Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prosa

 

Autore: sahar_f

Beta-reader(s): Ally Ashes, Sahar_f

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 8 capitoli

Pubblicato: 11-04-06

Ultimo aggiornamento: 01-01-07

 

Commenti: 38 reviews

» Scrivere una review

 

ActionGeneral

 

Riassunto: que se passera-t-il si Ryô ne serait pas le seul rescapé de l'accident du crash d'avion?

 

Disclaimer: Les personnages de "Une rencontre imprévue" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo, sauf celui d'Ayumi, de son coéquipier et du méchant car c'est le fruit de MA création.

 

Tricks & Tips

How can I count the number of words in my chapter?

 

You can use Microsoft Word. Go to Tools > Statistics.

 

 

   Fanfiction :: Une rencontre imprévue

 

Capitolo 1 :: un nouveau travail

Pubblicato: 11-04-06 - Ultimo aggiornamento: 13-04-06

Commenti: coucou tout le monde! Voici donc ma toute première fic, alors please soyez indulgents. Cela fait maintenant presque 2 ou 3 ans que j'ai regardé pour la première fois un épisode de CH sur la chaîne "Mangas". ( enfin pas pour la première fois puisque je l'ai déjà fait mais j'étais petite fille à l'époque et je ne comprenais pas bien la langue française). J'ai été tout de suite tombée amoureuse de cette fabuleuse série (ne parlons pas de ce cher Ryô Saeba; disons que c'est tout à fait mon type d'homme, mis à part sa perversité ;o) …mais qu'est-ce que je raconte moi ? Décidément j'divague).. Tout ce que je voulais vous dire c'est que je prépare mon bac, que je ne pourrai peut-être pas poster mon prochain chap de sitôt. Et comme vous l'auriez constaté, je ne suis pas française mais originaire de la Tunisie, donc je m'excuse d'avance pour les fautes que je pourrai commettre dans cette fic. Non , ne partez pas SVP, essayez au moins de lire le premier chapitre!! Le voilà sans plus attendre... Bonne lecture et n'oubliez pas surtout, DES REVIEWWWWWWS. -__-

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8


 

Chapitre 1:  

 

 

Kaori ne sait vraiment plus ce qu'elle doit faire avec son pervers de partenaire.  

 

Pourtant, en se réveillant ce matin, elle a cru que ce serait une journée formidable avec le climat printanier dehors. Elle a préparé le petit déjeuner et est montée, comme à son habitude, dans la chambre de Ryô pour le réveiller. Celui-ci s'était effectivement réveillé quelques minutes auparavant et attendait patiemment l'arrivée de sa partenaire. En entendant la porte s'entrouvrir discrètement, il fit semblant de dormir. Kaori s'approcha de son lit à pas de loup et se pencha pour mieux admirer son joli minois. Il était si beau et si serein quand il dormait, il avait un visage d'enfant. A ces moments-là, on ne dirait pas que c'est le nettoyeur le plus craint du Japon.  

 

Elle sourit tendrement et osa se rapprocher un peu plus pour lui remettre une mèche rebelle à sa place mais, sentant la chaleur de sa peau, elle y va jusqu'à lui effleurer la joue du bout des doigts. Ryô choisit ce moment pour faire une diversion et fuir les sentiments que sa partenaire a éveillés en lui par ce simple geste.  

Il enlaça alors son oreiller, son visage ayant prit l'air de cet obsédé débile de tous les jours, et murmura la bave aux lèvres:  

 

- oh… Saeko chérie, je t'adooooore !!  

 

Kaori se contrôla du mieux qu'elle pût en voyant son partenaire embrasser son oreiller. Elle ne voulait pas commencer la journée par une dispute. Alors elle articula un " Debout Ryô.. le petit déjeuner est servi"  

 

- Ah t'était là toi! J'espère que ce sera mieux que celui d'hier, ton petit déjeuner. Parce que, à ce rythme, je finirais bien par être empoisonné un de ces jours. ( désolée j'ai pas trouvé mieux comme insulte) Imagine un peu ça "le grand City Hunter empoisonné par sa propre …  

 

BOOOOOOOOM!!!!  

 

Il n'eut même pas le temps de terminer sa phrase que Kaori lui a déjà balancé une énorme massue intitulée "PERVERS NOTOIRE DOUBLE D'INGRAT" sur le crâne (celle-là il l'a bien cherchée!).  

 

 

- Décidément, il ne peut pas s'en passer, l'imbécile!!  

