Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG - Prosa

 

Autore: Flore

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 11 capitoli

Pubblicato: 08-03-04

Ultimo aggiornamento: 27-07-07

 

Commenti: 41 reviews

» Scrivere una review

 

CrossoverAction

 

Riassunto: Lorsque le monde rationnel de City Hunter rencontre celui de la magie de Charmed, que se passe-t-il? (à part le fait que Ryo saute sur les 3 soeurs^^) Ceci est la réponse au défi de Kelly

 

Tricks & Tips

I would like to read the NC-17 fanfictions.

 

You have: - to sign in - to log in - to use the link put for this purpose and send me an email certifying you are 18 years old or older, that you have read and accepted the rules of the website. Don't forget to mention your pseudo. - to use the email address you gave ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Deux mondes différents

 

Capitolo 4 :: Laissons entrer le soleil

Pubblicato: 13-05-04 - Ultimo aggiornamento: 13-05-04

Commenti: 4e chap , ça avance. Laissons Entrer Le Soleil de La nouvelle star de l'année dernière^^ (pas de commentaires sur mes références musicales merci ^^ ) ce titre est valable pour les 4 premières lignes du chap, après cherchez pas le rapport avec la fic y en a pas!! Tous les personnages de cette fanfics appartiennent à Tsukasa Hojo et à tous les autres qui en possèdent les droits. Les personnages de Charmed appartiennent à Holly Marie Combs et Alyssa Milano je pense. Les autres sont à moi! N'oubliez pas les reviews (Kelly et Indya se relaient à tour de role ^^ , merci les filles! quoique, fic baclée, ba Indya qu'es tu m'fais? o_O vais pleurer moi…bouh…) Bonne lecture! au fait j'ai encore changé d'e-mail, c'est zubichan@club-internet.fr ^^

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

Le lendemain  

 

La sombre chambre commençait à se teinter de couleurs changeantes annonçant le timide levé du soleil. La demeure entière était encore plongée dans les affres du sommeil, tout était redevenu calme et rien ne restait de la tempête de cette nuit. Les occupants s'éveillaient lentement au contact de cette luminosité croissante.  

Ryo ouvrit un œil puis l'autre mais ne bougea pas car à son grand étonnement sa partenaire était toujours blotti contre lui. Et chose encore plus étrange elle n'était pas réveillée. Il réfléchit un moment à la situation et préféra attendre qu'elle se réveille ; de plus il n'entendait aucun bruit venant de l'extérieur ce qui laissait présager que personne n'était encore levé. Ses pensées se perdirent un instant puis revinrent à l'affaire qui l'attendait, Saeko, mais que lui avait-elle donc encore préparée? Il aurait aimé être chez lui avec Kaori se plaignant qu'ils n'avaient pas de boulot. Kaori….. elle était bizarre depuis hier, pour la première fois il sentait qu'elle avait peur, vraiment peur ; durant toutes ces années elle en avait pourtant vu de toutes les couleurs avec lui et faisait toujours preuve d'un grand courage pour affronter au mieux n'importe quelle situation. Pourtant là il était clair que sa partenaire se sentait fébrile, et elle n'avait même pas cherché à lui cacher. Il n'aimait pas ça. Sa rêverie fut justement interrompu pas l'objet de ses pensées.  

"Kaori…" lui murmura-t-il à l'oreille  

Celle-ci se retourna brusquement et comprit qu'elle se trouvait dans ses bras. Elle ne sut quoi dire et se sentit extrêmement gênée d'autant plus que c'était elle qui lui avait demandé de venir près de lui hier soir.  

Ryo en revanche n'avait pas l'air d'être gêné, après tout dormir avec une jolie femme dans les bras ne lui avait jamais déplu.  

"Kaori? ça va ?"  

"Oui…..euh…. excuse-moi je me suis endormit comme ça et…..euh……je……désolé" dit-elle en essayant de se dégager.  

