Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG - Prosa

 

Autore: hee-sook

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 9 capitoli

Pubblicato: 20-03-04

Ultimo aggiornamento: 19-05-04

 

Commenti: 19 reviews

» Scrivere una review

 

General

 

Riassunto: Voici ma première fanfic. En espérant que mon style vous plaira (agrémenté d'images). Résumé : Tu as brisé mon cœur, je briserais alors ta vie ! J’ai tellement attendu ce moment pour te dire Que jamais plus tu ne m’abandonneras…. La vérité tu la comprendra en réalisant la perte De ceux qui te sont chers et le mal que tu m’as fait. Ainsi nos deux âmes seront unis pour la vie et la mort Dans la douleur que nous affectionnons malgré nous. Je t’aime et te hais tant, my dear…. ps : cette histoire se déroule en trois épisodes de quatre chapitres chaqun + épilogue : EPISODE 1 Un talentueux informaticien EPISODE 2 La jeune femme au cœur meurtri EPISODE 3 Kaori, ne m’en veux pas ! EPILOGUE Joyeux anniversaire !

 

Disclaimer: Les personnages de "Rancoeur et Amertume" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I post an interactive story?

 

After logging in, in the section Games, - create a new game - add/modify the pages of this game There are 2 types of pages: - One with multiple choices - One with a question ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Rancoeur et Amertume

 

Capitolo 1 :: Engagement

Pubblicato: 20-03-04 - Ultimo aggiornamento: 28-03-04

Commenti: J'attends avec impatience vos commentaire pour savoir si je dois continuer dans cette voie. Sur ce bonne lecture !

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9


 

 

Tokyo, 24 mars – 8h30  

Une belle journée s’annonce.  

 

Appartement de City Hunter – Chambre de Kaori Makimura  

Kaori réveillée par les rayons du soleil s’étire doucement et reste assise sur son lit en tailleur. Puis se tourne vers sa table de nuit où se trouve le cadre avec sa photo et Hydeyuki, son frère. Dans une semaine ce sera son anniversaire et par la même occasion celui de la mort de celui-ci. Il lui manque tellement parfois et se surprend à sourire avec mélancolie. Et dire qu’elle n’a même pas eu le temps de pleurer son soudain départ.  

 

 

 

 

 

Appartement de City Hunter – Couloir  

Kaori marche d’un pas décidé vers la salle de bain puis stoppe subitement devant la porte de la chambre de son partenaire. Cela fait maintenant plus de 7 ans qu’ils vivent sous le même toit et qu’elle put se rendre compte à quel point il comptait pour elle. Seulement elle avait l’impression que ceci n’allait que dans un sens et préférait se taire.  

« Pensait-il à elle ? »  

Bien que d’habitude elle le réveille, elle décida de ne pas honorer cette tradition ce matin.  

« Quelle sotte comment pourrait-il penser que ce sera bientôt son anniversaire ! ».  

Appartement de City Hunter – Salle d’eau  

Sans vraiment le vouloir la porte claqua violament. Tandis que l’eau coule sur son corps, elle repense aux derniers évènements qui ont eu lieux entre eux : le baiser échangé à travers une vitre sur le bateau de Kaibara, les sentiments à moitié avoués qu’il éprouve pour elle lors du mariage de ces amis Miki et Falcon et puis plus rien. Une fois sa douche prise, elle se regarda dans le miroir avec un air légèrement déçu.  

Appartement de City Hunter – Cuisine  

Puis elle descendit à la cuisine pour préparer le petit-déjeuner pour deux personnes. Elle s’installa ensuite à table et entrepris de manger seule dans le plus profond silence. Finalement elle écrivit un message à l’intention de son collocataire : « Ton petit-déjeuner se trouve dans le frigo, je passe à la gare et l’on se retrouve au Cat’s eyes, Kaori. »  

 

 

Appartement de City Hunter – Chambre de Ryô Saeba  

Ryô dort d’un sommeil agité et pour cause il est en train de faire un rêve très excitant bien que frustrant : une femme d’un charme fou et qui plus est très aguichante joue à chat avec lui ! Puis soudain : « CLAC ! ». Ceci a eu pour effet de le réveiller brusquement et de réaliser malheureusement que son rêve avait pris fin. Il commença alors à pester contre sa partenaire et sa légendaire discrétion. En effet, sa nuit fut des plus courtes et aurait préféré de rester endormi. Hum voilà ce que c’est de passé ces soirées à faire les night clubs ! Finalement, il décida d’attendre patiement sa venue pour son traditionel réveil en fanfare et somnola. Lorsqu’il se réveilla de nouveau il réalisa qu’il fut seul : « Etrange, elle doit encore être de mauvaise humeur ! ».  

