Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prosa

 

Autori: ouititi , stef50 , TOKRA , ANGELIQUE , Tenshi , nodino , Yael , M.K. , phoenix2048

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 9 capitoli

Pubblicato: 13-03-10

Ultimo aggiornamento: 16-01-12

 

Commenti: 50 reviews

» Scrivere una review

 

Humour

 

Riassunto: Ryo et Kaori font un pari qui pourrait bien ne pas être sans conséquences ...

 

Disclaimer: Les personnages de "Magnum VS Chiffon" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I change the colour/format of my fanfiction?

 

Usually, all fanfictions are automatically formatted to a standard format, but if you need special colours or forms, you can use the following tags. - <b>Text in bold</b> - <i>Text in italic</i> -

<div align="center">Centered text</div>
- <font face="Courier New, Courier, mono">Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Magnum VS Chiffon

 

Capitolo 1 :: Un échange un peu particulier (Tokra)

Pubblicato: 13-03-10 - Ultimo aggiornamento: 13-03-10

Commenti: Coucou !!! Après la RRS " Une cliente un peu particulière", en voici une nouvelle qui je l'espère sera aussi drôle (en tout cas c'est déjà bien parti). Le premier chapitre est de moi, le prochain c'est MK qui s'y colle, et le troisième Tenshi... Bonne lecture à tous. Tokra

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9


 

Un matin, Kaori était tranquillement installée au comptoir du Cat's Eye où elle discutait de choses sans importances avec Miki, tout en sirotant une tasse de café. Mais leur discussion fut subitement interrompue par une tornade brune qui fit son entrée avec fracas.  

 

- Miki , mon amouuuuuur ! Un baiserrrrrr !! hurla le nettoyeur la bouche coeur en fonçant sur la barmaid.  

 

Ryo reçut en guise de baiser un plateau en pleine figure. Et à peine avait-il touché le plancher qu'il se retrouva avec une massue sur le crâne.  

 

Puis les deux femmes, habituées par le personnage, reprirent leurs places et poursuivirent leur discussion comme si de rien était. Miki accoudée au comptoir poursuivit :  

 

- Bon, je te racontais, Kaori. La semaine prochaine....  

 

Mais Ryo la coupa en revenant à la charge. Il prit un air sérieux et se plaça à côté de Kaori et demanda :  

 

- Dis-moi, Kaori... Quand est-ce que comptes-tu rentrer à la maison ? J'ai faim moi !  

 

Kaori en avait marre et elle avait décidé de ne plus céder aux moindres demandes de son partenaire. Elle en avait assez de toujours être à la disposition de Ryo, elle voulait vivre pour elle, pour une fois c'est lui qui passerait en second. Elle décida de le faire languir un peu, et sans un regard pour lui, elle se mit à faire tourner la cuillère dans sa tasse. Puis se tournant vers le brun, elle lui dit calmement :  

 

- Si tu as faim, tu n'as qu'à rentrer à l'appartement et te faire à manger toi même !  

 

- Ce n'est pas mon travail ! répondit sérieusement Ryo en croisant ses bras sur son torse.  

 

Kaori se leva de son tabouret et un large sourire se dessina sur les lèvres de Ryo, qui était persuadé d'avoir gagné. A chaque fois c'était toujours pareil ! Kaori ne pouvait pas lui résister ! Il savait qu'il abusait un peu de sa bonne volonté, mais là c'était vraiment pour la bonne cause : il avait faim !  

 

Mais à sa grande surprise, Kaori, mit ses mains sur ses hanches et le toisa malgré le fait qu'elle soit beaucoup plus petite que lui. Le regard de sa partenaire ne disait rien qui vaille au nettoyeur, et il avait raison de s'inquiéter car Kaori lui déclara :  

 

- Ahhhh bon ! Et tu crois que c'est le mien !? Mais sache que j'ai autre chose à faire qu'être à la disposition de Monsieur toute la journée ! Mais à cause de toi je n'ai jamais le temps de le faire !  

 

- Ne me dit pas que le peu de choses que tu fais à l'appartement te prend tout ton temps ! répondit le nettoyeur blasé.  

