Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG - Prosa

 

Autore: Flore

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 11 capitoli

Pubblicato: 08-03-04

Ultimo aggiornamento: 27-07-07

 

Commenti: 41 reviews

» Scrivere una review

 

CrossoverAction

 

Riassunto: Lorsque le monde rationnel de City Hunter rencontre celui de la magie de Charmed, que se passe-t-il? (à part le fait que Ryo saute sur les 3 soeurs^^) Ceci est la réponse au défi de Kelly

 

Tricks & Tips

How to make an interactive story?

 

Here's a helpful link. Tutorial

 

 

   Fanfiction :: Deux mondes différents

 

Capitolo 10 :: Ryô passe à l'action!

Pubblicato: 10-07-05 - Ultimo aggiornamento: 10-07-05

Commenti: 10/07/2005 Salut chers lecteurs et lectrices! Dans ce chap nous allons faire la connaissance d'un nouveau personnage …..euh, qui a dit "encore!" ? ^_^' de plus ce chap est centré surtout sur Ryô, et oui je lui redonne la place de "héro" de l'histoire lol Merci de me suivre encore et toujours ^^ spécial dédicace à Tiffany, ravie de t'avoir fait découvrir Charmed et merci pour le message du tag pour mon anniv ^^ Merci pour toutes vos reviews, ça fait super plaisir! Trèves de bavardages, zzoouuu c'est parti ! ^^ Tous les personnages de cette fanfics appartiennent à Tsukasa Hojo et à tous les autres qui en possèdent les droits. Les personnages de Charmed appartiennent à Holly Marie Combs et Alyssa Milano je pense. Les autres sont à moi!

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

Ryô se gara devant la petite boutique, il n'y avait absolument personne dans les rues de la ville à cette heure matinale. Il ouvrit la porte après avoir remonté le rideau de fer. La clochette tinta joyeusement lorsqu'il entra à l'intérieur. Il observa plus attentivement l'aspect du lieu : on aurait plutôt dit une boutique d'antiquaire qu'une armurerie!  

L'endroit était vieux ce qui lui donnait un aspect rustique. Il y avait un comptoir en bois qui allait quasiment d'un bout à l'autre de la pièce. Accrochés au mur ou dans des vitrines trônaient des armes en tout genre : vieux fusils et revolvers, des poignards et même des épées! Ryô se dit en lui-même "Ben c'est pas ici que je vais trouver une arme ressemblant à un 357 magnum! Tous ce bazar date de la Seconde Guerre Mondiale ma parole!……….et encore, peut-être même la Première!"  

Malgré ces quelques réflexions il se sentit tout de suite bien dans cet endroit. Il ne put cependant pas se retenir de pousser un énorme soupir en marmonnant un "mais qu'est-ce que je vais faire durant toute la journée moi ? Je m'ennuie déjà, pff" (NdA: déjà?! pire qu'un gosse lol) C'est avec une tête d'enfant qu'on a puni qu'il fit son travail, à savoir mettre l'athamé bien en évidence dans la vitrine. (NdA: ba ça va, c'est pas trop dur! Nd Ryô: eh oh, ça va, hein!)  

Il décida de regarder de plus près tout ce qui se trouvait ici, après tout il n'avait rien à faire alors autant s'occuper! A son grand étonnement il trouva quelques models de revolvers extrêmement rares, qui d'ailleurs tenaient plus de pièces de collection que de models à usage courant.  

Ryô passa ainsi sa journée à s'émerveiller de la richesse et de la diversité des armes que contenait cette petite armurerie. Il ferma la boutique durant l'heure du déjeuner et alla manger un bol de ramen chez un marchant ambulant. L'après midi il profita d'avoir tous les produits nécessaires sous la main pour faire l'entretien de son arme.  

Dehors les habitants d'Okutama vaquaient à leurs occupations habituelles. Personne ne s'était arrêté devant la petite boutique, pas un seul client de toute la journée.  

Ryô soupira : "Falcon va être content de savoir qu'il existe des commerces qui ont encore moins de succès que son café! Ah, c'est épuisant de n'avoir rien à faire. Encore une heure et je ferme!"  