A sa grande surprise Ryo se mit à rire "Ah, ah, ça va, c'est rien Kaori!" il la laissa se dégager, la voyant virer au rouge tomate.  

"T'as bien dormit au moins?"  

"Euh, oui…..et toi?"  

"Moui, même si j'ai eut l'impression d'avoir un petit chien apeuré qui se blottissait contre moi"  

"Mmh, je t'ai dit que j'étais désolé"  

"Mais c'était pas un reproche mais je ne t'ai encore jamais vu comme ça, qu'est-ce qui t'es arrivé Kaori?"  

"Rien je te l'ai dit je n'aime pas cet endroit"  

"Ah ça, ça fait cent fois que tu me le dis!" voyant que sa partenaire ne lui en dirait pas plus il n'insista pas.  

"Bon il faut qu'on parte bientôt, si on allait voir si les autres sont levés?"  

Elle lui sourit doucement "Bonne idée oui"  

 

 

Ils descendirent à la cuisine où Marie était en train de faire le petit déjeuner, l'odeur du café chaud redonna du baume au cœur à nos deux partenaires.  

"Bonjour, vous avez bien dormit?" leur demanda-t-elle un grand sourire au lèvres  

"Oui merci Madame" Ryo pouffa de rire tandis que Kaori répondait à Marie. Elle le fusilla du regard, elle ne pouvait quand même pas dire qu'elle trouvait cette maison moche, effrayante et que si elle n'avait pas dormit avec Ryo elle n'aurait certainement pas fermé un œil de toute la nuit!!!  

Marie servit Ryo et Kaori, qui commencèrent à boire leur café et à dévorer les brioches sans attendre Mick et Kazue.  

"Lowen n'est pas encore levée? J'aimerais la remercier de son hospitalité avant de partir" dit Ryo avec un air lubrique (vous avez tous devinés comment il veut la "remercier" …)  

"Oh si, elle est levée depuis bien longtemps, elle est au jardin à cette heure là"  

"Chouette j'irais lui faire un petit coucou dans le jardin" pensa Ryo  

Mick et Kazue ne tardèrent pas à rejoindre nos amis. Lowen arriva vingt minutes plus tard vêtue d'un vieux jeans, d'un pull rouge râpé et de bottes en caoutchouc (NdA: alors Ryo tu la trouve toujours sexy comme ça? ^^ ). Elle les salua et prit place autour de la table après s'être servit une tasse de café. Elle ressemblait à une fille de la campagne comme ça cependant elle avait un joli visage sur lequel se dessinait , intenses et captivants, deux yeux marrons légèrement en amande. Ryo et Mick ne s'y trompèrent pas et ce malgré son allure, ils la classèrent direct dans la catégorie "super canon" et…..NdA: Eh là! stop!!! non mais ça va pas vous deux, vous avez pas honte de classer les filles? pas de ça dans ma fic je vais me mettre tous les féministes à dos moi! rrhooo… je vous jure si je les surveille pas ces deux là….^^  

"Vous repartez ce matin ou cet après midi Monsieur Saeba?"  

"Ce matin à mon grand regret chère Lowen" et en lui prenant les mains "mais je n'oublierais pas une si charmante jeune femme, vous m'avez sauvé de la tempête hier, je ne vous remercierez jamais assez pour ça, si vous avez besoin de moi, surtout n'hésitez pas, ce sera un plaisir, je vous laisse mes coordonnées et mon numéro de portable, vous pouvez me joindre à n'importe quelle heure du jour et de la nuit!"  

"Mais quel baratineur celui là, il ne se rend même pas compte qu'il est lourd là!" pensa Kaori en soupirant.  

"Euh, je vous en prie ce n'est rien……" Lowen le trouvait de plus en plus bizarre et dégagea doucement ses mains.  

 

Un carillon retentit, quelqu'un avait sonné à la porte. Le son clair mais puissant fit sursauter tous le monde sauf Marie et Lowen qui étaient habituées.  

"Ah Marie où est Eliaz?"  

