Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prose

 

Author: Kaori_2

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 32 chapters

Published: 19-11-04

Last update: 09-08-06

 

Comments: 62 reviews

» Write a review

 

General

 

Summary: Résultat du défi de Kelly.

 

Disclaimer: Les personnages de Jurrassic Park le retour sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How to make an interactive story?

 

Here's a helpful link. Tutorial

 

 

   Fanfiction :: Jurrassic Park le retour

 

Chapter 9 :: Première nuit et premier jour!

Published: 05-02-05 - Last update: 05-02-05

Comments: hé hé! bonne lecture. ;o)

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

Une fois les choses mises au claires, ils regagnèrent le navire pour le dernier « vrai » repas. Comme à son habitude le maître cuisinier s’était surpassé et il fut complimenté par l’équipe de Tomoe.  

Ensuite, avant de partir, la capitaine signala à Tomoe que dès que les secours arriveraient, le bateau partira. Non sans signaler le proche départ (deux heures avant) par un coup de sirène. Tomoe acquiesça d’un regard et remercia une dernière fois le capitaine avant de partir.  

 

Une fois au campement, Tomoe expliqua comment avait été organisé le campement.  

En bordure de la forêt il y avait les deux campings-car, séparés par deux petits mètres. Devant celui de gauche (quand on fait dos à la mer) il y avait la tente du matériel photographique ainsi que le matériel pour filmer. Juste à côté se trouvait la pharmacie et le matériel de sécurité. Face au camping-car de droite se trouvait la salle de réunion et à côté la tente des douches. Les entrées des tentes faisaient face à la mer.  

 

‘Intéressants !’ Pensèrent Mick et Ryô au même moment.  

 

D’un simple regard Kaori leur fit comprendre qu’ils avaient intérêt à faire très attention. Elles ne les connaissaient que trop bien.  

 

« Le camping car de gauche sera le dortoir des hommes et celui de droite celui des femmes. Par contre ne vous attendez pas à dormir sur des matelas bien confortable. Vous ne trouverez que des sacs de couchage et des tapis de sols. »  

« Dites Tomoe, il n’y aurait pas une petite place pour moi ? » Gémit Ryô.  

« Et pour moi ? » Renchérit Mick en faisant un regard de mendiant.  

« Dites donc vous deux ! » S’exclamèrent Kaori et Kazue menaçantes !  

‘Ca ne va pas être de la tarte !’ Pensa Tomoe.  

« Excusez-moi mademoiselle ! Je m’occupe de ces deux énergumènes ! » Fit Umibozu de sa grosse voix en attrapant Ryô et Mick par le col de leur veste sous le regarda hagard de Tomoe et ravie de Kazue et Kaori.  

« Bien alors au lit maintenant. » Se reprit Tomoe.  

‘C’est bien ma veine !’ Pestèrent deux pensées en même temps.  

 

…  

 

Un peu plus tard, dans la nuit, des planchers grincèrent.  

 

« Où allez-vous Mitsuko ? » Demanda Miki un œil ouvert.  

« Oh ! Je vous ai réveillé ? »  

« Je ne dormais pas ! …Vous ne m’avez pas répondu ! »  

« Heu… Je… »  

« Ce n’est pas prudent de vouloir sortir seule la nuit ! »  

‘Mince !’  

« Retournez-donc vous coucher ! Je doute que vous ayez une raison valable de vous retrouver dehors à cette heure-ci ! »  

 

Mitsuko laissa échapper un soupir et retourna sur ses pas bon gré, mal gré !  

 

Parallèlement la poignée du deuxième camping-car s’abaissa.  

 

« Shinji ! Les toilettes ne sont pas à l’extérieur ! » Fit la voix de Ryô le faisant blêmir.  

 

Il se retourna comme s’il avait le diable derrière lui… Et se reprit aussitôt.  

 

« Ah… oui… c’est vrai… J’avais… J’avais oublié… Mais où ai-je la tête ! » Et ce disant il alla aux toilettes.  

‘Grrrr Maudit Saeba !’  

« Je me demandais jusqu’où tu comptais le laisser aller ! » Dit Mick serein.  

« En tout cas plus loin que moi ! » Déclara Falcon son bazooka à la main.  

« Grr.. Faites un peu moins de bruit ! Il y en a qui veulent dormir ! » Ronchonna Curtis faisant pouffer nos compères.  

 

Lorsque Shinji ressortit des toilettes, il retourna se coucher la rage au ventre…  

 

…  

 

Premier levée de soleil sur l’île.  