Et l'inattendu et l'improbable se produisirent alors. Un jeune homme venait d'entrer faisant tinter la clochette que Ryô n'espérait plus entendre! Celui-ci parut étonné de trouver Ryô derrière le comptoir et eut un imperceptible mouvement de recul….mais qui n'échappa pas à notre nettoyeur.  

"Bienvenue! Puis-je vous renseigner cher Monsieur" fit Ryô dans un grand sourire  

"Bonjour, Mr Yamato n'est pas là?"  

"Non, il n'est pas là, je le remplace!"  

"C'est étrange je ne vous ai jamais vu par ici"  

"Je suis un neveu éloigné de Mr Yamato" Mais qu'est-ce que je raconte moi? se demanda Ryô  

"Ah…….." son interlocuteur n'avait visiblement pas l'air convaincu!  

"Je suis tout aussi compétent que mon…euh….grand oncle. Vous désirez?"  

"Le poignard dans la vitrine, c'est nouveau. D'où vient-il? Il est magnifique"  

Ryô le regarda un instant avec des yeux ronds.  

"C'est pas possible, le poisson mort déjà à l'hameçon! Ce pourrait-il que je tienne déjà mon coupable? ……c'est peut-être un piège" pensa Ryô. (NdA : nan Ryô, c'est seulement moi qui fais avancer rapidement l'intrigue!! ^_^ )  

Ryô se reprit tant bien que mal et dit du ton le plus professionnel qui soit :  

"Oui en effet c'est la dernière acquisition de Mr Yamato. Désirez-vous le voir de plus près?"  

"Avec plaisir!" fit l'autre tout sourire.  

Ryô ne quitta pas des yeux son client et le détailla de la tête aux pieds. Celui-ci était vêtu d'un pantalon noir, d'un T-shirt noir et d'un sweat-shirt rouge sans manche avec une capuche. Le look d'un adolescent classique en fait. Car Ryô n'avait pas remarqué aussitôt mais ce jeune homme était vraiment très jeune à y regarder de plus près, une vingtaine d'années, pas plus. Il avait les cheveux courts, foncés et quelques mèches rebelles devant les yeux.  

Ryô sortit l'athamé de la vitrine tout en surveillant du coin de l'œil son client.  

"Vraiment il ressemble trop à un ado et pas à un saboteur" se dit Ryô dont le cerveau essayait de cogiter le plus vite possible. C'était simple : soit ce gamin était le coupable et il l'assommait direct pour le ramener chez Lowen et le faire parler ou bien ce n'était pas lui et il ferait une bourde en l'assommant, devrait se justifier auprès de la police et au final cela rameuterait tout le village!  

 

Ryô posa l'objet avec soin sur le comptoir sur un tissu noir.  

"Vous vous intéressez à ce genre d'arme?" demanda Ryô innocemment  

"Oh oui! Je fais collection de ce genre de poignard! En fait son nom exact est un athamé car on l'utilise en sorcellerie plutôt"  

"Et vous faites vous même de la sorcellerie?"  

"Non, non, mais je suis fasciné par tout ce qui est ésotérique!"  

"Ah……." se contenta de dire Ryô, perdu dans ses pensées  

"Pff c'est pas vrai, si ça se trouve c'est juste un gosse en pleine crise d'adolescence qui s'intéresse à la sorcellerie pour se rebeller et faire peur à ses parents! Comment savoir si c'est lui ou pas? Il est trop jeune pour faire des sabotages…..enfin ça veut rien dire mais quand on le regarde, il a pas l'air méchant…..plutôt frêle même, ça doit pas beaucoup marcher avec les filles pour lui………Ah mais à quoi je pense moi! Bon faut que je le fasse parler c'est le seul moyen!"  

 

"Vous pouvez me dire en quoi est la lame? Et le pommeau?" demanda l'intéressé  

"Hein?…….ha ben bien sur! euh c'est en bois, bois rare qui est de couleur grise comme vous pouvez le remarquer et la lame un savant mélange de plusieurs métaux, c'est donc un alliage dont la composition reste secrète!" lança Ryô en espérant qu'il le croirait!  