 

- Oui Monsieur ! Entre le ménage, la cuisine, le repassage, je n'ai pas une minute à moi ! Et si tu ne me crois pas tu n'as qu'à prendre ma place ! Car crois moi, moi je n'aurais aucune difficulté à faire ce que tu fais !  

 

Debout le nettoyeur se frotta le menton, l'air très sérieux, puis il se pencha en direction de sa partenaire :  

 

- Mais mon mode de vie est très difficile ! Tu crois que tu pourrais faire ce que je fais ?  

 

Le ton monta rapidement entre les deux associés. Kaori au lieu de se calmer se mit à crier :  

 

- Mais tu te moques de moi ?! Tu peux me dire ce que tu fais de tes journées quand on n’a pas de travail ?! Et bien moi je vais te le dire : RIEN ! Alors tu vois, je n'aurais aucun mal à faire ce que tu fais !  

 

- Ah tu crois ça ? Cria Ryo. Mais mes journées sont pourtant très occupées ! Elles ne sont pas assez longues pour faire tout ce que je dois faire !  

 

Miki ne put s'empêcher d'intervenir, car elle savait, connaissant ses amis, que cette discussion pouvait durer des heures encore. Se glissant entre les deux nettoyeurs, elle les éloigna l'un de l'autre et elle déclara :  

 

- Kaori m'a donné une idée ! Vous n'avez qu'à inverser vos rôles ! Disons que vous faites l'échange de votre mode de vie pendant une semaine, et après on verra qui a le travail le plus harassant !  

 

- Quoi ? dirent les deux nettoyeurs à l'unisson aussi surpris l'un que l'autre de la proposition de leur amie.  

 

- Et bien oui ! C'est pourtant simple ! Ryo, tu trouves que le travail de Kaori n'est pas aussi dur que ça et toi Kaori tu penses que tu pourrais faire sans difficulté ce que fait Ryo. Alors faites le pour de vrai, et inversez vos rôles. Toi Kaori tu ne te sers pas de ta massue, tu ne fais plus aucune tâche ménagère et toi Ryo tu ne dragues plus aucune fille, ne sort plus dans les cabarets et ne lit plus une seule revue durant une semaine.  

 

- Jamais ! répondirent-ils d'une seule voix.  

 

Mais Miki trouvait son idée assez plaisante et aurait bien voulu que ses amis l'adopte, car qui sait! Peut être que ce changement leur serait bénéfique et permettrait de faire avancer les choses entre eux ! Oui ! Il fallait qu'elle réussisse à les faire accepter cette idée, aussi elle frappa où elle savait que les deux nettoyeurs étaient les plus sensibles.... D'un ton suspicieux elle leur déclara :  

 

- D'accord oublions !.... Mais je ne vous savais pas aussi froussards tous les deux ! Vous avez peur de ne pas être à la hauteur ! Ça doit être cela !  

 

- L'étalon de Shinjuku n'a peur de rien ! fanfaronna Ryo. Et sache Miki que je n'ai pas besoin de draguer les femmes ! Elles me tombent toutes dans les bras sans que j'ai besoin de lever le petit doigt !  

 

- Moi peur de ne rien faire de mes journées, et de ne me pas servir de ma massue ? Mais c'est n'importe quoi ça ! S'écria Kaori.  

 

Ils se regardèrent dans les yeux chacun à la limite d'éclater de rire devant les propos que chacun venait de dire.  

 

- Toi réussir de ne pas te servir de ta massue ! En rêve !  

 

- C'est toi qui rêves ! Comme si les filles pouvaient te tomber comme cela dans les bras ! Tu les fais fuir plutôt avec tes manières de pervers !  

 

Ils étaient les yeux dans les yeux comme pour savoir lequel des deux allait céder le premier. Miki pensa qu'il fallait les arrêter rapidement elle eut une idée qui, elle le savait, avait de grandes chances de marcher.  

 

- Et pourquoi vous ne faites pas cela sous la forme d'un pari ?!  