"Oh il est dans le grenier pour réparer les fuites du toit, je vais ouvrir"  

"Non laissez Marie, j'y vais" Lowen se leva et partit en direction du salon et traversa toute la maison pour aller ouvrir. Elle était presque arrivée quand le carillon retentit une seconde fois (NdA: pffiou, elle est grande la baraque^^)  

"Oui j'arrive!"  

Elle ouvrit la porte et fit face à une jeune femme portant des lunettes de soleil, qui était vêtue d'un tailleur ce qui lui donnait un air strict mais néanmoins sexy.  

"Bonjour Lowen comment vas-tu?" l'inconnue enleva ses lunettes de soleil et sourit amusée car visiblement son interlocutrice ne l'avait pas reconnue.  

"Ah…..Saeko!…..mais qu'est-ce que tu fais là? Entre, je t'en pris!"  

"Merci. J'ai préféré venir, j'étais inquiète. Je n'ai pas réussit à te joindre hier."  

"Ah, le courant était coupé et le téléphone ne marchait plus à cause de la tempête"  

"Ah, je vois. Tu n'as pas eut d'autre problèmes particuliers depuis la dernière fois que je t'ai eu au téléphone?"  

"Non, ça va pour l'instant et la personne dont tu m'avais parlé, elle n'est pas avec toi?"  

"Justement c'est aussi pour ça que je viens, je n'ai pas réussit à le joindre depuis deux jours, j'aurais du le retrouver hier à Okutama mais il n'était pas là. Je suis inquiète car ça ne lui ressemble pas du tout. J'ai appelé chez lui et sur son portable mais rien. En attendant je suis venue. Je suis désolée Lowen, je t'avais promit de t'envoyer quelqu'un de fiable mais puisqu'il n'est pas là, je t'aiderais moi-même"  

"Merci Saeko, j'espère que ton ami n'a pas été prit dans la tempête de cette nuit car il faisait pas bon traîner dehors, certaines routes étaient coupées, d'ailleurs j'ai hébergé quatre personnes cette nuit, elles ont été surprise par la tempête et leur voiture s'est retrouvée dans le fossé. Tiens il fallait que j'appelle un dépanneur au fait."  

"Oh vraiment? Ils n'étaient pas blessés? j'ai vu des arbres renversés sur le côté de la route en venant"  

"Non, non, il n'y avait rien de grave mais heureusement qu'ils ont réussit à venir jusqu'ici car sinon je ne sais pas ce qui aurait pu leur arrivé. Bon allez ne t'en fais pas pour ton ami. Je t'offre un petit déj si tu veux."  

"Merci, tu as raison, ça va me faire du bien"  

Lowen guida Saeko jusqu'à la cuisine.  

"Marie il te reste un peu de café et des brioches?"  

"Bien sur Mademoiselle"  

"Je te présente une amie à moi et je……." elle fut interrompu par un cri de Ryo lorsque celui-ci aperçu Saeko venant derrière Lowen.  

"SAEKO!!!!"  

Saeko resta un moment interdite, il y avait devant elle Mick, Kaori, Kazue et Ryo tranquillement en train de prendre le petit déjeuner autour d'une table.  

"Ryo!, ça alors! j'étais morte d'inquiétude!! mais pourquoi tu ne m'as pas dit que tu étais ici? J'ai essayé cent fois sur ton portable, qu'est-ce que tu fichais??!!"  

"HEIN!! ce que je fichais? je te ferais remarquer qu'on a traversé une tempête, qu'on a faillit avoir un accident et que pour finir mon portable ne marche pas ici!!!! J'oubliais, ma bagnole est restée sur la route!!"  

Lowen intervint ne comprenant plus ce qui se passait :  

"Attends un peu Saeko, la personne que tu m'as envoyé c'est Monsieur Saeba??!!!"  

"Oui Lowen c'est bien la personne dont je t'ai parlé. Ryo, écoute je suis désolée pour ta voiture, je payerais les réparations. Tous le monde va bien sinon?"  