 

 

De ce fait, elle sortit énervée de l'appart'. Elle alla voir son amie Miki pour se changer les idées. Après une heure et demie de bavardage, Kaori se sentit apaisée. Elle décida alors d'aller voir le tableau à messages. En arrivant à la gare, quelle fut sa surprise en découvrant l'énorme XYZ écrit tout gros sur le tableau ! une demande pour un travail.  

 

 

- Et bien on peut pas dire que cette personne est du genre discret ! Pensa-t-elle après qu'une petite libellule est passée dans le coin.  

 

Kaori se rapprocha et lut le message écrit tout petit près du grand X. D'après l'écriture, cela ne fait aucun doute ; c'est sûrement une cliente (encore une ?) ! Elle pourra toujours refuser ce travail, mais vu qu'ils n'ont pas eu de clients depuis presque 3 mois, l'argent vient à manquer en banque. Notre petite Kaori n'a plus d'autre choix que d'accepter ce travail.  

 

Elle téléphona donc à la dite cliente et elles se donnèrent rendez-vous au Cat's eye dans une heure et demie. Elle profita de ce laps de temps pour faire quelques petites courses et aller déposer le tout chez elle avant d'aller à ce fameux rendez-vous.  

 

Elle arriva au Cat's eye en avance de quelques minutes et y resta à attendre patiemment l'arrivée de la cliente, en sirotant tranquillement un café bien serré que Miki lui a servi.  

 

Peu de temps après, la cloche de la porte d'entrée retentit et une belle jeune femme pénétra dans le café. En la dévisageant, Kaori découvre une superbe brune, la trentaine, aux yeux sombres. Elle était très élégante dans son tailleur bleu marine et ses longs cheveux bien coiffés. En la regardant de plus près, Kaori constata très vite que les traits de la jeune femme lui sont familiers. On dirait bien qu'elle l'a déjà vue avant, elle ne sait où ? ce qui est sûr en revanche c'est qu'elle est très belle (elle ferait sûrement baver son pervers de partenaire, je n'en doute pas une seule seconde !).  

 

- "Pourquoi faut-il toujours que nous n'ayons que des beautés pareilles en guise de clientes ?" Se demanda Kaori.  

 

La cliente s'avança vers Kaori lorsqu'elle vit le cocktail XYZ devant celle-ci  

 

- Alors c'est vous City Hunter ?  

 

- Euh… oui. Kaori Makimura associée de Ryô Saeba, à votre service. Et vous, vous êtes notre cliente, Mlle Ayumi Sakaragui. C'est bien ça ?  

 

- C'est exact.  

 

"Alors c'est elle sa partenaire. A la voir de plus près elle est plutôt mignonne, mis à part son état vestimentaire pas très féminin." Songea Ayumi  

 

- Alors que peut-on faire pour vous ? Articula Kaori, un peu gênée de la manière dont la scrutait la nouvelle venue.  

 

- euh.. à vrai dire je ne sais pas par où commencer..  

 

- N'ayez crainte. Comme vous le voyez, y a pas le moindre client dans le café à part nous. Et les propriétaires sont de très proches amis.. Vous pouvez donc parler en toute quiétude.  

 

- Bon si vous le dites. Au fait, je dois vous avouer que je suis agent des services secrets des Etats-Unis et j'enquête ces temps-ci sur une affaire quelque peu délicate concernant un puissant réseau de drogue international. C'est pour ça que j'ai grand besoin de votre aide.  

 

- Si vous voulez nous pourrions peut-être aller chez nous pour en discuter en présence de mon partenaire  

 

- Ah ?.. parce que vous habitez ensemble sous le même toit ?  

 

Kaori rougit instantanément au sous-entendu que voulait transmettre Ayumi :  

 

- Non… enfin si… mais n'allez pas imaginer des choses… on est juste des partenaires de travail, vous savez !  

 

- ….., Ayumi fit semblant ne rien avoir vu et continua :  

 

- Non.  

 

- Quoi "non" ?  

 

- Je préfère pas que votre partenaire assiste à notre conversation.  

 

- Et pourquoi ?  

 

- En fait … j'ai quelque chose d'important à vous dire, à vous Mlle Makimura.  

 

- Quelque chose comme quoi ? interrogea Kaori, quelque peu intriguée par les propos de sa cliente.  

 

- Comme un secret vieux de 26 ans.  

 

- Bon, je vous écoute!  

 

- Non, pas ici. Je préfère qu'on aille ailleurs. Au parc par exemple, dit Ayumi en indiquant d'un signe de la main Miki dont la curiosité a été la plus forte et tendait déjà l'oreille pour mieux écouter la conversation.  

 

- Ok, je vous suis, approuva Kaori.  

 

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de