 

- Quoi ? demandèrent les deux nettoyeurs en même temps en se tournant vers la barmaid.  

 

- Pariez pour savoir lequel de vous deux cédera le premier ! Et pour que ça ait encore plus de piquant, ajoutez-y un enjeu !  

 

Un enjeu.... Ça commençait à plaire à Ryo ! Et quand il regarda Kaori, il vit que ça lui plaisait également. Ryo demanda à sa partenaire :  

 

- On le fait ?  

 

- D'accord ! Que veux-tu si tu gagnes ?  

 

- Une semaine en plus de celle du pari sans massue, sans que tu me surveilles et sans que tu me cries dessus !  

 

- Bien. C'est d'accord ! Je marche !  

 

- Et toi ? Non ! Ne dis rien ! Je sais ! Tu veux que je sois une semaine sans draguer une seule fille !  

 

- Non, ce n'est pas ce que je veux, car c'est ce qui va se passer quand tu seras dans ma peau, et pour moi c'est déjà suffisant de te voir durant une semaine sans ton air de pervers !  

 

Ryo fut dépité, il n'avait pas pensé à cela quand il avait accepté le pari, mais soit ! Il n'allait pas revenir sur sa parole ! Car dans une semaine il aurait le droit de faire ce qu'il souhaitait sans subir la colère de Kaori, et ça valait bien ce petit sacrifice. Mais malgré cela il voulait connaître ce que Kaori souhaitait si elle gagnait. Il espérait qu'elle n'allait pas lui demander de ne pas lire ses revues ! Il devait le savoir ! Alors il lui demanda :  

 

- Dis-moi ce que tu veux dans ce cas !  

 

Kaori se mit à rougir, baissa les yeux et déclara :  

 

- Je veux que tu....  

 

La fin de la phrase se perdit dans un murmure et Ryo qui était loin d'être sourd ne fut pas vraiment surpris de la chose qu'elle lui demandait, ce qu'il l'étonna c'est qu'elle le propose comme enjeu du pari. Mais pour être sûr qu'il avait bien compris et non pas imaginé les propos de sa partenaire il lui demanda :  

 

- Tu peux répéter Kaori ? Je n'ai pas entendu la fin de ta phrase.  

 

Kaori la tête toujours baissée répéta la fin de sa phrase en un souffle :  

 

- Je veux que tu sortes avec moi !  

 

Ryo se mit à crier de façon outrée :  

 

- Quoi !? Tu veux que je sois ton petit ami durant une semaine !? Mais tu es folle ! Jamais je ne pourrais tenir ! Tu imagines ma réputation ! Je....  

 

- Je ne te demande pas une semaine, mais juste un soir ! le coupa Kaori. Et puis, laisse tomber ! Je sais que c'est encore trop te demander que de m'accorder une seule de tes soirées....  

 

Ryo comprit au son de la voix de Kaori qu'une fois de plus il lui avait fait de la peine. Il s'en voulait mais n'eut pas le temps de lui parler car elle quitta précipitamment le Cat's.  

 

Miki était en colère contre Ryo, et elle le lui fit savoir.  

 

- Comment peux-tu te comporter comme cela ?! Tu n'es même pas capable de la laisser espérer ! Car je sais et toi aussi tu le sais que c'est toi qui va gagner le pari ! Jamais, elle ne tiendra une semaine dans ton rôle ! Qu'est-ce que tu comptes faire maintenant ?  

 

- Je vais accepter le pari...  

 

- Bien Ryo ! C'est la meilleure chose que tu avais à faire ! répondit Miki satisfaite de la réponse du nettoyeur.  

 

Ne tenant pas compte du commentaire de son amie, Ryo prit la direction de la sortie du café, et soudain s'écria :  

 

- Quinze jours sans massue ! Youpiiii !!!!  

 

Miki le regarda quitter le Cat's en secouant la tête. Décidément, il était vraiment irrécupérable ! Mais le point positif dans l'affaire c'est qu'il avait accepté le pari, et Miki savait qu'elle ferait tout pour que se soit Kaori qui le gagne !  

