Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: Shan In XYZ

Beta-reader(s): Chibiusa

Status: En cours

Série: Angel Heart

 

Total: 11 chapitres

Publiée: 03-06-06

Mise à jour: 14-03-10

 

Commentaires: 35 reviews

» Ecrire une review

 

DrameAction

 

Résumé: Et si ce n'était pas Kaori qui était morte dans l'accident mais Ryô...

 

Disclaimer: Les personnages de "Angel Heart" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Le lien prévu pour les demandes d'accès NC-17 envoie un email avec la mauvaise adresse.

 

Normal. Vous n'avez pas dû configurer Outlook. Il utilise l'adresse email par défaut. Dans ce cas, envoyez-moi un email avec la bonne adresse et en titre "NC17-ID:" + votre ID. Et respectez-le reste des consignes.

 

 

   Fanfiction :: Les anges de Kaori

 

Chapitre 9 :: Chapitre 9

Publiée: 14-07-07 - Mise à jour: 14-07-07

Commentaires: Salut tout le monde ;) Me revoilà avec ma version d'Angel Heart vous allez enfin savoir qui est l'inconnu mystère, même si Nanou avait deviné, trop forte ma Star ;) Encore un grand merci pour vos reviews mais aussi à ma Chibi pour sa correction et ses suggestions. Maintenant je vous laisse lire, j'espère que ça vous plaira, n'hésitez pas à me donner votre avis ;) A bientôt ;)

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

Une heure plus tôt, après avoir fait quelques courses, Kaori avait rejoint le Cat’s Eye pour y rencontrer leur client. Falcon lui avait offert un café en attendant. Elle s’était installée à une des tables pour attendre, il était convenu qu’il demanderait un cocktail XYZ au comptoir et à ce moment là, elle se ferait connaître.  

 

Soudain la porte s’ouvrit, un homme de grande stature pénétra dans le café et se dirigea vers Umibozu.  

 

- Un XYZ, s’il vous plaît, patron ! Il est pas encore arrivé, l’étalon de pacotille, marmonna t’il en se tournant vers la salle, pensant qu’on ne l’entendrait pas. Falcon avait l’ouie fine mais il ne fit rien paraître de son étonnement devant cette réplique.  

 

C’était un homme blond, les yeux bleus, avec un costume, belle allure, pas japonais, plutôt américain d’après l’accent constata Kaori. Elle l’observait en douce quand il la remarqua et vint s’asseoir à sa table.  

 

- Excusez moi, chère mademoiselle, mais je crois que mon pote m’a posé un lapin donc pourquoi ne pas en profiter pour nous amuser tous les deux fit-il avec un sourire ravageur tandis que Kaori le regardait médusée.  

- De quoi ?  

- Ben oui, vous êtes charmante et apparemment on vous a laissé tomber également, heureusement pour vous, me voilà et on pourrait se trouver un petit hôtel sympa et…  

 

« BOUM »  

 

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’une massue vint lui écraser le crâne. Kaori regarda Umibozu et dit :  

 

- Ne me dis pas qu’il a un frère ?  

- Ben s’il n’était pas américain, je me poserais des questions mais en tout cas il le connaît.  

- Comment ça ?  

- Il a vaguement murmuré un truc à propos de l’étalon en arrivant.  

- Donc ils se connaissent, mais c’est qui et pourquoi ce message ? C’est sûrement pas un client.  

- Si vous me demandiez au lieu de vous posez des questions, fit l’intéressé en s’extirpant de la table. Punaise, c’est quoi ce machin, vous avez failli me casser la tête en deux ?  

- Vous l’avez bien cherché, rétorqua Kaori.  

- Si on peut même plus faire un brin de charme à une femme sans qu’elle vous décapite, où va le monde.  

- Bon, vous êtes qui ?  

- Je pourrais vous posez la même question, vous avez parlé du message donc vous êtes quelqu’un de proche de City Hunter ?  

- Effectivement, mais vous n’avez pas répondu à la mienne.  

- Je répondrais quand l’autre zigoto sera des nôtres, ou mieux, il fera les présentations.  

- L’autre zigoto ? Je peux savoir de qui vous parler ?  

- De City Hunter, je sais que vous le connaissez !  

- C'est moi city hunter  

 

Kaori le regarda tomber à la renverse sous une nuée de libellules avec amusement.  

 

- City Hunter, vous, c’est une plaisanterie ?  

- Non, c’est la réalité et vous ne vous êtes toujours pas présenté ?  

- Si vous êtes City Hunter où il est, lui ?  

- Qui ça, lui ? fit Kaori en essayant de voir ce qu’il savait vraiment.  

