Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prosa

 

Autore: Flore

Beta-reader(s): Joyce

Status: Completa

Serie: City Hunter

 

Total: 5 capitoli

Pubblicato: 19-03-05

Ultimo aggiornamento: 17-04-05

 

Commenti: 52 reviews

» Scrivere una review

 

RomanceHumour

 

Riassunto: Ceci est ma 1ere Histoire Courte, d'autres suivrons après. Enjoy!!

 

Disclaimer: Les personnages de "Une marque compromettante" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

Why can't I read NC-17 fanfictions?

 

Fanfictions rated NC-17 contain adult content. So, to be authorized to read them, you have to certify that you are 18 years old or older.

 

 

   Fanfiction :: Une marque compromettante

 

Capitolo 5 :: Comment Ryô se rebelle contre l'auteur!!

Pubblicato: 17-04-05 - Ultimo aggiornamento: 17-04-05

Commenti: 17/04/05 : Ceci est le dernier chapitre, un peu court, certes^^. J'espère ne pas trop vous décevoir, comme je l'avais dit j'ai refait la fin plusieurs fois pour arriver…… à ça…….herm…….et comment dire, je suis peut-être un tout petit peu partie en vrille! o_O J'espère quand même que vous n'allez pas trop détester et me détester (et détester Ryô!) lol Enjoy! A bientôt pour de nouvelles histoires courtes! Enormes Kissous!!^^

 


Capitolo: 1 2 3 4 5


 

 

Ryô détestait voir sa belle douter de lui. Il ne voulait plus qu'il y ait des non-dit entre eux.  

"Tu te trompes, Kaori" Il l'embrassa sur le coin des lèvres presque timidement. Elle plongea ses yeux dans les siens et elle ne vit plus de tristesse mais de la douceur, de l'amour et c'était pour elle, seulement pour elle.  

"Ryô……."  

Elle l'enlaça et enfouit sa tête dans le cou de son partenaire, elle pleurait doucement de bonheur. Ryô la serra affectueusement pour la consoler.  

"Allez, ne pleure pas. Je ne recommencerais plus, promis"  

Kaori ne voulait plus se détacher de lui, elle agrippait le T-shirt de son partenaire comme pour être sur qu'il ne s'en irait pas.  

"Kaori, reste pas comme ça, viens par là" Ils s'assirent et Ryo lui tendit une boîte de mouchoirs.  

"Merci"  

Lorsque les larmes de sa partenaire cessèrent de couler, il reprit la parole :  

"Ecoute Kaori, je ne voulais pas te faire de la peine. Tu veux bien me pardonner?"  

"Oui, ça va, n'en parlons plus"  

Il passa son bras autour de sa taille : "Ça mérite bien un petit câlin, non?"  

"Et depuis quand tu veux que je te fasse des câlins?"  

"Depuis hier soir…….." Il l'embrassa sur la joue.  

Kaori se lova contre lui et lui murmura à l'oreille : "Alors moi aussi, je veux des câlins"  

Ryô la prit sur ses genoux, l'attira contre lui et la couvrit de baisers. Il s'arrêta et plongea ses yeux dans les siens. Sans rien dire, il approcha ses lèvres de celles de sa partenaire et lui déposa un tendre baiser, un vrai cette fois. (NdA: c'est pas trop tôt, me direz-vous! ^^ )  

Kaori sentit à nouveau les larmes lui monter aux yeux. Lorsque le baiser prit fin, Ryô la regardait toujours aussi intensément mais il fit la moue devant le visage inondé de larme de sa belle.  

"Ah non, Kaori, s'il te plait."  

Pour toute réponse elle se jeta dans ses bras.  

Ils restèrent enlacés longtemps. Ryô ne savait plus quoi faire pour que Kaori arrête de pleurer. A chaque fois qu'il l'embrassait ses larmes redoublaient! Il se contenta donc de la bercer dans ses bras jusqu'à ce qu'elle se calme.  

