Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prosa

 

Autore: Flore

Beta-reader(s): Joyce

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 5 capitoli

Pubblicato: 19-03-05

Ultimo aggiornamento: 17-04-05

 

Commenti: 52 reviews

» Scrivere una review

 

RomanceHumour

 

Riassunto: Ceci est ma 1ere Histoire Courte, d'autres suivrons après. Enjoy!!

 

Disclaimer: Les personnages de "Une marque compromettante" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I correct a misplaced chapter?

 

It can happen that an author has several stories in process and that he adds a chapter of a story to another one. In this case, please don't add the chapter again and contact me (hojofancity@yahoo.fr) for modification. Indicate which chapter is misplaced and which is the correct story.

 

 

   Fanfiction :: Une marque compromettante

 

Capitolo 2 :: Douce nuit

Pubblicato: 24-03-05 - Ultimo aggiornamento: 24-03-05

Commenti: 24/03/05 : voilà la suite! ^^ en auteur indigne que je suis, j'ai même pas précisé que ma béta c'est Joyce, merci ma Joycy, t'es une super béta d'amour! Euh, vi j'ai bien joué les sadiques là, hi, hi, hi ^^ Mais comme la suite est déjà écrite vous n'aurez pas à attendre, donc je suis pas si sadique que ça finalement lol . Merci à toutes mes revieweuses, j'en ai jamais eu autant d'un coup!!! 12! wouahhh je suis émue ^^ Bonne lecture et Joyeuses Pâques!

 


Capitolo: 1 2 3 4 5


 

 

Flashback :  

 

Des rires accompagnèrent les deux personnes qui venaient de rentrer de façon un peu bruyante dans leur appartement (c'est pas grave, y a pas de voisins^^). Ils étaient d'humeur joviale suite à la quantité de vin qu'ils avaient bue avec les bons petits plats du restaurant thaïlandais où ils étaient allés.  

Kaori s'agrippa au bras de Ryô  

"Ah je crois que j'ai trop bu moi!! C'est de ta faute Ryô!" dit-elle en riant  

"Eh, mais c'est pas ma faute si tu sais pas te retenir!"  

"Bah pour une fois que tu m'invites, j'en profite tiens!!"  

"T'auras toujours un reproche à me faire toi!"  

"Ah ah, mais non partenaire, c'est gentil!"  

"Moqueuse va! Dis, arrête de t'accrocher à moi comme ça!"  

"Mais euh!!!!!! J'ai la tête qui tourne, c'est pas ma fauteeeeee!!"  

(NdA: admirez la richesse des dialogues, c'est beau un Ryô et une Kaori à moitié saoules ^^ )  

Ryô essaya de s'écarter mais, voyant Kaori tituber et manquer de tomber, il se ravisa.  

"Bon allez, tu vas arriver à aller jusqu'à ton lit, partenaire, ou faut que je te traîne?"  

"T'as raison, je tiens plus debout"  

"Non, c'est vrai?!" se moqua Ryô  

"Allez !! On y va!"  

"C'est parti!!" dit-il en la conduisant à travers l'appartement, la soutenant par la taille.  

Ils arrivèrent devant la chambre de Ryô.  

"Ryô!! C'est pas ma chambre, ça!"  

"Ah merde vi t'as raison!! Tant pis, je te laisse là! J'en peux plus non plus!"  

"Eh! Mais j'arriverai pas à descendre l'escalier sans me péter la gueule!! M'en fous, je prends ton lit, débrouille-toi!"  

"Quoi?! Nan mais t'es pas bien, c'est mon lit!!"  

Kaori le poussa à l'intérieur de la chambre ce qui faillit les faire tomber tous les deux.  

"KAORI!! " jura Ryô  

"Mmmh j'ai sommeil!" dit elle en s'accrochant de plus en plus à lui comme à une bouée de sauvetage pour ne pas s'écrouler.  

Ryô l'amena devant le lit où elle tomba comme une masse. Une libellule passa derrière lui……  

Kaori, ayant décidé de s'endormir ici, attrapa un oreiller et se cala dessus.  

"Quelle casse-pieds tu fais! Je te jure!!"  

"Arrête de ronchonner, je te laisse mon lit si tu veux!"  

"Nan je veux le mien!"  

"Ça va, j'prends pas tant de place que ça!! Viens à côté!"  

Ryô soupira "bon, j'ai pas le choix je crois, je récupèrerai pas mon lit ce soir, pff"  

Il retira sa veste et s'allongea à côté d'elle. Il bailla et voulut se caler confortablement mais Kaori lui avait piqué son oreiller.  

"Eh t'as même pris mon oreiller!! Voleuse!" ronchonna-t-il  

"Hein? Bah prends-en un autre! C'est pas grave!"  

"Mais j'en ai pas d'autre!! Rends-le moi! Allez!"  

"Nan!! Je dors!!"  

Ryô entreprit de récupérer son oreiller chéri. Il attrapa le coin de celui-ci et tira d'un coup sec, de sorte que Kaori se retrouva brusquement la tête contre le matelas.  

"RYÔ!!!!!!!!!! Rends-moi ça!!!!!!"  

"Nan!! C'est le mien d'abord!!! Débrouille-toi!!"  