Appartement de City Hunter – Cuisine  

Il descendit alors à la cuisine et découvrit le mot sur la table. Il décida de prendre son petit-déjeuner directement au Cat’s eyes. La perspective d’être seul lui est maintenant insupportable.  

 

 

 

Gare de Shinjuku – Sortie Est  

C’est l’heure de pointe et la foule vaque à ses occupations : reste à attendre quelqu’un ou le prochain train, d’autre court pour attraper la correspondance ou est simplement en retard pour son travail, etc.  

Kaori se dirige vers le tableau des messages d’un pas nonchalant. Seul lien de contact avec les potentiel(le)s client(e)s il s’avère souvent inutilisé à son plus grand regret mais continue néanmoins chaque jour à le consulter : conscience professionnelle oblige ! Trop de factures pas d’argent et peu d’espoir depuis quelques semaines.  

« X_Y_Z, Angélina Cat’s eyes 11h : MIRACLE ! »  

Même si c’est une femme elle décide de noter le rendez-vous sur son carnet. « J’en connais un qui va être intenable encore une fois. » Mais après tout c’est une possibilité de rentrée d’argent et ça fera passer le temps. « Ma pauvre, ton moral est vraiment au plus bas ! Mais comment connaît-elle le Cat’s eye ? »  

 

 

 

Cat’s eyes – Au comptoir  

Le café est particulièrement vide.  

« Ding ! Ding ! »  

Miki – Bonjour Ryô ! Tu arrives tôt aujourd’hui.  

Ryô – C’est pour te voir plus longtemps ma douce et chère Miki ! avec son air d’obsédé.  

Soudain une masse apparaît derrière le comptoir.  

Falcon – Ce n’est pas nécessaire de te donner cette peine ! en anticipant les réactions de Ryô.  

Ryô – Serais-tu un mari jaloux Umi ?  

Falcon – Pas du tout ! tournant sa tête d’un air gêné et légèrement rouge. Et sûrement pas d’un abruti comme toi !  

Miki – Pfff, hi, hi. Ryô, Kaori n’est pas avec toi ?  

Ryô – Je crois que ça se voit !  

 

« Ding ! Ding ! »  

Eriko – Bonjour tout le monde !  

Ryô – Eriko ! Tu m’as tellement manqué cette nuit ! gesticulant ses doigts vicieux vers sa poitrine.  

« BANG ! » Oh zut une chaise qu’il va falloir racheter. Eriko passe son chemin sans un regard pour cet énergumène encastré dans le sol.  

Miki – Un thé ?  

Eriko – Non désolé je passe seulement en coup de vent je suis sur un important défilé en préparation. Mais Kaori n’est pas là ? en regardant Ryô.  

Ryô – Décidément il n’y en a que pour elle, et moi alors ?  

Eriko – C’est mieux ainsi. Comme dans une semaine c’est son anniversaire j’ai pensé qu’on pouvait lui organiser une petite fête surprise.  

Miki – Quelle bonne idée ! Le Cat’s eyes sera à ta disposition, n’est-ce pas chéri ?  

Falcon – Signe de tête voulant dire oui et encore plus rouge qu’avant.  

Eriko – Bien maintenant il me reste à trouver son cadeau mais je crois avoir ma petite idée. On se revoit très bientôt alors ! faisant un signe de la main tout en se dirigeant vers la sortie.  

 

Miki – Et toi Ryô, tu as une idée de ce que tu vas lui offrir ?  

Falcon – Quoi tu penses que cet énergumène peut avoir d’autre idée que de draguer des jolies femmes ?  

Ryô – A vrai dire…  

« Ding ! »  

Falcon – Hum !  

Ryô – …je ne me rappelais pas du tout quand est son anniversaire. Et puis que peut-on offrir à cette « chose » sans cœur !  

Miki – Bonjour Kaori ! un peu gênée.  

 

Kaori – Bonjour. En tournant la tête vers le comptoir et surtout en ignorant Ryô qui s’attendait à un coup de massue. Un café s’il vous plait. Au fait Ryô, nous avons du travail. Le rendez-vous est prévu ici à 11h. Toujours sans le regarder et d’une froideur digne du pôle Nord.  