"C'est trop gentil de t'inquiéter Saeko." cette fois c'était Kaori, qui avait l'air plus que furieuse.  

Saeko regarda cette dernière étonnée et en deux secondes comprit pourquoi elle faisait cette tête, elle avait une grosse éraflure sur le front.  

"Kaori, qu'est ce qui t'es arrivé?"  

"Ryo te l'a dit on a faillit avoir un accident mais à part ça tout va bien"  

Saeko s'assit à la table sentant que tout le monde lui en voulait et elle leur devait quelques excuses. "Ecoutez, je suis désolée, je ne pouvais pas prévoir qu'il y aurait une tempête et que vous seriez dessous. Désolé aussi de ne pas vous avoir donné directement l'adresse de cette maison, ça aurait été plus simple pour tout le monde."  

"Ah ça! on serait arrivé plus tôt et on aurait pas eu d'accident si on avait su que c'était ici!!" Ryo n'était vraiment pas content là, à cause d'elle sa Kaori s'était blessée à la tête et ça il ne lui pardonnait pas. Tous ces emmerdes c'était à cause d'elle, comme d'habitude.  

 

"Bon, calmez vous, tous le monde est là maintenant et tout le monde va bien, non, c'est l'essentiel" Lowen essayait d'apaiser la situation, elle sentait une telle tension entre Ryo, Saeko et Kaori.  

"Excusez nous Lowen, vous n'y êtes pour rien dans tout ça" Ryo n'avait pas envie de s'expliquer comme ça avec Saeko devant tout le monde.  

"Ryo, Kaori, si vous ne voulez pas de cette affaire, ce n'est pas grave je comprendrais. J'ai dit à Lowen que je l'aiderais de toute façon. Encore désolée pour tous le ennuis que j'ai pu vous causer"  

Ryo changea de ton car Lowen lui plaisait bien et que ce n'était pas dans sa nature de refuser son aide à une si charmante jeune femme. Si elle avait besoin d'aide il l'aiderait.  

"Lowen, ne vous inquiétez pas, si ma partenaire est d'accord j'accepte votre cas" il se tourna vers Kaori, attendant sa réponse.  

"Oui, bon ça va, j'accepte aussi" elle soupira, que pouvait-elle dire d'autre de toute façon? Ryo l'avait en quelque sorte mise au pied du mur, elle n'allait pas refuser comme ça devant Lowen, qui les avait accueillit si gentiment.  

"Merci c'est très aimable à vous" dit Lowen un peu gênée par cette situation de conflit.  

"Vous allez pouvoir tout me raconter maintenant, et je dis bien tout" Ryo regarda Lowen avec un air malicieux.  

 

Quelqu'un s'éclaircit la voix avant de parler : "Bien et je peux savoir ce que je viens faire ici moi" c'était Mick qui s'adressait à Saeko. Décidément elle avait des comptes à rendre à tout le monde ici.  

"Ah Mick, c'est gentil à toi d'être venu finalement. En fait comme tu es journaliste je pensais que tu pourrais peut-être faire un peu de pub dans ton journal pour le gîte de Lowen, où bien par exemple écrire un article sur les gîtes ruraux pour les vacances"  

"Ah, ah…..c'était juste pour ça……" oh, la jolie libellule qui passe…..  

"Oui, mais tu pourras aussi donner un coup de main à Ryo. Cette affaire sera peut-être un peu délicate alors vous ne serez pas trop de deux. Mais je laisse Lowen vous expliquer"  

En même temps plusieurs voix s'élevèrent :  

"Pas question! tu as changé de métier Mick maintenant" c'était Kazue qui ne voulait pas que Mick replonge dans le milieu  

"Et moi je compte pour du beurre?" là c'était Kaori qui n'appréciait pas le "pas trop de deux", elle aurait du dire "trop de trois" si elle l'avait compté  

Enfin il y eut un "J'ai pas besoin d'aide" venant de Ryo.  