(NdA: là encore je m'excuse pour l'extrême richesse des dialogues ^^ )  

Kaori voulut le reprendre mais Ryô l'en empêcha en maintenant l'oreiller hors de sa portée. Il riait à gorge déployée, il aimait la rendre folle de rage et là, c'était réussit!  

Elle s'approcha de lui en tentant d'attraper l'objet de leur querelle que Ryô tenait fermement. Elle se retrouva presque allongée sur lui en tendant son bras pour lui arracher l'oreiller de la main. Ryô continuait de ricaner et lorsqu'elle crut qu'elle le tenait, celui-ci la fit basculer et elle se retrouva complètement bloquée par un Ryô allongé sur elle de tout son poids.  

"Et bah alors, on est coincée?" lui demanda-t-il l'air victorieux  

"Toi…….." Kaori essaya de bouger mais se rendit vite compte que, là, il l'avait bien eue!  

"C'est pas drôle, Ryô!! Tu m'écrases là!!"  

Ryô s'appuya sur son coude pour diminuer la pression mais la garda à sa merci.  

"Nan vraiment? Mais c'est toi qui m'as cherché, partenaire. Et alors, tu fais quoi maintenant?"  

Kaori lui fit la moue : "Bon ça va, on partage l'oreiller alors"  

Ryô s'approcha encore plus d'elle et lui murmura à l'oreille "Nan, je partage rien avec toi, la bataille n'est pas finie"  

"Tu te fous de moi!! J'ai sommeil Ryô!!"  

"Ben si t'es si fatiguée, t'as pas besoin d'oreiller!"  

"Ryô……." gémit-elle en essayant encore de se dégager  

"Quoi? T'es pas bien comme ça?". Il avait déposé un baiser dans le cou de sa partenaire en disant cela.  

Elle dégagea ses bras et attrapa Ryô par la chemise "Tu vas me le payer!"  

"Essaye" dit-il en l'embrassant sur la joue, cette fois.  

Kaori le lâcha et lui fit des yeux de chien battu. "Pourquoi t'es pas gentil avec moi?"  

"Hein?! Mais je suis très gentil avec toi, là!! Tu trouves pas?" Il l'embrassa encore dans le cou, plusieurs fois de façon plus que sensuelle….  

Kaori en profita pour faire une nouvelle tentative de kidnapping d'oreiller. Elle tourna la tête et tendit son bras, mais s'arrêta lorsqu'elle sentit les baisers de Ryô sur son cou, qu'elle venait involontairement de lui offrir. "Ryô!! Ça chatouille!!!" Elle se mit à rire aux éclats. Ryô en fit de même en voyant sa réaction.  

Le fou rire passé, il roula sur le côté avec Kaori toujours dans ses bras.  

"Tu veux toujours l'oreiller?"  

"S'il te plait"  

"Tiens" Il le déposa sur le haut du lit, posa sa tête dessus et fit signe à Kaori d'en faire de même.  

"Je croyais que tu partagerais rien avec moi"  

"Sauf si tu es très gentille avec moi" dit-il en l'enlaçant doucement  

"Ah oui?……" fit-elle en se blottissant contre lui  

Elle lui déposa à son tour un baiser sur la joue. Ce fut de trop pour Ryô qui mourrait d'envie depuis tout à l'heure de l'embrasser encore et encore……. Ce qu'il fit.  

Il effleura de ses lèvres le cou de Kaori puis, peu à peu, transforma ses douces caresses en de vrais baisers passionnés. Kaori, qui avait littéralement l'impression d'être dans un rêve, se laissa aller aux douces sensations que lui procuraient cette étreinte. Elle les lui rendit à son tour avec encore plus de douceur, pour la plus grande joie de Ryô. Il sentait dans ceux-ci un savant mélange de timidité, d'amour, de sensualité et de tendresse. Kaori passa lentement ses mains sous la chemise de Ryô, remontant le long de son dos pour se serrer encore plus contre lui. Il lui répondit par d'autres baisers encore plus enflammés que les précédents. Jamais il ne s'était permis de telles démonstrations envers Kaori ; il était bien conscient qu'ils avaient bu tous les deux et que ça y était pour beaucoup mais il s'en fichait. Il aimait l'embrasser, l'enlacer ; c'était réciproque, et c'était la seule chose importante à ses yeux dans l'immédiat.  

Lui aussi laissa ses mains s'égarer sur le bas du dos de sa partenaire, puis, soulevant le fin chemisier, ses mains purent caresser cette peau si délicate. Il la pressait de plus en plus contre lui, ses lèvres ne pouvant plus quitter le cou de Kaori. Sa peau était si douce, il voulait la goûter encore et encore. Kaori avait, elle, complètement perdu la notion du temps et de l'espace, elle sentait une douce chaleur l'envelopper entièrement, les baisers de Ryô l'enivraient.  

Ryô arrêta durant quelques instants ses câlins pour la regarder, les yeux de la jeune femme brillaient et elle lui souriait. Un rêve, voilà ce que c'était…….un rêve. Il l'embrassa sur le front et resta enlacé avec sa partenaire jusqu'à ce que les effets de l'alcool eurent définitivement raison d'eux. Doucement il sombra dans les affres du sommeil tandis que Kaori lui déposait un dernier baiser langoureux dans le cou…………  

Fin du Flashback ^__^  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de