Son interlocuteur le regarda ahurit, il venait de lui débiter n'importe quoi sur le ton le plus sérieux du monde! "Mais qu'est-ce que c'est que ce type?? d'où il sort? Il a pas l'air bien malin!" se dit le jeune homme en se prenant une horde de libellules sur la tête. Ce dernier fit mine d'entrer dans le jeu de Ryô.  

"Oh mais c'est très intéressant! Je peux le prendre en main?"  

"Bien sur, faites donc!" continua Ryô sur un ton limite mielleux, essayant de gagner du temps pour mieux cerner son client. Mais il n'eut pas l'occasion de réfléchir davantage car son sympathique client décida d'en finir avec leur entretien.  

 

Celui-ci avait à peine l'athamé en main qu'il recula rapidement de plusieurs pas et se mit en garde pour attaquer Ryô. Il avait d'un coup le regard qui brillait de satisfaction et de malice. Il lança à Ryô :  

"Je suis désolé mais vous allez devoir me laisser partir avec sans rechigner si vous ne voulez pas avoir à goûter à la froideur de cette lame!"  

"Oh vous voulez partir sans payer! mais c'est pas cool ça, je vais faire faillite moi après!" dit Ryô nonchalamment. Mais maintenant il était sûr de tenir son coupable, les yeux de ce garçon s'étaient littéralement allumés dès qu'il avait posé la main sur l'athamé.  

"Pff, j'ai pas l'intention de perdre mon temps ici. Allez Bye!" il s'apprêtait à rejoindre la porte mais Ryô se décida enfin à bouger et lui barra le passage.  

"Vous n'irez nulle part, j'ai pas mal de choses à vous demander"  

"Dégage de là ou tu vas le regretter!" le ton du dit jeune homme n'était pas menaçant mais simplement froid, glacial même.  

"Ben moi je crois que c'est toi qui vas le regretter mon bonhomme!"  

"Qui êtes-vous? Je connais le vieil armurier, vous n'êtes pas de sa famille, qu'est-ce que vous lui avez fait? Que me voulez-vous?"  

"Qu'on discute sur un tas de choses, mais pas ici, alors tu me suis ou bien je t'assomme et je t'y traîne de force!"  

"Essayez donc!" lui lança ce dernier avec un regard énigmatique.  

"Pff sale gosse! Tu doutes vraiment de rien, tu t'es bien regardé mon grand? Je vais te faire mal et ça m'ennuierait!" continua Ryô calmement. En fait il en avait marre, il avait l'impression d'avoir en fasse de lui un gamin capricieux!  

 

Il fut sorti de sa réflexion par le dit gamin capricieux qui visiblement ne plaisantait pas du tout. Il le vit foncer sur lui. Il se poussa légèrement mais rapidement sur le coté ce qui aurait dû faire s'effondrer son adversaire la tête la première contre la porte…. Au lieu de ça Ryô sentit un picotement le long de l'épaule. Son adversaire ne s'était pas mangé la porte……… il était à coté de lui, et venait de lui lacérer l'épaule!  

Ryô réagit aussitôt sans même réfléchir, il se jeta sur lui. Il réussit à lui attraper un bras mais l'autre se dégagea par un nouveau coup de lame cette fois sur le bras de Ryô.  

Ryô s'écarta de lui le plus possible dans le but de mieux jauger son adversaire car il était évident qu'il l'avait sous-estimé! Il venait en moins de deux minutes de se prendre deux coups de couteaux, heureusement pas profondément! Ce gosse était plus que très rapide! Il n'avait pas vu venir les coups de couteaux, il s'en était rendu compte une fois le coup infligé suite à la douleur.  

"J'ai pas l'intention de vous tuer mais laissez moi partir sinon je continue" lança le jeune homme  

"Ok, t'es rapide mais ça va pas suffire! Et moi aussi je sais me battre au couteau, puisque c'est ton dada, allons-y!" en disant cela Ryô se baissa et sortit un couteau d'un petit étuis, attaché au niveau de sa cheville droite ; ancienne habitude de guérilleros qu'il avait conservée même s'il n'utilisait plus que son magnum depuis qu'il avait quitté l'Amérique du Sud.  

