Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prosa

 

Autore: Kaori28

Status: In corso

Serie: City Hunter

 

Total: 13 capitoli

Pubblicato: 20-11-05

Ultimo aggiornamento: 24-09-06

 

Commenti: 62 reviews

» Scrivere una review

 

General

 

Riassunto: City Hunter est à la croisée des chemins... Nos deux héros sauront-ils faire le bon choix quant au déroulement de leur destin ?

 

Disclaimer: Les personnages de "Le bon choix" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I post an interactive story?

 

After logging in, in the section Games, - create a new game - add/modify the pages of this game There are 2 types of pages: - One with multiple choices - One with a question/answer system It is also possible to have a fight page, where a random dice generator appears. - An image can also be added, by giving the full link ...

Read more ...

 

 

   Fanfiction :: Le bon choix

 

Capitolo 6 :: Révélations

Pubblicato: 08-04-06 - Ultimo aggiornamento: 08-04-06

Commenti: Kikou ^^ Nouveau chapitre, n'espère qu'il vous plaira et que vous laisserez plein plein de rewiews ^^ Sur ce, je vous laisse et ovus souhaite une bonne lecture^^

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


 

Peu à peu, Miki s'était calmée et les larmes n'emplissaient plus ses yeux. Elle était tout de même restée dans les bras de son amie. Elle voulait qu'elle la réconforte, qu'elle lui dise que ce qu'elle a cru voir dans son regard n'était pas réel... une totale résignation. Cela ne pouvait se passer ainsi. Kaori ne devait pas quitter Ryô, ça n'était pas dans l'ordre des choses. La jeune femme devait continuer à croire en ses rêves, car les rêves parfois se réalisent si on y croit assez fort. C'est ce qu'elle avait fait et aujourd'hui, elle était la plus heureuse des femmes avec Falcon. Elle n'a jamais cessé d'espérer et sa longue attente a fini par être récompensée. Et quel beau cadeau... Elle ne remercirait jamais assez le ciel, d'avoir mis un tel homme sur son chemin.  

Miki n'arrivait pas à croire que Kaori avait baissé les bras. Elle qui, d'habitude, se battait pour ce qu'elle croyait... Aurait-elle changé de convictions ? Peut-être... A moins qu'un catalyseur ait provoqué ce changement si soudain. Que cela pouvait-il être ?  

 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*  

 

Notre nettoyeur se dirigeait à présent vers le Cat's Eye. Sa conversation avec Saeko l'avait laissé quelque peu perplexe, ce qui expliquait l'air pertubé qu'il affichait. Le plus surprenant était que, pour une fois, les jeunes femmes pouvaient sortir tranquillement dans les rues. Notre pervers national était beaucoup trop absorbé pour faire attention à elles. Ses pensées étaient tournées vers la seule qui pouvait les alimenter, sa chère partenaire. Cependant, elles n'étaient pas aussi douces que l'on aurait pu le croire... Impassible à l'accoutumée, là, Ryô ne cachait rien de son trouble.  

Mais que pouvait lui avoir raconté Saeko pour l'avoir troublé à ce point ?  

Dire qu'il pensait s'en être débarassé une bonne fois pour toute, il semblerait qu'elle soit plutôt tenace. Il avait eu la prétention de croire que tout cela était loin derrière lui... Apparement, les souvenirs reviennent toujours vous hanter, comme les vagues qui taquinent sans cesse le sable. Sauf que là, il ne s'agissait pas d'une plaisanterie grossière... non, c'était beaucoup plus que ça...  

Pourquoi avait-il fallu que tout cela réapparaisse maintenant ? Alors que tout commençait à s'organiser dans sa vie...  

Quel coup du sort !  

Décidémment, il n'arriverait jamais à vivre comme tout le monde, jamais il ne sera capable de ne pas veiller par dessus son épaule à chaque coin de rue... Une colère sourde l'envahissait peu à peu, au fur et à mesure que tous ces mauvais souvenirs remontaient à la surface. Les traits de son visage, s'étaient brusquement renforcés, lui donnant un air haineux. Mais c'était bien ce qu'il éprouvait à cet instant... de la haine, de la colère, de la lassitude...  

Il aurait pu croire, espérer tout ce qu'il voulait, tout effort était bien vain. Son passé le rattraperait toujours...  

 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*  

 

Peu à peu, ses pas le menèrent vers le café de ses amis. Sans regarder vraiment ce qui se passait à l'intérieur, il poussa lentement la porte d'entrée.  

Le tintement de la clochette rappela aux deux jeunes femmes où elle se trouvaient. Lentement, Miki se dégagea des bras de Kaori afin de s'occuper de son nouveau client. Quelle ne fut pas sa surprise de voir qu'il s'agissait de Ryô ! En fait, elle était bien plus étonnée par le calme de Ryô, que par sa présence.  

Mais que diable se passait-il entre ces deux-là ???  

 

Bien qu'elle ne le montrât pas, Kaori aussi était quelque peu surprise par le comportement de son partenaire. A vrai dire, cela l'inquiétait un peu. Il faut dire que les moments où Ryô était si sérieux, étaient rares. Quelque chose devait, visiblement, le préoccuper et à voir son air, cela devait être grave. Malgré elle, Kaori ne pût s'empêcher d'éprouver une certaine crainte lorsque, enfin, elle croisa le regard de son partenaire : elle y lut une colère et une peur effroyable. D'habitude, Ryô faisait tout ce qui était possible pour cacher ses états d'âme, mais là, il semblerait bien qu'il n'arrive plus à se contenir.  