(NdA: dsl si Saeko s'en prend plein la tête, pour une fois c'est bien fait! quelle sadique je fais)  

"Bon mais je veux pas être méchant mais cette maison est loin d'être un gîte convenable" dit Mick  

"Oh, je sais, mais je n'ai pas finit tous les travaux vous savez. Quand ce sera finit ce sera bien vous verrez!" lui répondit Lowen  

"Ah…, donc je repose la question : mais qu'est-ce que je fais là??"  

"Ah mais tu verras ça avec Lowen, Mick." s'adressant à Mick et Kazue : "Vous non plus vous n'êtes pas obligés de rester. Faites comme vous voulez" Saeko rendait les armes, elle en avait marre et préférait les laisser faire à leur guise.  

"Bien, on discutera de mon affaire tout à l'heure. Dans l'immédiat, j'appelle un dépanneur pour votre voiture Monsieur Saeba, ensuite Saeko je t'installe, tu restes quelques jours n'est-ce pas?"  

"Oui merci Lowen" répondit Saeko en buvant son café pour se remonter le morale.  

Lowen joignit le geste à la parole et alla dans le salon appeler un dépanneur.  

"Au fait Saeko, si tu viens d'Okutama, t'as du la voir sur la route ma bagnole, elle était dans quelle état?" s'enquit Ryo  

"Euh, eh bien je ne me souviens pas d'avoir vu une Austin rouge sur le côté de la route"  

"Pardon!! t'es sur?"  

"Bé oui, on le reconnaît entre mille ton vieux tacot"  

"Saeko!!!! je te promets que si je retrouve pas ma bagnole, je rajoute vingt coups à ta dette et te les fais payer dans les 24 heures!! (NdA: comment il y va fort le Ryo^^) et en plus tu devras me repayer une voiture!!!" en se rapprochant d'elle l'air encore plus menaçant : "est-ce bien clair?"  

"Ryo, calme toi, les engins de travaux publics ont du déblayer les routes tôt ce matin et si il y avait une voiture sur la route ils ont du l'emmener dans un garage, ne t'inquiète pas" Saeko regrettait un tout petit peu d'être venu, elle avait l'impression qu'ils étaient tous en rogne contre elle, surtout Ryo.  

Ils finirent leur petit déjeuner sans plus échanger aucun mot. Chacun se demandant comment allait se dérouler cette affaire.  

 

Lowen revint quelques minutes plus tard et ressentit à nouveau cette atmosphère oppressante qui régnait ici. Elle se demandait bien quel lien unissait Saeko à Ryo, Ryo et Mick, Kaori et Saeko. Ils avaient tous l'air de très bien se connaître mais là il y avait une telle pression entre eux tous, c'était étrange, et elle se sentait mal à l'aise.  

"Monsieur Saeba! j'ai une bonne nouvelle pour vous, votre voiture est chez Mr Takami, c'est un garagiste à Okutama, je le connais bien et il a dit qu'il s'occupait de la remettre en état, vous pourrez la récupérer demain"  

Ryo lui fit son plus beau sourire : "Ah Lowen, vous êtes un ange, heureusement que vous êtes là!" il s'apprêtait à la prendre dans ses bras mais Saeko l'arrêta : "si tu la touches je ne te paie pas" Il se calma tout net.  

 

Lowen était de plus en plus décontenancée par le comportement de ses hôtes, pouvait-elle leur faire confiance? elle ne savait pas trop, entre Ryo qui la draguait, Kaori qui avait l'air énervée en permanence, Mick et Kazue qui se demandaient visiblement ce qu'ils faisaient ici et enfin Saeko, sur laquelle ils s'acharnaient à tour de rôle.  

Elle installa Saeko dans une chambre au premier étage (comme Mick, Kazue, Kaori et Ryo) au bout du couloir de droite en haut de l'escalier principal du salon. L'escalier qui montait au second étage était à côté de sa porte.  