 

Cette fois Ryô se concentra sur son adversaire, il avait commis une belle erreur en le sous-estimant. Il attaqua en premier, sa conviction étant que la meilleure défense c'était l'attaque.  

Ce fut au tour du jeune homme d'être surpris, à la fois par la vitesse et la précision du mouvement. Ryô n'y alla pas de main morte et lui fit une grande balafre au niveau du cou. Blessure impressionnante mais, là encore, superficielle, il aurait pu l'égorger directement s'il l'avait voulu mais ce n'était pas le but. (NdA: encore heureux! je veux pas que ma fic se transforme en boucherie!)  

L'adversaire de Ryô ne put répliquer, trop préoccupé à protéger son cou mais sans succès. Notre nettoyeur ne s'arrêta pas là, il refit face à son adversaire aussitôt, près à lui asséner un second coup, mais là l'autre réagit au quart de tour et attaqua en même temps.  

Ils stoppèrent net leur mouvement tous les deux. Ryô avait la pointe de son couteau pile sous la gorge de son opposant qui, lui, avait son athamé pointé sur le ventre de Ryô.  

"Vous savez qu'une blessure au ventre est mortelle?" lui demanda le jeune homme  

"Oh oui! mais être égorgé comme un poulet ce n'est guère mieux!" lui lança Ryô  

Ils finirent l'un et l'autre par baisser leur arme car il était clair que ni l'un ni l'autre n'avait l'intention de tuer son adversaire.  

Ryô en se reculant jeta son couteau à terre : il n'arriverait à rien comme cela, ce type maniait très bien les couteaux et lui aussi. Il ne l'immobiliserait pas en utilisant la même arme que lui.  

Ryô ne lui laissa pas le temps de réagir, il l'attrapa par le poignet d'un main, ce qui le fit lâcher l'athamé, et de l'autre il lui asséna un magistral coup de poing dans l'estomac. Le jeune homme perdit connaissance sous la violence de ce coup.  

Ryô reprit son souffle et s'empressa de trouver une corde pour attacher l'autre à terre.  

"Et ben, il en a pas l'air mais l'est coriace lui! Saleté!" il essuya le sang qui perlait de son épaule gauche et de son bras droit.  

 

Ryô le ligota comme un saucisson et entreprit de nettoyer un peu ses blessures. Il remarqua qu'il l'avait griffé plus que véritablement blessé, il aurait très bien pu lui ouvrir l'épaule avec cet athamé au combien tranchant.  

Il traîna sa victime dans l'arrière boutique et entreprit de sortir par là pour regagner sa mini. Il ferma l'armurerie et s'empressa de balancer l'autre sur le siège arrière de la voiture. Il se mit au volant et démarra rapidement.  

 

Il arriva enfin devant l'imposante bâtisse, il remarqua que son bagage à l'arrière était toujours inconscient. "Et merde, faut que je le porte en plus!" geignit Ryô  

Il se saisit de son fardeau et rentra dans le salon.  

"Salut tout le monde! Je vous ai pas trop manqué?"  

"Ryô?!" l'interrogea Kaori en voyant ce qu'il portait.  

Ryô le déposa (herm, jeta oui!) à terre, ce qui fit gémir son "paquet".  

"Je crois que je tiens notre coupable!" dit fièrement Ryô  

"Mais, mais……c'est quoi ça??!!" fit la voix de Lowen, pleine d'incompréhension.  

"Ben ça a été rapide dis donc! Tu vois que c'était une bonne idée mon plan!" lança Mick  

Ils étaient maintenant tous debout au dessus du jeune homme encore dans les vapes.  

"Mais Mr Saeba!! Il saigne !! Regardez! Oh mon Dieu! Vous l'avez pas tué quand même?!" s'exclama Lowen, complètement affolée.  

"Mais non calmez-vous! Je l'ai un peu égratigné c'est tout! Il me l'a bien rendu d'ailleurs"  

Lowen se pencha sur la victime de Ryô pour essuyer le sang sur son cou, qui maculait le col de son sweat-shirt. Elle dégagea les quelques mèches de cheveux qui lui cachait le visage et le regarda attentivement  

"Il est jeune!! Mr Saeba vous pensez vraiment que c'est lui?!! C'est pas possible!"  

