoraux. Heureux de l'audace de sa partenaire, il l'incita à poursuivre en la plaquant contre lui et titillant le lobe de son oreille avant d'inonder son cou d'une nuée de baisers. Kaori répondit par un petit cri aigu signe qu'elle appréciait le traitement qu'il lui infligeait et se coula davantage contre lui, imbriquant son corps dans le sien. Ryo grogna à cette friction volontaire et souleva sa moitié pour l'emporter à l'étage tandis qu'elle nichait son visage dans son cou.  

 

Derrière eux sur la table basse, le papier de Kaori était resté intact. Si on le dépliait on pouvait y lire: "Un baiser".  

 

 

 


Capitolo: 1


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de