Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: Tenshi no kokoro

Status: En cours

Série: Angel Heart

 

Total: 11 chapitres

Publiée: 18-02-04

Mise à jour: 27-11-06

 

Commentaires: 22 reviews

» Ecrire une review

 

GeneralDrame

 

Résumé: Suite à un attentat à la bombe, Ryô se retrouve dans le coma. Dans son sommeil, il retrouve Kaori et continue la vie qu'il menait avant qu'elle ne disparaisse. La question est de déterminer si Ryô voudra se réveiller dans un monde sans Kaori ou s'il voudra rester dans son coma. Il prendra sa décision en toute connaissance de cause.

 

Disclaimer: Les personnages de "Juste une nuit de plus dans tes bras" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Je vais bientôt avoir 18 ans. Est-ce que je peux avoir accès à la section NC-17?

 

Non. C'est simple. D'un point de vue légal, vous n'êtes pas majeur tant que vous n'avez pas 18 ans. Ca m'est égal que ça soit dans u ...

Pour en lire plus ...

 

 

   Fanfiction :: Juste une nuit de plus dans tes bras

 

Chapitre 1 :: Coma

Publiée: 18-02-04 - Mise à jour: 06-01-09

Commentaires: Coucou tout le monde!! Ceci est ma première fanfic. Donnez-moi votre avis mais soyez indulgents SVP!! J'adore écrire mais ça fait longtemps que je ne m'y suis pas mise et mon problème, c'est que je ne suis jamais satisfaite et je n'arrête pas de tout modifier. J'aime beaucoup le thème de ce challenge parce qu'il va me permettre de développer la relation Ryô/Kaori telle qu'on la connaît dans Angel Heart. Voilà, j'espère que vous aimerez ce premier chapitre et qu'il vous donnera envie de lire la suite. Sinon, je tens à remercier tous les auteurs de fics, c'est un vrai régal de lire vos oeuvres...

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

_ Ryô papa !!!!  

Ryô eut à peine le temps d’entendre la voix de Shan In qu’une énorme déflagration retentit. Un bruit de tonnerre, le son des débris qui retombent, puis plus rien, le silence, un silence de mort, pesant et sinistre.  

Shan In attendit quelques secondes que la poussière se disperse puis ouvrit les yeux. Un spectacle de désolation s’offrit alors à elle. Elle balaya rapidement les lieux du regard et aperçut une forme humaine, étendue sous un tas de gravas. Elle se précipita vers elle. Le corps inerte de Ryô était presque entièrement recouvert et son visage baignait dans le sang. Elle tomba à genoux, sentant les larmes lui monter aux yeux. L’espace d’un moment, elle demeura immobile, incapable du moindre mouvement, comme si elle craignait qu’un simple geste ne déclenche une nouvelle explosion. Puis elle se ressaisit et posa un doigt sur le cou de Ryô.  

_ Un pouls !! Il est vivant !!  

Elle s’empara de son téléphone portable et composa le premier numéro qu’elle trouva.  

_ Saeko !! Vite c’est Ryô papa, il est blessé !!!  

_ Calme-toi. D'où appelles-tu ??  

_ De l’ancienne usine Mimura !! Je t’en prie Saeko, fais vite, ça a l’air grave !!!  

_ Très bien j’arrive tout de suite.  

Saeko raccrocha et se rua dehors. Elle monta dans sa voiture et démarra en trombe. Elle savait parfaitement où se situait cette usine. Depuis quelques temps, elle était devenue le lieu de prédilection pour les règlements de compte mafieux. Mais le problème, c’est qu’elle se situait légèrement à l’extérieur de la ville et qu’il fallait un certain temps pour s’y rendre. En réfléchissant à la meilleure route pour y aller, elle prit à nouveau son téléphone et appela le professeur.  

 

 

Shan In ne s’était jamais sentie aussi seule qu’à cet instant. Les yeux humides, elle entreprit d’essuyer le sang sur le visage de Ryô. La jeune fille craignait que chaque léger souffle qui s’échappait de la bouche de son père ne soit le dernier, que le fil qui le rattachait à la vie ne cède à tout moment. Les minutes s’égrainaient à la fois trop vite et trop lentement. Enfin un crissement de pneus se fit entendre à l’extérieur, suivi d’un claquement de portière. Shan In poussa un soupir de soulagement.  

_ Ashan !! Où es-tu ??  

Le jour déclinait et la faible lueur de la lampe torche que brandissait Saeko ne lui facilitait guère l’inspection de la salle.  

_ Par ici !!!, cria Shan In en levant un bras.  

Saeko s’approcha. Lorsqu’elle vit l’état de Ryô, elle faillit crier. C’était pire que ce qu’elle avait imaginée. Puis elle se rendit compte que Shan In pleurait.  

_ J’ai appelé le professeur. Il devrait arriver d’un moment à l’autre.  

Elle posa une main réconfortante sur l’épaule tremblante de la jeune fille.  

_ Ne t’inquiètes pas, je suis sûre que ça va aller.  

Elle mentait. Elle voulait s’en convaincre elle aussi mais elle sentait que Ryô était entre la vie et la mort. Enfin le professeur et Tomoko arrivèrent. Deux brancardiers leur emboîtaient le pas. Ils se frayèrent, non sans mal, un chemin jusqu’au blessé. Ils lui prodiguèrent quelques soins puis le transportèrent dans l’ambulance.  

