Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated G - Prose

 

Auteur: Noa

Status: En cours

Série: Cat's Eye

 

Total: 14 chapitres

Publiée: 17-10-03

Mise à jour: 09-08-04

 

Commentaires: 6 reviews

» Ecrire une review

 

General

 

Disclaimer: Les personnages de "Une troisième chance" sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Astuces & Conseils

Comment faire pour poster un jeu intéractif?

 

Il suffit de se connecter. Puis, dans la section Games, - créer un nouveau jeu - ajouter/modifier les pages du jeu: les nouvelles pages sont créer automatiquement si elles sont r ...

Pour en lire plus ...

 

 

   Fanfiction :: Une troisième chance

 

Chapitre 2 :: Chapitre II

Publiée: 17-10-03 - Mise à jour: 17-10-03

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 7 9 10 11 12 13 14


 

Après quelque jour de la révélation entre Ai et Isamu, la vie reprit de son cour normal. Hitomi est en train de sortir la pancarte Cat’s eye.  

 

Hitomi : bouuu.. il fait chaud dès le matin, je n’imagine même pas cet apème.  

Ai : OULLAAAAALLAAA JE SUIS EN RETARD  

 

Ai passa à coté d’Hitomi comme un boulet de canon, elle était tellement pressé qu’elle tenait encore dans sa bouche une tranche de pain.  

 

Hitomi : si tu te levais plu tôt peut être que tu ne serai pas en retard tout les matin.  

Rui : elle me fais rappeler une jeune de fille de la famille quand elle avait son âge.  

Hitomi : je ne vois pas de qui tu parles hihi.  

 

Pendant ce temps la, Ai avait croisée Isamu qui était en voiture, celui-ci lui a proposé de l’emmener au lycée.  

 

Isamu : je vois que tout les matins mademoiselle est en retard.  

Ai : ça va t’es jamais en retard toi ?  

Isamu : nan j’ai l’habitude de me lever tôt.  

Ai : ho le petit saint hé hé.  

Isamu : je n’ai jamais dit que j’étais un saint loin de la.  

Ai : à ce point la ?  

Iasmu : si tu savais. Enfin bref, entre parenthèse jolie ton uniforme.  

Ai : Isamu…t’as pas honte.  

Isamu : nan. Hé hé  

Ai : tu savais que j’étais dans le même lycée que Hitomi ?  

Isamu : mmmmm tu crois qu’elle a toujours son uniforme ha ha ha.  

Ai : espèce de coquin va. ET ARRETE TOI LA s’il te plais.  

 

Isamu s’arrêta aussi sec. Ai sorti de la voiture et parti rejoindre un jeune homme qui faisait lui aussi partie du lycée de Ai.  

 

Isamu : tiens tiens qui est se gaillard. Tout en souriant.  

Le jeune garçon : salut Ai comment tu vas ?  

Ai : super comme d’hab mais si ont ne se grouillent pas on va être encore en retard.  

 

Ils se mirent tout les 2 à courir. Quand à Isamu il parti au café Cat’s eye où il avait rendez-vous avec Hitomi.  

 

Isamu : excuse moi je suis un peu en retard, j’ai amené ta sœur au lycée hé hé.  

Hitomi : je vois, vous êtes pardonné monsieur l’inspecteur.  

Isamu : ho c’est trop d’honneur, votre carrosse est près. Tout en s’inclinant.  

 

Et paritirent tout les 2 pour le musé.  

 

Rui : un policier qui emmène une voleuse en repérage …c’est inattendu.  

 

Durant le voyage.  

 

Isamu [je vais devoir jouer encore au pigeon, arf ça m’énerve]  

Hitomi : tu es très pensif depuis tout à l’heure.  

Isamu : oui excuse moi, je pense à ce soir c’est tout. Sinon Ai m’a dit qu’elle était dans le même lycée que toi.  

Hitomi : oui.  

Isamu : et tu avais le même jolie petit uniforme qu’elle ?  

Hitomi : je te vois venir, petit malin.  

Isamu : hé hé hé.  

Hitomi : et toi dans quel lycée tu as été sur Final Fantasy.  

Isamu : je..je ne suis pas allé au lycée.  

Hitomi : tu n’as pas de diplôme ?  

Isamu : nan, tiens nous sommes arrivé.  

 

Isamu et Hitomi rentrèrent dans le musée. Il s’arrêtèrent devant les joyaux de la couronne, l’un des joyaux étant la cible des Cat’s.  

 

Hitomi : quel joyaux merveilleux, que je pense que lorsqu’on porte une couronne tout le monde te respect, que tu es soit un roi ou une reine.  