 

Le petit déjeuner avait été disposé dans la tente de réunion. Sur les dix personnes présentes deux semblaient avoir très mal dormi. Shinji regardait Ryô et Mick d’un œil semi-rageur. Il faut dire que la nuit avait été mouvementé après sa tentative raté de sortir. Comme si sa frayeur ne suffisait pas, il s’était soudain senti serré par Ryô et Mick. Ces deux-là s’étaient retrouvé chacun d’un côté du sac de couchage de Shinji en dormant et ce dernier ne pouvait plus esquisser le moindre geste sans réveiller l’un ou l’autre. Au petit matin Ryô et Mick avaient rejoint leur place d’origine et ne semblaient se souvenir de rien.  

 

Quant à Mitsuko, avec une Kaori plus ou moins insomniaque, il faut dire qu’il était plus prudent de rester coucher !  

 

Au bout d’un moment, Mitsuko remarqua le regard de Shinji !  

 

‘Tiens ! C’est peut-être ma chance…’  

 

« Je souhaite que tout le monde soit prêt à partir d’ici une petite heure ! » Dit Tomoe en se levant suivit de près par Kaori et Miki.  

 

Celles-ci lancèrent un regard emplit d’amour à leur partenaire respectif ! Leur réaction fut tout à fait différente. Ryô esquissa un petit sourire tandis que Falcon rougit jusqu’aux oreilles.  

 

Puis presque tout le monde se leva de table. Les seuls qui restèrent un peu plus furent Shinji, qui dormait à moitié, et Mitsuko.  

 

« Dit Shinji, tu semble avoir passer une nuit agitée. »  

« Ne m’en parle pas ! … Toi aussi il me semble ! Je me trompe ? »  

« Moui !… Dit-moi Shinji ! Il me semble, si mes souvenirs sont bons, que tu n’es pas qu’un simple météorologue n’est ce pas ? »  

« De quoi parles-tu ? » Fit-il innocemment !  

« Tu sais très bien de quoi je veux parler ! Je parle d’une certaine nuit sur un certain bateau ! »  

 

Shinji était devenu livide.  

 

«J’ai donc vu juste ! »  

« Si tu en venais directement au fait Mitsuko ? » Fit-il la voix soudainement plus dure.  

« Tu montres enfin ton vrai visage ! Bien. Comme tu as pu le constater ce cher Saeba est un professionnel. »  

« Ses amis le sont aussi. »  

« Ses amis ne m’intéressent pas. Ce que je veux moi c’est Saeba ! »  

« Et ? »  

« Et ? Je trouve sa partenaire un peu trop encombrante. »  

« Je vois ! Tu veux que je m’en débarrasse c’est ça ? »  

« Voilà. »  

« Désolé poupée j’ai déjà un travail. »  

« Et si je parlais à Saeba de ton petit travail ? »  

« Tu crois que je te laisserai partir sagement d’ici ? Tu en sais beaucoup trop.»  

« Peut-être. Mais j’ai pris certaines précautions. »  

 

Shinji dégluti et fixa Mitsuko. Elle n’avait pas l’air de bluffer.  

 

« Je vais y réfléchir ! Laisse moi une petite semaine pour le moment. »  

« Bien. A plus tard ! » Dit-elle en sortant de la tente pour aller se préparer.  

‘C’est ça à plus tard ! J’en connais qui vont avoir une sacrée surprise !’ Sourit Shinji diaboliquement.  

…  

 

Ce que Mitsuko ignorait suite à son entretien avec Shinji fut qu’elle était devenue son « jouet ». Elle allait l’apprendre à ses dépens sans pour autant s’apercevoir de ce qu’elle faisait ni même s’en souvenir. Elle voulait éliminer la partenaire de Saeba… Après tout n’est-on pas mieux servi que par soi-même ? Il lui en donné l’occasion.  

 

L’esprit dans sa conversation avec Mitsuko, Shinji décida de rester au campement histoire de préparer sa base météorologique. Mieux valait ne pas se laisser surprendre par le temps… Réticente au départ, Tomoe finit par accepter sa demande.  

 

Une fois que tout le monde fut prêt, l’exploration commença.  

 

La forêt, dense aux abords du littoral s’atténua, révélant des endroits spacieux et des arbres gigantesques Des feuilles mortes tapissaient le sol tandis que le lichen se faisait de plus en plus rare. Le chemin que le groupe avait emprunté suivait un escarpement rocheux. Au bout d’un moment ils arrivèrent, en silence, sur une sorte de plate-forme rocheuse. Elle dominait l’île en bonne partie. Le hic était qu’il n’y avait pas d’autres chemins pour redescendre. On entendait que le chant des oiseaux.  

