Hojo Fan City

 

 

 

Data File

Rated PG-13 - Prose

 

Author: Kaori_2

Status: Completed

Series: City Hunter

 

Total: 32 chapters

Published: 19-11-04

Last update: 09-08-06

 

Comments: 62 reviews

» Write a review

 

General

 

Summary: Résultat du défi de Kelly.

 

Disclaimer: Les personnages de Jurrassic Park le retour sont la propriété exclusive de Tsukasa Hojo.

 

Tricks & Tips

How many words are necessary in a chapter?

 

For normal fanfictions, the minimum is 600 words. For poetry, the minimum is 80 words and for song fics, the minimum is 200 words. These values can be change at any moment, if we think it's necessary. The average is 1500 words per chapter, so you can see that the minimum we're asking for is quite less.

 

 

   Fanfiction :: Jurrassic Park le retour

 

Chapter 11 :: Démasqué!

Published: 25-06-05 - Last update: 25-06-05

Comments: Bonne lecture!

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

« De votre côté, avez-vous trouvé les empreintes ? » Demanda Kaori.  

« Oui. Ce sont justement celles de compsognathus. » Répondit Ryô.  

« Bien. Je pense qu’il serait sage d’aller se reposer maintenant. » Laissa entendre Tomoe avant de rajouter : « N’oubliez pas que demain sera une longue journée. »  

 

Ce fut sur ces bonnes paroles que chacun pu vaquer à ses occupations après la pause de midi. L’après-midi, bien que tout à fait ‘normal’, se passa bien vite. Ryô et Mick, à force de jouer les jolis cœurs à gauche et à droite auprès des quelques jeunes femmes présentes, se retrouvèrent bien vite sous des énormes massues… Kazue et Kaori étaient exaspérées. Ils étaient vraiment irrécupérables…  

 

Le lendemain matin, après une seconde nuit beaucoup plus calme d’un côté, comme de l’autre, le petit groupe repartit vers l’aventure… Hormis la pauvre Kaori qui accepta bon gré mal gré de rester au campement.  

 

Une chose était certaine elle ne resta pas sur la plage à lézarder au soleil. Il était hors de question de revoir ces heu… ces compso-chose-machin. De ce fait elle resta allonger dans la caravane et s’endormit, fatiguée de ne rien pouvoir faire.  

 

De leur côté, le groupe avançait lentement. Par rapport à la veille, le chemin qu’ils avaient entrepris de suivre s’avérait être dense et étroit. Beaucoup de feuillages et peu de clairières, voire aucunes. Par contre il faisait lourd et humide. Soudain Ryô nota un problème. Cela faisait près de quatre heures qu’ils tournaient en rond. Il n’en était pas très sur la première fois qu’ils étaient repassés devant un grand arbre gris. Par contre la seconde fois il avait gravé quelque chose sur cet arbre, histoire de passer le temps tandis que le groupe faisait une pause pour se désaltérer. Et alors qu’ils repassaient devant pour la troisième fois, Ryô les stoppa.  

 

« Tomoe ! Je ne sais pas si vous avez remarqué mais là nous tournons en rond. »  

« Comment pouvez-vous en être si sur ? »  

« Vous voyez cet arbre, juste là… Je me suis amusée à graver trois petites lettres dessus… »  

« Alors mon petit Ryô on marque des mots doux pour sa Kaori. » Fit Mick moqueur.  

« … Mick… Que vas-tu encore imaginer ? Va donc voir de plus près ce tronc. » Répondit Ryô néanmoins légèrement irrité.  

 

Un sourire moqueur sur les lèvres Mick alla voir ce fameux tronc. Puis peu à peu son sourire disparu en une moue déconfite. Seules trois lettres étaient visibles certes…. X.Y.Z.  

 

« Alors ? » Fit Ryô moqueur.  

« Alors ? pfff ! » répondit Mick boudeur.  

« Que fait-on maintenant ? » Demanda Tomoe perplexe.  

« Vous avez une boussole ? » Demanda Ryô.  

« Oui mais… »  

« Mais quoi ? »  

« Je l’utilise depuis tout à l’heure pensant qu’elle indiquait le nord… »  

« Faites moi voir. » Déclara Ryô les sourcils froncés.  

 

Tomoe la lui passa en moins de deux devant son regard très sérieux. D’un geste un peu trop vif, il lui pris des mains et se tourna dans plusieurs sens. L’aiguille devant indiquer le nord était bloqué sans aucun doute possible.  

 

« Dites ! Avez-vous pensé à vérifier votre matériel avant de partir ? »  

« …c’est Shinji qui s’en est occupé. »  

‘Je vois’ Pensa Ryô le regard sombre. « Et bien j’ai deux mots à lui dire. »  

« Mais où est-il passé ? » Demanda Ryô tournant la tête à droite et à gauche à sa recherche.  

« Il était pourtant là il n’y a pas deux minutes, j’en jurerai. » dit Mick toujours les bras croisés…  

« Bon retournons au campement, nous réparerons le matériel défectueux. »  

« Heu comment dire, pour ma part je suis perdue » Avoua Tomoe gênée.  