Isamu : à Fantasia on a pas besoin de couronne pour être quelqu’un, il y a beaucoup de grand guerrier et de grands sages.  

Hitomi : tu en connais ?  

Isamu : oui. Ce sont des faux.  

Hitomi : quoi les sages ?  

Isamu : hmm nan les joyaux sauf le rubis.  

Hitomi : ha d’accord pense à faire des pauses ha ha ha.  

Isamu : hé hé pardon.  

 

Un homme : je vous préviens si cat’s eye arrive à voler la couronne je serai dans l’obligation de vous remplacer Mr Takagi.  

Mr Takagi : je sais Mr le directeur.  

 

Isamu : oula ça à l’air de chauffer.  

Hitomi : tu es sans pitié cette homme va peut être perdre son travail.  

Isamu : pourquoi ? C’est à Cat’s de le décider. Tout en la fixant dans les yeux et parti de son coté.  

 

Hitomi quant à elle avait ressenti son sang se refroidir.  

 

Isamu : Hitomi qu’est ce que tu fais viens.  

Hitomi : heu oui j’arrive.  

 

Hitomi et Isamu arrivèrent devant le lycée de Ai, le lycée est en plein fête de fin d’année, il y avait tout sorte stands d’attractions. Ils entrèrent dans la cours du lycée.  

Isamu était en plein milieu de la cours, quand soudain un énorme caméléon en papier mâché arriva d’une grande allure vers Isamu. Aillant un réflexe d’un félin, il arrêta avec seul bras la meute de garçon qui portaient la caméléon en papier mâché. Cette force étonna Hitomi.  

 

Hitomi : quel réflexe.  

Isamu : merci  

Ai : alors Isamu tu es inébranlable.  

Un garçon : excusez nous Monsieur.  

Isamu : ce n’est pas grave heu..  

Ai : Kono, Kono Takagi  

Hitomi : quoi !!!!  

Isamu : qu’est ce qu’il y a ?  

Hitomi : heu nan rien  

Isamu : mais oui je t’es déjà vu toi, tu es le garçons qui était avec Ai ce matin ?  

Konno : oui c’est moi Monsieur.  

Hitomi : Ai pourrais-je te parler s’il te plais ?  

Ai : bien sur, allez les gars faut l’amener au milieu de la cours.  

Un des gars : et c’est lourd.  

Isamu : si vous voulez je peux vous aider ?  

Konno : ho oui nous avons bien besoin de votre aide.  

 

Isamu se mit à l’arrière de l’œuvre et souleva avec une telle force que cela déséquilibra le reste des garçons.  

 

Ai : ouaou quel force, tout en se retournant vers Hitomi, ça c’est un mâle hé hé.  

Hitomi étonné : Ai calme toi.  

Ai : ho Hitomi hé hé hé.  

 

Hitomi emmena sa sœur près du fleuve qui était pas très loin du lycée.  

 

Hitomi : Ai  

Ai : oui ?  

Hitomi : Konno c’est ton petit ami ?  

Ai : heu n…non c’est seulement un camarade de classe.  

Hitomi : alors ça ne te dérangerai pas si on faisait une descente au musée où travail le père de Konno ?  

 

Ai s’arrêta nette. Et regarda avec stupéfaction sa grande sœur.  

 

Hitomi : je plaisantais, je voulais voir quelle réaction tu allez avoir ha ha ha et elle est très claire.  

Ai : mais mais…….  

Hitomi : ha ha ha allez viens on va rejoindre les gars ha ha ha.  

 

 

 

Une fois de retour au lycée Hitomi et Isamu restèrent pendant quelques heures avant de retourner chacun de son coté sauf pour Ai qui resta avec ses camarades à la fête.  

 

Hitomi : Rui tu ne crois pas qu’on devrai annuler notre sortie ?  

Rui : pourquoi dis tu cela ?  

Hitomi : le responsable de la sécurité du musée est le père de Konno.  

Rui : ho nan c’est pas vrai, décidément Ai et toi vous avez le chic pour aimer le type qu’il ne faut pas.  

Hitomi : qu’il ne faut pas. En baissant les yeux.  

Rui : Hitomi te souviens tu pourquoi nous faisons tout cela ?  

Hitomi : oui je sais mais.  

Rui : notre carte a déjà été envoyé au musée. Nous n’avons plus le choix.  

 

Pendant ce temps là au commissariat.  