 

 

 

Arrivé à l'appartement, Ryo se rendit directement vers chambre de sa partenaire. Il frappa à la porte. La réponse ne se fit pas attendre.  

 

- Laisse-moi !  

 

Mais Ryo, ne tint pas compte de ce que Kaori venait de lui dire, ouvrit la porte et entra dans la pièce. Il la vit allongée sur le lit, recroquevillée sur elle même, et il était sûr qu'elle avait pleuré !  

 

- Kaori....  

 

- Je t'ai dit de me laisser ! Va t-en Ryo !  

 

Il comprit qu'elle n'avait pas envie de discuter pour l'instant alors il lui dit simplement :  

 

- J'accepte le pari !  

 

Et il quitta la pièce, n'attendant même pas la réponse de sa partenaire. Il se dirigea vers la cuisine où il prépara le repas. Après tout il venait d'accepter le pari de Kaori alors durant une semaine, ça serait à lui de faire à manger, ce petit repas était un parfait entraînement et en plus une bonne manière de se faire pardonner de son comportement tout à l'heure au Cat's Eye.  

 

 

 

Quand Ryo lui cria que le repas était prêt, Kaori fut surprise. Mais elle descendit quand même, se disant qu'il faisait exprès pour qu'elle descende et que ça serait à elle de préparer le repas tandis que lui attendrait assis à table que son assiette se remplisse. Aussi elle fut surprise quand elle vit que son partenaire avait revêtu son tablier et avait effectivement préparé le repas et mit la table. L'odeur qui régnait dans la cuisine était appétissante, et elle doutait que ça soit lui qui ait cuisiné. Elle chercha dans la pièce, un sac provenant d'un des nombreux traiteurs du quartier, sûre que les mets qui chauffaient ne pouvaient provenir que de là.  

 

- Qu'est-ce que tu cherches comme cela Kaori ?  

 

- Mais les emballages vides des plats préparés que tu as acheté ! répondit sérieusement la jeune femme en ouvrant la poubelle, qui a sa grande surprise ne contenait que des déchets d'épluchures et des emballages d'aliments frais.  

 

- Mais c'est moi qui ai tout cuisiné ! s'exclama Ryo fier de ce qu'il avait accomplit.  

 

- Toi ? Mais pourquoi ? demanda la jeune femme surprise.  

 

- Je t'avais dit que j'acceptais le pari ! Et je ne reviendrais pas sur ma parole ! Que dirais-tu, si on le commence demain ?  

 

- Ça me va...., répondit la nettoyeuse encore surprise de voir son partenaire derrière les fourneaux.  

 

- Bon, il faut qu'on note tout pour connaître le planning de chacun d'entre nous ! Et ne rajoute pas des choses car je le saurais !  

 

- Mais pour qui tu me prends ? Bon c'est d'accord pour commencer demain !  

 

Ryo remplit leurs assiettes et lui répondit :  

 

- Bon une bonne chose de faite ! Maintenant que cela c'est réglé, mange, ça va refroidir !  

 

Kaori commença à manger et fut surprise de voir que ce que Ryo avait préparé était plus que comestible. Une semaine durant laquelle Ryo allait lui mitonner des petits plats ! Elle croyait rêver ! En tout cas elle était sûre d'une chose c'est qu'elle ferait tout pour que Ryo continue à cuisiner après cette semaine.  

 

Après avoir mangé, Kaori fit la vaisselle et dit à Ryo qu'elle s'occuperait du repas du soir, puis une fois quelques tâches ménagères accomplies, elle se rendit au Cat's pour annoncer la nouvelle à son amie Miki fit comme si elle n'était pas au courant et lui dit qu'elle allait l'aider à gagner son pari, Kaori lui répondit qu'elle ne voulait pas tricher. Que c'était contre ses principes. Miki n'insista pas sachant qu'elle changerait rapidement d'avis. Elles discutèrent encore un moment puis Kaori retourna chez elle.  

 

Le soir arriva, et les deux partenaires soupèrent en silence, s'échangèrent leur planning et allèrent se coucher, chacun pensant à la semaine qui allait se dérouler.  

 

 

 

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de