_ Doucement, dit le professeur, il ne faut pas aggraver l’hémorragie.  

 

Pendant le trajet, Shan In ne lâcha pas une seconde la main de Ryô. Saeko les suivait, anxieuse. Par chance, les voitures semblaient avoir déserté les rues et ils mirent peu de temps à arriver à destination, même si cela sembla durer une éternité pour les deux femmes. Le professeur s’enferma tout de suite en salle d’opération pendant que Shan In et Saeko attendaient dans la pièce voisine. Le silence s’installa de nouveau, tout juste pouvait-on entendre le tic-tac monotone d’une horloge. Elles étaient assises côte à côte et baissaient la tête. Soudain une sonnerie de téléphone retentit. Shanin regarda son écran: c’était Shin Hon. On l’avait chargé de veiller sur la cliente et il venait sûrement aux nouvelles. Elle décrocha à contrecœur, elle n’avait envie de parler à personne mais elle ne pouvait pas laisser Shin Hon dans l’expectative.  

_ Oui.  

Le ton et la brièveté de la réponse firent tout de suite tilt dans la tête du jeune homme. La voix de Shan In tremblait. Quelque chose n’allait pas.  

_ Qu’est ce qui s’est passé ? Tu es blessée ?  

Ce fut la première chose qui lui effleura l’esprit. C’était ce qu’il redoutait le plus, SA Shan In était blessée. Cette simple pensée le glaça d’effroi. Personne ne devait toucher au moindre de ses cheveux.  

_ Ce n’est pas moi, c’est Ryô papa. Il y a eu une explosion. Nous sommes à la clinique.  

_ On arrive tout de suite !!  

_ Non, ce n’est…  

Elle n’eut pas le temps de finir. Il avait déjà raccroché, partagé entre le soulagement de savoir Shanin indemne et l’inquiétude pour Ryô. Il se tourna vers la jeune femme assise dans le canapé et lui dit :  

_ Venez, on va à la clinique.  

 

 

Ils arrivèrent peu de temps après, accompagnés de Falcon. Le professeur n’était toujours pas sorti de la salle d’opération. Shin Hon vint s’asseoir à côté de Shan In et Falcon s’adossa contre la porte. Ils voulaient savoir ce qui s’était réellement passé mais ils savaient également que le moment n’était pas opportun pour un interrogatoire. Une jeune femme entra alors à son tour. Elle était jolie, âgée d’environ 25 ans, brune aux cheveux mi-longs, elle portait une jupe beige qui lui arrivait à hauteur du genou, un chemisier d’un bleu très pâle et une veste assortie à sa jupe.  

_ Excusez-moi, il est arrivé quelque chose à monsieur Saeba par ma faute.  

La jeune femme semblait désolée mais personne ne répondit. Ils n’avaient pas le cœur à la rassurer. C’est à ce moment que le professeur sortit. Shan In, Saeko et Shin Hon se levèrent en même temps.  

_ Alors ? Comment va-t-il ?  

Le professeur fronçait les sourcils.  

_ J’ai fait tout ce que j’ai pu mais sa blessure à la tête est sérieuse et il a perdu beaucoup de sang. Je ne peux pas encore affirmer qu’il est hors de danger. Il est toujours inconscient et…  

Il fit une pause, sachant que ce qu’il s’apprêtait à dire était difficile à entendre.  

_ Je ne sais pas s’il se réveillera un jour…  

 

Personne ne répondit. Les mots ne venaient pas. C’était comme si on leur avait annoncé sa mort, peut-être même était-ce pire. Le doute est douloureux, parfois plus que la certitude.  

_ Mais vous n’en êtes pas certain. Il est toujours vivant, on ne sait pas ce qui peut arriver.  

C’était Shin Hon qui avait parlé. Pour lui, le doute était également porteur d’une lueur d’espoir. Et il ne voulait pas y renoncer, aussi infime soit-elle.  

_ Bien sûr, c’est encore possible. Tout dépend de lui et de sa volonté de revenir. Il va devoir se battre.  

_ On peut le voir ? demanda Saeko.  

Le professeur acquiesça.  

_ Ashan, tu devrais y aller.  

La jeune fille n’avait toujours pas ouvert la bouche depuis que le professeur était sorti. Elle se dirigea vers la salle d’opération. Shin Hon la suivit.  

_ Attends je viens avec t…  

Falcon arrêta le jeune homme et secoua la tête en signe de désapprobation.  

_ Laisse-là, je crois qu’elle préfère être seule.  

Shin Hon comprit, il se tourna vers Saeko comme s’il voulait un avis supplémentaire. Son regard lui disait la même chose que Falcon.  

 

 

La salle d’opération était plongée dans l’obscurité. On entendait seulement le bruit du respirateur artificiel. Shan In s’approcha du lit où était allongé Ryô. Son corps et son front étaient bandés et un masque cachait la moitié de son visage. Elle s’assit à côté de lui et lui prit la main. La jeune fille sentit alors rouler sur ses joues des larmes qui n’étaient pas les siennes. Elle lui caressa les cheveux et murmura :  

_Ryô…  

 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de