 

Isamu : [comment Ai a pu laisser ses sœurs faire cela au père de Konno, cela n’est pas normal]  

 

Le soir venu Hitomi et Rui partirent pour le musée. Pendant ce temps là Ai était toujours au lycée en train de faire la fête avec ses amis.  

 

Ai : je dois dire qu’on c’est surpassé cette année la fête est vraiment bien réussi, une bonne ambiance, une bonne musique, les copains et mon amour hé hé. Ho arrête de faire la gueule qu’est ce que tu as depuis tout l’heure ?  

Konno : excuse moi mais je m’inquiet pour mon père, il devait venir de puis une bonne heure.  

Ai : t’inquiet il a eu peut être un petit empêchement, je pense qu’il ne va pas tarder.  

Konno : j’ai bien envi d’aller lui téléphoner.  

Ai : alors vas-y tu te sentiras mieux après.  

Konno : ok j’y vais .  

Ai : attend t’as pas oublié un truc ?  

Konno : heu quoi ? (avec un aire crétin)  

Ai : approche idiot.  

 

Ai embrassa tendrement Konno (et oui parce que si vous n’avez pas comprit, Ai et Konno sortent ensemble ;) . Konno parti téléphoner à son père, quant à Ai , elle, elle partie vers ses amies et commença à danser comme des folles profitant chaque instant de ce moment où enfin elle se sentait comme les autres, où enfin elle pensait avoir une vie comme les autres. Après une bonne dizaine de minutes (mdr là je suis en plein dans la cituation, en écoutant une superbe chanson de Maaya Sakamoto) Konno revint désemparé.  

 

Ai : Konno …qu’est qu’il y a ? Il est arrivé quelque chose à ton père ?  

Konno : c’est Cat’s eye, elles ont volées le bijoux de la couronne.  

Ai : QUOI !!! c’est pas possible dis moi que je rêve, elles n’ont pas pu faire cela.  

Ai partie sans demander son reste en direction de chez elle.  

 

Konno : AI OU VAS TU ????  

Ai : [je n’y crois pas, comment elles ont pus me faire cela], COMMENT !!!!!!  

 

Pendant ce temps là Hitomi et Rui faisaient un peu le ménage dans le café.  

 

Hitomi : je ne me sans pas bien Rui.  

Rui : tu as le sentiment d’avoir trahis Ai ?  

Hitomi : oui  

 

Soudain Ai ouvrit la porte du café comme une furie.  

 

Hitomi : Ai je … je vais t’expliquer.  

Ai : (un peu essoufflée) YA RIEN A EXPLIQUER ? Comment …comment avez vous pus me faire cela ? Tu savais que j’avais des sentiments envers Konno, mais ça ne t’as pas empêchée de voler le musée où son père travaillait. ÇA T’AMUSE.  

Rui : Ai calme toi s’il te plait.  

Ai : que je me calme, à ça non. Vous avez dépassées les bornes. Elle commença à avoir les larmes aux yeux.  

Hitomi : comprends Ai on a fait cela pour retrouver notre père.  

Ai : Notre père, ce qui veux dire qu’il faut tout sacrifier pour lui, hein c’est ça ?!!!! Nan, je commence à en avoir assez de tout cela.  

Rui : Ai ça suffi maintenant.  

Ai : NAN !!! Je ne m’écraserais pas cette fois ci, et toi tu ne dis rien ?  

Hitomi : Ai j…je suis désolé.  

Ai : DESOLEEEEEEEEE. Tout en giflant Hitomi. Ça ne te suffisais pas de trahir Isamu non , il a fallu que tu me trahis moi aussi, moi….ta…ta propre sœur.  

 

Rui commença à perdre patience et gifla à son tour Ai. Qui celle-ci surprise partie de suite du café en pleurant.  

 

Hitomi et Rui : AIIII !!!!!!!  

 

NB : je trouve que c’est l’un des meilleurs moment de touts les épisodes de cat’s eye, là où il y a un conflit sérieux entre les sœurs Kisugi, dans cette dispute ont peux ressentir un grand résulta au niveau des émotions. Je peux peut être me tromper mais dans cette dispute on peut remarquer que Ai n’accepte pas tout à faire d’être une cat’s eye. Le seul truc que je peux reprocher de Hojo, c’est qu’il n’a pas assez peaufiné la dispute comme je l’ai fais.  

 

Ai partie donc en pleurant, lorsqu’elle traversa sens faire attention au camion qui arrivait. Isamu était là, il n’avais pas assisté à la dispute, mais avait bien vu qu’il s’était passé quelque chose. Le chauffeur du camion vit à la dernière minute Ai sur la route, il freina mais la distance était trop courte. Isamu arrêta le camion en y mettant toue sa force.  