 

« Ding ! Ding ! »  

Ryô – Ah Saeko ! Tu viens enfin me payer tes dettes ! Mokkori ! avec un regard lubrique et les doigts qui lui démangent.  

Saeko – Non pas encore Ryô.  

« Bing ! » Avec un gracieux coup de genou bien placé.  

Saeko - Bonjour vous autre ! s’approchant du comptoir.  

Ryô – Que nous vaut alors la visite de notre chère inspectrice ? après s’être remis difficilement de ce coup bas.  

Saeko – Vois-tu mon enquête piétinne et j’aimerais savoir si tu pouvais me trouver quelques renseignements sur l’ « éphémère ».  

Ryô – Tu veux sans doute parler de cette nouvelle drogue sur le marché qui a des effets hallucinogènes puissants et qui fait des ravages chez les jeunes. On dit que la plupart finissent par se suicider. Mais je te signale que tu me dois déjà pas mal de rendez-vous ! sortant sa liste infiniment longue.  

Saeko – Très bien et que dis-tu dans une semaine ? l’affaire sera sûrement bouclée et je pourrais me consacrer entièrement à toi et te payé en une seule fois tout ce que je te dois.  

Ryô – Et pourquoi pas dès maintenant ?!!! se pécipitant vers les jambes de l’inspectrice.  

« BANG ! » 1000t 100%Abstinence  

Kaori – C’est pas fini oui obsédé !  

 

Saeko – Bon je vous laisse j’ai du boulot. N’oublie pas de me contacter Ryô ! en faisant un clin d’œil.  

Kaori – Grrr, ce qu’elle peut m’énerver celle-ci !  

 

« Ding ! Ding ! »  

Mick – Bonjour tout le monde ! Kaori toujours aussi ravissante !  

Ryô – Et toi toujours aussi mauvais goût !  

Kaori – Bonjour Mick. Tout en écrasant le pied de Ryô.  

Miki – Un café ?  

Mick – Volontier ma douce !  

Falcon – Humm.  

Kaori – Tiens cet étrange notre cliente devrait être arrivée.  

Mick – Tu veux parler d’Angéla ?  

Kaori – Mais comment…  

Mick – C’est simple : c’est moi Angéla !avec une voix efféminée. Au moins j’étais sûr que Ryô viendrait au rendez-vous avec ce message. Mais j’aurais dû me douter que ce fainéant ne s’éait pas bougé !  

Ryô – Quoiqu’il en soit, JE REFUSE ! Tu peux très bien te débrouillé tout seul.  

Kaori – Ryô ! tout en regardant les mains de Mick (en effet celui-ci s’est électrocuté lors de l’épisode du bateau de Kaibara et a perdu son habileté au tir par la même occasion).  

Ryô – Bon dis toujours…  

Mick – Vous savez j’ai toujours gardé contact avec certains aux USA et il se trouve qu’ils ont besoin de mon aide pour que je surveille un homme d’affaire dans l’électronique de pointe, monsieur O’Neil, qui vient d’arriver sur le sol japonais pour ouvrir son marché au niveau international. Il est soupçonné de faire des affaires avec des hommes peu scrupuleux. Tendant une photo à Ryô et Kaori.  

Ryô – Tout ça est passionnant mais je ne vois pas ce qu’on à faire. Tout en bâillant aux corneilles.  

 

Mick – L’homme qui se trouve à côté est son fils, Tony et m’a contacté par le biais de l’ambassade américaine pour que je le protège car il détient un programme informatique très important pour le futur contrat. (Hé c’est qu’il en a des relations !)  

Ryô – Donc tu nous demande de protéger ce gars-là pendant que tu surveilles le père.  

Mick – Oui c’est tout à fait ça.  

Ryô – Tu te fous de moi ! Tu sais très bien que je ne travaille que pour de jeunes et jolies femmes !  

Kaori – Ryô ! Nous avons besoin d’argent je te signale car nous croulons sous les factures !!! Nous acceptons Mick.  

Mick – Oh merci ma douce Kaori, je savais que je pouvais te faire confiance. D’ailleurs que dirais-tu d’un dîner après ce travail ? on pourrait ensuite prendre un verre et …  

« BANG ! » 100t  

Kaori – Mick espèce de pervers ! Et où est-il prévu de rencontrer monsieur Tony O’Neil ?  

Mick toujours encastré dans le mur réussit à tendre un papier.  

 

Kaori – Allez viens Ryô allons-y ! en le prenant par la veste.  

Ryô – Non je ne veux pas y aller !!! 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de