Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prosa

 

Autore: somomo

Beta-reader(s): Grifter

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 20 capitoli

Pubblicato: 26-12-06

Ultimo aggiornamento: 02-11-09

 

Commenti: 134 reviews

» Scrivere una review

 

GeneralDrame

 

Riassunto: Un jour Ryo tomba malade. Le seul moyen de sauver sa vie et celle de Kaori est d'accepté de partir. à son retour, il découvre quelques surprises... c'est nul mais il ne faut pas préjuger ...

 

Disclaimer: Les personnages de "ma vie loin de toi" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I correct a misplaced chapter?

 

It can happen that an author has several stories in process and that he adds a chapter of a story to another one. In this case, please don't add the chapter again and contact me (hojofancity@yahoo.fr) for modification. Indicate which chapter is misplaced and which is the ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Ma vie loin de toi

 

Capitolo 1 :: Ryo est malade

Pubblicato: 26-12-06 - Ultimo aggiornamento: 17-10-09

Commenti: Salut tout le monde, je suis un peu nouvelle pour ce genre de choses,… Eh, ehem,… j'ai mis 5 mois pour rassembler le courage de s'inscrire à HFC et d'envoyer mon premier chapitre. Je ne suis pas comme vous pour la langue mais je la maîtrise. Soyez indulgents, envoyer vos commentaires, et passer un beau moment avec ce petit chapitre, Bonne lecture.

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


 

C'était une journée ensoleillé. Kaori, encore assise sur le canapé, était fatigué à cause de la nuit blanche qu'elle vient de passer. Le calme de la maison rendait notre nettoyeuse mal à l’aise et l’absence de Ryo aggravait la situation. Elle ne savait plus si elle devait être en colère après lui ou triste de se sentir seule à chaque fois qu’il est loin d’elle. Elle soupira une millième fois en reposant son regard sur l’horloge murale qui se trouvait devant son champ de vision, et ceci l’agaca car l’heure avança tant bien que mal.  

 

-Mais ou il peut bien être. Soupira-t-elle en ajoutant :  

- j'ai peur de lui arriver un malheur.  

 

L’inquiétude finit par la rendre instable. Elle ne pouvait plus rester en place.  

 

-Je n'en peux plus, je dois le retrouver.  

 

En disant cela, elle se dirigea d’un pat décidé vers la porte de la maison. Quand elle l’ouvrit Ryo était là devant elle, complètement ivre et moitié endormis. Il ne se tenait plus sur ces jambes.  

D’un air nonchalant, il l’a salua accompagnée d’un gros sourire :  

-Bonjour Kao… bien dormi ?  

 

Kaori était entre le sentiment de lui en vouloir et la joie de le retrouver vivant. Mais elle ne peut pas s'empêcher d'être en colère, elle se rapprocha de lui.  

 

-Espèce d'idiot, où tu as passé la nuit ? J'étais inquiète.  

 

-J'ai fini la mission un peu tôt et j'ai passé la nuit à faire la fête.  

 

Kaori ne se retenait plus, elle l’attrapa par la veste voulant le punir mais ce dernier perd l’équilibre et lui tomba dans les bras. Ne pouvant le soutenir à cause de la différence du poids, celle-ci tomba par terre mais gardant le nettoyeur contre elle.  

Quand elle posa son regard sur lui, elle le trouva endormi ce qui lui arracha un tendre sourire.  

 

-Oh mon Ryo ! ... pourquoi autant d'indifférence,... murmura-t-elle en posant une main amoureuse sur le visage de son partenaire.  

 

Elle déplaça quelque mèche de cheveux sur le front de ce dernier toujours endormi dans ses bras, mais elle sentit qu'il était fiévreux:  

 

-Ryo ça ne vas pas,... Ryo... Ryo répond moi,... Oh mon dieu mais tu es brûlant.  

Elle essaya de le relever en forçant ces jambes mais échoua à la première tentation. Ryo qui a senti qu’on le relevait se réveilla et d’un regard brouillé chercha cette personne qui l’aida et là il vit sa tendre partenaire.  

D’un geste brusque, il se détacha d’elle. Etre aussi proche d’elle le déstabilisa.  

-Ryo je ne veux que t’aider.  

-Pas besoin, je sais me débrouiller tout seul. Répondit-il en se déplaçant tant bien que mal sur l’escalier.  

Kaori plus inquiète le suit jusqu’à sa chambre ou ce dernier se laissa tomber lourdement sur son lit.  

- Tu … vois … j’ai bien … réussi sans ton aide. Dit-il ayant un mal à respirer.  

Kaori décider à l’aider, descendit en courant vers le salon où elle appela le Doc.  

 

Après quelque temps, Doc sort de la chambre de Ryo. Kaori l'accueillie devant la porte.  

 

-Alors, comment il se porte?  