 

Bien à l’ouest on pouvait distinguer une grande plaine et le sommet d’un vieux phare. A l’est se trouvait très proche le bateau et le campement. Vers le sud la forêt semblait remonter. Et vers le nord il y avait un grand lac, entouré de prairies, devant une haute montagne. Une branche se retirait du lac créant une large rivière donnant vers l’ouest.  

 

« Dites Mitsuko, vous êtes certaine qu’il y a des animaux ici ? » Murmura Ryô.  

« Je pense que les animaux doivent être plus près du point d’eau. Nous en sommes assez loin. » Dit-elle en soupirant.  

 

De l’autre côté de la plate forme, Kaori regardait l’horizon. L’esprit serein. Elle baissa la tête vers la forêt et remarqua le silence soudain des oiseaux. Ryô leva la tête immédiatement.  

 

« Venez. » Dit-il une sensation étrange en tête. « Ne restons pas là. »  

 

Tomoe le regarda et sentant aussitôt une sorte d’oppression s’empressa de le suivre. Kaori fermait la marche. Elle avait cru voir quelque chose. Quelque chose d’immense mais de fugace. Le mouvement avait été rapide.  

 

‘Peut-être le vent… Non il n’y a pas de vent… Brrr j’en ai des frissons dans le dos.’ Songea t-elle aussitôt.  

 

L’escarpement rocheux n’était plus tellement haut ( cinq à six mètres) lorsque Kaori s’arrêta. Ses yeux fixaient le sol. Il y avait une marque étrange, une sorte d’empreinte comme celle d’un oiseau, enfin d’un gros oiseau qui aurait pu être un poulet ou une dinde. Elle s’abaissa près de celle-ci et dessina le contour du bout des doigts. A y regarder de plus près c’était étrange. Il y avait un détail bizarre. Un poulet à deux « doigts » ? Il manquait quelque chose.  

 

‘Une anomalie, un doigt arraché ? Bizarre !!!’  

 

Kaori suivit les empreintes du regard, il y en avait plusieurs et elles remontaient vers la plate-forme.  

 

‘Curieux que nous ne les ayons pas vues avant !’  

 

« Tomo……e ! » Fit-elle en levant la tête.  

 

Mais il n’y avait plus personne exceptée Mitsuko dont une lueur étrange brillait dans les yeux.  

 

« Mitsuko ! Qu’avez-vous ? » Demanda Kaori un mauvais pressentiment en tête et toujours agenouillée.  

 

Elle ne le sentait pas du tout. Quelque chose clochait dans le comportement de Mitsuko. Celle-ci ne répondit pas et continuant à la regarder se rapprocha d’elle dangereusement. Kaori se releva alors et recula.  

 

….  

 

Bien plus bas le groupe s’arrêta. Tomoe semblait réfléchir à un moyen de joindre le lac. Les chemins n’avaient pas l’air précis et clairs à trouver. Puis Ryô se figea instantanément.  

 

« Où sont Kaori et Mitsuko ? »  

« Elles n’étaient pas derrière nous ? » répondit Miki soudain inquiète pour son amie.  

« Je n’aime pas ça du tout. » Laissa échapper Ryô pensif.  

« Reste là avec Tomoe Ryô. Je vais voir ce qu’il se passe. » Dit Mick.  

« Non. On va tous y aller ce sera plus simple en cas de problème. » Répliqua Ryô gravement.  

 

Tout d’un coup ils entendirent un cri étouffé, des branches se casser puis un choc assez important. Ryô accéléra ses pas vers la source du bruit. Qu’est ce qui s’était passé ? Il voulait appeler mais ne le fit pas. Il se sentait surveillé.  

 

Au pied de l’escarpement rocheux il remarqua une sente et la suivit. Il entendait le reste de l’équipe le suivre. Ils n’étaient pas loin derrière lui. Tomoe commençait à être essoufflée, il l’entendait aussi. Arrivant près d’un virage, il ralenti son allure et se laissa rattraper par l’équipe. Il continua d’avancer lentement et stoppa net. Mick juste derrière lui le heurta.  

 

« Dis Ryô ! Tu pourrais prévenir quand tu t’arrêtes ! »  

 

Mais celui-ci ne répondit pas, trop abasourdi par ce qu’il contemplait !  

 

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de