Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prose

 

Author: Kaori_2

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 32 chapters

Published: 19-11-04

Last update: 09-08-06

 

Comments: 62 reviews

» Write a review

 

General

 

Summary: Résultat du défi de Kelly.

 

Disclaimer: Les personnages de Jurrassic Park le retour sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How can I count the number of words in my chapter?

 

You can use Microsoft Word. Go to Tools > Statistics.

 

 

   Fanfiction :: Jurrassic Park le retour

 

Chapter 6 :: Le voyage vers l'île (1/2)

Published: 04-12-04 - Last update: 04-12-04

Comments: un dernier petit chapitre avant d'aller voir mon copain en Suisse. Promis je continuerai là-bas :op.

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

Finalement le jour du départ était arrivé sans encombre. Autour du bateau qui devait les mener à l’île, des marins oeuvraient tranquillement, chargeant le matériel nécessaire à l’expédition.  

 

Ryô, Mick et Umibozu étudièrent le navire au millimètre carré près. Ne laissant rien au hasard.  

 

Tomoe mena son équipe à ses cabines. Toutefois il manquait encore trois personnes. Elle était alors accompagnée par Miki, Kaori et Kazue. Elle leur présenta aussi leurs cabines où elles déposèrent leurs affaires avant de remonter sur le pont toujours avec elle. Tomoe veilla au bon déroulement du chargement, le soleil brillait, une légère brise soufflai que demander de mieux ? Soupirant Kaori s’adossa à la rambarde de sécurité du ponton et fit disparaître une grimace de douleur.  

 

Bien qu’une semaine ce soit écoulé depuis sa blessure, celle-ci demeurait douloureuse.  

 

« Ca va Kaori ? »  

« Oui Kazue. C’est encore un peu douloureux mais ça devrait aller. »  

« Si la douleur ne passe pas dis le moi… J’ai de quoi la soulager. »  

« Merci. » Sourit Kaori avant de pencher la tête en arrière pour mieux observer le ciel.  

 

Soudain son regard se porta sur un scintillement éloigné.  

 

« ??? »  

« A terre ! » Cria-t-elle à Tomoe en se précipitant vers elle.  

 

Ryô fut cependant plus rapide et plaqua Tomoe au sol derrière une caisse métallique. Tandis que l’écho d’un coup de feu résonna et que la balle venait de ricocher sur le pont. Kaori s’arrêta net en voyant Ryô. Un autre cou résonna précédant de peu un ricochet sur la caisse métallique.  

 

Le tireur, voyant que sa cible principale était hors d’atteinte cibla sa cible secondaire… D’ailleurs elle faisait une cible parfaite et ne semblait se douter de rien. Cependant, elle tourna la tête vers lui.. Elle souriait et le salua.  

 

Le tireur surpris ne savait qu’en penser et fut déstabilisé. Puis la jeune femme lui indiqua quelque chose du bout du bras. Intrigué il regarda ce qu’elle lui montrait et le vit… Ryô Saeba était sorti de sa cachette et le visait lui, avec un fusil à lunette. Il n’eut pas le temps d’esquisser le moindre mouvement qu’une balle se logea dans son épaule droite le rendant alors inoffensif.  

 

Sur le bateau Kaori sentit ses jambes la lâcher.  

 

« Kaori ça va ? » Demanda Ryô en hâte.  

« Je n’ai plus de jambes c’est tout. » Ironisa-t-elle. « Tomoe n’a rien ? »  

« Non. Elle est un peu secouée mais tout va bien. » Répondit Ryô en lui tendant la main pour l’aider à se relever. Puis il lui ébouriffa les cheveux en signe de félicitations al faisant aussi rougir.  

 

« Qu’est-ce que c’est que ce cirque ? » S’étonna un type qui montait sur le bateau et que Mick et Umibozu tenaient en joue alors que Ryô était allé aider sa cliente à se relever.  

« Curtis !!! » S’écria-t-elle ravie.  

 

Umibozu et Mick rentrèrent alors leurs jouets tandis que Tomoe courut dans les bras de cet homme. Ryô, Kaori, Kazue et Miki la suivirent.  

 

« Curtis comment vas-tu ? » Demanda Tomoe les joues rouges.  

« Vien et toi ? »  

« Ca va. »  

« Un ami à vous ? » Demanda Ryô inquisiteur.  

« C’est Curtis. Il fait partie de mon équipe. C’est un botaniste, herborisateur et qui fait dans l’herboristerie à ses heures perdues… Curtis je te présente Ryô Saeba. Mon garde du corps. »  

« Le professeur Adams ne lâchera pas le morceau. Hein ? »  

« Il est en prison. » Expliqua Ryô sans trop rentrer dans les détails.  