 

-je ne sais pas. Ça ressemble à un rhume ou peut être plus. J'ai pris quelque goutte de sang pour l'analyser. Occupe-toi de lui aujourd'hui et demain je vais revenir le consulter.  

 

-Merci.  

 

-Appelle-moi s’il lui arrive quelque chose.  

 

-Je le ferrais.  

 

Après avoir accompagné Doc à la porte, Kaori revint auprès de Ryo pour se rassurer. Elle entra doucement ou ce dernier sembler dormir paisiblement. Elle posa sa main sur le front de son compagne.  

 

-Mon dieu... Quelle fièvre ! Il doit souffrir. Ryo je t'en prie... résiste... je serrais auprès de toi, je ne te quitterais pas une minute. Murmura-t-elle en tristesse dans la voix.  

 

Elle reposa sa main sur la main de Ryo, s’assit à ses coté et le veilla en le regardant tristement. Des larmes commencèrent à tomber mais elle les sèche vite.  

 

-Il ne faut pas que je perds espoir, tu es fort et tu peux t'en sortir. Je te fais confiance.  

 

Elle posa sa tête sur la poitrine de son coéquipier, l'effet qu'elle porte espoir ne l'empêche pas de verser quelques larmes.  

 

-Ryo ne me quitte pas. Tu es le seul qu’il me reste dans cette vie.  

 

Elle s’emporta dans son chagrin quand elle fut sortit par la sonnerie de la porte. En effaçant ses larmes, elle descendit ouvrir à ces visiteurs. C’était Saeko accompagnée de Miki.  

 

-Bonsoir Kaori, nous avons entendu la nouvelle. Il va bien? Demanda Saeko d’une voix triste.  

 

-Non, Il se sent de plus en plus mal.  

Elles montèrent vers la chambre de Ryo.  

- il dort, c'est une bonne chose. Lui dit Miki en voulant la rassurer.  

 

-C'est à cause du médicament qui lui a donné Doc. Je vais vous préparer du café.  

 

Elle se leva et se dirigea vers la porte, quand Miki l’interpella en la suivant.  

 

-Je vais t'aider.  

 

Elles sortent toutes les deux et fermèrent la porte. Saeko posa un regard indiscret vers le nettoyeur qui sembler dormir.  

 

-tu te sens bien ? Lui demanda-t-elle.  

 

-Non,... pas vraiment. Répondit-il sans ouvrir les yeux.  

 

-C'est la première fois que je te vois ainsi.  

 

-Moi même je ne sais pas la raison, et ça m'inquiète.  

Elle avança vers la fenêtre tout en ajoutant :  

 

-J'ai remarqué que Kaori a pleuré.  

 

-Oui,... elle fait toujours des soucis pour rien. Elle est vraiment trop bête pour croire que je vais me laisser distraire par un rhume et quitter toutes les jolies femmes qui m'entourent.  

 

A l’entente de ces mots, Saeko sentit les deux mains du nettoyeur s’approcher d’elle. Malgré sa maladie, il resta fidèle à son coté pervers. (Nda : son Mokkori ne tombe jamais malade)  

 

-Bien que tu sois malade, tu ne t'empêches pas de faire semblant que je t'intéresse, Ah Ryo,...  

 

-Je ne sais pas de quoi tu parle. Tous ce que je sais c’est que j'aimerais que tu passe la nuit en me taquinant dans mon lit, ça te tente?  

 

Kaori entra et surprend son partenaire essayant d’avoir des avances sur la jolie inspectrice. en colère, elle versa du café chaud sur sa main. Le pauvre malade sauta dans tous les sens et finissa sa course caché sous les draps.  

 

-Je crois que la présence d'une jolie femme te donne la pêche. Lui dit Kaori les bras croisés sur sa poitrine.  

 

-Allons Kaori, ne soit pas comme ça. Tu sais bien qu'il ait bien besoin de se détendre de ses peines. Lui dit l’inspectrice en remettant une mèche de cheveux derrière l’oreille.  

 

C'est Saeko qui parle? Elle défend Ryo? ... ce n'est pas de ses habitudes de défendre les autres.  

Figé par ses paroles. Kaori se laissa entraîner par Miki vers l’extérieur accompagné de Saeko qui souriait toujours.  

 

-je crois qu'il a besoin d'un peu de repos, allons dehors. Dit la barmaid voulant mettre fin à ce sujet délicat.  

-tu as raison. Ajouta Saeko en fermant la porte derrière elle.  

Cette dernière attendit quelques instants avant de rouvrir la porte et ajouter à l’attention du nettoyeur.  

 

-Tu sais que la vraie raison de ton inquiétude que tu as peur de laisser Kaori toute seule et de la perdre au milieu des dangers de ce monde.  

 

Elle ressortit laissant Ryo le regard impassible. Il ferma les yeux cherchant un peu de repos.  

 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de