Elle fit ensuite visiter les lieux à tout ce petit monde. La bâtisse était en effet immense et ressemblait à un manoir plus qu'à une maison. Il y avait deux espèce de tours à chaque bout, c'était au pied de l'une d'entre elle que se trouvait la porte d'entrée en chêne. Il y avaient pleins de couloirs tortueux qui donnaient sur des pièces vides ou ne contenant que quelques vieux meubles bien abîmés par l'humidité et l'usure du temps. Au rez de chaussée seul l'immense salon et la cuisine étaient habitable, le reste était entièrement à refaire. La plupart des chambres du premier étage était en cours de rénovations, celles où se trouvaient les hôtes n'étaient pas encore refaites mais étaient vivables et entretenues malgré leurs aspects vieillot. Le second étages (colombages à l'extérieur et plancher en bois à l'intérieur) contenait lui aussi des chambres, en meilleur état et Lowen pensait ne pas les rénover car elle voulait garder cet aspect chaleureux et ancien que donnait le bois vieillit. Seule la déco était à améliorer pour satisfaire les touristes qui voulaient retrouver ici les valeurs et le goût de la campagne. Il y avait ensuite les combles qui étaient en très mauvais état suite aux assauts répétés du vent et de la pluie.  

Lowen finit la visite en leur montrant le potager et le jardin dont elle s'occupait elle-même.  

 

Ryo prit Lowen à part et lui demanda de leur expliquer toute l'affaire. Celle-ci invita Ryo, Kaori, Mick, Kazue et Saeko au salon et commença son récit.  

"Voilà, comme je vous l'ai déjà dit je souhaite faire de cet endroit un gîte et j'ai pas mal de travaux à faire. Le problème c'est qu'à chaque fois ça se passe mal."  

"Comment ça?"  

"Et bien il y a des accidents à répétition. J'ai commencer par engager un couvreur pour réparer la toiture, au bout de deux jours l'un des gas qui y travaillait a fait une chute car plusieurs barreaux de son échelle se sont cassés, après toute les ardoises du côté ouest de la toiture ont dégringolées comme par enchantement, là encore c'était pendant qu'un ouvrier y travaillait. Les deux sont à l'hôpital avec une jambe cassée pour l'un et un bras cassé pour l'autre."  

"Les accidents de chantiers ça arrive plus souvent qu'on ne le pense vous savez" dit Ryo d'un air dubitatif.  

"Ah, mais ce n'est pas tout. Il y a la fois où un peintre est venu pour réhabiliter les pièces près de l'entrée. Pendant la pause de midi où il était retourné à Okutama pour manger, il y a eut un départ d'incendie, les pompiers ont dit que le feu avait prit au niveau des pots de peintures laissés dans la pièce mais qu'ils ne savaient pas comment. Heureusement on est arrivé à temps et il n'y a pas eut de victimes mais ça aurait pu être bien pire. Le peintre en question a eut peur et a refusé de continuer les travaux. Et puis la fois où le menuisier qui venait réparer mes vieux meubles s'est retrouvé enfermé, je ne sais comment dans la pièce où il travaillait, on s'en est rendu compte que le soir venu quand on a vu sa camionnette qui était toujours là. Quand on l'a retrouvé il était tout tremblant et disait que cette maison était maudite, il est partit en criant et on ne l'a plus jamais revu."  

"Eh bien, vous n'avez pas de chance vous" Ryo ne savait pas trop quoi dire vu qu'il ne croyait pas trop aux causes surnaturelles.  

"J'en ai tout une liste comme ça si vous voulez. La dernière en date c'est une bouteille de gaz qui a faillit exploser, heureusement qu'Eliaz s'est rendu compte à temps que la pression de la bouteille était bien trop élevée et la ouverte sinon elle aurait explosée dans la cuisine (la cuisinière marche au gaz)"  

"Même si la liste est longue comme vous dites, expliquez moi tout, on a le temps, on n'est pas pressés"  

"Bon. Alors, il y a aussi la fois où on a faillit finir asphyxié car la trappe de la cheminée s'est refermée d'un seul coup alors que celle-ci fonctionnait. On a éteint le feu aussitôt mais il y avait tellement de fumée dans le salon qu'on ne se voyaient plus Eliaz, Marie et moi. On a du laisser les fenêtres ouvertes toute une nuit pour arriver à dissiper toute cette fumée." Lowen soupira aux souvenirs de toutes ces mésaventures.  