- Saeba, Ryô Saeba !!! C’est lui City Hunter, on m’a dit qu’il avait un partenaire mais ça ne peut pas….  

- Etre moi, si, justement ! C'est fini le machisme faudra vous en remettre, le monde change !  

- Il fait équipe avec une femme, elle est bien bonne celle-là. Pourtant on m’avait dit qu’il faisait équipe avec un ancien flic.  

- C’était le cas, il s’agissait de mon frère, il est mort et je l’ai remplacé. Et vous, vous êtes ?  

- Euh, Mick Angel, ancien partenaire de City Hunter, du temps où il était aux States, il vous a jamais parlé de moi ?  

- Non, fit Kaori d’un ton sec.  

- Ben quand même, on était de sacrés partenaires, il exagère. Il va voir quand il va se pointer, je vais pas le louper !  

- Si vous le dites, fit Kaori d’un ton qui ne révélait rien.  

- Alors, il est où ?  

- Je constate qu’il vous manque beaucoup d’informations concernant « votre ami » City Hunter.  

- Quelles informations ?  

- Premièrement, City Hunter n’existe plus.  

- Mais vous m’avez dit que…  

- Je sais ce que je vous ai dit et je ne vous ai pas menti j’étais bien la partenaire de Ryô.  

- Etais, vous vous êtes séparés ?  

- On peut dire ça comme ça !  

- Là, je comprends plus rien, soyez clair, une fois pour toutes, je vois bien qu’il y a quelque chose que vous ne me dites pas !  

- Ryô est mort ! lâcha-t-elle d’une traite.  

- Quoi ! Si c’est une plaisanterie ce n’est pas…  

 

Il s’arrêta en voyant le regard embué de larmes de Kaori.  

 

- Ryô nous a quitté, il y a plus d’un an, continua Falcon, depuis City Hunter a cessé d’exister même si Kaori a continué à faire quelques petites choses dans la mesure de ses moyens.  

- Mais et le tableau à messages, il existe toujours !  

- C’est parce qu’une nouvelle équipe à pris la relève, une équipe que je chapote, fit Kaori.  

- Vous avez mis une nouvelle équipe en place.  

- Je vous les présenterais quand ils rentreront si vous voulez. Mais en attendant on pourrait discuter de votre venue ici, demanda Kaori.  

- En fait, je venais voir Ryô, je pensais m’installer quelques temps au Japon et je me suis dis que je pourrais travailler à nouveau avec lui mais…. Bon sang, j’arrive pas à le croire fit-il en secouant la tête. Comment est-ce arrivé ?  

- Un accident. Il a sauvé une petite fille qui allait se faire renverser par un camion mais il ne s’en est pas sorti, expliqua Falcon  

- Un truc aussi banal, j’aurais pensé que…  

- Je sais, moi aussi, mais c’est comme ça, fit Kaori.  

- Je suis désolé, je pense que vous étiez plus que des partenaires, je me trompe ? fit Mick avec un regard plein de compassion.  

- Ça ne vous regarde pas, intervint Falcon.  

 

A cet instant la porte s’ouvrit sur une paire de belles gambettes et le fameux Mick bondit de sa chaise pour voler en direction de l’apparition, manque de bol cette dernière l’expédia dans le mur d’un coup de talon et une massue vint finir de l’y encastrer. Décidemment, dans ce pays, les femmes avaient de drôles de manies, se dit-il intérieurement.  

 

- C’est qui celui-là ? fit aussitôt Saeko. Pendant deux secondes, j’ai cru que c’était Ryô. Mais impossible puisqu’il était avec…  

- C’est pas vrai, qu’est ce que tu fous là, l’amerloque, fit Xin Hong en l’attrapant par le col.  

- Mais c’est qui ce mioche ? fit Mick.  

- Tu vois vraiment pas qui je suis, je vais te rafraîchir la mémoire, moi !!! Qui est-ce qui t’envoie, on a mis un contrat sur moi et tu veux tellement être le numéro un que tu rapplique illico !  

- C’est moi le numéro un et pourquoi on me demanderai de buter un gamin ? Vous êtes sûr qu’il a pas un grain, fit-il en se tournant vers Kaori qui avait du mal à se retenir de rire.  

- Un gamin, un gamin, mais t’as fini de dire que je suis un gamin, t’es complètement crétin ou quoi ?  

- Ryô, fit doucement A-Xiang en lui filant un coup de coude.  

- Quoi ?  

- Je vois avec plaisir que tu as manifestement retrouvé un ami, mais tu n’aurais pas oublié un léger détail ?  

- Lequel ?  

- Ton corps, bon sang !!!!!  