 

Isamu : Ai qu’est ce qui c’est passé ?  

 

Mais Ai continua sa cours, Isamu la poursuivi jusqu'à dans un parc où il l’arrêta, elle se retourna et commença à le frapper tout en l’insultant.  

 

Ai : espèce d’enfoiré je croyais qu’on été complices, pourquoi tu ne m’a rien dit ?  

Isamu :je croyais que tu le savais, cela m’a paru bizarre. Je ne sais pas quoi dire. Arrête de me frapper…  

Isamu : LACHE MOI.  

 

Ai donna un bon coups de genou dans le bas ventre de Isamu qui la lâcha de suite. De son coté Ai en profita pour prendre la fuite. Voyant qu’il ne pouvait rien faire , il parti au café. Tout en boitant un peu (ouille).  

 

Isamu : mais qu’est ce qui c’est passé ici ?  

Rui : il y a eu une dispute..enfin c’est…une longue histoire. Tu vas bien ?  

Isamu : ouais ça peu aller, j’ai croisé Ai, j’ai voulu l’arrêter, je le regrette maintenant arf.  

Rui : elle t’as frappée ?  

Isamu : arf c’est pas grave.  

Konno : bonsoir  

Rui : konno ? que viens-tu faire ici ?  

Konno : je viens rapporter le sac de cour de Ai, elle est partie si vite qu’elle l’a oubliée.  

 

Hitomi alla pour prendre le sac lorsque qu’elle remarqua que celui-ci était mouillé.  

 

Hitomi : il pleut dehors.  

Konno : nan il neige, il fait un froid de canard.  

Hitomi : ho nan…..Et partie à la rencontre de Ai.  

Rui : Hitomi…  

Isamu : humm je suis désolé pour ton père.  

Konno : ne vous excusez pas inspecteur vous n’y êtes pour rien.  

Isamu : peut être bien, je vais chercher Hitomi Rui.  

Rui : bien.  

 

Isamu parvint à rattraper Hitomi, la neige commença à tomber de plus en plus.  

 

Isamu : Hitomi attends.  

Hitomi : …c’est peine perdu…elle commença à frissonner un peu.  

Isamu : Ai est une fille intelligente elle n’irai pas n’importe où dans ce froid, tu la connais mieux que nous tous où elle aurai put bien se mettre à l’abri ?  

 

Isamu enleva sa veste pour la mettre sur le dos de Hitomi.  

 

Hitomi : s’ayez je sais !!  

 

Et partie tout en laissant tomber la veste, Isamu alla la ramasser et voulu partir rejoindre Hitomi, lorsque Rui le stoppa.  

 

Rui : Isamu prend cela, c’est la veste d’Hitomi et de Ai.  

Isamu : m…merci Rui.  

 

Et parti à son tour, de son coté Hitomi avait devinée que Ai c’était abritée sous la statut en papier mâché en forme de caméléon.  

 

Hitomi : s’ayez je t’es trouvée.  

 

Elle regarda par le trou est vit sa petite sœur grommelant de froid et pleurant à chaude larme. Hitomi commença elle aussi à pleurer, pendant ce temps là Isamu l’avait déjà retrouvé.  

 

Isamu : [c’est la première fois que je la voit pleurer].  

 

Isamu ne savais pas trop quoi faire dans c’est moment là, il sortie de la poche de sa veste un mouchoir quand soudain le joyaux de la couronne tomba au même moment avec un petit mot.  

 

Isamu : quoi !! « ça sera pour une prochaine fois, de la part de cat’s eye ».Hum [Rui….]. Tu as vu Hitomi ?  

Hitomi : oui …tout va pouvoir s’arranger pour le père de Konno ?  

Isamu : je pense que oui. Tiens sèche tes larmes.  

 

Isamu regarda lui aussi par le trou et vit Ai.  

 

Isamu : hmm..peut être vaudrai il mieux que vous arrêtez de prendre Ai pour une enfants, c’est une ado maintenant.  

Hitomi : oui je sais mais…  

Isamu : oui…promet moi de plus la faire pleurer s’il te plais.  

Hitomi : tout en souriant, oui j’essayerai.  

Isamu : je vais aller la chercher.  

 

Pendant ce temps là, Ai c’était endormie, Isamu entra dans la statut et prit Ai dans ses bras pour la ramener chez elle au chaud.  

 

FIN DE LA 2 EME PARTIE. OUF 

 


Chapitre: 1 2 3 4 5 6 7 7 9 10 11 12 13 14


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de