"Il y a aussi le lustre du salon, tout en verre, qui s'est écrasé au milieu de celui-ci. Heureusement personne n'était dans la pièce car des morceaux de verres ont été pulvérisés partout. L'électricien qui est venu après m'a dit qu'il ne comprenait pas comment ça avait fait pour se décrocher. Et puis il y a la fois où ….."  

 

"Ouais, bon, ça va. On va s'arrêter là. Mais vous n'avez pas fait appelle à la police et il n'y a pas eut d'enquête?"  

"Eh bien non"  

"Je peux savoir pourquoi parce que si quelqu'un a saboté vos travaux ou essayé de mettre le feu chez vous, c'est du ressort de la police, elle est tenu d'ouvrir une enquête"  

"C'est qu'au début je pensais que ce n'était que des coïncidences, mais après quand j'ai vu que ça continuait j'ai préféré ne pas appeler la police, car si le bruit court dans la région qu'il y a de nombreux accidents ici personne ne viendra y séjourner. Vous comprenez?"  

"Pas très bien non. Si quelqu'un cherche à vous nuire il faut le trouver, vous ne pouvez pas rester comme ça"  

"Je ne vois pas qui pourrait m'en vouloir. J'ai perdu mes parents, j'ai hériter de cette maison et voilà"  

"Il ne vous reste personne de votre famille?"  

"Non. Eh puis c'est aussi parce que….." elle semblait hésiter  

"Oui ?" l'invita à continuer Ryo  

"Cette maison n'a pas très bonne réputation dans la région ; si vous allez en ville vous entendrez des histoires comme quoi elle est hantée ou maudite. Les gens n'aiment pas venir ici, surtout depuis tous ces accidents"  

"Mouais, enfin vu l'aspect qu'elle a votre maison c'est pas étonnant, c'est la première chose qu'a pensé Kaori en arrivant, que ça ressemblait à une maison hantée" Ryo n'était pas vraiment convaincue par l'histoire de sa cliente. Enfin, maintenant qu'il avait accepté il n'avait pas le choix et ferait sa petite enquête sur le sujet.  

Kaori ne réagit même pas à la remarque de Ryo, elle se faisait toute petite dans son fauteuil, car après tout ce qu'elle venait d'entendre, elle se demandait si la cause de ces accidents pouvait être d'ordre surnaturel, elle en avait la chaire de poule. Mick lui se demandait plutôt si cette fille n'était pas une sorte de miss catastrophe, après tout il y a des gens comme ça qui attire les problèmes on ne sait comment.  

 

Le reste de la matinée se passa tranquillement, chacun se promenant aux alentours pour mieux faire connaissances avec les lieux.  

Lowen était soucieuse, c'était la première fois qu'elle parlait de ses ennuis à des professionnels et elle craignait qu'ils ne la prenne pour une folle avec ses histoires de maison hantée. Elle ne leur avait pas clairement dit qu'elle croyait plus en cette hypothèse qu'en un sabotage mais elle sentait qu'ils avaient devinés. Ryo et Mick semblaient très clairevoyant et semblaient résonner d'une façon très cartésienne, très professionnelle. Elle ne savait pas si ils allaient découvrir quelque chose mais elle était de plus en plus convaincue qu'il n'y avait rien à découvrir, et si cette maison était en effet maudite? qu'allait-il se passer? Elle ne savait plus trop où elle en était. Tout ce qu'elle espérait c'est que les autres personnes qu'elle avait engagé ne tardent pas trop à arriver. Elles, au moins, seraient peut-être plus à même de faire face à la situation….  