En effet, celle-ci ferma les yeux et se laissa aller doucement à cette sensation de chaleur et de bien être. Elle était enfin dans ses bras, plus rien ne comptait d'autre, la Terre pouvait s'arrêter de tourner, elle s'en fichait. Tout ce qui importait dorénavant était son bonheur……non…..leur bonheur à tout les deux.  

Finalement c'est Kaori qui décida de reprendre leur étreinte là où ils s'étaient arrêtés. Timidement elle l'embrassa à nouveau…….comme c'était bon. Jamais elle n'aurait cru qu'il pouvait avoir de si douces lèvres. Elle lui sourit d'un sourire franc qui resplendissait la joie de vivre. Lentement ils se retrouvèrent allongés sur le lit, partageant un moment qui serait gravé à jamais dans leur mémoire à l'un comme à l'autre.  

"Mmmmmmhhhhhhh…………Kaori……" Ryô devenait fou, il ne pouvait plus se détacher d'elle! Mais comment avait-il pu se retenir aussi longtemps?? Quel idiot il avait été!! (NdA : c'est bien de s'en rendre compte!)  

Il embrassait maintenant son cou pour remonter vers son oreille. Il lui murmura alors au creux de l'oreille : "Je t'adore, mon ange" Il reprit ses baisers de plus bel mais il sentit sa partenaire se raidir légèrement. Il s'arrêta (Nd Ryô : noooooonnnnnnn, je veux pas! méchante auteur, je veux continuer à embrasser ma Kaori! Laisse-nous! Y en a marre de ces fics où on est toujours dérangés!!! NdA : nan mais ho! pour qui tu te prends! tu es à ma merci! tiens un coup de massue te calmera! BOOMM nyarg, nyarg, nyarg ^^)  

"Qu'est-ce qu'il y a ?" Il la regardait avec des yeux ronds.  

Elle baissa la tête et lui dit : "C'est vrai, tu m'adores? Enfin je veux dire, tu m'aimes bien?"  

Il sourit doucement et la serra encore un peu plus contre lui.  

"Evidemment, ma belle, je t'adore…….." puis ils approcha ses lèvres de son oreille et dans un doux murmure lui avoua "Je t'aime……."  

Il reprit lentement ses baisers torrides. Kaori se contenta de lui répondre un rapide "Moi aussi" avant de laisser échapper un gémissement de contentement lorsqu'elle sentit les mains de son partenaire se glisser sous son chemisier et parcourir son dos avec une extrême douceur.  

Elle passa ses bras autour de son cou et s'abandonna complètement aux sensations qu'il lui faisait ressentir.  

De baisers en caresses, la température de la chambre monta dangereusement. Malgré que l'on était en plein milieu d'après midi, ils avaient envie l'un de l'autre, tout de suite, maintenant.  

Ryô commença à défaire délicatement un à un les boutons du chemisier de Kaori. Il laissa ses doigts s'égarer sur cette peau si suave. Il lui enleva doucement le fin tissu pour admirer ses formes.  

Ensuite, il ………………….Nd Ryô : ouais bon ça va là! bande de petites perverses!! c'est possible qu'on nous laisse seuls??!! NdA : euh…..ben quoi?? Nd Ryô : ba rien …. OUSTE, DU BALAI, DU VENT!!!!!!!! un peu d'intimité, bordel! Alors l'auteur, t'attends quoi pour la finir cette fic?? NdA : euh, ben, rien…….ok…….herm.... Nd Ryô : alors tu écris "The End" et tu dégages! compris?! NdA : mais c'est qu'il me ferait peur! Bon d'accord!  

 

NdA : Chers lecteurs, indépendamment de ma volonté, le héros principal de cette histoire se rebellant……..Nd Ryô : ABREGE!!! NdA : ouais, 2secs! Je disais donc que je suis contrainte et forcée de finir ma fic ici ^^ voilà c'est "The End" ^_^  

Content?  

Nd Ryô : ouaip! je retourne auprès de mon ange!  

NdA : (soupir) c'est beau l'amour.  

 

CLAC (bruit de la porte de la chambre de Ryô qui se ferme)  

 

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de