"Il ne faut jamais se fier aux apparences, vous savez, Lowen! De toute façon on va l'interroger. Bon c'est pas tout ça mais j'ai faim moi! Qu'est-ce qu'on mange ce soir?" continua Ryô.  

"Oui t'as raison, allons manger! Marie et Eliaz nous ont fait un pot au feu!" dit Mick en sortant du salon pour se diriger vers la salle à manger, suivie de Saeko, Kazue et Ryô.  

Lowen ouvrit de grands yeux incrédules et se tourna vers la seule personne encore présente dans la pièce, Kaori :  

"Mais, on va pas le laisser comme ça!! Sur le tapis du salon tout ligoté!!"  

Kaori se pencha à son tour et examina rapidement les quelques blessures  

"Vous en faites pas, il est simplement ko! Il reprendra conscience bientôt, et puis il craint rien là! Et vu comment Ryô l'a ficelé il pourra pas aller bien loin! Allez, faites pas cette tête, allons manger!" lui dit Kaori en souriant  

Lowen acquiesça, jetant un dernier regard vers ce jeune homme, qu'elle n'avait jamais vu mais qui lui inspirait de la sympathie. Elle ne savait pas pourquoi, mais jusqu'à présent si on lui avait dit qu'on lui amènerait l'auteur de toutes ses mésaventures et qu'elle l'aurait en face d'elle, sa réaction aurait sûrement été de le trucider sur place. Et là maintenant, elle était presque inquiète pour ce jeune homme, qui selon les dires de Ryô, serait le coupable.  

 

Tout le monde dîna dans la bonne humeur, à part Lowen, qui ne comprenait pas le comportement de ses invités. Elle, elle voulait savoir tout de suite qui était ce jeune homme, si c'était bien lui son coupable, pourquoi il avait essayé de ruiner son projet de gîte.  

N'y tenant plus Lowen proposa d'aller prendre le café dans le salon.  

"D'accord, comme ça je vais voir si mon fanatique du couteau s'est réveillé!"s'amusa Ryô  

"Comment pouvez-vous parler ainsi! Et si c'est pas lui? Qu'est-ce qu'on va faire? Vous l'avez amoché tout de même!! Il est peut-être même mineure!" Lowen le fusilla du regard, les méthodes de Ryô ne lui plaisaient pas.  

"Et moi je suis certain que c'est lui! Ou à défaut il connaît bien cet athamé, donc de toute manière il a des choses à nous apprendre"  

"Excusez moi mais qu'est-ce qui se passe?" s'enquit Piper  

Ryô la regarda fièrement et lui lança "J'ai trouvé notre saboteur! Et il est bien humain si vous voulez savoir!"  

"Ne crions pas victoire trop vite, allons l'interroger" l'interrompit Kaori, tout comme Lowen elle doutait de la culpabilité de ce garçon.  

"Merci de ton soutien partenaire!" lui fit Ryô piqué au vif.  

Ils se dirigèrent tous vers le salon, Ryô en tête. Celui-ci s'arrêta au milieu de la pièce et ne put s'empêcher d'éclater de rire devant la scène qui se jouait devant ses yeux : le prisonnier tentait désespérément de s'enfuir en se tortillant dans tous les sens pour essayer d'avancer en rampant! On aurait dit un grosse chenille!  

Les sœurs Haliwell ne purent elles aussi se retenir et le fou rire fut général.  

NdA: nous sommes dans une maison de tarés, vous trouvez pas? O_o  

Ryô alla le rejoindre et posa son pied sur lui pour le stopper.  

"Tu as parcouru 5cm en 1h30! C'est bien, d'ici demain matin tu seras dans la cour!" lui lança Ryô toujours en pouffant de rire.  

Le pauvre bougre essayait encore et encore de gigoter pour se soustraire à l'emprise de Ryô.  

"Mr Saeba! Arrêtez!" lança Lowen, qui ne rigolait pas franchement.  

Ryô l'attrapa et le mis en position assise."Vous avez raison Lowen, trêves de plaisanteries, tu vas tout nous raconter maintenant"  

"J'ai rien à vous dire à vous!! Détachez moi!!"  