 

 

Le souhait de Lowen fut rapidement exaucé, dans l'après midi une Ford gris foncé se gara dans la cours. Trois jeunes femmes charmantes en sortirent, l'une était brune au cheveux long, la seconde brune plus foncé au cheveux mi-long et la troisième avait les cheveux teints en roux et la peau très blanche. Lowen les accueillit à bras ouvert et les conduisit au salon.  

"Pff, j'ai cru qu'on n'allait jamais arriver. J'avais bien dit que ce serait long en prenant l'avion puis la voiture. Alors qu'on aurait pu s'éclip….."  

"Chhhhuuut! Paige!"  

"Quoi! en plus les amortisseurs de cette bagnole sont nuls, si on avait su que c'était au fond de nul part, on aurait loué un 4 ´ 4. (soupir) mais pourquoi personne m'écoute jamais?!"  

"Arrête de te plaindre, moi aussi j'aurais préféré l'autre moyen de transport"  

"Vous avez fini toutes les deux!"  

Lowen n'entendit pas ce qu'elles marmonnaient.  

"Vous m'avez l'air exténuées toutes les trois, je vais vous chercher des rafraîchissements, asseyez-vous, je reviens!"  

"Oui, merci"  

C'est ce moment là que choisirent Ryo et Mick pour rentrer de leur promenades. Et là ils tombèrent nez à nez avec 3 splendides jeunes femmes.  

Ryo réagit aussitôt et s'envola littéralement en direction de ses proies tout en criant "EH SEXY GIRL!!! MOKKORIIIIIIII !!!!!!!!!"  

Et là à sa grande surprise l'une des 3 filles lui fit une prise digne d'un samouraï tout droit sortit de Tigre & Dragon et se retrouva la tête contre le plancher, les bras solidement maintenu par la dite jeune femme à califourchon sur lui.  

"C'est qui ce type??!! et l'autre le laissez pas filler!"  

Les deux autres filles s'approchaient déjà de Mick  

"Attendez mesdemoiselles, il y a erreur je crois" Mick resta éberlué devant le spectacle de Ryo plaqué au sol en un rien de temps par cette fille qui semblait presque voler dans les airs au moment où elle fit sa prise.  

Lowen alertée par ce boucan réapparut très vite (NdA: eh oui un Ryo qui se retrouve fracassé au sol ça fait du bruit!).  

"Mais qu'est-ce que…… Ohhh! Monsieur Saeba!! Phoebe!!!!, mais lâche le, voyons!!"  

La jeune femme (Phoebe donc) se tourna vers Lowen étonnée :  

"Hein?! mais tu le connais ce type?? Il s'est rué sur moi!"  

Lowen avait un mal de crâne subit, elle avait commencé à entrevoir les défauts de Ryo et devinait que ça n'allait pas super bien se passer avec les 3 sœurs, qui n'étaient pas du genre à se laisser faire.  

"Oui! bon tout le monde se calme, je vais vous présenter!"  

Phoebe lâcha Ryo de son emprise tout en se demandant qui était ce taré. Ryo se releva un peu hébété de ce coup inattendu.  

"Bon, Monsieur Saeba, Monsieur Angel, je vous présente 3 amies à moi, elles sont sœurs, voici Piper, Paige et Phoebe Halliwell." puis se tournant vers les filles "Voici Ryo Saeba et Mick Angel, ce sont des détectives privés"  

 

Tous les protagonistes se dévisagèrent devant une Lowen qui se disait que finalement c'était peut-être une très mauvaise idée de les avoir fait venir ici en même temps. Mais maintenant c'était trop tard pour se poser la question.  

 

 

 

 

PS de l'auteur : pour ceux/celles qui ne connaissent pas Charmed, je fais un petit résumé dans le prochain chapitre. Donc même si vous connaissez pas, ne partez pas ^^ et pi c'est tt les jours à 18h sur m6 (ai-je le droit de faire ce genre de pub? je crois pas, pardon ^^ )  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de