- Oups, pas étonnant qu’il m’appelle « gamin » vu que je suis dans le corps du gringalet.  

- Qui c’est que tu traites de gringalet ? fit aussitôt une autre voix provenant du même corps sous l’œil perplexe de toute l’assemblée.  

- Ah tiens, t’es là, toi, je croyais que t’étais à nouveau dans les choux.  

- Fiche le camp, va draguer tes anges comme tu dis et nous on s’occupera que ton double dépravé pendant ce temps !  

- Il raconte vraiment n’importe quoi ce gamin, fit la voie outrée de Ryô.  

- Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi ce gamin parle tout seul, fit Mick.  

- Parce que je suis à l’intérieur de son corps, andouille, répondit Ryô.  

- Je suis tombé chez des fous, qui est à l’intérieur de ton corps, rétorqua Mick  

- Tu vois, tu l’embrouilles, Ryô, fiche le camp, on lui expliquera, fit Xin Hong.  

- Et pourquoi, il parle de Ryô ? insista Mick.  

- Parce que je suis mort, triple andouille et que des crétins ont rien trouvé de mieux que de piquer mon cœur à l’hosto pour le coller dans le corps de ce mioche !!!! Tu comprends maintenant ou faut te faire un dessin ? hurla un Ryô passablement énervé.  

- C’est un truc de dingue cette histoire, dit Mick.  

- Peut-être mais c’est bien le cas, fit Xin Hong et moi je me retrouve à être obligé de cohabiter avec un tueur complètement obsédé.  

- Cohabiter, vous êtes deux là dedans fit-il en s’approchant du jeune homme et en touchant son torse avec son index.  

- Non, Ryô ne vient seulement que de temps en temps, intervint A-Xiang et souvent pour nous aider.  

- Vraiment, fit soudain une Kaori très intéressée.  

- Peut-être quand il y a des problèmes dont les deux gamins ne devraient pas se mêler, par exemple, ajouta Saeko.  

- Qu’est ce qu’ils ont fait, demanda aussitôt Kaori.  

- Ils étaient sur les traces de « tu sais qui » et maintenant je comprends mieux, pourquoi et surtout comment.  

- RYO ! Tu vas me payer ça, hurla Kaori. Comment ose-tu te servir de ces enfants ?  

- Des enfants, n’exagère pas, ils sont quand même capables de tuer n’importe qui et en plus c’est notre relève ! rétorqua Ryô.  

- Votre relève ? fit un Mick abasourdi. Les nouveaux City Hunter c’est ces deux mioches ?  

- Non, City Angels, City Hunter, c’était moi et Ryô et personne ne nous remplacera, fit Kaori.  

- Mais c’est des gamins ? fit Mick en rigolant.  

- Ok mon vieux, fit Xin Hong. Pour info, elle, avant, on l’appelait Glass Heart, ça te dit quelque chose ? Et moi j’étais Death Angel, tu connais peut-être aussi ?  

- Mais c’est des tueurs de la mafia taïwanaise !!! Vous vous foutez de moi ?  

- Pas du tout, on a juste changé d’orientation, fit A-Xiang avec un clin d’œil.  

- Punaise, il me faut un verre, fit Mick en reculant vers le comptoir pour avaler d’une traite son cocktail XYZ avant de s’affaler sur un tabouret. Patron, un autre s’il vous plaît, faut que je me remette les idées en place !  

- Oui, faites donc ça, fit Kaori, tandis que Falcon lui servait un autre verre. Moi, il faut que je discute avec mon amie, fit-elle en faisant signe à Saeko de venir la rejoindre.  

 

Les deux ados restaient dans leur coin et regardaient attentivement les deux femmes discuter, ils se demandaient bien quel sort elles leur réservaient, quand soudain une voix les interpella.  

 

- Eh, vous deux, je vous paie un verre, fit Mick en tapant sur le siège à côté de lui. On pourrait parler du bon vieux temps.  

- Ok l’amerloque, fit Xin Hong en s’asseyant aussitôt imité par A-Xiang.  

- Tu prends quoi, une limonade ? fit l’Américain en hurlant de rire.  

- Ah Ah Ah, très drôle, non un café fera l’affaire, qu’est ce que tu crois j’ai bien dû m’adapter et en plus l’autre là, fit-il en indiquant Umibozu, refuse de me servir de l’alcool sous prétexte que je suis pas majeur, t’imagines !!!  

- Ca doit pas être marrant tous les jours pour toi, mon pauvre vieux.  

- Et pour moi alors, fit aussitôt Xin Hong, vous croyez que ça fait quoi d’avoir ce mec qui se pointe sans arrêt, souvent pour dire des conneries en plus et c’est moi qui prend !!!  

 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de