"Oh que non! D'abords on cause et ensuite on te détache, c'est ça le deal, ok?"  

"Nan, je sais pas ce que vous voulez mais je dirais rien!!"  

"Quelle tête de mule! Mais laisse moi te rappeler que c'est moi qui l'ai pour le moment et si tu veux le récupérer, va falloir être coopérant!" dit Ryô en lui montrant l'athamé qu'il avait mis à sa ceinture. Il avait rapidement compris que ce garçon semblait très attaché à cet objet.  

"Il est à vous cet athamé?" demanda Phoebe intriguée  

"……."  

"Oui c'est le sien, il le manipule à la perfection, trop parfaitement d'ailleurs, ça vous a trahit. J'ai cru comprendre que cet athamé avait une lame assez longue et fine ; ce qui est rare. Faut s'entraîner pour manipuler ça aussi bien." dit Ryô.  

"Vous ne comprenez pas, rendez le moi" fit le prisonnier soudain aux bords des larmes.  

Ce changement d'attitude étonna Ryô.  

"Pourquoi? Qu'a-t-il de particulier cet athamé, dites nous? C'est l'inscription qu'il y a dessus, n'est-ce pas?" demanda Piper d'une voix douce et compréhensive.  

"Comment vous savez ça??!" s'enquit-il aussitôt.  

"On sait beaucoup de choses, vous pouvez tout nous dire, on vous aidera" continua la jeune femme.  

Ryô fronça les sourcils, pourquoi elle lui proposait de l'aide? Quelque chose lui avait échappé.  

 

Lowen s'approcha du jeune homme et commença à essayer de détacher ses liens, elle ne pouvait supporter que l'on traite quelqu'un de cette façon sous son toit.  

Saeko sortit un de ses couteaux sous le regard inquiet du prisonnier, mais elle lui coupa ses liens d'un coup, le mit debout et lui passa des menottes.  

"Bien, discutons calmement voulez-vous?" elle le fit s'asseoir sur l'un des fauteuils du salon.  

"Pff c'est pas vrai, vous êtes inconscientes! Il est pas net et à des choses à se reprocher ça crève les yeux! Le laissez pas toucher à un seul couteau surtout!" dit Ryô excédé, avant de renchérir : "Ah les femmes, dès qu'elles voient un mec mignon, elles perdent toute notion du danger! pff"  

Saeko le dévisagea étonnée mais décida de le taquiner : "Oui t'as raison, Ryô, il est plutôt mignon! Plus que toi en tout cas!"  

Kaori pouffa de rire devant la remarque de l'inspectrice et le visage ahurit de Ryô. Une énorme libellule passa derrière le jeune homme menotté. "Mais où je suis tombé??"  

"Euh, on s'écarte du sujet là!" intervint Paige.  

"C'est vrai!" dit Mick qui alla s'asseoir en face du coupable pour l'interroger.  

"Bien alors déjà tu t'appelles comment? Sinon on t'appelle Baby Face mais quelqu'un va pas apprécier qu'on lui pique son surnom!" continua-t-il en désignant Ryô du regard.  

"Bon ça va là!! Qu'est-ce que je vous ai fait à la fin!!" râla Ryô.  

"Haha c'est rien, viens" lui dit sa partenaire en l'entraînant sur le canapé à coté de leur prisonnier qui observa Ryô d'un air inquiet.  

Piper soupira et pria le jeune homme de répondre, mais celui-ci garda le silence.  

S'en suivit une avalanche d'autres questions auxquelles il resta désespérément muet.  

Lowen tenta même de lui proposer du café, quitte à le détacher mais il refusa.  

 

Mr Yamato qui jusque là était resté dans sa chambre descendit au salon et vit tous les convives assis autour d'un table fixant une même personne.  

Il s'approcha et fut étonné quand il croisa le regard de cette personne :  

"Yoran?! Mais qu'est-ce que tu fais là??"  

Tous le monde se retourna sur le vieil armurier…  

 

NdA: voilà! j'espère que vous aimez toujours autant, c'est pas facile de décrire une scène d'action finalement lol comment vous trouvez mon nouveau perso? moi je l'aime bien ^^ A très vite!  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de