« Ca ne vous empêche pas d’être sur la défensive. » Dit Curtis aux souvenirs de son arrivée.  

« Nous prenons nos précautions. » Dit Umibozu gravement le faisant blêmir involontairement.  

« Curtis… Ces gens nous accompagnent. Je t’ai présenté mon garde du corps mais pas son équipe. Voici Kaori Makimura, la partenaire de Ryô Saeba. Miki Ijuin et son Mari Falcon. Mercenaire lorsqu’ils ne tiennent pas leur café. Mick Angel ancien partenaire de Ryô et Kazue. Actuelle partenaire de Mick et infirmière. »  

 

Curtis les salua un à un, basant les mains des jeunes femmes sous les regards de leurs partenaire respectifs.  

 

Il est vrai que Curtis était plutôt beau gosse et devait pratiquer du body-building. Physiquement il n’avait rien à envier à Ryô.  

[Ryô : Peut-être mais moi je suis le roi du MOKKORIIIII !!!!  

SBAM fit la massue de l’auteur…  

K2 : Qui me rappelait tantôt que le moment était dramatique ??  

Ryô : Euh… Oui …Bon…]  

 

Peu après ce fut au tour du spécialiste es météorologie d’arriver et de se présenter. Il s’appelait Shinji. Le groupe de Ryô ressentit une sensation désagréable dès son arrivée. Ce n’était pas un simple météorologue et il est certain qu’ils l’auraient à l’œil. Kaori plus que tout autre éprouva une sensation glaciale et grimaça soudainement. La douleur lui martelait l’épaule.  

 

Puis la dernière personne attendue pour le départ arriva. C’était la médecin. Ryô et Mick sautèrent dessus à son arrivée mais les deux mains puissantes d’Umibozu les attrapèrent et les envoya rejoindre les poissons. Kaori et Kazue le remercièrent vivement. Il se mit alors à rougir sous le regard amusé de sa femme. La femme médecin répondait au nom de Mitsuko. Bien qu’elle ne portait pas l’uniforme, elle dégageait un certain charme. [Ryô : Charme auquel Mick et moi avons eu du mal à résister.]  

 

L’heure du départ sonna enfin tandis que trempés jusqu’à l’os Mick et Ryô remontèrent à bord.  

 

Plus tard, vêtements secs et propres Mick et Ryô tentèrent de retrouver cette medecine-woman. Cependant Kazue et Kaori les trouvèrent avant qu’ils n’atteignent leur objectif… Mais Mick et Ryô n’avaient pas échappé à Mitsuko/ Surtout avant qu’ils ne prennent leur visage de pervers. Elle savait qu’il serait facile de les séduire. ( K2 : Là elle n’a pas dû noter la présence de Kazue et Kaori.] Le voyage jusqu’à l’île ne manquerait certainement pas de piment. [ Ryô : Ca…]  

 

Pendant les premiers jours du voyage tout sembla se dérouler pour le mieux. Du moins en apparence, car au vue des nombreux petits problèmes mécaniques et autres il était certains qu’il y avait un saboteur à bord et ce dernier était malin.  

 

Un soir après le repas.  

 

« Tomoe ! »  

« Qu’y a-t-il Curtis ? »  

« As-tu parlé du but de ton expédition à l’équipe de ton garde du corps ? »  

« … »  

 

Devant le silence de Tomoe et son visage baissé, Curtis su rapidement qu’il n’en était rien.  

 

« Je préfère attendre d’être arrivée. »  

« Tomoe ! Je peux vous parler deux secondes ? » Demanda Shinji en arrivant.  

« A quel sujet ? »  

« Je crains fort que nous n’ayons une tempête à essuyer avant d’arriver à l’île et ce dans les quelques minutes à venir ! »  

« Vous en avez informé le capitaine ? »  

« Il ne veut pas m’écouter. »  

« Vous lui avez rappelé que vous êtes météorologue ? »  

« Il m’a ri au nez ! »  

« Je vais aller lui parler. » Dit Tomoe en sortant de sa cabine.  

 

Kaori et Ryô l’entendirent.  

 

« Où allez-vous ? » Demanda Ryô.  

« Je vais voir le capitaine. »  

 

Ryô fit alors signe à Kaori de le suivre.  