« Ne vous inquiétez pas pour ça. » Répondit Mick avec un nouveau sourire aux lèvres.  

« Et pour Shinji ? » S’inquiéta Tomoe.  

« Il retrouvera le chemin de la même manière que nous ! » persifla Umibozu.  

« Si ce n’est pas déjà fait. » Rajouta Ryô.  

 

…  

 

Ces « petits gars » n’étaient pas sans se douter qu’ils n’étaient pas loin de la vérité. De ce fait, au campement, un bruit sec et sourd réveilla soudainement Kaori. Elle qui n’aimait pas les réveils brutaux, elle était servie. [ note de K2 : Heu ça je ne sais plus trop mais en règle générale personne n’aime être réveillée en sursaut :op] Elle sortit alors de la caravane avec précipitation et hargne, une massue phénoménal prête à l’emploi. Sur la massue était inscrit : ‘REVEIL difficileÓKaori’ Elle chercha l’origine de ce chahut incomensurable. Il provenait de la tente d’infirmerie. Soudain dubitatif et se rappelant le campement vide, elle s’en approcha d’un pas léger. Pourtant elle sentait que quelque chose clochait. Qui ce soit, ou quoi que ce soit elle devait rester prudente. Son cœur faisait de bonds dans sa poitrine… soudain, elle faillit en lâcher sa massue, un fort grésillement retentit à la station météo.  

 

‘De plus en plus bizarre.’ Songea-t-elle.  

 

En entendant des pas se rapprocher, elle alla se cacher derrière une caisse se trouvant entre l’infirmerie et la base météo. A peine s’était-elle accroupie qu’elle vit passer…  

 

‘Shinji ??? Mais que fait-il ici ? Je le croyais parti avec les autres !’ Pensa-t-elle tandis qu’un second grésillement se faisait entendre. Elle se rapprocha davantage voir ce qu’il se passait…  

 

« … A l’heure qu’il est Tomoe ne pourra pas retrouver son chemin et ce n’est pas City Hunter qui changera grand chose. »  

‘Qu’est ce qu’il raconte ?’ Songea Kaori en écarquillant les yeux.  

« Bien sur je m’en chargerai ! »  

‘De quoi ???’  

 

Soudain elle porta sa main à son épaule où le poignard l’avait transpercé. Une vive douleur lui irradiait celle-ci. Se faisant, elle cogna involontairement la caisse devant elle.  

 

‘Mince !’  

« Bien Professeur Adams ! Mais je dois interrompre notre conversation. Il me semble qu’une souris nous écoute ! »  

 

Kaori sentit son cœur accélérer. Elle devait trouver une autre cachette. C’était impératif et vital ! Retourner se coucher était à exclure car elle devait passer devant Shinji. Elle commença alors à reculer, restant à l’ombre pour ne pas se faire trahir par sa propre ombre. Elle se dirigea vers la mer, évitant l’ouverture de la base météo. Tranquillement, et innocemment elle s’installa à l’ombre d’un palmier, s’évertuant à fixer l’horizon tout en se massant la cheville endolorie par cette courte marche.  

 

De son côté Shinji ouvrit un tiroir fermé à clef. Il en sortit un revolver miniature, contenant seulement deux balles. Celui-ci était tellement petit qu’il tenait aisément dans une poche de pantalon. Le cachant dans sa manche, il sortit l’air de rien. Sa première pensée, après avoir remarqué qu’il n’y avait plus personne là où il avait entendu du bruit, fut pour vérifier les caravanes. Cependant la présence d’empreintes dans le sable près de la caisse le fit sourire. Il en chercha d’autres et les trouva rapidement. Elles menaient à la plage.  

 

Tranquillement il y alla. Kaori le sentit d’abord approcher plus qu’elle ne l’entendit. Il fallait jouer serré. Il s’arrêta alors derrière elle. Elle se retourna lentement et étonnée s’exclama :  

 

« Shinji ! Vous êtes déjà revenu ? » Elle chercha du regard voir si ses amis étaient eux aussi revenus.  

 

Pris au dépourvu et cherchant ses mots il y eut un silence soudain.  

 

« Je… Heu…En fait votre ami m’a demandé de vous livrer un message. »  

 

Kaori le regarda perplexe et se levant alors subitement recula d’un pas les yeux rivés sur cette arme minuscule.  

 

« Qu’est ce que ça signifie ? » Demanda-t-elle sèchement.  

« C’est pourtant clair… Vous allez le rejoindre. »  

 

Un doute subit la fit pâlir.  

 

‘Non Ryô ne peut pas… Ryô !’  

« Vous mentez ! »Dit-elle sans conviction.  

‘Plus question de perdre de temps avec elle.’  

 

Shinji leva le bras davantage et abaissa le ‘mini-chien’, prêt à faire feu.  

 

‘Réagir ! Bon sang réagir !’  

 

 

 

 


Chapter: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32


 

 

 

 

 

   Angelus City © 2001/2005

 

Angelus City || City Hunter || City Hunter Media City || Cat's Eye || Family Compo || Komorebi no moto de