 

Un silence lourd pesait dans la pièce. Les deux partenaires se regardaient fixement. Miki les dévisageait tour à tour, espérant attirer leur attention, mais c'était peine perdue. C'était comme si une discussion s'était entamée entre eux, sans que personne puisse y comprendre quoi que ce soit. Un langage sourd et invisible de tous.  

Il est vrai que ces deux-là formaient une véritable équipe, ayant une complicité incroyable. C'était vraiment beau à voir une relation comme la leur... dommage qu'elle ne soit pas plus concrète. Miki poussa un petit soupir. Ceci eut pour raison d'attirer l'attention de Ryô.  

 

"Dis-moi Miki, commença-t-il, cela te paraîtra sûrement déplacé, mais pourrais-je parler avec Kaori en privé ?  

Ryô avait dit cela avec une voix plus dure qu'il ne l'aurait voulu. Cependant, Miki comprit le message et ne se fit pas prier plus longtemps.  

- Bien sûr, je vous laisse seuls. Si jamais vous avez besoin de quelque chose, je serai dans la salle de tir, dit-elle alors.  

- Merci Miki, je te rejoindrai dès qu'on aura fini, lui dit Kaori."  

 

La jeune femme prit donc congé et laissa le café aux bons soins de ses amis. Bien qu'elle aurait aimé en savoir un peu plus, elle prit sur elle et décida d'attendre que Kaori lui en parle. C'est alors qu'elle se dirigea vers l'armurerie.  

 

Les deux partenaires se retrouvaient seuls à présent. Le café était totalement désert. Ryô continuait à fixer Kaori de son regard sombre. Il voulait discuter avec Kaori mais les mots n'arrivaient pas à sortir. Il ne savait pas comment il allait aborder la situation. Il se demandait encore comment entamer la discussion lorsque Kaori s'en chargea à sa place.  

 

"Que se passe-t-il Ryô ? demanda Kaori, ne cachant pas son inquiètude.  

- C'est difficile à dire, je ne sais pas par où commencer...  

- Commence par me révéler quel est l'événement qui a pu déclencher cette si grande angoisse en toi ? lui dit-alors Kaori.  

 

Ryô en resta bouche bée. Il ne pensait pas être si transparent. En fait il ne l'était pas vraiment, c'est juste que sa partenaire était la seule personne qui pouvait sonder son coeur. A cette pensée, il esquissa un sourire triste. Et dire que cela faisait près de 8 ans déjà... 8 ans de bonheur auxquels il va falloir renoncer...  

 

- Eh bien, "elle" est revenue... lui dit-il alors, avec le même regard qu'il avait eu il y a quelques minutes plus tôt.  

 

Kaori porta une main à son coeur. Cela ne pouvait être possible... pas maintenant... Apparement, le destin s'acharnait contre elle. Pourquoi a-t-il fallu qu'elle revienne sur son chemin. Dire qu'elle croyait l'avoir écartée pour de bon,.... qu'elle avait été stupide !  

La jeune femme sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle fit tout son possible pour les retenir. Il ne fallait pas que son partenaire puisse les voir, il ne fallait pas qu'il s'imagine qu'elle avait peur, même si c'étai le cas. C'est d'une voix, presque dans un murmure, qu'elle demanda:  

 

- Je suppose que c'est Saeko qui t'a mis au courant ?  

- En effet. J'ai failli ne pas écouter ce qu'elle avait à me dire. Quoiqu'il en soit, il est clair que l'Union Teope est de retour au Japon et selon ses informateurs, elle préparerait un grand coup. Cependant, on ignore la nature de ses projets, dit Ryô d'une voix grave.  

- Elle s'est introduite discrètement au Japon. Saeko sait-elle depuis quand exactement ?  

- Il semblerait que son arrivée remonte à deux mois environ. Il est vraiment étrange qu'on ait pas entendu parler d'elle avant. Elle doit préparer quelque chose de vraiment important, pour se faire discrète à ce point.  

- Sans aucun doute. Il va falloir redoubler de vigilance à présent, n'est-ce pas ? demanda Kaori, d'un ton posé.  

- Cela semble évident. En tout cas, une chose est sûre...  

- Nous sommes dans leurs petits papiers, et cela n'est pas forcément une bonne nouvelle pour nous, le coupa Kaori.  

- Tout à fait. Ainsi, tu devras être constamment sur tes gardes. Si elle réellement de retour, nous allons devenir des cibles de premier choix. Aucun faux pas ne peut être toléré.  

- Fais-moi confiance Ryô, lui dit la jeune femme, tu peux compter sur moi.  

- Mais je n'en attendais pas moins, partenaire, lui répondit-alors Ryô.  

 

Kaori sourit face à la confiance totale que pouvait lui offrir son partenaire. Rien ne la fit plus plaisir à cet instant. Son regard semblait retrouver la lueur qui le caractérisait si bien.  

Ryô fut heureux de la réaction de sa partenaire. Cette vision l'apaisait un peu. Même si la peur enserrait son coeur, il savait qu'il pouvait compter sur la jeune femme, sur cet ange...  

Oui, avec cet ange à ses côtés, plus rien ne l'effraierait. 

 


Capitolo: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de