 

« Je suis assez grande pour y aller seule vous savez ! »  

« Peut-être mais la nuit s’est levée et la mer est agitée. Un accident est bien vite arrivée vous savez ! »  

 

Tomoe soupira et leva les épaules. En arrivant sur le pont, le vent la gifla. Déséquilibrée et surprise elle manque de tomber. Elle rejoignit toutefois assez vite un autre abri pour arriver finalement à la cabine du capitaine. Ryô et Kaori la voyaient de l’extérieur. Il était inutile de se rapprocher plus. De fortes vagues commençaient à envahir le ponton. Le ciel était voilé et la bateau tangué… Ryô et Kaori, alors à la proue, surveillaient toujours Tomoe… C’est alors qu’il y eut un cri de détresse… Un cri féminin qui n’échappa pas à l’oreille de Ryô.  

 

« Kaori. Surveille Tomoe ! J’y vais. » Dit-il en s’élançant vers la source du cri.  

« R… » Elle n’eut pas le temps de le rappeler que Tomoe sortait de la cabine du capitaine.  

 

…  

 

Assez vite Ryô arriva à bâbord du bateau. Mitsuko se tenait désespérément au rebord du bastingage, ses mains glissantes, menaçantes à tout moment de la laisser tomber dans l’eau noire et tumultueuse.  

 

« Tenez-bon j’arrive. » Lui cria Ryô en redoublant de vitesse.  

 

Il la rattrapa de justesse et la hissa sur le pont.  

 

« Que s’est-il passé ? »  

« J’étais sortie prendre l’air quand tout d’un coup j’ai eu l’impression qu’on me poussait. J’ai basculé en avant et j’ai réussi à agrippe la rambarde. Heureusement que vous étiez là. Merci monsieur Saeba ! » Finit-elle en sanglot en se serrant dans ses bras. La pluie commença à tomber.  

« Appelez-moi Ryô. » Répondit-il d’un air charmeur.  

 

 

Soudain il s’interrompit, pensant avoir entendu Kaori.  

 

Dans une semi-clarté Mitsuko remarqua le visage de Ryô. Il était tracassé et inquiet. Il semblait aussi un fauve»épiant sa proie.  

 

« Retournez dans votre cabine. « Dit Ryô avant de retourner près de Kaori.  

 

…  

 

De l’autre côté, Tomoe avait rejoint Kaori. Elle avait l’air assez contrariée.  

 

« Ca ne va pas ? » Demanda Kaori.  

« Le capitaine de ce navire est un fou. Avant d’arriver sur l’île nous allons traverses une zone encore plus tumultueuse aux dires de Shinji. Le capitaine a dit que la tempête qui se préparait était une pichenette par rapport à ce qu’il avait déjà traversé. Il ne veut pas attendre et fonce droit dedans. »  

« Conclusion nous risquons d’être secoué encore plus. » Répondit Kaori à moitié ironique.  

 

Il y eut soudain un creux de vague plus vif que les précédents. Les jeunes femmes chancelèrent et s’agrippèrent à la rambarde pour rester debout.  

 

Le ciel se fit plus noir, plus menaçant. Un éclair déchira l’horizon.  

 

« Nous ferions mieux de nous dépêcher. » Déclara Kaori tandis que le vent semblait redoubler de violence.  

« Où est Ryô ? »  

« Il est allé voir ce qu’il se passait de l’autre côté du navire. Il ne devrait pas tarder à revenir. » Répondit Kaori couverte par le vent.  

 

Soudain un home masqué leur barra le chemin et se rua sur Tomoe. Kaori intervint alors. Se recevant alors un coup au visage elle fut projeté contre le mur. A moitié sonnée, elle se releva tandis que l’homme masqué bascula Tomoe par-dessus bord. De nouveau Kaori se jeta sur lui, sortant toutefois une massue de nul part. L’homme n’eut pas le temps de réagir et d’esquiver qu’il se retrouva assommé.( Petite massue : 100tonnes !) Kaori s’approcha alors du bord. Tomoe se tenait désespérément à la rambarde. La pluie commença à tomber.  

 

Kaori attrapa la main de sa cliente et tenta de l’aider à remonter à bord. Cependant l’homme qu’elle pensait avoir assommé se releva. D’un sourire diabolique qui illumina son visage sus le masque, il se précipita sur elle. Déséquilibrée par le geste et par la mer, elle passa elle aussi par-dessus bord en criant. Se rattrapant de justesse de la main gauche. La droite n’ayant toujours pas lâchée sa cliente.  

 

La pluie redoubla de violence. L’homme cagoulé savoura trop vite sa victoire. Il se rapprocha alors et remarqua la min de Kaori. Elle tenait fermement. Vicieusement il commença à la lui écraser pour lui faire lâcher prise. Elle se mit à crier de douleur.  

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de